ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Nouvelle percée: un cannabinoïde synthétique contre les poussées de SEP ???

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Nouvelle percée: un cannabinoïde synthétique contre les poussées de SEP ???

Message  Domyleen le Mer 22 Juin 2011 - 0:17


Sur MSRC:

Percée dans la recherche de nouveaux traitements pour la sclérose en plaques

Dr Bruno Gran, un professeur agrégé de clinique à la division de neurologie clinique à l'École des sciences cliniques, en travaillant en collaboration avec le Professeur Paul Moynagh de l'Université nationale d'Irlande, Maynooth, a découvert un composé chimique synthétique qui inhibe les signaux pro-inflammatoires produite par le système immunitaire dans la SEP.

Ce qui rend ce produit chimique unique, c'est que dans le même temps, il stimule le corps à produire de l'interféron-bêta, une molécule anti-inflammatoire, qui est couramment donnée aux patients en injection pour traiter la SEP.

Ensemble, ces effets entraînent une réduction significative de la sévérité d'un modèle animal de sclérose en plaques. Les chercheurs ont également découvert que les cellules du système immunitaire obtenue à partir du sang de personnes atteintes de SEP sont plus sensibles aux effets de ce médicament que ceux obtenus chez des personnes qui n'ont pas de SEP.

Dr Gran déclare: «Dans des conditions de laboratoire, nous avons trouvé une façon d'encourager le corps à produire son propre Interféron bêta-Quand d'autres substances expérimentales ont été testées en laboratoire pour obtenir cet effet, elles incitent habituellement le système immunitaire à produire un mélange: des anti-inflammatoires ainsi que des molécules pro-inflammatoires. Ceci réduit généralement l'efficacité globale. Dans le cas du composé testé dans cette étude (un cannabinoïde synthétique connu sous le nom de R (+) WIN55 ,212-2), la prédominance des effets anti-inflammatoire semblent prometteuses pour d'autres tests pré-cliniques et, espérons-cliniques "

Etant donné qu'il n'y a aucun remède disponible pour la SEP, cette situation provoque des études intenses pour les centaines de scientifiques du monde entier qui travaillent sur de nouveaux traitements pour cette maladie invalidante. (...)
Jusqu'à, il y a 20 ans il y avait peu de progrès dans la recherche de traitements.

Après leur première approbation en 1993, les interférons bêta représentent toujours l'un des traitements de première ligne pour les SEP rémittentes. Ces médicaments ne guérissent pas mais ils peuvent réduire le nombre et la sévérité des poussées. Malgré cela, des stratégies plus efficaces et mieux tolérées sont nécessaires.

Les recherches du Dr Gran suivent une ligne de recherches dans son laboratoire, effectuées depuis un certain nombre d'années sur le rôle du type endogène, d'interférons dans la régulation de l'inflammation de la SEP dans le système nerveux central.

La cause de la SEP est encore un mystère. De nombreux facteurs semblent y contribuer, y compris une susceptibilité génétique et le rôle des facteurs environnementaux. Ces derniers, on pense, comprennent certaines infections virales et de faibles niveaux de vitamine D , lié à la faible exposition au soleil.

Ces derniers résultats mettent en évidence un nouveau mécanisme sélectif qui peut ouvrir la voie à dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement de la SEP.

Source: Médial Xpress © médicale Xpress 2011 (21/06/11)

    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 7:40