ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Si SEP apparue en étant jeune, plus de chance de rester "Bénigne"!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Si SEP apparue en étant jeune, plus de chance de rester "Bénigne"!

Message  Domyleen le Dim 29 Avr 2012 - 0:04

Sur MSRC:

La SEP progresse plus lentement quand elle a été détectée jeune …

Etre une femme et être jeune au moment du diagnostic de la sclérose en plaques sont les atouts permettant à la maladie de rester « bénigne » pendant 20 ans ou plus, selon ces chercheurs …

Les patients SEP de sexe féminin, ayant un état de « SEP bénigne » 10 ans après le diagnostic, (OR = 1,68, P = 0,032) ont une probabilité plus élevée de rester « SEP bénigne », avec un handicap, au pire,, modéré, au bout de 20 ans, a déclaré Antonio Scalfari, MD, de l’Imperial College de Londres, et ses collègues de l'American Academy of Neurology.

Cette plus grande chance de maintenir l’état de « bénigne » a également été observée pour les plus jeunes à l'âge de survenue de la maladie (les âges de 21 à 30 versus> 30, OU = 1,77, p = 0,02; âge entre 20 et 30, OU = 3.36, P <0,001), d’après les auteurs.

Les hommes et les personnes âgées à apparition de la maladie avaient un risque plus élevé de devenir "moins longtemps bénigne», a conclu l’équipe de Scalfari.
"Il y a des patients qui – si nous pouvons les détecter à un âge précoce - peuvent ne pas avoir besoin de traitement", a confié Scalfari à MedPage Today lors de sa présentation. Les patients « SEP bénignes » figurant dans cette étude ne sont pas traités, a t-il ajouté.

Lui et ses collègues ont analysé des données sur 722 patients dans la base de données de Londre, en Ontario. Ils ont noté que 270 de ces patients étaient passés en forme Progressive Secondaire dans les 10 années qui ont suivi le diagnostic , et donc, les 452 patients restant ont été classés par les chercheurs comme étant en SEP «bénigne». De ce groupe, 113 ont été perdus en cours de suivi, ce qui laissait 339 patients pour l'évaluation au bout de 20 ans.

Scalfari a raconté que dans la période de 10 à 20 ans, 166 des sujets sont passés au stade de Progressive Secondaire, ce qui faisait que 173 de ces patients n’avaient pas connu de progression. Toutefois, il a souligné que le manque de progression ne signifie pas que les patients n’avaient plus de poussées de SEP, , mais seulement que leur état ne s’était pas détérioré au delà d'un score EDSS de 3.

La majorité des patients étaient de sexe féminin (71%) avec un âge moyen de 26,8 ans au début de la maladie. La plupart des patients avaient un début mono symptomatique caractérisé par des troubles sensoriels (52,2%).

"C'est un point très controversé,..." a t-il précisé. Il a noté que de nombreux cliniciens estiment que si la SEP est identifiée, les patients doivent subir un traitement précoce, car «il s'agit d'une occasion pour éventuellement modifier la maladie et prévenir la progression." Toutefois, a t-il ajouté, il (faut reconnaître) que les traitements ont tendance à attaquer la composante inflammatoire de la maladie, de sorte qu'il reste difficile de savoir si cette stratégie de traitement change effectivement le cours de l'invalidité associée à la maladie.

Il a souligné que le nombre de poussées de SEP ne semble pas influencer sur le fait qu’une personne perde son état de SEP bénigne. Par exemple, le ratio de patients restés dans l'état « bénin » était supérieur de 30% s’ils avaient eu une poussée au cours des 2 premières années qui ont suivi le diagnostic par rapport aux patients qui ont eu 3 poussées ou plus, mais la différence n'était pas statistiquement significative (P = 0,50).

Il y avait 7% de chance supplémentaire, de rester dans l'état bénin si une personne a eu deux poussées dans les 2 premières années par rapport aux patients qui en avaient eu 3 ou plus, mais ce résultat n'a pas non plus de valeur statistiquement significative (P = 0,87).

Abdullatif Al Khedr, MD, du CHU d'Amiens en France, a déclaré à MedPage, qu'il n'a pas désigné de patients atteints de SEP seulement "bénigne" dans sa pratique. "Ces patients, pour la plupart, vont progresser, mais nous pensons que nous pouvons ralentir cette progression si ces patients commencent un traitement modificateur le plus tôt possible »

Source: American Academy of Neurology
En référence à:
Scalfari A, et al "Long-term evolution of 'benign' multiple sclerosis patients in the London Ontario Database" AAN 2012; P01.138.

Source: © 2012 MedPage Today, Inc (27/04/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Si SEP apparue en étant jeune, plus de chance de rester "Bénigne"!

Message  Domyleen le Dim 29 Avr 2012 - 0:35



Pour ma part, il ne s'agit pas là d'une "découverte" car ma neuro me l'a toujours dit: mes premiers symptômes "suspects" remontant vers l'âge de 16 ans, elle m'avait assurée au moment du diagnostic, que "j'avais peu de chances, statistiquement, de me retrouver en chaise roulante avant l'âge de 70 ans, et comme, statistiquement,la SEP ne se manifeste plus à partir de cet âge ... "
Mais voilà, ... deux grosses poussées successives ont failli avoir raison des "statistiques" et je me suis retrouvée SEP RR, et, avec Avonex, ... puis 5 poussées en 1 an, il y a 5 ans! ... et ... passage en SEP Progressive-Secondaire!
Maintenant, ... depuis 3 ans, SEP "Bénigne"! Rolling Eyes

J'ai une SEP "hors norme", qui n'entre pas dans les stats! Rolling Eyes

Concernant la mise sous traitement le plus tôt possible, je suis contre! Evil or Very Mad

Et pas d'accord avec ce médecin Français!
Abdullatif Al Khedr, MD, du CHU d'Amiens en France, a déclaré à MedPage, qu'il ne désigne pas de patients atteints de SEP seulement "bénigne" dans sa pratique. "Ces patients, pour la plupart, vont progresser, mais nous pensons que nous pouvons ralentir cette progression si ces patients commencent un traitement modificateur le plus tôt possible »

Lequel ne parle pas des effets secondaires liés au traitement, ni de la durée ... (si on commence à 20 ans, bonjours les dégâts, et cela ne change, apparemment, rien sur l'âge d'apparition du handicap ...)

avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Si SEP apparue en étant jeune, plus de chance de rester "Bénigne"!

Message  Domyleen le Dim 29 Avr 2012 - 0:42


Contenu sponsorisé

Re: Si SEP apparue en étant jeune, plus de chance de rester "Bénigne"!

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 20:40