ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Pays de Galles: des sépiens confondus avec des alcoliques!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Pays de Galles: des sépiens confondus avec des alcoliques!

Message  Domyleen le Jeu 7 Avr 2011 - 21:16



Les hôpitaux trop occupés confondent des patients atteints de SEP avec des personnes ivres

Les patients souffrant de troubles neurologiques comme la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson sont pris pour des alcoliques ou des drogués, par des médecins dans les hôpitaux trop occupés, selon un rapport .

Le rapport accablant du Gouvernement de l'Assemblée de la Croix-Groupe du Parti des neurosciences a constaté que des patients admis aux urgences après une chute ou d'accidents ont été mal diagnostiqués, comme ivres, par les jeunes médecins , alors qu’ils souffraient d'une affection neurologique.

Plus de 100.000 personnes au pays de Galles sont affectées par une maladie neurologique, et on estime qu'ils représentent environ 8% des visites aux urgences dans le Royaume-Uni.
Selon le rapport, un an patient âgé de 52 atteint de SEP a été laissée à "cuver" parce que le personnel du Prince Charles Hospital à Merthyr Tydfil pensait que son agitation et ses troubles de l'élocution étaient des signes de l'alcoolisme, alors qu'un patient souffrant d'hallucinations dues à une épilepsie chronique a été renvoyé chez lui parce qu'un médecin de garde pensait qu'il avait « mélangé » ses médicaments.
Une infirmière spécialiste de l’épilepsie, qui plus tard a examiné le patient, a déterminé, qu’il n'aurait jamais dû être libéré.
Dans son rapport, le groupe inter-partis a appelé à une meilleure formation du personnel, des visites régulières de neurologues dans les services d’urgence et l'introduction d'infirmières spécialisées de ces cas spécifiques, pouvant alerter dès que qu’un « cas » particulier est admis à l'hôpital.
(…)
"Il ya un écart énorme dans les procédures pour les personnes souffrant d'affections neurologiques quand elles se présentent à l'hôpital, en particulier aux unités d'urgence.
(…)
«Ces patients sont parmi les personnes les plus vulnérables, au pays de Galles, et sont les plus susceptibles de se présenter aux urgences, peut-être en raison d'une chute ou un accident à l'extérieur ou dans leur propre maison, alors en tant que groupe, nous serions très désireux de voir les prochain gouvernement gallois répondre à ces questions. "
(…)
"Cependant, il ya beaucoup de mauvaises pratiques. Nous voulons voir toutes les unités d'urgence au Pays de Galles établir des liens avec des neurologues de sorte que les patients avec des maladies neurologiques puissent être identifiés, et les infirmières et les médecins soient aptes à améliorer leur sort en comprenant (les symptômes) de la SEP ou de la maladie de Parkinson.

"Nous comprenons les pressions financières sur le NHS gallois, mais nous pensons que nos recommandations sont modestes et réalisables, et cela permettra de réduire le taux d'erreur de diagnostic ou de bloquer un lit, à tort, à cause d’une mauvaise évaluation de l’état du patient.

"Nous demandons au gouvernement de l'Assemblée d’ examiner notre rapport et de mettre en œuvre les recommandations."

Source: walesonline.co.uk © 2011 appartenant à ou sous licence aux médias du pays de Galles Ltd (04/04/11)
avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Pays de Galles: des sépiens confondus avec des alcoliques!

Message  Domyleen le Jeu 7 Avr 2011 - 21:31



Y' a pas que dans les hopitaux gallois qu'on nous prend pour des ivrognes.... Crying or Very sad

Perso, j'avais été arrêtée par les flics, un soir trés tard, car ils avaient remarqué ma démarche "ébrieuse" (une cata!!) , mais comme l'un d'eux m'avait demandé "qu'est-ce qui vous arrive?", je lui avais répondu que je souffrais d'une sclérose en plaques... eh bien, coup de bol ... ils m'avaient répondu "ah? effectivement, nous avons une collègue qui a la même chose", et se sont montrés charmants... Very Happy (j'étais au courant qu'il y avait qqu'un au commissariat ... alors, j'avais pensé qu'ils comprendraient..., eh bien, oui!!! )

Il n'y a pas que des

    La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 7:57