ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Bactéries et SEP...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Bactéries et SEP...

Message  Domyleen le Lun 9 Déc 2013 - 14:43

  Mart67
Effectivement je rejoins la remarque d' Hélène: 
"Tout semble s'organiser dans ce puzzle à multi-facettes d'un symptôme nommé SEP. Immunité, vit D, bactéries, problèmes vasculaires.....et nos organismes qui se battent chaque jour pour retrouver une homéostasie perdue. "


    Ah, là, il y a erreur sur le prénom: le passage que tu cites, Martine, c'est de "Sylvie" ...  Very Happy 

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Bactéries et SEP...

Message  Mart67 le Lun 9 Déc 2013 - 14:57

Oups trop rapide!!!!!!!!!!!!!! désolée Sylvie et Hélène


en fait Hélène tu es dans toutes mes pensées Very Happy

Tuslanes

Messages : 272
Date d'inscription : 19/06/2011

Re: Bactéries et SEP...

Message  Tuslanes le Lun 9 Déc 2013 - 21:58

Bonsoir,

Je pense que l'humain voudrait tout maitriser alors même qu'il ne comprend qu'une infime partie de son propre organisme, déjà trés complexe je l'accorde, évoluant dans un système qui lui échappe complètement.

J'adorerais dire, bon, on manque de vit D, il n'y a qu'à en prendre et le problème est résolu. Attention je ne dis pas non plus de rester en carence. Mais la vit D n'est qu'un messager parmi tant d'autres, qui fait intervenir tellement d'autres facteurs aussi bien internes qu'externes, que je ne sais si quelqu'un à une idée de la solution.

Le corps est composé d'un nombre incalculable de cellules qui vivent en homéostasie entre elles mais aussi en équilibre avec l'environnement.

Nous savons que la Vit D est appelée vitamine mais joue un véritable rôle d'hormone, donc circule dans le sang pour stimuler ou ralentir des organes en lien avec d'autres hormones, etc... Un clin d’œil ici aux femmes qui souffrent plus de SEP, mais aussi de fluctuations selon leur cycle que ces messieurs. Un autre aparté pour Besaid expliquant qu'un anti-hypertenseur comme l'Olmesartan entraine une vasodilatation, donc joue sur l'oxygénation des tissus et sur la circulation des hormones notamment, notion largement abordée dans l'IVCC, qui a effectivement un lien avec nos soucis.

Bref difficile d'intervenir dans un sysème si complexe en ne s'arrêtant que sur un facteur, ici la Vit D. Par contre rien d'étonnant de trouver des organismes qui s'adaptent comme ils peuvent dans un environnement qui ne cesse d'évoluer, en complicité avec celui-ci. Je rappelle que nos mitochondries ne sont autres que des bactéries entrées dans nos cellules quand il a fallu s'adapter à l'oxygène sur terre.

Comment vouloir changer nos modes de vie sans ne pas impacter sur nos cellules?. Nous avons encore parmi nous des générations qui ne vivaient que dehors, des enfants qui passaient leur temps à faire du vélo ou autres activités en plein air au lieu de rester devant un écran, des personnes à peau foncée qui vivaient sous un soleil éclatant, maintenant enfermées jours et nuits dans des salles climatisées à lumières artificielles. Comment imaginer que cela ne demande pas un chamboulement d'un système jusque là plus ou moins en harmonie avec la nature?. Si on y ajoute toutes les substances chimiques, les pollutions de toutes sortes etc....qui interfèrent avec ces cellules, la seule issues pour elles est l'adaptation, en complicité avec les micro-organismes plus nombreux présents que nos propres cellules. Et la capacité d'adaptation fait des miracles....avec le temps, pour certains.

Si nous revenons à la Vit D, rien ne prouve que celle avalée joue exactement le mme rôle que celle synthétisée par le corps. Et allez savoir si c'est la SEP qui provoque la carence ou vis versa, le cercle vicieux de la poule et l'oeuf.

Pour conclure je me rabattrai sur le ni trop peu, ni trop, en attendant qu'on y voit plus clair et surtout sur apprendre à écouter son corps, ses envies, ses besoins, ses alertes etc....

Cela m'a toujours étonnée d'entendre à quel point la SEP ne faisait pas bon ménage avec le soleil et la chaleur. J'adore les deux et suis un vrai tournesol, à contrario de nombreux patients, mais ne transpire jamais et donc n'élimine pas les toxines. Je n'arrive pas à savoir si c'est le soleil ou la chaleur qui fait fuir les malades, les deux allant souvent de pair, la Vit D sollicitant plutôt les UV il me semble. Et reste le soucis de la couche d'ozone que l'on ne ménage pas, encore une interférence à ne pas négliger. Et oui de quoi fatiguer des neurones déjà pas épargnés, il est temps d'aller dormir, non?.

En plus Hélène est là pour occuper toutes nos pensées positivement, alors excellente nuit à tous.

MICHEL 54

Messages : 86
Date d'inscription : 27/10/2012

Re: Bactéries et SEP...

Message  MICHEL 54 le Mar 10 Déc 2013 - 8:37

Merci Sylvie pour ces infos.

Comme tu le dis: ni trop, ni trop peu. Je vais rester sur la base de 5000 UI / jour en hiver et passer à 2000 UI dès le retour des beaux jours + séances répétées d'expo au soleil.

Contenu sponsorisé

Re: Bactéries et SEP...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017 - 16:56