ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Nvelles découvertes sur les cellules T:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Nvelles découvertes sur les cellules T:

Message  Domyleen le Lun 19 Sep 2011 - 20:42


Sur MSRC:


La découverte de cellules T fabriquant des substances chimiques cérébrales pourrait mener à des traitements pour les maladies auto-immunes.

Les scientifiques ont identifié un nouveau rôle surprenant pour un certain type de cellule T dans le système immunitaire : certains d'entre eux peuvent être activés par les nerfs pour fabriquer un neurotransmetteur (acetylcholine) qui bloque l'inflammation. La découverte de ces cellules T est nouvelle et suggère qu'il puisse être possible de traiter l'inflammation et les maladies auto-immunes en visant les nerfs et les cellules T. L'étude a été publiée cette semaine dans « Sciences ».

"La découverte que 2% de cellules T pouvaient fabriquer de l’acetylcholine sous le contrôle des nerfs, donne un nouvel aperçu de la façon dont le système nerveux règule l'immunité," a éclaré Kevin J. Tracey, MD, Président-Directeur Général de l'Institut de Feinstein pour la Recherche Médicale et principal spécialiste de l'étude. "L'arrivée des signaux électriques des nerfs active celles, parmi les cellules T, qui sont spécialisées dans la production de l'acetylcholine nécessaire pour bloquer l'inflammation et protéger contre les dégâts. Il est possible de transférer ces cellules, chez les souris, pour protéger de l'inflammation et contrôler ces cellules T par stimulation électrique, directement par les nerfs. "

Cette étude a fait l’objet de plusieurs années de suivi dans le laboratoire du docteur Tracey qui a identifié le rôle du nerf vague, (ainsi nommé pour son trajet qui part de la base du cerveau, en direction du foie, de la rate et d'autres organes), dans le blocage de l'inflammation. L'application d'électrodes pour stimuler le nerf vague, de sorte qu'il bloque la sortie du Facteur de Nécrose Tumorale (TNF) et d'autres cytokines qui sont à la base des dégâts tissulaires dans l'arthrite, les maladies inflammatoires de l’intestin et d'autres syndromes. La stimulation de ce parcours du nerf a mené à la production accrue d'acetylcholine, un neurotransmetteur lié à « l’alpha 7 nicotinic acetylcholine réceptors ».

L'activation de ce récepteur sur les macrophages a bloqué la sortie de molécules immunitaires (les cytokines,) suggérant une nouvelle stratégie pour développer des agents anti-inflammatoires.

Mais ces résultats ont soulevé une question importante parce que les fibres nerveuses qui sortent de la rate, les norépinephrines, sont un neurotransmetteur autre que l’acétylcholine. La recherche des cellules qui produisent l’acétylcholine a poussé ces chercheurs à utiliser des souris "nues", exemptes de cellules T. Alors ils ont examiné les cellules de la rate qui fabriquent l'acetylcholine et cela les a menés à un sous-ensemble de cellules T. En transférant ces acetylcholines chez des souris "nues", la production de cellules T a rétabli le circuit du nerf vague, ce qui a bloqué l'inflammation.

"Nos résultats indiquent qu’une population de cellules T de la rate, les acetylcholines, synthétisant la mémoire, est intégrée à la fonction du réflexe inflammatoire, le trajet du nerf régulant l'inflammation et l'immunité," a expliqué le docteur Tracey. "c’est comme si ces cellules T occupaient une fonction semblable au nerf dans ce circuit important."

Il devrait être possible de cibler ces cellules T et de moduler ce circuit neural pour développer des modalités thérapeutiques pour des maladies inflammatoires et autoimmunes. Dans l'avenir, il peut être possible d'isoler ces cellules T et d'exploiter leur activité anti-inflammatoire.

Entre-temps, il y a une piste plus directe pour utiliser cette découverte en vue de la thérapie. Des essais cliniques, en Europe, étudient des patients souffrant de polyarthrite chronique évolutive et on leur implante des stimulateurs du nerf vague que l'on déclenche pour stimuler ce circuit et supprimer l'inflammation.

Source : Nouvelles Médicales Aujourd'hui © MediLexicon International Ltd 2004-2011 (19/09/11)


NB:

Le nerf vague est le nerf crânien dont le territoire est le plus étendu. C'est un nerf mixte qui convoie des informations motrices, sensitives, sensorielles et surtout végétatives parasympathiques.
(Wiki)



    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 7:31