ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


LEMP (à cause de Tysabri)

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Mar 29 Juin 2010 - 21:34



Les sociétés SEP d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse
publient des directives sur le traitement de PML en raison de Tysabri


Recommandation pour traitement de la leucoencephalopathie multifocale progressive (PML) avec Natalizumab *ENS2010

Au nom du Comité consultatif Médical de la Société de Sclérose en plaques allemande (Deutschen Sklerose Multiple Gesellschaft, DMSG), ensemble avec les associations professionnelles de neurologie et en accord avec les Sociétés SEP suisse et autrichienne , prof Toyka et le conseil d'administration ont pour la première fois sorti une recommandation sur l'utilisation du traitement pour la SEP, Natalizumab (Tysabri).

Le médicament avait été retiré du marché aux USA en 2005 et a été ensuite réintégré l'année suivante. C'était parce que les patients ont contracté leucoencephalopathie multifocale progressive (PML), une infection virale sérieuse et autrefois souvent fatale du système nerveux central avec des complications neurologiques sévères. Les raisons pour la recommandation étaient que des patients traités avec Tysabri étaient alors tombés malade de PML.

"Tous les docteurs traitant les patients SEP avec Natalizumab devraient avoir PML à l’esprit dés que des nouveaux symptômes neurologiques ou psychiatriques se développent. Nos spécialistes ont mis au point des recommandations claires pour assurer la sécurité de patients. Tout d'abord, chaque patient recevant le traitement pour la durée de 24 mois doit de nouveau être entièrement informé et contrôlé à intervalles rapprochés, quand le traitement est maintenu ," dit prof Toyka.

L'Allemand Multiple Sclerosis Society recommande imagerie par résonance magnétique comme une première étape dans le diagnostic. S’il n'est pas produit de résultats définitifs, l'analyse du liquide céphalorachidien devra être entrepris afin de vérifier la présence du virus JC . Si cela s'avérait positif, l'Allemand Multiple Sclerosis Society et «Groupe de travail immunitaire Therapy", lancé par le professeur Gold et d'autres collègues recommande un traitement par plasmaphérèse »afin que l'agent actif soit éliminé de l'organisme le plus rapidement possible."
"Malgré la gravité et les risques graves, on considère qu'il existe encore aucune raison de limiter le traitement général par Tysabri strictement à deux ans», explique le professeur Toyka. "Le groupe d'experts dirigé par le Prof Wiendl est également de cet avis."


Source: Deutschen Gesellschaft Sklerose multiples, DMSG (22/06/10)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  MPascale le Mar 29 Juin 2010 - 21:39

Eh ben si on soigne ou prévient la LEMP, de quoi se plaint-on ! juste une 'tite ponction lombaire ? Bagatelle... au secours, j'ai réussi à éviter ça jq maintenant !
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Mar 29 Juin 2010 - 22:10



Et encore, maintenant, on met un patch avant ...

(Ma jeune soeur, quand elle a commencé sa formation d'infirmière, avait été appelée par des médecins, en renfort, pour aider des collègues à tenir (ils étaient 4), une gamine sur laquelle il a fallu pratiquer , en urgence une ponction lombaire, sans patch... affraid
On venait de déceler une méningite, et il y avait eu un décés dans l'entourage de l'enfant , qui elle a été sauvée! Parait que c'était horrible ! ...
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  MPascale le Mar 29 Juin 2010 - 22:13

Je me demandais, pour CELLES qui ont testé les 2 ; entre ponction lombaire et péridurale, c'est quoi le pire ? Pq la péridurale, on ne s'en plaint pas trop... et pourtant, ce n'est vraiment pas fun


Dernière édition par MPascale le Mar 29 Juin 2010 - 22:38, édité 1 fois
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Mar 29 Juin 2010 - 22:20


No idea! Rolling Eyes

Je n'ai eu que la ponction lombaire, et je n'ai pas aimé du tout!!
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/05/2010

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message   le Ven 2 Juil 2010 - 6:58

"S’il n'est pas produit de résultats définitifs, l'analyse du liquide céphalorachidien devra être entrepris afin de vérifier la présence du virus JC . Si cela s'avérait positif, l'Allemand Multiple Sclerosis Society et «Groupe de travail immunitaire Therapy", lancé par le professeur Gold et d'autres collègues recommande un traitement par plasmaphérèse »afin que l'agent actif soit éliminé de l'organisme le plus rapidement possible."
"Malgré la gravité et les risques graves, on considère qu'il existe encore aucune raison de limiter le traitement général par Tysabri strictement à deux ans», explique le professeur Toyka. "Le groupe d'experts dirigé par le Prof Wiendl est également de cet avis."
-->On touche le fond,là.
La lemp est incurable et il vaut mieux y rester qd le virus JC se réveille.
Les séquelles sont monstrueuses.
Cette histoire d'échanges plasmatiques me fait rire (jaune).
J'en suis à ma 12e perf.Et dans 1 an?????


avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Ven 2 Juil 2010 - 9:44



Jé, les neuros sont conscients du problème, et te font passer une batterie d'examens: les personnes sous tysa sont les plus suivies....

Par contre, oui, tout traitement comporte des risques (y compris le risque de dépenser de l'argent à l'étranger pour un résultat qui peut être moyen, ou le risque de LEMP, ou autres risques...): nous n'y pouvons rien, et c'est toi seul qui peut prendre la décision, en espèrant que se soit la meilleure...
De toute façon, laisser la SEP progresser sans rien faire ne me semble pas la solution..(perso, je sais comment cela peut se terminer... alors tout tenter plutôt que ne rien faire! Wink

Le problème de Tysa semble être ce fameux virus JC (ce n'est là aussi qu'une hypothèse, pour l'instant), et le fait que l'Europe soit plus exposée que l' Amérique à ce virus : ce qui m'étonne, c'est qu'on n'en parle pas officiellement, alors que les chiffres de Biogen sont publiés et font apparaître cette différence Amérique et Europe.... Exclamation Question [b]
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 53
Localisation : The 13th Floor

Biogen augmente le prix du tysabri

Message  RnRrider le Dim 4 Juil 2010 - 9:31

avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Dim 4 Juil 2010 - 10:49



Waooouuh! Rien que ça!!! Shocked

Les ventes chutent.... donc, on augmente les prix!!!

Biogen veut garder la même marge bénéficiaire!!! Laughing
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Ven 16 Juil 2010 - 12:51


Biogen Idec Inc a divulgué trois autres cas d'une infection rare du cerveau chez les patients de sclérose en plaques sous Tysabri , avec Elan Corporation, ce Vendredi, ce qui porte le nombre total de cas à 58 à partir du 2 Juillet.

Le Cambridge Mass, société de biotechnologie a signalé un décès supplémentaire chez les patients qui ont développé la leucoencéphalopathie multifocale progressive ou LEMP, portant le total à 12.
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Ven 16 Juil 2010 - 13:18


(suite du post précédent)


(Traduc Google):

Du total des cas, 22 ont été aux États-Unis, 32 ont été dans l'Union européenne et quatre ont été dans d'autres continents.

Le nombre de cas est important parce que si le taux d'infection grimpe trop haut, les ventes du médicament peuvent diminuer.Le risque pour un patient de contracter une PML augmente avec le nombre de perfusions mensuelles qu'il reçoit.

La mise à jour la plus récente se traduit par un taux de 1,27 cas pour 1.000 pour les patients sur le médicament pendant un an ou plus, mais s'élève à 1,71 pour 1.000 pour les personnes sous ce traitement depuis deux ans ou plus.

Sous un autre angle, le taux est environ 1,42 cas pour 1.000 patients sur les médicaments pour entre deux et trois ans. L'incidence est d'environ 0,37 cas pour 1.000 patients dans ceux qui l'utilisent pour un à deux ans, et il est presque inexistant chez les patients de l'utiliser pour moins d'un an.

Elan fixe le prix de la drogue, qui a augmenté de 18,7% aux Etats-Unis en Juin 30, marquant le coup le plus agressif depuis l'approbation du médicament en 2004. Il ya seulement eu deux hausses de prix avant: 1,5% il ya un an et 8% l'an dernier en Décembre.
Le prix s'élève actuellement à 39.988 $ par année aux États-Unis
Source: The Wall Street Journal © 2010 Dow Jones & Company, Inc (16/07/10)
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Ven 16 Juil 2010 - 14:06


Je remarque qu'il n'y a que le fric qui intéresse les labos ...(j'ai mis en rouge)... d'un autre côté, ce sont des sources financières (la Bourse)!

Presque 40 000 dollards par an, le traitement Tysabri??? Je comprends que les américains, qui, je le rappelle n'ont pas le même système d'assurance maladie que nous (certains malades n'ont pas accés aux traitements), et qui payent en moyenne 30% de leur poche(à revoir, les chiffres exacts, car il s'agit d'assurances privées, et je n'ai qu'une estimation globale), tentent de se faire soigner à l'étranger (et pas que CCSVI, d'ailleurs...), car pour certains, ce n'est pas aussi cher qu'on se plait à nous faire croire, en comparaison de certains traitements comme Tysa et apparemment moins risqué!
J'aimerais bien savoir ce que sont devenus tous les cas de LEMP, qui ont survécu!!

Et surtout, le nombre de décés dûs au Tysa est pratiquement le double par rapport au nombre d'utilisateus, en Europe qu'en Amérique!!!

Et ça, les organisations SEP comme l'Arsep, dont prof Vermersch se complait à inventer des décés provoqués par des angioplasties, (à ce jour , il n'y en a eu aucun, si ce n'est celui d'une patiente, lors des essais contrôlés de Stanford, qui avait fait une allergie au produit de coagulation , et avait d'autres soucis de santé que la SEP: voir le témoignage de son ami sur Thisisms), ces organismes se gardent bien de soulever la question du pourquoi cette différence? et d'en faire part à leurs adhérents!!
Et de maintenir, le taux de 1 cas de LEMP pour 1000 utilisateurs !! Honteux, de la part d'associations censées nous informer et nous aider
!!
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Ven 23 Juil 2010 - 10:38



Le truc en plus:
23 juillet 2010 5 23 /07 /2010



Un diagnostic précoce d'une LEMP (Tysabri) peut être soigné


Après 29 perfusions de Natalizumab, une femme de 41 ans, atteinte de SEP rémittente-rémission, a développé une leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP).


Les médecins sont intervenus afin d'éliminer le Tysabri en changeant le plasma et en combinant de la méfloquine et de la mirtazapine.


Après 3 mois de traitement, aucune trace du virus JC n'a été détecté dans le liquide céphalo-rachidien.


La LEMP peut être bien gérée si le traitement est administré suite à un diagnostic précoce.
L'épuisement des anticorps monoclonaux jouera un rôle sur ce traitement qui complique fortement la guérison.

Article "Archives of Neurology"


dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

biogen fort rebond!!!

Message  dane83 le Ven 23 Juil 2010 - 12:05

avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Sam 24 Juil 2010 - 0:17



Je viens de lire ton lien, Dane... et je constate que les affaires tournent bien pour Biogen...
Et même que leur CA suit la courbe de l'augmentation du tysa... Je ne m'en fais pas pour leurs actionnires!
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Sam 24 Juil 2010 - 0:21



Information d'un intervenant (Thisisms):

Sujet du message: Biogen corrige l'étiquette Tysabri (aux États-Unis seulement)

Source: Reuters
La société a déclaré lors d'une téléconférence (20 Juillet 2010) avec des investisseurs qu'il a mis à jour l'étiquette Tysabri pour montrer que le risque de LEMP est plus élevé chez les patients qui ont déjà pris des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire. Auparavant, le label a mis en garde contre un risque plus élevé chez les patients prenant Tysabri et immunosuppresseurs ensemble. La société a précisé que 13 pour cent des patients aux États-Unis et 24 pour cent des patients en dehors des États-Unis avait pris un immunosuppresseur avant d'être traités avec TYSABRI.

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  dane83 le Sam 24 Juil 2010 - 10:33

je sais que ma sep PP progresse mais en tout cas je suis fiere et heureuse de n avoir pas voulue le ttt que mon neuro me proposait...
immurel mais en attendant tant que je tiens le coup j avance et c est desesperant d investir pour aller me faire soigner ,aussi bien en italie qu a sofia ou autre ...vivement que les angiologues francais agissent pour nous ,les sep francaises!!!
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  MPascale le Sam 24 Juil 2010 - 11:17


C'est un peu pr ça q'est née l'idée de ce forome, q'on en parle, q'on fasse avancer les choses, nous, en tant q malades, INDEPENDAMMENT d'assoc' percluses de rhumatismes et sponsorisées par des boîtes pharmaceutiks qui vendent très très chers des médocs dt l'efficacité de certains est très très relative sinon mm remise en question !

Moi perso je suis contente du Tysa, qui a stoppé une espèce d'état de poussée permanente ds quoi j'ai vécu 6 mois horrifiée.

Il me semble q ton post n'est pas vraiment en relation av ce topic (Tysabri) puisque normalement ce n'est pas un ttt proposé aux sep PP. Ms tant pisse !
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Sam 24 Juil 2010 - 15:49



Suite de l'information précédente:

Al Sandrock, premier vice-président de la recherche en neurologie et Développement chez Biogen :


Après une évaluation complète de nos données marketing post surveillance, nous avons conclu que le risque de PML est augmenté chez les patients qui ont été traités avec un immunosuppresseur avant de recevoir TYSABRI. Ce risque accru semble être indépendant de la durée de traitement et il y avait une large gamme dans l'intervalle de temps entre la discontinuation de l'immunosuppresseur antérieur et le déclenchement de TYSABRI. Rappelez-vous que l'étiquette originale avait averti que des patients recevant TYSABRI ne devraient pas être soignés avec les immunosuppresseurs concomitants. Nous avons ajouté un avertissement additionnel au sujet de l'utilisation antérieure de ces drogues à l'avertissement existant. Basé sur des données de l'étude d'observation de TYGRIS, seulement 13% de patients des USA et 24% de patients hors USA ont eu l'utilisation antérieure d'immunosuppresseur, tandis qu'environ la moitié de PML sont les cas qui avaient précédemment reçu ces drogues. Ainsi, il y avait une représentation disproportionnée plus élevée d'une utilité antérieure d'immunosuppresseur dans les cas de PML. Les nouveaux changements d'étiquette ont été signalés en ligne au 15 juillet. De façon générale, nous continuons à en apprendre davantage au sujet des facteurs liés au risque de PML et nous attendons avec intérêt de fournir des données à la communauté SEP pour aider à leur prise de décision pour des choix de traitement. Comment faire pour que cela soit communiqué aux médecins ? En termes de communication, il est sur – c’est dans la nouvelle notice en ligne. C’ est également inclu dans notre mise à jour mensuelle que les médecins autorisés à entrer dans notre site Web peuvent regarder. Nous procéderons de la sorte. Je ne pense pas que nous devrions donner des conseils très stricts sur quoi faire avec des patients. Je pense que chaque patient devrait être soigné individuellement, en fonction de leur propre parcours menantà une évaluation des avantages/risques. Et ainsi, je ne voudrais jamais donner à un docteur des conseils basés sur un facteur de risque simple. Si leur SEP est assez grave et s’ils n'ont pas réagi à d'autres traitements, ils devraient encore considérer TYSABRI. Et ainsi c'est une décision individuelle d’avantage/risque.

Enfin, une possible explication de la différence entre les taux de LEMP en Amérique et en Europe...(???)
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  MPascale le Sam 24 Juil 2010 - 16:06

Domyleen a écrit:

Le risque de PML est augmenté chez les patients qui ont été traités avec un immunosuppresseur avant de recevoir TYSABRI. Ce risque accru semble être indépendant de la durée de traitement et il y avait une large gamme dans l'intervalle de temps entre la discontinuation de l'immunosuppresseur antérieur et le déclenchement de TYSABRI.
Nous avons ajouté un avertissement additionnel au sujet de l'utilisation antérieure de ces drogues à l'avertissement existant.
Basé sur des données de l'étude d'observation de TYGRIS, [size=24]seulement (seulement !!!)
13% de patients des USA et 24% de patients hors USA ont eu l'utilisation antérieure d'immunosuppresseur, tandis qu'environ la moitié de PML sont les cas qui avaient précédemment reçu ces drogues. Ainsi, il y avait une représentation disproportionnée plus élevée d'une utilité antérieure d'immunosuppresseur dans les cas de PML.
Si leur SEP est assez grave et s’ils n'ont pas réagi à d'autres traitements (immunosupresseurs ???),
ils devraient encore considérer TYSABRI. Et ainsi c'est une décision individuelle d’avantage/risque.
Enfin, une possible explication de la différence entre les taux de LEMP en Amérique et en Europe...(???)

C'est pourquoi le Tysabri est UNIQUEMENT donné en 2ème intention si et seulement si les autres (IF ou copaxone) n'ont pas marché en France !!!

Z'ont qu'à prendre les données françaises, on a TOUS reçu un immunosuppresseur avant de passer au Tysabri !!![/size]
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Lun 26 Juil 2010 - 23:58



Oubli: 1re partie du post précédent:

Immunosuppresseurs et le risque de PML avec Tysabri


---- " ; Les patients soignés avec un immunosuppresseur avant de recevoir TYSABRI ont un plus grand risque de PML ;

l'utilisation d’un immunosuppresseur inclut des agents tels que le mitoxantrone, l'azathioprine, le methotrexate, le cyclophosphamide, le mycophenolate et le cladribine.
Ce risque accru semble être indépendant de la durée de traitement de TYSABRI et est basé sur le fait que 46% de patients de TYSABRI avec PML avait été soigné avec un immuno avant de recevoir TYSABRI. De l'étude d'observation de TYGRIS, on estime que 20% de patients TYSABRI-traités (13% aux USA et 24% à l'UE) ont été soignés avec avant de recevoir TYSABRI.
Par conséquent, il semble qu’il y ait une représentation disproportionnée entre les patients ayant déjà pris un immuno avant, avec PML par rapport à ceux qui ont été traités qu’avec TYSABRI-, Les données indiquent que les patients avec antérieurement utilisation d’immuno ont (…)~50% de PML comparé à l’ensemble de la population traitée par TYSABRI-. L'information de prescription de TYSABRI aux USA reflète maintenant ces observations.

Néanmoins, l'incidence mondiale globale de PML s'est associée à la thérapie de TYSABRI puisque la réintroduction demeure généralement compatible au taux précédemment observé dans les tests cliniques (1).
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  MPascale le Mar 27 Juil 2010 - 0:03

Oh zut, ds un post précédent j'ai confondu allègrement immunosuppresseur av immunomodulateur (IF, copaxone). Heureusement, j'étais prête à flipper grave !


Dernière édition par MPascale le Mar 27 Juil 2010 - 0:20, édité 1 fois
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Mar 27 Juil 2010 - 0:09


Oui, c'est la raison pour laquelle j'ai posté (je ne m'étais même pas aperçue que j'en avais oublié la moitié....)
affraid
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Domyleen le Mar 27 Juil 2010 - 0:46




Juste pour info...

Rien à voir ni avec la SEP ni TYSABRI: mais un autre produit responsable de LEMP, pour d'autres maladies auto-immunes: Le Rituximab!


précédentLeucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) chez les patients traités par rituximab (Mabthera®️)
- Point d'information21/01/2010

Un troisième cas de Leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) d’évolution fatale a été rapporté chez une patiente atteinte de polyarthrite rhumatoïde (PR) traitée par rituximab (Mabthera®️). Cette patiente n’avait pas reçu de traitement antérieur par méthotrexate ou anti-TNF (inhibiteur du facteur de nécrose tumorale). Cent vingt six (126) cas de LEMP ont été rapportés dans le monde chez des patients traités par rituximab dans des indications oncologiques.

MabThera®️ est un anticorps monoclonal indiqué en oncologie dans la leucémie lymphoïde chronique et certains types de lymphomes non Hodgkiniens. MabThera®️ est également indiqué en association au méthotrexate, pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) active, sévère, chez les patients adultes qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance aux traitements de fond, dont au moins un anti-TNF (inhibiteur du facteur de nécrose tumorale). MabThera®️ n’est pas indiqué dans d’autres maladies auto-immunes.

Un troisième cas de LEMP a été rapporté chez une patiente atteinte de PR, traitée par MabThera®️. Contrairement aux cas précédents, ce dernier cas de LEMP a été notifié chez une patiente qui n'avait pas reçu de traitement antérieur par méthotrexate ou par anti-TNF.

L’Afssaps rappelle que MabThera®️ n’est pas indiqué en première ligne dans le traitement de la PR.

Informations complémentaires

La leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP) est une maladie rare, progressive, et démyélinisante du système nerveux central, conduisant généralement au décès ou à une invalidité importante. La LEMP est provoquée par la réactivation du virus JC. Le virus JC est présent sous forme latente chez près de 40 à 80 % des adultes sains. Les facteurs conduisant à l’activation du virus latent ne sont pas complètement définis.

Ce troisième cas concerne une femme de 73 ans, chez qui le diagnostic de PR a été porté 3 ans avant le début du traitement par MabThera®️. Cette patiente a été traitée pour la PR par des traitements comprenant le leflunomide, l’hydroxychloroquine et la prednisone. En février 2009, elle a reçu un cycle de MabThera®️ (1000 mg administrés à 2 semaines d’intervalle) et a développé des troubles neurologiques 4 à 6 mois après le traitement par MabThera®️. Le diagnostic de LEMP a été posé d’après les symptômes cliniques, les résultats de l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) et la détection d’ADN du virus JC dans le liquide céphalo-rachidien.

Cas de LEMP sous MabThera®️ dans des indications autres que la PR : Selon les dernières données disponibles, 126 cas de LEMP suspectée ou confirmée ont été rapportés dans le monde, chez des patients traités par MabThera®️ dans des indications d’oncologie. Parmi ces cas, sept étaient rapportés en France et vingt six étaient peu documentés. MabThera®️ était prescrit dans les indications suivantes : lymphome (87), leucémie chronique (28), syndromes lymphoprolifératifs (3) ou maladie de Waldenström (Cool. Ces patients avaient, en plus de la pathologie sous jacente, le plus souvent des facteurs de risque, tels qu’une prise antérieure de cytotoxiques, d’immunosuppresseurs ou une greffe de moelle.

Par ailleurs, 4 cas de LEMP ont été rapportés chez des patients traités pour une pathologie auto-immune autre que la PR : lupus érythémateux disséminé (2), vascularite (1) et dermatomyosite (1). Quatre cas supplémentaires ont été rapportés dans une indication hématologique (anémie hémolytique auto-immune, purpura thrombopénique idiopathique).

Environ 1 910 000 patients ont été exposés à MabThera®️ depuis sa commercialisation.
Le mécanisme d’action potentiel de MabThera®️ dans le développement de la LEMP n’est pas défini.
Compte tenu de ces données, l’Afssaps recommande aux professionnels de santé :
de prescrire MabThera®️ conformément aux recommandations du Résumé des Caractéristiques du Produit ;
d’être particulièrement attentifs à l’apparition des premiers symptômes neurologiques évocateurs d’une LEMP. Ceux-ci incluent des modifications du comportement, une atteinte cognitive généralement associée à une maladresse, des troubles moteurs, une faiblesse musculaire à type d’hémiparésie, des troubles de la vision. Les signes additionnels sont des déficits sensoriels, des vertiges et des crises convulsives.
de suspendre le traitement par MabThera®️, en cas d’apparition de symptômes évocateurs d’une LEMP. Une consultation avec un neurologue doit être envisagée. Des examens complémentaires comprenant une IRM, une ponction lombaire afin de doser l’ADN du virus JC dans le liquide céphalo-rachidien et des examens neurologiques répétés, devront être envisagés (voir rubrique 4.4 du RCP). Le traitement ne sera repris qu’après avoir exclu le diagnostic de LEMP.

L’Afssaps rappelle que les médecins doivent remettre au patient traité pour une PR un exemplaire de la carte de surveillance qui lui est destinée, avant l’administration de MabThera®️.




Donc, si j'ai bien compris.... cela fait un bout de temps que l'on sait que les immunosuppresseurs associés à des traitements de fond comme TYSA,(SEP) ou MabThera (pour d'autres maladies auto-immunes)peuvent accroitre le risque de LEMP! Shocked

becquet

Messages : 13
Date d'inscription : 28/07/2010

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  becquet le Mer 28 Juil 2010 - 12:43

J'ai ma femme qui a le virus JC depuis le mois d'octobre du au tysabri ,elle ne parle plus .
Je voudrai savoir si il y a d'autre personne qui a ce virus JC du au tysabri.Ma femme n'a pas encore 38 ans


Dernière édition par MPascale le Mer 28 Juil 2010 - 12:53, édité 1 fois (Raison : taille text : select text, puis choisis Grand ds menu déroulant de 2ème ou 4ème icône (A) 2ème ligne)

Contenu sponsorisé

Re: LEMP (à cause de Tysabri)

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 18:54