ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


L'époux d'une femme atteinte de la LEMP, collabore avec la société ELAN ...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

L'époux d'une femme atteinte de la LEMP, collabore avec la société ELAN ...

Message  Domyleen le Lun 30 Mai 2011 - 23:16



Sur MSRC:

Le mari d'une femme gravement malade s'est engagé à coopérer ...

Un habitant de Sligo (Irlande) dont la femme (agée de 41 ans) a contracté une maladie mortelle incurable du cerveau tout en utilisant Tysabri, un traitement d'Elan pour la sclérose en plaques a reçu l'assurance du PDG de l'entreprise et du président qu'ils vont travailler en étroite collaboration avec sa fiabilité à fournir des informations détaillées sur l'état (de la maladie).

S'adressant lors de l'assemblée générale annuelle, hier au comptable d'Elan, Declan Walsh a demandé à la direction d'Elan "toutes les ressources" disponibles pour assurer les meilleurs soins possibles pour sa femme, Natalie Murphy.

Elle est dans un état ​​paraplégique à l'hôpital de Sligo et est incapable de prendre parler après avoir contracté la LEMP en 2009 ayant utilisé Tysabri depuis environ 2006. Elle est connue comme étant le seul cas de LEMP sous Tysabri, en Irlande et au Royaume-Uni. La LEMP est une maladie très rare, associée à la prise de Tysabri. Seuls 124 cas,identifiés à ce jour, parmi les utilisateurs de Tysabri, dont 23 de ces patients sont morts.

Près de 60.000 personnes à travers le monde utilisent actuellement Tysabri. Elan est actuellement sur le déploiement d'un nouveau test sanguin, afin que les patients Tysabri puissent mieux apprécier les risques de prendre le médicament s'ils sont porteurs d'anticorps spécifiques. S'adressant à l'Indépendant Irlandais, après l'AGA, M. Walsh - qui a créé la Fiducière Deferno - a dit qu'il se félicitait des assurances promises par le PDG Kelly Martin et le président Bob Ingram de donner suite à ses propositions.

Il s'agit notamment de la mise en place d'un programme de recherche doctorale en Tysabri liées à la LEMP, et la nomination d'un officier de liaison spécifique pour ces patients.

L'épouse de M. Walsh était pharmacologue et, à un moment elle a travaillé comme chef de produit avec le géant du médicament GlaxoSmithKline - l'entreprise où M. Ingram était autrefois vice-président pour les produits pharmaceutiques.

Il a ajouté qu'il avait échoué à collaborer efficacement avec Elan, l'année dernière quand il a soulevé la question de l'état de sa femme, dont il estime les montant des frais médicaux à environ € 600 000 par an pour les services de santé.

"Il n'y avait absolument aucune interaction entre Elan et nous-mêmes. La seule collaboration se résumait au moment du diagnostic" a déclaré M. Walsh. "Il a fallu que je vienne ici pour essayer de faire un point. Ma belle femme est en train de mourir. Dès le début, j'ai dit très clairement que je n'étais pas intéressé par une quelconque action en justice. "

Source: Irlandais Independent.ie © indépendants (27/05/11)

    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 10:33