ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Copaxone + Avonex!!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Copaxone + Avonex!!

Message  Domyleen le Jeu 26 Avr 2012 - 21:14



Sur MSRC:

L’acétate de Glatiramère, associée à l’Interféron : résultats mitigés …

Les résultats radiologiques d'un essai étroitement surveillé de l'acétate de glatiramère (Copaxone) associée à l’interféron-bêta-1a (Avonex) pour les formes rémittentes-récurrentes de sclérose en plaques sont mitigés, d’après un chercheur.

En comparaison avec les médicaments administrés individuellement pendant 3 ans, la combinaison était supérieure en termes d'activité de nouvelles lésions visibles sur l'IRM et à l'accumulation du volume global des lésions, a déclaré Jerry Wolinsky, MD, de l'Université du Texas Health Science Center à Houston .

Mais la combinaison n'a pas démontré d'avantage par rapport à une monothérapie dans plusieurs autres mesures radiologiques clés, y compris l'atrophie du cerveau, le volume de l’apparence normale de la matière grise et blanche, ainsi que le score Z4 soi-disant composite, a expliqué Wolinsky aux participants à l'Académie américaine de neurologie .(AAN)

(…)L'acétate de glatiramère et l'interféron-bêta ont été les piliers du traitement de la sclérose en plaques depuis de nombreuses années. Bien que la plupart des patients finissent par rechuter ou progresser, tout en prenant un de ces agents, ils sont généralement passés d’un traitement à un autre, plutôt que de cumuler les deux.

Robert Fox, MD, de la Cleveland Clinic, a déclaré aujourd'hui à MedPage, que la combinaison des deux traitements est rare - d'une part, parce que les médicaments sont chers et l'assurance paie rarement pour les deux à la fois.

Avec peu d'expérience, les cliniciens n'ont pas vraiment vu si la combinaison des deux médicaments pouvait même être utile, a déclaré M. Fox.

Le procès CombiRx, financé par le National Institutes of Health, a commencé en 2005, selon Wolinski. Un total de 1.008 patients y ont été inscrits, jusqu’en Avril 2009, avec 3 ans de données verrouillées, au début du mois.

(…)Environ 40% des patients ont montré des lésions rehaussées par le gadolinium à l'inscription. Le nombre moyen à l'inclusion était de 1,7, avec un volume total de la lésion de 12,2 ml et un volume de la lésion en hyposignal T1 de 1,7 ml.

Relativement à l'état initial, les patients des trois groupes (Avonex, Copaxone, et Avonex + Copaxone) ont montré une amélioration, en moyenne, dans chacun des éxamens radiologiques majeurs. Mais il n’y avait pas de différence nette entre les traitements, comme Wolinsky l’a expliqué. Pour que la combinaison soit considérée comme efficace, la différence aurait dû être nettement supérieure au traitement utilisé en monothérapie le plus efficace, ce qui n’a pas été le cas

(…) Le traitement combiné a également failli en n’étant pas nettement supérieur dans plusieurs autres mesures: le volume total des lésions, le volume global des lésions en hyposignal T1, ou le volume intracrânnien de liquide céphalo-rachidien (reflétant l'atrophie du cerveau).

Comme on pouvait s'y attendre d'une combinaison de deux médicaments connus pour être actifs contre l'activité des lésions SEP, il n'a jamais démontré que la combinaison était inférieure à une mono thérapie.

D'autre part, il y avait peu, on pouvait suggérer que leurs effets seraient additifs.

Fox a déclaré à MedPage Today, qu'il était trop tôt pour parler de la combinaison comme d’un échec. "Nous allons voir les résultats cliniques," at-il dit.
L’éssai a été financé par le National Institutes of Health. Teva et Biogen Idec ont fourni des médicaments, pour l’étude, gratuitement.

Wolinsky a déclaré des revenus personnels de la part d'Astellas, Bayer, Celgene, Eli Lilly, Roche, Novartis, Sanofi-aventis, Teva Neuroscience en tant que consultant et participant sur le suivi et les conseils consultatifs, et pour l’appui à la recherche de Sanofi-Aventis.
Fox a déclaré des paiements de la part d’Avanir, Biogen Idec, EMD Serono, Novartis et, un soutien pour la recherche de Biogen Idec et Genentech.

Principale source: American Academy of Neurology

Source, références:
Wolinsky J, et al "Le procès CombiRx: Une étude multicentrique, en double-aveugle, étude randomisée comparant l'utilisation combinée de l'interféron bêta-1a et l'acétate de glatiramère pour un agent seul chez les participants avec les formes rémittentes de la sclérose en plaques - résultats d'IRM " AAN 2012; S10.002 Résumé.

Source: TodayMedPage © 2012 la santé au quotidien, Inc (26/04/12)

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 3:32