ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Jeu 8 Déc 2011 - 18:50



Une étude que je trouve extrêmement intéressante!!!
Cela fait bien 10 ans que l'on avait dit que la "matière grise" était atteinte probablement avant la "matière blanche" et que les problèmes cognitifs précédaient les autres symptômes SEP (voir la discussion dans "Symptômes"): cela affectait la moitié des patients SEP!!

Et voici une nouvelle étude qui le démontre!! (une preuve!!) Wink

La sclérose en plaques débute souvent dans les couches externes du cerveau

La sclérose en plaques (SEP) peut progresser à partir des couches ultrapériphériques du cerveau dans ses parties profondes, et n'est pas toujours un «inside-out» comme on le pensait auparavant, d’après le rapport d’une nouvelle étude effectuée en collaboration par des chercheurs de la « Mayo Clinic » et de la « Cleveland Clinic » .

La conception traditionnelle est que la maladie commence dans la substance blanche qui forme la majeure partie de l'intérieur du cerveau, et s'étend en impliquant les couches superficielles du cerveau, le cortex. Une facette des résultats de ces études soutient, que le le processus (commence) à l'extérieur, dans la partie de l'espace sous-arachnoïdien rempli de liquide céphalo-rachidien, qui amortit l'extérieur du cerveau et le cortex : la substance blanche. Les nouveaux résultats guideront les chercheurs qui cherchent à mieux comprendre et traiter la maladie.

L'étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine en Décembre 2011.

Les chercheurs ne savent pas précisément ce qui provoque la SEP, mais ils pensaient que c’était une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire du corps attaque et détruit sa propre myéline . (…)

«Notre étude montre que le cortex est impliqué dés le début de la sclérose en plaques et peut même être la cible initiale de la maladie», explique Claudia F. Lucchinetti, MD, co-auteur principal de l'étude et neurologue à la clinique Mayo. "inflammation au niveau du cortex doit être considérée lorsqu'on enquête sur les causes et la progression de la SEP », dit-elle.

Les auteurs de l'étude affirment même, que les options thérapeutiques actuelles peuvent ne pas aborder les questions liées avec le cortex. Par conséquent, comprendre comment le cortex est impliqué, est essentiel pour créer de nouvelles thérapies pour la SEP. "la mesures des lésions corticales permettront d'améliorer considérablement la puissance des essais cliniques pour déterminer si des changements dans les tissus dans toutes les zones du cerveau, sont dûs à la, explique le co-auteur principal Richard Ransohoff, MD, neurologue ) la clinique de Cleveland.

Ces mesures sont importantes, car la maladie s'accumule dans le cortex au cours du temps, et l'inflammation dans le cortex est un signe que la maladie a progressé.

La recherche se distingue parce qu'elle a étudié les tissus cérébraux des patients dans les premiers stades de la sclérose en plaques. "Ce qui est unique dans cette étude, (et c’est la raison pour laquelle cette équipe de chercheur a reçu le financement de la MS Society) c'est qu’elle offre un un apperçu rare de la SEP au début dans la maladie », affirme Timothy Coetzee, Ph.D., directeur de la recherche à la National Multiple Sclerosis Society. "Des études conjointes comme celle-ci, qui d'approfondissent notre compréhension de la suite des évènements qui endommagent le système nerveux, devrait offrir de nouvelles opportunités pour l'arrêt de la progression de la maladie et l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de SEP. "

Ces résultats s’appuient sur la compréhension que la SEP est principalement une maladie inflammatoire, et non pas neurodégénérative, comme certaines études l’ont récemment suggéré. Les co-auteurs principaux, les docteurs. Lucchinetti et Ransohoff, de conclure qu'il est «extrêmement probable» que la SEP soit fondamentalement une maladie inflammatoire, et non pas une maladie neurodégénérative comme la maladie d'Alzheimer.

Commentont-ils procédé ? D’abord, la recherche ne s’est pas concentrée sur la question du «hors-in» , affirme le Dr Lucchinetti. Au lieu de cela, l'équipe a avant tout, demandé quels étaient les changements dans les tissus à l’intérieur du cortex des patients atteints de SEP ayant donné lieu à des indicateurs de lésions corticales. Au cours des dernières années, les chercheurs savaient à partir d'études d'IRM, que le cortex était endommagé très tôt après l'apparition de la SEP, et ils savaient d'après des études d'autopsies que le cortex était démyélinisé, comme cela était le cas pour la substance blanche. Ce que les chercheurs ont été incapables de déterminer, jusqu'à l'achèvement de la présente étude, c’était de savoir si les conclusions de l'autopsie (en général après 30-50 ans de la maladie) reflétaient fidèlement les indicateurs de lésions corticales à partir d'images d'IRM prises après seulement quelques mois de maladie. Dans les tissus des autopsies de patients SEP, des lésions corticales montrent une démyélinisation, mais sans inflammation soulevant la possibilité que le cortex SEP dégénère en raison de défauts intrinsèques du tissu. Un tel processus ne serait pas traitable par les thérapies actuelles et la SEP ne pouvait pas être expliquée par les concepts actuels sur les causes de la SEP.

Les Drs. Lucchinetti et Ransohoff ont été déterminés pour voir si des lésions corticales précoces correspondaient bien à des lésions inflammatoires de la SEP, ou non. Pour ce faire, ils ont étudié les ressources de la Mayo, des biopsies de matière blanche prélevées en grande partie sur des patients atteints de tumeurs suspectes, mais qui, au final, avaient (cela a été prouvé) la SEP. Environ un quart des biopsies incluaient des petits fragments de cortex, qui représentaient l’élément central de l'étude.

Il a été répondu rapidement à la première question : des lésions corticales démyélinisantes chez des patients en début de SEP, ressemblaient à celles trouvées à l'autopsie, en tous points, sauf en un point- les lésions au début étaient très inflammatoires. Ces résultats sont rassurants car ils ont indiqué que les traitements ciblant l'inflammation dans la maladie peuvent améliorer les effets SEP, aussi bien au niveau du cortex que de la matière blanche.

Alors qu'ils enquêtaient sur les changements corticaux dans les biopsies, les chercheurs ont été frappés par la fréquence élevée des lésions démyélinisantes corticales. En outre, dans les biopsies de la substance blanche, qui contenaient des fragments minuscules du cortex, environ 20% ont montré une démyélinisation inflammatoire, entièrement contenue dans le cortex.

Les chercheurs ont également noté qu’une inflammation était présente dans les méninges, les membranes protectrices qui couvrent la surface du cerveau et délimitent l'espace sous-arachnoïdien. L’inflammation méningée et la démyélinisation corticale étaient étroitement liées. En regardant les implications de leurs données, les Drs. Lucchinetti et Ransohoff ont pu tisser ensemble et proposer une piste pour l'initiation des lésions, avec les données expérimentales connues à partir de modèles animaux la SEP, à l’époque de cette piste de la théorie "extérieur-intérieur" . Les résultats des recherches sont également à imputer à l'urgence des efforts visant à utiliser l'IRM pour «voir» plus profondément à l’intérieur des lésions corticales de la SEP, en particulier étant donné que les dommages au cortex présentent une forte corrélation entre l'invalidité progressive et les troubles cognitifs dans la SEP.

Cette étude sur les lésions de la SEP, dirigée par le Dr Lucchinetti, a été financée par le Projet de la National MS Society ainsi par le National Institute of Health.
Les autres auteurs de l’étude de la Mayo Clinic sont: Bogdan Popescu, MD; Reem Bunyan, MD; Shanu Roemer, MD, Joseph Parisi, MD; Bernd Scheithauer, MD; Caterina Giannini, MD, Stephen Weigand, MS; Jay Mandrekar, Ph.D.
Les auteurs supplémentaires sont : Hans Lassmann, MD du Centre de recherche sur le cerveau, Université médicale de Vienne, Autriche; Wolfgang Bruck, MD du département de neuropathologie, University Medical Center et l'Institut de recherche sur la SP à Göttingen, en Allemagne, et Natalia Moll, MD, Ph.D. de la recherche neuro-inflammation Centre et du Département des neurosciences Lerner Research Institute, Cleveland Clinic.


Source: HH & S ©️ 2011 santé humaine et des sciences. (08/12/11)



avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  RnRrider le Jeu 8 Déc 2011 - 19:18

Super recherches !
Je vais reprendre la conclusion de Joan Beal sur cette étude :
"Enfin, après plus de 70 ans de tyrannie du modèle de souris EAE, nous allons quelque part".
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Jeu 8 Déc 2011 - 20:47


Excellente conclusion de Joan Beal!!

(j'n'avais rien vu hier sur Thisims à ce sujet ... c'était sur FB??? Je n'y vais jamais ... ??)

Et ce qui est super, c'est que cette recherche a été financée par la MS Society!! Donc, il y a des chances qu'elle aille jusqu'au bout!!

C'est super, ça avance de tous les côtés!! cheers

Et ce modèle EAE si décrié, va enfin être "amélioré" ou supprimé ... ???
Nous ne sommes pas des
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Jeu 8 Déc 2011 - 21:26



Bref petit tour sur Thims:

Effectivement, ils n'en parlaient pas quand j'y suis passée hier soir, c'était posté plus tard: j'ai trouvé cette étude ce midi sur MSRC et j'étais en train de traduire l'article mis en ligne hier ... en fait sur la même étude! (du coup, je vais me contenter de mettre les liens, c'est trop long!)

Le post de Joan Beal pour l'annoncer:

C'est officiel. La SEP n'est plus principalement une maladie auto-immune de la substance blanche.C'est désormais une maladie inflammatoire de la matière grise.

Communiqué de presse du Mayo-
http://www.bmedreport.com/archives/31937

Recherche de Yale-
http://www.biomedcentral.com/content/pd ... 11-152.pdf

Ainsi, le modèle EAE et le diagnostic vont évoluer, maintenant que de nouvelles techniques d'imagerie plus puissants permettent aux chercheurs de voir au-delà des lésions de la substance blanche, dans le cortex.
Peut-être vont-ils regarder les lésions ischémiques / re-perfusions et les dépôts de fer dans la matière grise prochainement?
Et toujours beaucoup d'espoir, ...

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Jeu 8 Déc 2011 - 21:29

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Jeu 8 Déc 2011 - 21:35




Et l’autre article sur MSRC : (en dessous de celui posté au début du topic)
http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 11:47



Un extrait:

Un point de vue sur cette information :

D'abord, c’est une preuve définitive

La "provocation" les conclusions du Dr Lucchinetti et de ses collègues "apportent la preuve définitive que la maladie inflammatoire de la substance grise commence tôt dans la pathogenèse de certains cas de sclérose en plaques", écrit le DrPeter A. Calabresi.

Jusqu’à aujourd'hui, des macrophages chargés de myéline - la marque d'une plaque active - n'ont pas été vus dans le tissu cortical, et les lésions de la matière grise ont été «systématiquement sous-estimées", car l’IRM conventionnelle ne pouvait pas recenser les plaques de SEP dans la structure profonde de la matière grise du cortex, at-il dit.

Cette étude suggère que la perte neuronale corticale »est directement associée à une démyélinisation inflammatoire, et donc les premiers efforts thérapeutiques pour supprimer l'inflammation devraient être neuroprotecteurs dans les deux parties, la subtance grise et la substance blanche», la ajouté e Dr Calabresi.

Dr Calabresi travaille dans le département de neurologie à l'hôpital Johns Hopkins, à Baltimore. Il a rapporté des liens avec de nombreuses entreprises sur ce marché et a participé au développement des médicaments pour la SEP.

Ces remarques ont été extraites de son commentaire éditorial accompagnant le rapport de DrLucchinetti est (N. Engl J. Med 2011;.. 365:2231-3).
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 12:22



Crying or Very sad

Je n'ai pas retrouvé le topic qui était consacré aux troubles cognitifs "avant" les symptômes de la SEP: disparu ... ??? (il était dans "symptômes" , ou "discussion générale" ... sauf erreur de ma part!)

Je me souviens que ce topic ne plaisait pas à tout le monde ... il était important et faisait référence à des études scientifiques sur ce sujet (notamment des études canadiennes ... )
Les résultats de la dernière étude sur la matière grise,, qui serait touchée AVANT la matière blanche infirme ce qui avait été posté dans le topic en question ...

(mais je ne recommence pas... j'ai horreur de devoir recommencer ...) Crying or Very sad
avatar
Fred1208

Messages : 3045
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 57
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Fred1208 le Ven 9 Déc 2011 - 12:43

Hello,

Il semble bien qu'il y ait un faisceau d'éléments qui en gros contredisent les hypothèses originelles de la SEP.

Une équipe australienne avait déja en 2010 noté que les Oligodendrocytes étaient détruits AVANT la myéline, sans présence des lymphocytes impliqués dns la SEP, et ce pour une cause inconnue, voir http://www.nationalmssociety.org/research/research-news/news-detail/index.aspx?nid=2622




Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 3045
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 57
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Fred1208 le Ven 9 Déc 2011 - 12:53

Repris d'ailleurs dans l'étude sur lr cellules souches :

"Sans les oligodendrocytes, le potentiel d'action qui passe dans un axone serait 30 fois plus lent.
Les dégâts aux Ols semblent initier la SEP
"



Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 13:04

@Fred1208 a écrit:
Il semble bien qu'il y ait un faisceau d'éléments qui en gros contredisent les hypothèses originelles de la SEP.

Mais, grâce à la technique ultra perfectionnée des IRM, il y a une PREUVE!!

(D'ailleurs, l'IRM Upright de FONAR semblait avoir déjà fait avancer le schmilblic, d'une autre façon, mais ... on avance, sur d'autres bases que la seule implication du système immunitaire ... ) cheers
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 13:33



Quelques études déjà effectuées sur le sujet !

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16637929


http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21949813

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22145746

Mais il n'y avait pas encore de "preuves évidentes" à l'IRM!
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 13:58



Et aussi ce lien que vient de me donner un visiteur Lyonnais:

C'est une réflexion que ce faisait un grand ponte de cette région ... en 2008!

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2008/03/05/9126-nouvelle-approche-sclerose-plaques

La progression inéluctable et irréversible du handicap ne serait pas liée aux poussées de la maladie, mais à une dégénérescence diffuse chronique du cerveau.

Aussi surprenant que cela puisse paraître en 2007, la définition de la SEP reste anatomopathologique, seule l'observation directe des lésions permet le diagnostic : «Aucun test diagnostique spécifique fiable n'est encore disponible» rappelle Christian Confavreux.

«Le dogme depuis cinquante ans, c'est que les poussées successives seraient seules responsables de l'accumulation du handicap. Une véritable pensée unique !» explique M. Confavreux.

«Nous avons été frappés de myopie», s'autoaccuse M. Confavreux, «en ne voyant que l'arbre des poussées qui cachait la forêt de la destruction chronique». Les techniques d'IRM avancées, qui ont permis de voir pendant les poussées cliniques l'apparition des lésions focales aiguës, permettent en effet aujourd'hui de lier la progression du handicap neurologique avec la progression de la neurodégénérescence diffuse chronique. «Cela veut dire que nos stratégies thérapeutiques doivent évoluer», estime le Dr Confavreux, «il ne suffit plus de traiter les foyers d'inflammation aiguë, il faut s'attaquer à l'inflammation diffuse chronique, dans le sanctuaire profond du cerveau. C'est la nouvelle frontière de la SEP».

Visionnaire ce docteur!!! cheers

(Je me souviens, que cette info avait donné lieu à une discussion des plus stériles sur un autre forum, à l'époque ...) lol!!
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 21:52



Voilà, j'ai retrouvé le topic dans lequel nous avions discuté des troubles cognitifs AVANT les symptômes cliniquement définis de SEP!
(j'ai eu du mal à retrouver car le topic commençait par: Troubles "psychologiques" et non "cognitifs")

L'étude canadienne, c'est le post n°20 ...

Comme l'étude "Mayo" semble le démontrer, cela toucherait env 50% des patients SEP!!!
Et maintenant, nous avons une "preuve scientifique" (IRM), que la substance grise est touchée très tôt dans la SEP!

(Et rien à voir avec les troubles de l’humeur à l’annonce du diagnostic …)

http://www.forseps.org/t956p15-troubles-psychologiques-et-sep

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Ven 9 Déc 2011 - 22:59



En tout cas, c'est une étude qui arrive à des conclusions fort différentes de cette étude financée par Arsep et figurant sur la page d'accueil de Mars (ou Avril):

Page d'accueil d'Arsep:

Au stade précoce de la sclérose en plaques, les perturbations cognitives sont reliées à la localisation des lésions cérébrales

Reuter F et collaborateurs,France. Multiple Sclerosis, Mars 2011

L’existence de perturbations cognitives au stade précoce de la sclérose en plaques a été mise en évidence dans de nombreuses études. Cependant, les processus pathologiques qui sous tendent ces troubles sont encore mal connus à ce stade de la maladie. Cette étude avait pour objectif de déterminer l’impact de la localisation des lésions cérébrales sur le fonctionnement cognitif.

Un groupe important de patients (97) a été évalué au stade le plus précoce de la SEP à l’aide d’une batterie de tests neuropsychologiques pour déterminer l’existence et l’importance de perturbations cognitives. Ces patients ont bénéficié d’un examen IRM pour évaluer l’importance des lésions cérébrales et leur localisation.
24 % des patients présentaient un déficit cognitif significatif à au moins un des tests.

Ces résultats ont montré un lien entre l’existence de troubles de la mémoire verbale et de la mémoire spatiale et la présence de lésions localisées dans certaines parties du cerveau connues pour être impliquées dans ces fonctions cognitives.

En revanche, il n’a pas été montré de liens entre la perturbation des capacités attentionnelles, très fréquente dans cette maladie, et la localisation des lésions. Ce résultat n’est pas surprenant car de nombreuses études ont montré que ce type d’altération est plutôt lié à l’atteinte diffuse des connections entre différentes régions cérébrales qu’à l’atteinte même de ces régions. Cette étude est importante car elle a permis d’évaluer un grand nombre de patients afin de mieux connaître les processus pathologiques qui sous tendent les perturbations cognitives au tout début de la maladie.

Ce travail a été réalisé avec le soutien financier de la Fondation ARSEP. Plusieurs des auteurs ont reçu des subventions au cours des dernières années. Les résultats vous sont résumés par les auteurs.



"Mayo Clinic" a bouleversé les a-priori sur cette recherche ... Les chercheurs sont allés plus loin: avaient des IRM plus sophistiqués??
Merci la technologie, on avance!! cheers
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 54
Localisation : The 13th Floor

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  RnRrider le Sam 10 Déc 2011 - 16:47

Les chercheurs vont peut être enfin regarder du coté des des dépôts de fer dans la matière grise avec le Dr Zamboni, le Dr Hubbard, le Dr Haacke, le Dr Dake, le Dr Siskin, et d'autres.
La fin de la théorie de la sclérose en plaques comme maladie auto-immune ?
La fin du modèle de souris EAE ?

LIEN en anglais.
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Sam 10 Déc 2011 - 23:06



Quelques extraits: (je viens de remarquer qu'on ne peut pas ouvrir le lien, si on n'est pas connecté ...)


(...) Ces lésions sont considérées comme essentielles à la progression de la SEP et les chercheurs ont constaté que les lésions sont nettement différentes de celles sur lesquelles on avait spéculé précédemment, ce qui donne des indices pour une meilleure gestion de la maladie. La théorie acceptée depuis longtemps, selon laquelle la SEP commence dans la myéline des couches internes du cerveau, connues comme la substance blanche. Toutefois, les conclusions de cette étude en collaboration montrent le contraire - qu'il se peut que la maladie se déplace de la zone corticale vers la substance blanche, offrant un nouvel aperçu de la progression de la SEP. "Pour les patients, l'idée clé de cette recherche est que nous avons découvert un concept entièrement nouveau de la façon dont la SEP peut commencer ", a déclaré Richard Ransohoff, MD, directeur du Centre de recherche neuro-inflammation du Département des Neurosciences à l'Institut de Cleveland Clinic Lerner Research, qui a co-dirigé l'étude. "Cette recherche montre qu'une forme non-inflammatoire de la SEP est beaucoup moins probable, et que la piste de cette dernière recherche va dans la bonne direction."

(...)Cependant, dans les tissus de l'autopsie de patients atteints de SEP, les lésions de démyélinisation du cortex cérébral montrent qu'il n'y a pas d'inflammation, ce qui soulève une question difficile: si les lésions corticales se forment entièrement sans inflammation, une démyélinisation corticale ne serait pas explicable par les théories actuelles de la SEP, ni traitables par les thérapies actuelles.


avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Domyleen le Sam 10 Déc 2011 - 23:11


On avance, mais il faut souhaiter qu'ils ne mettront pas un siècle pour trouver de nouvelles thérapies!! Rolling Eyes


Contenu sponsorisé

Re: Le cortex serait atteint en premier dans la SEP!!

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 7:32