ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Vitamine D, encore ...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Vitamine D, encore ...

Message  Domyleen le Jeu 17 Nov 2011 - 12:17

Sur MSRC:

Les comprimés de vitamine D à haute dose peuvent doubler le risque de maladies cardiaques.

Prendre des doses élevées de vitamine D pourrait plus que doubler les chances d'avoir un type de problèmes cardiaques graves, selon les résultats d'une enquête à grande échelle.

Ceux qui ont des "excès" des niveaux de la vitamine dans leur sang étaient 2,5 fois plus susceptibles que ceux ayant un taux normal d'avoir la fibrillation auriculaire (FA), un type de maladie cardiaque courante chez les personnes âgées qui peuvent conduire à des accidents vasculaires cérébraux.

Plus d'un million de personnes en Grande-Bretagne sont censées avoir la FA, la grande majorité chez les plus de 70 ans.

Les résultats, présentés cette semaine lors d'une réunion de l'American Heart Association, sont peut-être plus inquiétants pour les femmes post-ménopausées, qui souvent prennent des suppléments de vitamine en plus du calcium pour aider à contrer l'ostéoporose.

La vitamine D est essentielle pour la croissance osseuse et la santé cellulaire. Le corps en fabrique naturellement lorsque la peau est exposée à un fort ensoleillement. Toutefois, dans l'hiver, les réserves peuvent descendre à cause du manque d'ensoleillement, donc beaucoup de gens prennent des suppléments.

Toutefois, les niveaux de référence varient considérablement, tant entre les personnes qu'au fil des saisons, ce qui signifie que certains, cela pourrait ne pas être nécessaire.

Les chercheurs du Centre médical de l'Utah Intermountain a examiné les tests sanguins chez 132 000 patients.

Ils ont trouvé que ceux dont les niveaux de vitamine D étaient supérieurs à 100 nanogrammes par 100ml, étaient 2,5 fois plus susceptibles d'avoir l'AF que ceux ayant un taux normal (41-80ng/100ml).

Dr T Jared Bunch, un spécialiste du rythme cardiaque, a déclaré que les patients devraient toujours dire à leurs médecins qu'ils prennent de la vitamine D.

Il a déclaré: «Les patients ne pensent pas que des vitamines, ou des suppléments, sont comme comme les médicaments. Or toute vitamine ou supplément, qu'ils soient présentés comme « médicament" ou« produit naturel »est une drogue et aura des effets qui sont à la fois bénéfiques et néfastes..

«Comme tout traitement, les vitamines doivent être prises pour les bonnes raisons et avec des doses adéquates."

Les médecins ont de plus en plus reconnu l'importance cruciale de vitamine D pour la santé en général, en aidant à repousser non seulement l'ostéoporose mais aussi la sclérose en plaques, les maladies cardiaques, le diabète et certains cancers.

Ils ont également pris conscience que beaucoup de personnes, en Grande-Bretagne, souffrent de carence en vitamine D, en partie en raison des modes de vie plus à l'intérieur, et ceci, grâce aux médecins généralistes qui voient de plus en plus d'enfants souffrant de rachitisme.

Les médecins, désormais demandent à ce que toutes les personnes de plus de 65 ans devraient prendre des suppléments réguliers, tout comme les enfants jusqu'à cinq ans, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes qui ne bénéficient pas assez de soleil et les personnes ayant la peau foncée.

Source: The Daily Telegraph © Copyright de Telegraph Media Group Limited 2011 (17/11/11)
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D, encore ...

Message  Domyleen le Jeu 16 Aoû 2012 - 21:45



L'Europe révise la dose maximale de sécurité pour la vitamine D

• L'autorité Européenne de sécurité des aliments a décidé de multiplier par deux la dose maximale de sécurité pour les apports en vitamine D.
• Une démarche réclamée depuis des années par plusieurs chercheurs et LaNutrition.fr.


Jacques Robert - Mardi 31 Juillet 2012

L'autorité Européenne de sécurité des aliments (EFSA), équivalent de l'ANSES en France a décidé de réexaminer les doses maximales de sécurité pour les apports en vitamine D. La dose maximale de sécurité est une valeur déterminée en fonction des dernières données scientifiques. Cette dose est censée être parfaitement sécuritaire pour l'ensemble de la population ciblée.
Le nouveau travail de l'agence a permis de préconiser une dose maximale de sécurité pour la vitamine D de 100 µg par jour chez les adultes (soit 4 000 UI) contre 50 µg auparavant (soit 2 000 UI). Le groupe d'experts précise également que ces recommandations sont valables pour les femmes enceintes ou allaitantes. Pour finir, les experts reconnaissent que les études ne montrent aucun danger jusqu'à des doses quotidiennes de 10 000 UI par jour mais estiment manquer de données à long terme pour établir une limite à ce niveau.

La dose de sécurité établie en 1996 en France pour la vitamine D est officiellement toujours de 1000 UI/j. Cette dose résulte d'une erreur de calcul, comme Thierry Souccar l'a raconté en 2004 dans Santé, Mensonges et Propagande. Malgré cette erreur grossière, l'organisme à l'origine de ces valeurs, le Conseil supérieur d'hygiène publique de France, n'a jamais voulu revoir ses calculs. Lire notre article à ce sujet. On peut s'interroger sur le sérieux de telles recommandations qui passent du simple au double en l'espace d'une nuit. C'est l'aveu que les précédentes étaient mal formulées.

Il s'agit donc d'une bonne nouvelle. La prochaine étape espérée est le rehaussement des apports nutritionnels conseillés (ANC), qui sont dans notre pays ridiculement bas (200 UI/j), et qui pour cette raison sont probablement responsables d'un grand nombre de problèmes de santé. Jusqu'ici, les autorités sanitaires françaises et les médecins qui les conseillent ont tout fait pour justifier des apports conseillés pourtant déconnectés de la réalité scientifique, et éviter d'avoir à s'expliquer sur les raisons qui les ont conduits à diviser les ANC de 1992 par deux en 2001. Une situation pourtant jugée inacceptable par les spécialistes de cette vitamine.
En attendant que des décisions soient prises, n'attendez pas pour prendre soin de votre santé en lisant nos différents articles sur la vitamine D et le guide du Dr Brigitte Houssin : Vitamine D, mode d'emploi.

Référence
Scientific Opinion on the Tolerable Upper Intake Level of vitamin D. EFSA Journal 2012;10(7):2813 [45 pp.]. doi:10.2903/j.efsa.2012.2813


L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA, European Food Safety Authority) est une agence de l’Union européenne chargée de l'évaluation des risques dans le domaine des denrées alimentaires, qui fournit des conseils scientifiques et publie des avis sur les risques existants ou émergents dans le domaine de l'alimentation. Les travaux de l’Autorité couvrent toutes les questions ayant un impact direct ou indirect sur la sécurité alimentaire humaine et animale, notamment la santé et le bien-être des animaux, la santé et la protection des plantes ainsi que la nutrition.

Le rôle de l’EFSA est d'informer la Commission européenne, le Parlement européen et les États membres de l’UE sur les risques en matière d'alimentaire, afin que ceux-ci soient à même de prendre des décisions éclairées de gestion des risques, de façon à garantir la protection de la santé des consommateurs européens et la sécurité de la chaîne alimentaire humaine et animale. Pour cela, l'EFSA rend des avis et des rapports. Les avis n'ont pas de valeur législative et, dans le cas où ils concernent l'évaluation de dossiers de demandes d'autorisation, ils n'ont pas valeur d'autorisation. Ce sont la Commission européenne, le Parlement européen et les États membres qui prennent les décisions de gestion (autorisation, interdiction, surveillance…).

Sur toutes les questions relevant de son domaine de compétence, l’Autorité est tenue de communiquer de façon ouverte et transparente avec le grand public. Les conflits d'intérêt de certains membres du conseil d'administration ou de panels de scientifiques ont parfois été critiqués, notamment par le mouvement écologiste.



avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D, encore ...

Message  Domyleen le Ven 22 Mar 2013 - 11:34



Sur MS-UK:

Une étude montre comment une augmentation de la vitamine D modifie les gènes pour lutter contre la maladie

(22/03/13)

Pensez-vous que vous avez trouvé assez de vitamine D ? De nouvelles preuves montrent pour la première fois, même si votre taux de vitamine B n'est pas faible, des taux plus élevés pourraient avoir un rôle important pour la lutte contre les maladies cardiaques, le cancer, les maladies auto-immunes et des infections.
L'étude démontre comment la vitamine D modifie l'expression des gènes lorsque les niveaux dans le sang sont plus élevés pour renforcer les défenses immunitaires


Et encore une contradiction, puisque dans le premier post de cette "file", il est dit que:
"Les comprimés de vitamine D à haute dose peuvent doubler le risque de maladies cardiaques".

Que faut-il croire comme ... études??


    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 22:12