ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


When Jason walks

Partagez
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

When Jason walks

Message  RnRrider le Jeu 8 Sep 2011 - 17:10

7 septembre 2011

Quand Jason marche




A l'intérieur de studio du réalisateur avec Jason DaSilva pour son nouveau film, quand je marche sur la vie avec la sclérose en plaques.

Par Elizabeth Greenwood

Grâce au caméscope, cela ressemble à une belle journée sur Maho Beach. Situé sur la partie hollandaise de Saint-Martin, des jets volent bas sur la baie azurée pour dégager la courte piste. L'objectif pointe vers le ciel, le soleil blanchit l'atmosphère et une vague de gaz miroite au large sur une aile quand l'avion descend sur la plage.
Les soleil tape, et une famille en vacances est venue pour nager et capturer le spectacle en vidéo pour la postérité. Filmer l'après-midi était l'idée du cinéaste Jason DaSilva, mais il est tombé et a remis la caméra à son jeune frère Leigh, pendant qu'il tente de se lever. Mais Leigh tourne la caméra sur son frère. Jason gît sur la plage. Il a une vingtaine d'années, porte un short baggy cargo laissant apparaître un boxer blanc, contrastant avec son torse athlétique bronzé, un tatouage s'enroule autour de son biceps droit. Quand il essaie de se lever, il appui sur ses genoux et il pousse vers le bas sur la terre, il prend de l'élan pour tirer le poids de son corps à ses pieds. Après quelques tentatives chancelantes, Leigh donne le caméscope à l'un de ses nombreux cousins sur la plage, et vient pour aider son frère aîné. Saisissant un avant-bras, Jason y arrive presque cette fois, mais tombe à la renverse de nouveau. En recommençant, blotti sur ses mains et ses genoux, Jason regarde la caméra pendant une fraction de seconde. Il clignote un sourire rapide, comme si c'était juste un autre film pour la mémoire à la maison. Mais dans ses yeux noirs, les yeux plissés par le soleil, il y a la panique.
Jason est enfin sur ses pieds, encadré par Leigh et sa mère, Marianne, qui détourne le regard de la caméra vers le sol, son visage est contorsionné d'inquiétude. Un large sourire et en époussetant le sable de ses mains, Jason tente d'en rire. "Je suis une épave!" dit-il. Le film a six ans, lorsque Jason pouvait encore marcher, avant la canne, le déambulateur, puis le fauteuil roulant. Quelques mois après, il a été diagnostiqué avec la sclérose en plaques primaire progressive. C'est aussi le moment où il a commencé à saisir sa maladie sur des films.




La suite (en anglais) :
http://thenewinquiry.com/post/9917343695/when-jason-walks

    La date/heure actuelle est Ven 14 Déc 2018 - 22:34