ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Incontinence urinaire et Botox:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Incontinence urinaire et Botox:

Message  Domyleen le Mar 27 Sep 2011 - 14:47



Sur Doctissimo:


Le Botox désormais indiqué pour traiter certaines incontinences urinaires


Vendredi 23 septembre 2011

Le Botox ® vient d'obtenir l'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une nouvelle indication, le traitement de l'hyperactivité du muscle vésical detrusor conduisant à une incontinence urinaire, chez les patients atteints de sclérose en plaques ou blessés médullaires (atteinte de la moelle épinière se traduisant par une ou des paralysies).

Après les troubles de l'oculomotricité, le blépharospasme (battement incontrôlé de la paupière), le spasme hémifacial, le torticolis spasmodique, la sudation excessive (également appelée hyperhidrose axillaire) et la spasticité (hyperactivité) des membres supérieurs et/ou inférieurs, la toxine botulique voit donc ses indications thérapeutiques une nouvelle fois élargies.

On dénombre environ 80 000 personnes atteintes desclérose en plaques en France et environ 50 000 patients blessés médullaires. Entre 60 et 80 % des premiers et 75 à 80 % des seconds souffrent d'incontinence urinaire. Au-delà du handicap physique que cet état entraîne, obligeant le sondage, les personnes touchées, relativement jeunes, sont gênées vis-à-vis de leur entourage, perdent leur estime d'eux-mêmes et, pour certains, développent une dépression.

Le traitement actuel repose sur la prise de médicaments, les anticholinergiques oraux, en première intention. Malheureusement, ce traitement n'est pas toujours efficace et il entraîne des effets secondaires importants (sécheresse buccale, constipation) souvent mal tolérés par les patients. Ces derniers peuvent alors recourir à la chirurgie, mais beaucoup hésitent en raison de la lourdeur de l'intervention qui n'offre en outre pas de résultats spectaculaires.

Le recours au Botox ®, après échec des anticholinergiques et en alternative à la chirurgie, représente donc une avancée majeure pour les patients concernés, utilisant l'auto-sondage comme mode mictionnel, estime le laboratoire Allergan qui a développé le produit.

Efficace pendant au moins 9 mois

Deux études cliniques menées auprès de 700 patients environ ont montré que l'injection locale de Botox ® dans le muscle vésical avaient entraîné la continence chez 40 % des patients pendant 1 à 6 semaines, et réduit d'au moins 50 % le nombre d'épisodes d'incontinence urinaire chez les ¾ des patients, entraînant une amélioration importante de leur qualité de vie.

L'injection du Botox ® est réalisée par un spécialiste à l'aide d'un cytoscope (sorte d'endoscope) sous anesthésie locale ou, pour certains, sous anesthésie générale. D'après les résultats des études, le traitement est efficace en deux semaines et pendant 9 mois en moyenne.
Une autre étude*, indépendante cette fois-ci et associant l'injection de toxine botulique à la prise d'anticholinergiques, a confirmé ces résultats, indiquant même une efficacité allant jusqu'à 12 mois chez 20 % des patients traités.
Parmi les effets indésirables rapportés, le laboratoire cite les infections urinaires et l'incapacité de vidanger sa vessie pour ceux qui ne pratiquent pas l'auto-sondage, et, dans une moindre mesure, la présence de sang dans les urines, la douleur lorsque le patient urine (dysurie) ou encore la fatigue.
Utilisé dans les centres de compétence en urologie bien avant la délivrance de l'AMM, le Botox ® peut depuis le 1er septembre 2011 être commandé par tous les hôpitaux français qui ont un service d'urologie. Il reste réservé à l'usage hospitalier et nécessite que l'urologue ou le médecin rééducateur prenant en charge le patient soit formé à l'injection de ce produit.
Amélie Pelletier

Sources:

Communiqué de presse Allergan

* Étude prospective des résultats cliniques et urodynamiques des injections intradétrusoriennes de toxine botulique dans le traitement de l'hyperactivité détrusorienne neurogène, Prog Urol, 2008, 18, 7, 449-455 (accessible en ligne)

BOTOX 50, 100 & 200 Unités Allergan, poudre pour solution injectable (toxine botulinique de type A) dans l'indication "hyperactivité détrusorienne neurologique" : Informations importantes sur les risques dus à la technique d'injection sous cystoscopie - Lettre aux professionnels de santé (06/09/2011), Afssaps (téléchargeable sur le site de l'Afssaps).

http://news.doctissimo.fr/le-botox-desormais-indique-pour-traiter-certaines-incontinences-urinaires_article8280.html
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Incontinence urinaire et Botox:

Message  Domyleen le Lun 1 Oct 2012 - 10:40



Sur MSRC:

Botox ® autorisé au Royaume-Uni pour les fuites urinaires dans la SEP, et lésions de la moelle épinière

http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479

    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 3:59