ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Gernez et SEP

Partagez

babar

Messages : 217
Date d'inscription : 15/03/2011

Gernez et SEP

Message  babar le Mar 27 Mar 2012 - 17:11

J'ai trouvé cet article.

Le Dr Gernez qui en est à l'origine est un médecin, qui une fois de plus clivera, visionnaire pour les uns, charlatan pour les autres.

Au-delà de cela, qu'en pensent les "scientifiques du forum" ?

A+

"L'hormone de croissance est nécessaire à la réalisation de l'organogénèse de toutes les populations cellulaires constitutives de l'organisme et son tarissement chez l'enfant provoque un nanisme dit "harmonieux" parce que l'ensemble de ces populations cellulaires est concerné. A l'âge adulte, elle devient inutile et sa suppression n'entraîne aucun effet physiologique ou pathologique, qu'il soit immédiat ou retardé.

Son taux plasmatique décroît de la naissance (10-70 ng/ml) à l’âge adulte (0,20-5 ng/ml) et son tarissement à la sénescence passe physiologiquement inaperçu.

L'hormone de croissance étant indispensable à la cinétique de la maladie et inutile à l'âge adulte, la solution consiste à inhiber sa sécrétion pour stopper l'évolutivité de la Sclérose en plaques.

Convaincus par le principe pathogénique et séduits par son corollaire thérapeutique :
- les cliniciens y trouvèrent l'explication de la suspension de la maladie au cours de la grossesse, qui dérive l'hormone de croissance, maternelle et placentaire, vers le fœtus en cytopoïèse active, ainsi que de la brutale poussée évolutive du post-partum quand l'expulsion du fœtus rend la stimuline accumulée disponible.
- les pathologistes rapprochèrent les états d'hypersécrétion de l'hormone (accès fébriles, stress, traumatismes, chirurgie) poussées évolutives auxquelles ils sont corrélés.
- les autorités ayant tutelle de la santé publique (Présidence de la république, 27-04-81, Ministère de la santé, 24-04-81, Sénat : Journal Officiel 21-05-81) firent procéder au contrôle de la corrélation négative entre la sclérose en plaques et le tarissement de l'hormone.
- les thérapeutes y virent avec soulagement la fin tant attendue du "défi de la science" au moyen d'une procédure simple, ambulatoire, d'innocuité reconnue, consistant en un flash d'irradiation hypophysaire dans la dose est définie : 13,5 mCi ou son isodose.

Réalisable au moyen d'un appareillage conventionnel, ou élaboré (Gamma Unit) ou par inclusion (Stéréo GIHF), cette brève irradiation inhibe sélectivement l'hormone de croissance sans qu'aucune autre stimuline ne soit concernée; l'effet est acquis après une latence de 6 à 18 mois.

- les dispositions furent prises (Salpétrière) pour que les thérapeutes interviennent en privilégiant les formes les plus évolutives.

C'est alors qu'un diktat renvoya les uns à leur maladie, les autres à leur carrière et laissa la Sclérose en plaques au milieu du gué."
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Gernez et SEP

Message  Domyleen le Mar 27 Mar 2012 - 20:06

@babar a écrit:
C'est alors qu'un diktat renvoya les uns à leur maladie, les autres à leur carrière et laissa la Sclérose en plaques au milieu du gué."[/i]

Laughing Effectivement!

Perso, je ne suis pas scientifique, mais je vais apporter qques infos (source Wiki) concernant ce docteur …
André Gernez, né le 25 janvier 1923 à Avesnes-les-Aubert, est médecin adepte des méthodes dites « non-conventionnelles ». Il a mené des travaux personnels sur la cellule, les pathologies dégénératives qui aboutissent à certains projets génétiquement inscrits. Il expose également la compatibilité entre la transcendanceet les données de la science, qui visent tout deux à la réalisation du projet génétique de l'espèce humaine. Ces travaux ne sont pas considérés comme scientifiques1mais ont de l'influence dans des milieux liés aux médecines dites « alternatives ».

En principe, ce n’est pas un idiot :

Bachelier à quinze ans et docteur en médecine à vingt-deux ans, André Gernez devient attaché à Paris auprès de la Fondation française contre le cancer, l'Institut Curie après la guerre2.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Gernez

Certains le considère comme "le père des cellules souches" ???

Comme je n'y connais rien, j'espère que d'autres pourront apporter plus de renseignements ... ???

Deux vidéos le concernant :




    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 4:23