ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Domyleen le Dim 13 Nov 2011 - 1:38


Si problème au niveau des facteurs de croissance de l'endothélium vasculaire, la vascularisation peut être responsable de maladies neurodégénératives ... (post sur Thisisms)

Définition de VEGF:

Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :
http://gfme.free.fr/connaissances/vegf.html


Le VEGF, le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire est une protéine, un polypeptide (NH2 à une extrémité et COOH à l'autre). Elle est émise par la tumeur cérébrale primitive apoxique pour assurer sa vascularisation à partir des vaisseaux sanguins existants et lui permettre de proliférer. VEGF existe sous 4 formes moléculaires de 121, 165, 189 et 206 acides aminés. La plus courte VEGF 121 ne se lie pas à l'héparine péricellulaire. Les plus longues, VEGF 189 et VEGF 206 sont contenues dans lesprotéoglycanes (héparine sulfate) de la membrane cellulaire, et sont libérées par la plasmine. On retrouve des taux élevés de VEGF dans le sérum de certaines patientes avec cancer du sein ou dans les urines de malades avec cancer de la vessie.
Un dysfonctionnement de la vascularisation peut-elleêtre responsable d'autres maladies neurodégénératives?

De plus en plus, il est prouvé qu’une réponse aberrante à la médiation du VEGF est également liée à des dysfonctionnements neuronaux allant de la maladie des motoneurones, aux AVC, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, la maladie cérébrale ischémique, l'épilepsie, la sclérose en plaques, la réparation neuronale après une blessure, ainsi que les maladies vasculaires communes (par exemple, maladie de la rétine). La manipulation et la correction de la réponse du VEGF dans les différents tissus neuronaux pourrait être une stratégie efficace pour traiter différentes maladies neurologiques. PMID: 21271303 [PubMed -

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21271303
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Domyleen le Dim 13 Nov 2011 - 1:43



Un post de Joan Beal à ce sujet : (je me fie à son explication, car traduire des articles 100% médicaux, … suis pas cap ! faudrait d’abord que je comprenne le langage scientifique … et même « in french », pour moi c’est de l’ouzbek ! …

Le VEGF est une protéine de signalisation qui stimule l'angiogenèse (la création de nouveaux vaisseaux sanguins) et restaure l'oxygène dans les tissus quand la circulation du sang est inadéquate. Les niveaux de VEGF dans les lésions de SEP sont très élevés --- ce qui pointe vers un lien de la SEP avec le système vasculaire, … ...
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12387457
Avoir des niveaux élevés de VEGF indique une dysfonction endothéliale et une rupture dans la BHE. Vous ne devez pas nécessairement réduire les niveaux de VEGF, mais vous devez modifier ce qui crée le besoin pour le corps d’avoir des niveaux de VEGF plus élevés. Dans le modèle de l'IVCC, en rectifiant les malformations veineuses en permettant une meilleure perfusion du cerveau et de la colonne vertébrale, les niveaux de VEGF deviendront normaux. Mais, en général, nous n'avons pas à faire de tests sériques pour les niveaux de VEGF. Nous testons des marqueurs de l'inflammation, comme les niveaux de protéine C-réactive ou SED / taux de l'ESR. Les marqueurs sériques de Jeff, présentant un certain nombre d'inflammations sont tous redevenus normaux depuis l’angioplastie. (…)
Une suggestion, pour les vaisseaux « inopérables », consiste à utiliser des antiplaquettaires, anticoagulants etc… et probablement l’Aspirine …
Et d’ailleurs, Jeff, (le mari de Joan Beal), est toujours sous Pradaxa :
oui, C., il encore sous Pradaxa, depuis maintenant neuf mois après sa dernière angioplastie. Il prend, bien sûr, un dosage inférieur, et peut rester avec, un peu plus longtemps. Aucune re-sténose, aucun nouveau rétrécissement, il n'entend plus le sang vrombir dans son tympan. Aucune évolution de la SEP, ni de nouvelles lésions ni poussées. (…)

Question : le fait de se porter toujours aussi bien viendrait-il de ce qu’il soit toujours sous Pradaxa ???
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Domyleen le Dim 13 Nov 2011 - 1:46



Voir Aussi, cet article sur la Wafarine (autre anticoagulant)

« La Warfarine pour la slérose en plaques ? »
En 1983, Poser et al . ont établi leurs critères pour le diagnostic de sclérose en plaques (SEP). Dans la même année, Hughes a décrit l'association entre la thrombose, l'avortement, les maladies cérébrales et l’anticoagulant lupique. Finalement, il y a eu connexion entre ces rapports. Aujourd'hui, presque 20 ans plus tard, nous avons suffisamment de données pour considérer le syndrome des antiphospholipides (SAPL), ou syndrome de Hughes, comme un différentiel majeur dans le diagnostic « certaine ou probable » de SEP selon les critères de Poser.
La thrombose artérielle est un élément majeur du syndrome de Hughes, les vaisseaux du système nerveux central étant parmi les plus fréquemment touchés. L'événement clinique qui en résulte, est en général, un AVC. Cependant, des manifestations plus complexes peuvent inclure un système sensoriel multifocal moteur ou un dysfonctionnement cognitif, une névrite optique, une myélite transverse ou une combinaison des deux derniers (syndrome de Devic). Différents secteurs sont souvent touchés lors de la progression de la maladie. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) étudiant ces patients présentent souvent des lésions cérébrales multiples hyper intenses en T2 .Cette combinaison des symptômes neurologiques multifocaux ainsi que les résultats de l'IRM peuvent faire penser à une SEP Rémittente Récurente.
(….)
La présence de signes cliniques tels que la migraine, la thrombocytopénie, la thrombose précédente, livedo, récurrente fausses couches précoces ou une perte inexpliquée du foetus, ou un diagnostic concomitant de syndrome de lupus érythémateux disséminé ou de Sjögren, rendre la possibilité d'une cause thrombotique pour les manifestations neurologiques plus probable.Dans ce groupe, comme dans d'autres patients APS avec des fonctions neurologiques comme la course, l'anticoagulation peut arrêter la progression des symptômes et d'améliorer sensiblement le pronostic de la maladie.

http://qjmed.oxfordjournals.org/content/93/8/497.extract?sid=a1c5f13f-d9cd-4855-b754-6d34fc0d5cf3
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Domyleen le Dim 13 Nov 2011 - 1:50



Un extrait intéressant (mais je viens de perdre le lien ...):

Il y a plus de vingt ans, Cook et al. ont observé pour la première fois qu'un traitement antalgique par stimulation épidurale médullaire améliorait le débit sanguin dans les extrémités de malades atteints de sclérose en plaques. Par la suite, plusieurs auteurs ont rapporté une réduction significative des douleurs de décubitus et une meilleure cicatrisation des ulcérations ischémiques chez les malades porteurs d'une artériopathie chronique à un stade avancé et traités par stimulation épidurale médullaire. En 1986, Jacobs et al. [6, 7] ont observé une augmentation significative de la densité des capillaires et de la vitesse du flux érythrocytaire après stimulation épidurale médullaire. Après avoir exposé les bases neurophysiologiques de la stimulation épidurale médullaire et les modalités d'implantation d'un dispositif de stimulation, nous analyserons dans cette revue les indications et résultats de cette technique dans le traitement de malades atteints d'artériopathie occlusive périphérique inaccessible au traitement chirurgical.
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Domyleen le Dim 13 Nov 2011 - 1:53



Eh, bien, .... je vais continuer à prendre .. de l'Aspirine!! (2 comprimés/sem) Very Happy

Ça devrait marcher, non???

jihana

Messages : 513
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 70
Localisation : sud ouest

BONJOUR A TOUS

Message  jihana le Dim 13 Nov 2011 - 10:00

POUR FAIRE BIEN CIRCULER LE SANG JE FAIS DES

CURES DE BAIES DE GOJI DEPUIS PLUSIEURS ANNEES

ET DESPUIS QUELQUES SEMAINES DES GELULES DE

GINKO BILOBA

ET POURTANT DERNIERE INFO DU RADIOLOGUE

APRES LECTURE PLUS APPROFONDIE DE MON IRM

LE SANG CICULERAIT PLUS LENTEMENT DU COTE

GAUCHE DES VEINES.....................

Y AURAIT IL QUELQUE CHOSE

MON DOSSIER PART DEMAIN CHEZ PR D. HOPITAL

DE BORDEAUX........................ JE VAIS ATTENDRE

UN COUP DE TEL ET LE FACTEUR

¨ TRES BON DIMANCHE A TOUS

Contenu sponsorisé

Re: Facteurs de croissance de l’endothélium vasculaire :

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 19 Sep 2018 - 13:38