ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Recherche sur les cellules souches embryonnaires en Suisse:

Partagez
Domyleen
Domyleen

Messages : 7915
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Recherche sur les cellules souches embryonnaires en Suisse:

Message  Domyleen le Ven 2 Mar 2012 - 19:58




Au pays des labos et des médocs:

CH/Cellules souches: le Conseil fédéral estime que la loi a fait ses preuves

Berne (awp/ats) - Le Conseil fédéral n'entend rien retoucher à la loi sur les cellules souches, entrée en vigueur il y a sept ans. Rapport d'évaluation à l'appui, il affirme que ce texte a fait ses preuves.

Le gouvernement a uniquement décidé vendredi de baisser dès avril le tarifs des émoluments, ce qui ne nécessite qu'une modification d'ordonnance. L'examen des demandes déposées par les chercheurs demande en effet souvent moins de temps prévu. Cela s'explique par la qualité des dossiers soumis et l'efficience des instances de contrôle.

La loi permet aux chercheurs d'utiliser les embryons dits surnuméraires à des fins de recherche. Elle autorise, moyennant certains garde-fous, la production, à des fins de recherche, de cellules souches à partir d'embryons humains issus d'une fécondation in vitro mais ne pouvant pas servir pour induire une grossesse.

Parmi les conditions requises figure le consentement écrit du couple dont est issu l'embryon surnuméraire. Ce dernier doit être détruit immédiatement si les conjoints refusent ou se rétractent. La commission d'éthique compétente et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) doivent aussi donner leur aval.

Un chercheur n'est autorisé à produire des cellules souches embryonnaires que pour un projet précis et s'il ne peut pas mener ses travaux à bien par d'autres moyens. Son projet doit être acceptable éthiquement, avoir un haut niveau scientifique et tendre à mieux comprendre la biologie humaine ou à déceler, prévenir ou traiter des maladies graves.

Les cellules souches embryonnaires et les embryons surnuméraires ne peuvent être cédés ou obtenus que gratuitement. Les embryons ne peuvent être ni importés, ni exportés. Des sanctions jusqu'à l'emprisonnement ou une amende de 200'000 francs sont prévues en cas d'infraction à la loi.
ats/rp

(AWP / 02.03.2012)

http://www.romandie.com/news/n/CHCellules_souches_le_Conseil_federal_estime_que_la_loi_a_fait_ses_preuves020320121131.asp


avatar
Invité
Invité

Re: Recherche sur les cellules souches embryonnaires en Suisse:

Message  Invité le Sam 3 Mar 2012 - 10:32

Encore une fois et tjs la mm chose :

Il y a 2 sortes de cellules souches :

- celles issues d'embryons autres que soi, cellules héterologues DONC pb immunité. Dérivées d'un embryon DONC pb éthique, législation à gde variable selon les pays, surtout ds les pays occidentaux où les "leaders" craignent de heurter l'opinion, alors q presque tous ont des lois pour l'avortement.

- Cellules souches dérivées de soi, DONC autologues. Pas de pb immunitaire si ré-injection de soi à soi. Et normalement pas de pb éthique, sf que svt les "gens" confondent les deux.

Pas d'inquiétude, toute la recherche qui ne se fait pas en occident à cause de ce genre de tergiversation avance ds des pays moins tatillons (cf Corée du Sud, Chine...) !

    La date/heure actuelle est Jeu 21 Fév 2019 - 1:45