ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Des veines "bioniques"!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Des veines "bioniques"!

Message  Domyleen le Mer 7 Sep 2011 - 10:19




Une « invention » très intéressante ! (pour les personnes qui ont des veines « fichues ») : il sera bientôt possible de les remplacer sans utiliser, comme c’est le cas actuellement pour les pontages du cœur ou des reins, par des tronçons de veines prises dans les jambes, comme c’est le cas actuellement …
En Inde, pour les jugulaires et autres veines impliquées dans CCSVI, les chirurgiens avaient recours, parfois, aux veines des jambes … or, bientôt, il sera possible d’utiliser des veines « bioniques », encore plus sûres ! (je n’ai pas vu si elles étaient munies de valves … ??? mais ça m’étonnerait ! )
C’est un véritable progrés scientifique, et technologique !

Cet article du 2 février 2011


Les chercheurs médicaux font état de progrès sur la création de ce qu'on appelle veines bioniques qui pourront être disponibles dans les salles d’opération


Extraits :

En principe, la propre veine d’un patient cardiaque est prise dans la jambe et « cousue » dans le cœur pendant la chirurgie pontage coronarien pour contourner un blocage. Plus de 500.000 de telles procédures sont effectuées aux Etats-Unis chaque année. Mais tous les patients ne sont appropriés à recevoir cette transplantation, et les greffes peuvent ne pas être à la bonne taille, selon les médecins.
(…)

… les veines transgéniques. Elles seraient fabriquées à l'avance en vrac et fournies aux hôpitaux.

Les veines seraient disponibles pour un pontage cardiaque ou lorsque les patients viennent pour la dialyse.
Les chercheurs disent que les veines transgéniques présentent moins de risque d'infection, d’obstruction ou de coagulation que les greffons actuels synthétiques avec lesquels les chirurgiens cardiaques affirment qu’ils obtiennent de moins bons résultats cliniques.

«Imaginez si nous devions créer des vaisseaux sanguins qui seraient cultivés et stockés sur une étagère, de sorte que quand (le patient) vient dans la salle d'opération, nous n'aurions pas à inciser dans sa jambe et prendre une de ses veines ", a déclaré l’auteur de l'étude le Dr Alan Kypson, un professeur de chirurgie cardiothoracique à l'École de médecine de Brody East Carolina University.
«C'est un gain de temps, on tient compte de l'inconfort du patient, éventuellement pourra-t-on même réduire la durée du séjour à l'hôpital. Cela éliminera des choses comme les infections à la jambe qui comme vous savez arrivent chez un petit pourcentage de patients", a ajouté Kypson dans une interview.
(…)

Cette étude montre que la bio-ingénierie peut être utilisée pour créer un nouveau type de greffon vasculaire qui aura le potentiel pour améliorer les résultats chez les patients. Nous attendons avec impatience les résultats des essais cliniques visant à tester cette hypothèse, " a déclaré Pearson dans un courriel.
"Pour la première fois, des veine transgéniques produites à partir de cellules humaines pourront tout simplement être stockées pendant un maximum de 12 mois"
(…).
Lorsque les greffons ont été testés sur des babouins et des chiens qui avaient subi la chirurgie, le vaisseau se comportait comme un tuyau entre une artère et une veine pour restaurer la circulation sanguine. Les médecins utilisent l'approche du greffon mêmes en dialyse rénale, qui filtre le sang à travers une machine à nettoyer les déchets produits lorsque les reins ne sont plus en mesure d’exercer cette fonction correctement.
Les chercheurs estiment qu'ils sont prêts à essayer des tests cliniques de dialyse, qui sont généralement moins risquée que la chirurgie cardiaque. Krypson déclaré que les premiers essais humains pourraient durer deux ou trois ans à partir de maintenant.
Un des auteurs de l'étude a été consultant pour Humacyte, une société privée axée sur la bio ingénierie. L'auteur a également reçu le soutien pour cette recherche de l'Université Duke.


http://www.cbc.ca/news/health/story/2011/02/02/veins-bioengineer.html



    La date/heure actuelle est Lun 23 Juil 2018 - 15:43