ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Un essai UK

avatar
Invité
Invité

Un essai UK Empty Un essai UK

Message  Invité le Mer 21 Sep 2011 - 11:17


Un essai cellules souches autologues démarre en Grande Bretagne (2011). Je n'ai pas plus d'infos pour le moment.

http://www.genethique.org/revues/revues/2011/Septembre/20110920.3.asp
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Un essai UK Empty Re: Un essai UK

Message  Domyleen le Lun 5 Déc 2011 - 13:20


Sur MSRC:

Début des essais sur les cellules souches de moelle osseuse pour la SEP :

Les médecins britanniques sont en train de mener un essai utilisant des cellules souches de moelle osseuse qui espèrent- ils pourrait stopper, voire inverser la progression de la sclérose en plaques (SEP).

L'équipe de l'Université de Bristol souhaite recruter 80 personnes pour cette recherche, après une étude pilote sur six personnes dont les résultats se sont montrés "alléchants" .

La technique consiste à prélever de la moelle osseuse du patient, de filtrer les cellules souches et de les injecter dans les veines de la personne le jour même.
La théorie est que les cellules souches aident à réparer les dommages causés à la couche protectrice de cellules nerveuses, appelée myéline , qui est la cause de la SEP.
Les résultats de l'étude de sécurité, publiée l'an dernier dans la revue Clinical Pharmacology and Therapeutics , a soulevé ce que les chercheurs décrit comme «la possibilité d’en bénéficier".

Le professeur Neil Scolding déclarait à l'époque: «Nous sommes encouragés par les résultats de cette étude débutante.

"Les données de sécurité sont rassurantes et la perspective de bénéfice, alléchante ."
Cependant, les résultats n'ont montré aucune amélioration réelle de la maladie. Et le prof Scolding a dit qu’une étude plus large était nécessaire.
L'approche expérimentale est également controversée parce que certaines cliniques hors de la Grande-Bretagne facturent des milliers pour cela, avant que des études comme celle du prof Scolding, ne prouvent son efficacité.
L'année dernière, la MS Society avait déclaré qu’une clinique, le XCell-Center en Allemagne, faisait du «marketing avec des traitements non éprouvés».

Maintenant, suite à un don de £ 700 000 provenant d'une association américaine, de l'Université de Bristol et du Frenchay Hospital, on espère commencer les essais cliniques en Février.

Environ 100.000 personnes en Grande-Bretagne souffrent de SEP, dans laquelle les lésions nerveuses provoquent des symptômes , allant des problèmes de vue à la difficulté à marcher.
Prof Scolding dit: «Nous sommes très excités par ce que sera le premier essai concernant une quelconque thérapie réparatrice pour la SEP, non seulement au Royaume-Uni, mais n'importe où."

* Article. Safety and feasibility of autologous bone marrow cellular therapy in relapsing-progressive multiple sclerosis, CM Rice, EA Mallam, AL Whone, P Walsh, DJ Brooks, N Kane, SR Butler, DI Marks and NJ Scolding, Clinical Pharmacology & Therapeutics advance online publication, 5 May 2010 (DOI 10.1038/sj.clpt. 12-09-0672.R2).

Source: L'auteur © Telegraph de Telegraph Media Group Limited 2011 (12/05/11)

    La date/heure actuelle est Lun 19 Aoû 2019 - 12:03