ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Menaces sur les essais CCSVI

Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 20:49


Sur Thisisms:

De Squickycat:

La FDA a émis une lettre d'avertissement à M. Mehta, bloquant son essai clinique, car à leur avis (ou celui de la société pharmaceutique qui l'a mis en place), cet essai serait effectué à l'aide d'un "dispositif comportant un risque important," pour la pratique d'une angioplastie veineuse extra crânienne pour les personnes atteintes de sclérose en plaques. Une recherche sur le site de la FDA dit que ce n'est que la troisième lettre d'avertissement jamais délivrée par la FDA en vertu d'un programme visant à protéger le public contre les risques des essais cliniques. Cette mesure d'exécution signifie essentiellement que toute personne faisant des recherches IVCC seront dans l'obligation de passer par les mêmes réglementations que celles en vigueur pour les fabricants de médicaments ou d'appareils afin d'avoir la preuve avant de mener une recherche clinique, que les dispositifs qu'ils utiliseront ne sont pas susceptibles de causer un dommage: c'est quelque chose qu'ils font parce qu'ils s'attendent à faire un paquet d'argent sur ​​leurs appareils, ou leurs médicaments, une fois approuvés.
Si l'angioplastie veineuse périphérique n'était pas classée "risque important" , le Dr Mehta, et d'autres, auraient pu, avant, effectuer leurs travaux de recherche: mais ils ont fait remarquer que les dispositifs utilisés (ballons d'angioplastie) n'étaient pas spécifiquement approuvés pour le traitement des veines extracrâniennes de personnes ayant la Sclérose en Plaques ....
Mais en le classant comme un dispositif de "risque important", ils forcent tous ceux qui veulent étudier le traitement de l'IVCC à obtenir une exemption spécifique de la FDA, tout comme ce que font les fabricants lorsqu'ils commencent l'étude d'un nouveau médicament ou d'un nouveau dispositif.
Leur raisonnement est enfoui dans ce qui est connu sous le nom de formulaire 483, qu'ils peuvent ou ne peuvent pas rendre public à un moment donné. Je leur ai demander formellement des explications au sujet ce raisonnement, mais ils ne m'ont répondu et ne le feront probablement pas.
Ça semble complètement con de dire que l'angioplastie veineuse des veines extracrâniennes est considérée comme un "dispositif à risque important» quand ils le définissent de cette façon :

M) le dispositif à risque important, est un dispositif expérimental qui:
(1) est conçu comme un implant et présente un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être du sujet;
(2) est censé être représenté soit pour une utilisation dans le soutien ou le maintien de la vie humaine et qui présente un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être du sujet;
(3) Est-ce pour une utilisation d'une importance considérable dans le diagnostic, guérir, prévenir atténuer, ou traiter la maladie, ou sinon pouvant être une atteinte à la santé humaine et présentant un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être d'un sujet, ou
(4) présente dans le cas contraire un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être d'un sujet.
http:// www.gpo.gov/fdsys/pkg/CFR-2011-t ... 1-vol8.pdf


Dernière édition par Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 21:17, édité 1 fois
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 20:58



Ainsi, au Canada, certaines provinces dans lesquelles, il est interdit de se faire opérer dans le cadre de la SEP, envoyaient leurs patients participer aux essais de dct Mehta à Albany: désormais, l'essai est suspendu!!! ???

= Retour à la case départ!!! (et au tourisme médical)!

...mais ils ont fait remarquer que les dispositifs utilisés (ballons d'angioplastie) n'étaient pas spécifiquement approuvés pour le traitement des veines extracrâniennes de personnes ayant la Sclérose en Plaques ....

Faire attention à ne pas mélanger SEP et CCSVI!!!
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 21:15



De même:

Interdit de se faire opérer en dehors d'essais cliniques ... Or, avant de mener des essais cliniques, il faut attendre le résultat d'essais sur les dispositifs qui seront utilisés ... Patients, soyez ... patients!! Rolling Eyes

... Et pendant ce temps, les labos gagnent du temps! Wink

Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 21:22



le dispositif à risque important, est un dispositif expérimental qui:
...
(3) Est-ce pour une utilisation d'une importance considérable dans le diagnostic, guérir, prévenir atténuer, ou traiter la maladie, ou sinon pouvant être une atteinte à la santé humaine et présentant un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être d'un sujet, ou
(4) présente dans le cas contraire un potentiel de risque grave pour la santé, la sécurité, ou le bien-être d'un sujet.

Et pour les médocs??? ... tels que Tysabri ou Gilénya??? Combien faudra-t-il de morts???
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 9 Mai 2012 - 21:49


Bon!, Cece nous remonte le moral!! cheers

Cette lettre au dct Mehta ne serait qu'une simple formalité!!

Ce qui signifie que le Dr Mehta et son CISR ont commis une erreur en ne soumettant pas une demande IDE, mais il n'y a rien de discriminatoire à l'égard de l'IVCC. Pour toute utilisation d'un cathéter pour l'angioplastie transluminale percutanée lors d'un essai, il faut faire une demande IDE. Il n'y a aucune raison de croire que la demande ne sera pas acceptée.

Puisse-t-elle avoir raison!!!
(Elle ajoute également que ce docteur avait déjà omis de faire des demandes réglementaires par le passé (preuves à l'appui), et que cela n'a pas porté à conséquence, excepté une perte de temps).
Ce docteur est fâché avec la paperasse ...
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Jeu 10 Mai 2012 - 16:19

Un article sur le site de la société nationale US de la SEP à propos de la lettre d'avertissement de la FDA.
C'est pas bon pour les traitements CCSVI.

La FDA a publiée une déclaration au sujet de la sécurité des procédures pour traiter l'IVCC chez les personnes atteintes de SEP
10 mai 2012
Aujourd'hui, la US Food and Drug Administration a publié une communication de sécurité pour informer les personnes atteintes de SEP, les médecins et autres sur les risques potentiels associés aux procédures et dispositifs utilisés pour traiter l'IVCC (insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique). La communication du FDA décrit ces risques et encourage plus de recherche et une meilleure compréhension des relations entre IVCC et SEP pour guider les décisions concernant les traitements possibles pour les personnes atteintes et leurs soignants.
La communication de sécurité fournit des recommandations spécifiques pour les personnes atteintes de SP, les fournisseurs de soins de santé, les chercheurs et les Institutional Review Boards (IRB) - Les IRB sont des comités indépendants qui approuvent et suivent les recherches impliquant des personnes. Pour les personnes atteintes de SP, les notes de communication de la FDA sont:
• un lien définitif n'a pas été établi entre la SP et l'IVCC;
• la sécurité et l'efficacité de l'angioplastie par ballonnet avec ou sans stent dans la veine jugulaire interne ou veines azygos n'a pas été établie pour toute condition médicale, et la FDA n'a pas approuvée l'utilisation de ces dispositifs dans ces veines;
• Des complications sérieuses peuvent survenir à la suite de procédures de traitement IVCC;
• avant d'envisager un traitement, la FDA recommande que les gens discutent des risques potentiels et des avantages avec un neurologue qui est familier avec la SP et l'IVCC;
• avant d'avoir une procédure IVCC, la FDA recommande que les gens discutent avec leur fournisseur de soins de santé des signes et symptômes de complications de ces procédures;
• les personnes qui subissent des procédures pour diagnostiquer ou traiter l'IVCC est recommandé de continuer à suivre le plan de traitement de la SEP décrit par leurs fournisseurs de soins de santé;
• quiconque envisage de participer à un essai clinique sur l'IVCC est encouragé à apprendre autant que possible au sujet de l'étude et de poser des questions à l'équipe de soins de santé la conduite de l'étude;
• toute personne subissant un traitement pour l'IVCC qui éprouve une complication est encouragé à déposer un rapport auprès de la FDA à travers le MedWatch, information sur la sécurité de la FDA et les effets indésirables du programme de déclaration des événements (http://www.fda.gov/Safety/MedWatch/HowToReport/ucm053074 . htm)
La communication décrit les événements indésirables liés aux procédures de traitement CCSVI qui ont été signalés à l'agence ou publiés dans des revues médicales. Il s'agit notamment de deux morts, des attaques, des caillots sanguins, des dommages des nerfs crâniens et des hémorragies abdominales. La communication note que la fréquence de ces complications est inconnue. Il note également que la FDA continuera à surveiller les événements indésirables liés aux dispositifs médicaux couramment utilisés dans le traitement de l'IVCC, et tenir le public informé quand de nouvelles informations seront disponibles.
En savoir plus sur les politiques de communication de sécurité de la DFA.
D'avantage de recherche encouragé
La communication par la FDA encourage les chercheurs à évaluer la relation entre l'IVCC et la SP et de caractériser la sécurité et l'efficacité des procédures de traitement.
Bien que certaines personnes atteintes de SP ont subi des interventions chirurgicales pour l'IVCC, il n'a pas encore eut un essai contrôlé afin de déterminer son efficacité dans le traitement des symptômes ou sur le cours de la maladie. Les Instituts canadiens de recherche en santé (IRSC) ont annoncé en Avril 2012 que l'équipe de recherche avait été choisi pour mener une phase I / II des essais cliniques pour déterminer l'innocuité de l'angioplastie veineuse et obtenir des preuves sur les résultats pour les patients chez les personnes atteintes de SP. L'emplacement de l'étude n'a pas encore été annoncé. L'essai clinique est une initiative de collaboration entre les IRSC et la Société canadienne de la SP.
En savoir plus sur l'annonce des IRSC.
La National MS Society part dans l'urgence publique pour faire avancer la compréhension de l'IVCC le plus rapidement possible. En collaboration avec la Société canadienne de la SP, la Société a été à la pointe de la recherche sur les liens potentiels entre l'IVCC et la SP et en Juillet 2010 a lancée sept études de recherche avec un engagement de plus de 2,4 millions $. Les équipes de recherche ont recrutées un large éventail de personnes atteintes de SP et d'autres pour construire une compréhension de qui peut être affectée par l'IVCC. En outre, ils ont affiné les méthodes d'imagerie pour l'exactitude et la cohérence de manière fiable de valider la présence de l'IVCC et comprendre ses implications dans le processus pathologique de la SP.
Quand les projets de recherche seront terminés, les études seront analysées et présentées pour publication dans une ou plusieurs revues scientifiques. À ce stade, ce n'est pas évident tant que les données complètes et les résultats seront à la disposition du public. Dans l'intervalle, plusieurs des chercheurs ont déjà mis en commun leurs résultats avec d'autres scientifiques à des congrès médicaux. Les résultats des sept projets ainsi que d'autres études aideront à orienter la planification de la Société pour les investissements futurs dans ce domaine de recherche.

Désolé pour la mauvaise traduction mais je n'ai pas le temps de faire mieux.

LIEN vers l'article de la NMSS.

Bon j'ai quand même rigolé: "avant d'envisager un traitement, la FDA recommande que les gens discutent des risques et des avantages potentiels du traitement avec un neurologue qui est familier avec la SEP et l'IVCC". Pourquoi devrais-je discuter avec un neurologue d'une procédure que seulement un chirurgien radiologue ou vasculaire est qualifié pour en parler? Ce serait comme de discuter avec un chirurgien radiologue ou vasculaire des risques et des avantages de la prise de TYSABRI.
avatar
M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  M le Jeu 10 Mai 2012 - 17:58

J'avais vu cela aussi directement! Je me disais qu'il fallait fournir la liste car ils ne sont pas nombreux!!!! Hubbard, mon neuro, les gens de Buffalo et?

Ils auraient du ajouter le nombre de procédures à côté du nombre de morts (il n'y en a plus que deux maintenant! Or c'était entre 3 et 5. Et cela date du début de l'IVCC. Sur plus de trente mille interventions, il me semble que cela confirme que cette intervention n'est pas tellement risquée. Il veulent aussi des tests en double aveugle à ce niveau?

Qu'ils soient aussi exigeant avec les nouveaux traitements oraux: cela ont montré qu'ils sont très toxiques et dangeureux, ils ont accepté la commercialisation en connaissant les risques à court terme et sans savoir les effets à plus de deux ans... J'ai lu que Novartis demande aux neuros un rapport sur chaque naissance lorsqu'une patiente sous traitement met un enfant au monde. Ils savent qu'il y a un risque et le cache au grand public. Il y a juste une recommandation disant qu'il faut arrêter le traitement deux mois avant la grossesse. Je ne trouve pas que l'on fasse preuve de prévoyance. J'ai d'ailleurs averti les autorités de mon pays à ce sujet et j'attends leur réaction car ils n'ont fait que reproduire les recommandations de l'agence européenne pour l'instant. pale
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Jeu 10 Mai 2012 - 18:04

Crying or Very sad

J'avais la même info sur MSRC:


La FDA alerte sur les dangers potentiels d'un traitement non prouvé pour la sclérose en plaques

(...) Certains chercheurs croient que l'IVCC, qui se caractérise par un rétrécissement (sténose) des veines dans le cou et la poitrine, peut entraîner une sclérose en plaques (SEP) ou peut contribuer à la progression de la maladie par l'altération du drainage du sang du cerveau et de la moelle épinière. Cependant, les études explorant un lien entre la SEP et l'IVCC ne sont pas concluantes, et les critères utilisés pour diagnostiquer l'IVCC n'ont pas été suffisamment établis. "Parce qu'il n'y a pas de preuve fiable dans essais cliniques contrôlés qui sont menés actuellement que cette procédure est efficace dans le traitement de la SEP, la FDA encourage rigoureusement, de faire des recherches contrôlées et bien ciblées afin évaluer la relation entre l'IVCC et la SEP », a déclaré William Maisel, MD, MPH, directeur scientifique et directeur adjoint du centre de la FDA pour les dispositifs radiologiques et la santé.

(...) Les dispositifs de ballons d'angioplastie et les stents n'ont pas été approuvés par la FDA pour une utilisation dans le traitement de l'IVCC. La SEP est un processus progressif, auto-immun des troubles du cerveau et de la moelle épinière. Dans la SEP, l’enveloppe autour des fibres nerveuses, et souvent les fibres nerveuses elles-mêmes, dans le cerveau et la moelle épinière sont lésées, ce qui entraîne des symptômes neurologiques importantes et invalidants .
La FDA a également averti les médecins et les chercheurs cliniques qui ont l'intention ou qui entreprennent des essais cliniques utilisant des dispositifs médicaux pour traiter les IVCC qu'ils doivent se conformer aux réglementations de la FDA pour les dispositifs expérimentaux. Toutes les procédures menées sont considérées comme des études cliniques comportant « un risque important » et qui nécessite l'approbation de la FDA, et à faire appel pour une exemption concernant le dispositif expérimental. En Février 2012, la FDA a envoyé une lettre d'avertissement à un des spécialites qui a mené une étude clinique pour le traitement de l'IVCC sans l'approbation nécessaire. Le médecin a volontairement fermé l'étude.


Donc, dct Mehta aurait bien stoppé ses essais!!! Crying or Very sad
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Jeu 10 Mai 2012 - 22:06



Ce post de Squickycat:

Je me demande qui est (sont) ce(s)neurologue(s) a (ont) écrit le communiqué de presse de la FDA?

1). . . . "discuter des risques et les avantages potentiels avec un neurologue"
2). . . . "continuer à suivre le plan de traitement de la SEP indiqué par votre neurologue"
3). . . . La SEP est progressive, avec des troubles du cerveau et de la moelle épinière auto-immuns.

J'ai peut-être été quelque peu alarmiste en intitulant ce fil, mais j'avais senti qu'il y avait "anguille sous roche" et maintenant la FDA l'a rendu pulic. D'après mon expérience, vous pouvez toujours compter sur la FDA, aux côtés des fabricants vis-à-vis du public. Je parierai mon dernier sou que l'agence n'a pas initié cette prise de position sans y avoir été poussée par les fabricants ou leurs valets qui ont intérêt à respecter les patients atteints de SEP et qui sont sous leurs traitements.
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Ven 11 Mai 2012 - 7:02

Un post de Carol Schumacher plutôt optimiste :

C'est un signe que l'IVCC est sur le point de devenir courante aux États-Unis. La FDA est en droit de nous mettre en garde sur les risques. Bien sûr, ils n'ont pas approuvé tout le dispositif pour une utilisation dans les veines mais cela est fait tous les jours dans tous les hôpitaux en Amérique du Nord. Le refuser aux patients SEP serait de la discrimination illégale.
Les bonnes nouvelles sont qu'il y a une tonne d'intérêt pour les fabricants d'appareils en proposant des ballons et des stents idéaux pour l'IVCC. Il y a toutes sortes d'études en cours!
Je me réjouis de la lettre de la FDA. Je pense qu'elle est bien faite, dans son ensemble. La FDA fait un bon travail de protection des patients et des conseils et un soutien aux chercheurs. Ils ne vont pas arrêter n'importe qui, ils mettent en garde les gens à faire leur devoir de diligence. Nous savons que la seule façon d'obtenir les réponses dont nous avons besoin est par le biais de bonnes recherches et ils réclament des études. L'approbation récente pour le Dr Siskin prouve que cela peut être fait. Tous les chirurgiens vasculaires le savent et le soutiennent comme le dit la déclaration de la Society of Interventional Radiology. Nous avons la chance d'avoir la SIR et l'Alliance qui travaille la dessus depuis si longtemps.
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 7:18



Super, j'adore les personnes qui positivent!! sunny

... Et du coup, je suis en forme pour aller à la piscine, après une nuit agitée (à cause de ma pik hebdo!)
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 7:26



Marc Stecker (Kamikaze) a été interviewé au sujet de ce courrier de la FDA, mais, mais je n'arrive pas à lire le lien qu'il a posté ... Embarassed
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 7:31



Sur cette page de la fondation "Annette Funicello", il y a les portraits de personnes dont les noms nous sont familiers, dont "Carol Schumacher":

http://annetteconnection.com/Meet-our-Board-Members.php
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Ven 11 Mai 2012 - 8:50

La Society of Interventional Radiology répond à la communication de la FDA concernant la sécurité du traitement CCSVI chez les patients atteints de sclérose en plaques

Le 10 mai, la Food and Drug Administration a émis une alerte médicale en notant que les personnes avec la sclérose en plaques doivent être conscientes des risques de blessures graves et de décès associés au traitement de l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique et que les bénéfices de ce traitement et sa promotion en tant que traitement pour la SEP "peut amener les gens malades à prendre des décisions de traitement sans être conscient de la gravité des risques encourus."
Comme toujours, la Society of Interventional Radiology engage vivement une étroite communication entre le médecin et le patient. Les personnes atteintes de SEP sont encouragées à parler à leurs radiologues interventionnels et leurs autres médecins au sujet de toutes préoccupations ou questions. Les radiologues interventionnels membres de la SIR qui se spécialisent dans les traitements ciblés mini-invasifs et pionniers de l'angioplastie veineuse et de la pose d'un stent – cette technique endovasculaire peut être au cœur de nouveaux traitements pour la SEP - ont noté une augmentation des appels de personnes intéressées qui ont ou sont à la recherche de traitement pour l'IVCC.
Environ 500.000 personnes aux États-Unis ont la SEP, et la SIR comprend le désir du public qu'un traitement avance pour la SEP, généralement considérée comme une maladie auto-immune dans laquelle le corps d'une personne attaque ses propres cellules. Actuellement, les médicaments peuvent ralentir la maladie et aider à contrôler les symptômes. Le rôle de l'IVCC (une anomalie dans le drainage du sang du cerveau et la moelle épinière) dans la SEP et son traitement endovasculaire (par le biais d'un cathéter placé dans une veine pour l'élargir) par un radiologue interventionnel pour dilater les veines par angioplastie par ballonnet et / ou par stents pourrait être transformatrice pour les patients et est activement étudiée.
La communication par la FDA est dirigée vers les personnes atteintes de SEP, les fournisseurs de soins de santé (y compris les radiologues interventionnels, les neurochirurgiens et les chirurgiens vasculaires) et des chercheurs cliniques. Les fournisseurs de soins de santé ont été invités à informer les patients que (1) il existe des preuves contradictoires sur l'IVCC comme entité clinique, (2) la relation IVCC et SEP n'est scientifiquement pas prouvée et (3) qu'un consensus sur les critères du diagnostic de l'IVCC n'a pas été atteint. La FDA a également indiquée qu'elle n'a pas éliminée ou approuvée le dispositif d'angioplastie ou de stents pour le traitement de l'IVCC et que l'utilisation de ces dispositifs dans le traitement de l'IVCC est considéré comme hors AMM. "Alors que la FDA ne réglemente pas la pratique de la médecine et les soins de santé
les praticiens peuvent choisir d'utiliser un dispositif légalement commercialisé, en fonction de leur évaluation clinique, à des fins autre que l'utilisation autorisée ou agréé, la FDA estime que les questions de sécurité observés à ce jour justifient une communication sur le sujet", a déclaré l'annonce par la FDA.
La SIR appuie et approuve les recommandations de la FDA pour encourager la recherche sur l'IVCC et la l'état actuel des connaissances concernant la sécurité et l'efficacité des procédures de traitement. La SIR accepte aussi que la recherche clinique sur l'IVCC doit être effectuée par le biais d'essais cliniques bien conçus, qui doivent nécessiter l'approbation du programme par le dispositif expérimental (IDE) de la FDA.
En 2010, la SIR a publiée l'énoncé de position "Gestion interventionnelle endovasculaire de l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique chez les patients atteints de sclérose en plaques: Une déclaration de la Society of Interventional Radiology, approuvée par l'association interventionnelle canadienne de radiologie", qui souligne en particulier :

- La SIR reconnaît le besoin urgent de traitements plus efficaces pour les patients SEP et l'intérêt du public en faisant rapidement que de telles thérapies soient disponibles pour ce groupe de patients.
- La SIR reconnaît que les patients atteints de SEP constituent une population particulièrement vulnérable, dont la sécurité doit être protégés pendant que de nouvelles approches thérapeutiques sont évaluées.
- À l'heure actuelle, la SIR considère que la littérature publiée n'est pas concluante pour savoir si l'IVCC est un facteur clinique important dans le développement et / ou la progression de la SEP et à savoir si l'angioplastie par ballonnet et / ou pose de stent est cliniquement efficace chez les patients atteints de SEP.
- La SIR appuie fortement l'accomplissement urgent d'une recherche de haute qualité clinique pour déterminer la sécurité et l'efficacité du traitement interventionnel de la SEP et travaille activement à promouvoir et à accélérer le réalisation d'études nécessaires.
- La SIR reconnaît le défi et l'opportunité potentiel présenté par les premières études prometteuses d'une approche interventionnelle pour le traitement de la SEP. La SIR est heureuse que les groupes d'intérêts publics ont poussé la communauté médicale de l'avant pour relever ce défi et s'est engagé à assumer un ressortissant rôle de leadership dans le lancement des efforts nécessaires.

La radiologie interventionnelle est une spécialité médicale reconnue nécessitant une formation spécialisée qui englobe l'évaluation clinique du patient et la gestion, l'imagerie veineuse non-invasive et ciblée, guidée par l'image des traitements minimalement invasifs pour les patients. Les radiologues interventionnels effectuent l'angioplastie par ballonnet et stent sur une base quotidienne en milliers de patients atteints de diverses conditions veineuses, y compris la thrombose veineuse profonde aiguë, le syndrome post thrombotique, le syndrome cave supérieur et l'hypertension portale, mais exercent également des procédures pour maintenir l'accès d'hémodialyse. Les radiologues interventionnels effectuent un grand nombre de procédures IVCC aux États-Unis, ils sont hautement qualifiés pour effectuer de tels traitements lorsqu'ils sont correctement indiqués.
La SIR fournira des renseignements supplémentaires pour les patients dès qu'ils seront disponibles.

LIEN
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 10:27



cheers

On avance!!!
Et finalement, c'est une très bonne nouvelle, le fait que la FDA considère CCSVI comme n'importe quel traitement (et le soumette aux mêmes règles: lol!) Et du coup, ce sont les "vasculaires" qui montent au créneau: génial!!

Restons ... positifs!!! sunny
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Ven 11 Mai 2012 - 11:51

C'est important que la Society of Interventonal Radiology demande de faire partie de la discussion, d'être autorisée à effectuer des essais cliniques, et d'avoir un dialogue avec les patients. Ils sont les spécialistes, et ils affirment leur désir d'aider les patients SEP.
Parfait. Les neurologues ne sont pas "propriétaires" de la SEP et la FDA ne peut pas barré la route à un radiologue interventionnel qui exécute une procédure minimalement invasive.
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 12:20

@RnRrider a écrit:
... et la FDA ne peut pas barré la route à un radiologue interventionnel ....

Laughing Je vais me f... de Rrider!! (t'es mal barré: tu ne peux pas me barreR la route vers mon envie de te faire remarquer ta fôte de conjugaison!!! Laughing Eh, oui, d'habitude, je n'y fais pas attention, mais ... je viens tout juste d'entendre que sur "les maillots de l'OM", il y a une grosse fôte!!! ... et c'est grave, ça risque de faire la manchette des journaux, et l'image de l'OM se ternit!!
Donc, maintenant, je vais faire la chasse aux fôtes ... Laughing )

http://www.lefigaro.fr/sport-business/2012/05/11/20006-20120511ARTFIG00491-l-om-faute-sportivement8230-et-grammaticalement.php

Et, voilà, les journalistes n'ont pas tardé:

L'OM « faute » sportivement… et grammaticalement
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Ven 11 Mai 2012 - 13:11

Oui bon ben hein...
c pa mon for la gramèr, c com sa et pis cétou ! Very Happy
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Ven 11 Mai 2012 - 23:10



Laughing (mais les maillots de l'OM, ça m'a bien fait rire: ça leur apprendra chez Adidas, à les faire fabriquer à l'étranger, la "faute" se serait produite sur les chaines de fabrication)

Je viens de lire "RégénérAction" pour voir les avis sur la lettre de la FDA:

Perso, je suis d'accord avec Bruno et Karl!

Je "copie-colle" leurs messages (même pas demandé leur autorisation Embarassed )

Bruno Tron
Le bénéfice/risque est à prendre en compte. Il y a plein de facteurs à prendre en compte: Age du patient, son état, age de la maladie,... C'est une réalité, mais l'exploration veineuse devrait être prise au sérieux!

Karl Martignoni
‎ ... ceci est la démarche normale pour tous les traitements et toutes les pathologies. Maintenant comment évaluer le bénéfice risque avec un neurologue ? Il y a quelques semaines encore un neurologue du coin, à mis en garde une amie car faire une trépanation pour placer des électrodes dans le cerveau n'est pas sans risques.
Quand on entend des conneries pareilles ont peut avoir peur.
C'est d'ailleurs ce qui est arrivé à mon amie qui du coup à pris un traitement appelé "Tysabri", on soupçonne déjà un cas de LEMP.
Et dans ce cas comme dans bien d'autres, comment un professionnel de santé pourrait faire une évaluation sérieuse du bénéfice risques sans même avoir la moindre démarche scientifique ?
Mais je pense qu'il est de notre intérêt, de faire l'information auprès des neurologues.

Et ils savent de quoi ils parlent, puisqu'ils ont fait l'angioplastie et en retirent des bénéfices!

La trépanation pour placer des électrodes ... effectivement, ça fait peur!! affraid
Mais l'ignorance (ou le désir de dissuader un patient), alors ça, c'est encore plus effrayant! affraid
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Sam 12 Mai 2012 - 10:32

Une petite interview de Sharon Richardson, présidente et fondatrice de CCSVI Alliance, dans ABC News, à propos de la lettre de la FDA.

La FDA émet une alerte à propos du traitement expérimental de la SEP

Par KIM CAROLLO
10 mai 2012


La US Food and Drug Administration a émis un avertissement sur les risques potentiels d'une thérapie expérimentale utilisée pour traiter une condition - l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique, ou IVCC - souvent liée à la sclérose en plaques.
L'IVCC est caractérisée par un rétrécissement des veines dans le cou et la poitrine, et certains chercheurs croient que ce rétrécissement peut conduire à une inflammation du système nerveux central qui est une caractéristique de la sclérose en plaques.
"Cependant, des études qui explorent un lien entre la SEP et l'IVCC ne sont pas concluantes, et les critères utilisés pour diagnostiquer l'IVCC n'ont pas été suffisamment établi," a déclarée la FDA dans un communiqué.
La thérapie de l'IVCC, qui n'a pas encore été testée dans des essais cliniques, consiste en l'élargissement des veines rétrécies dans la poitrine et du cou grâce à l'utilisation de l'angioplastie par ballonnet ou stent, à la fois communément utilisés pour traiter l'athérosclérose, ou durcissement des artères. L'intervention est parfois connu sous le nom "thérapie de libération", ou "procédure de libération", a indiquée l'agence.
Mais la FDA a ajoutée que jusqu'à présent, elle n'a pas approuvée l'utilisation de dispositifs d'angioplastie par ballonnet ou stent pour le traitement de l'IVCC. Elle a également encouragée des essais cliniques qui pourraient solidifier le lien entre les deux conditions, et a exhortée les patients afin de discuter des risques et des avantages de la thérapie IVCC avec leurs médecins.

L'IVCC a été identifiée en 2009 par le Dr Paolo Zamboni, un chirurgien vasculaire italien. Plus tard, il a essayé de dilater les veines en utilisant la procédure par ballon chez 65 patients et, en dépit du fait que l'étude ne se soit pas faite en aveugle et n'avait pas de groupe placebo, Zamboni trouve une certaine amélioration dans les symptômes de SEP parmi le plus grand nombre de patients.
Sharon Richardson, de Arvada, Colorado, a été l'une des premières patientes à obtenir un traitement IVCC aux États-Unis.
Après son traitement en 2009, elle a déclarée à ABC News, qu'une partie de la douleur persistante qui la tourmentait depuis des années avait non seulement diminuée, mais avait été complètement soulagée.
Sa vision, qui s'aggravait progressivement, avait aussi commencée à s'améliorer.
"C'était un énorme changement de qualité de vie," a déclarée Sharon, qui a maintenant 68 ans.
Plus tard, elle a fondée "CCSVI Alliance", un organisme voué à la promotion de l'IVCC, à l'éducation et la recherche. La nouvelle "d'alerte" de la FDA l'a frappée, dit-elle, de manière "aigre-douce."
"La seule chose qui va être malheureuse, c'est qu'il y a beaucoup de patients atteints de SEP qui sont dans l'espoir de se faire soigner aux États-Unis, et que peut-être ils vont devoir attendre maintenant," dit-elle.
Mais du côté positif, a t-elle ajoutée, l'alerte FDA pourrait faire prendre conscience de l'IVCC et conduire à davantage de recherches.

Rapports mixtes de médecins et de patients

Malgré le succès rapporté de Zamboni, les chercheurs en SEP aux États-Unis disent qu'il est trop tôt pour savoir avec certitude comment - et si - l'IVCC et la SEP sont liées. Les cas des rapports de patients et des médecins sur le bénéfice de la thérapie sont mitigés.
"Nous avons besoin de définir et de comprendre l'IVCC et savoir si elle est vraiment liée à la SEP" a déclaré le Dr Robert Fox, directeur médical du Centre Mellen pour la sclérose en plaques à la Cleveland Clinic. "Est-ce une entité séparée et distincte, et a t-elle une incidence accrue chez les patients atteints de SEP?"
Fox est actuellement impliqué dans la recherche et espère aider à répondre à cette question.
Fox a ajouté que les données sont contradictoires. Certaines données ont suggéré que l'IVCC est plus fréquente chez les patients atteints de SEP, alors que d'autres données n'ont pas trouvé que cela soit vrai.
Il y a eu de nombreux patients aux États-Unis et en Europe qui ont eu le traitement IVCC, mais pas dans le cadre d'un essai clinique. Les réactions à propos de la thérapie, sont mitigées, selon les experts.

"Nous avons besoin d'évaluer si oui ou non la dilatation des veines a un effet bénéfique à changer le cours de la maladie," a déclaré Timothy Coetzee, directeur de recherche à la National Multiple Sclerosis Society.
"Beaucoup de gens qui ont eut le traitement ont déclaré que leur fatigue avait disparue. Les gens qui ont dû cesser de travailler étaient en mesure de retourner au travail, mais d'autres n'ont pas vu d'amélioration", a déclarée Sharon Richardson.
Fox a dit craindre que les patients ne comprennent pas pleinement les risques potentiels de la procédure. Les risques, notamment de saignements, de caillots de sang, d'ecchymoses et d'infections.

"Nous avons des patients qui cherchent à faire cette intervention," a déclaré le Dr Fox, "mais il n'est pas clair pour moi que les patients comprennent vraiment les risques encourus, et il n'est pas clair pour moi que les patients ont examiné la balance des données relatives à la sécurité et l'efficacité. "
Un essai clinique pour évaluer l'innocuité et l'efficacité du traitement est sur le point de se faire au Canada, et comme la recherche continue, le débat sur l'IVCC aussi.
"Il existe une variété d'opinions sur la relation entre l'IVCC et la SEP", a déclaré Coetzee. "Certaines voix contestent, certaines vont la soutenir, et certaines seront entre-deux. Il s'agit d'un véritable push-pull entre les différents camps."
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Sam 12 Mai 2012 - 21:24

@Domyleen a écrit:

Marc Stecker (Kamikaze) a été interviewé au sujet de ce courrier de la FDA, mais, mais je n'arrive pas à lire le lien qu'il a posté ... Embarassed

Voici le lien:
http://www.cbc.ca/video/#/News/TV_Shows/Connect_with_Mark_Kelley/1305591601/ID=2233352812

A partir de 00:47 (477 ième minute)
Cette interview dure 5mn!
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Mer 16 Mai 2012 - 11:47

Communiqué de presse de l'Association italienne CCSVI nella Sclerosi Multipla en réponse à l'annonce de la FDA au sujet de la sécurité du traitement de la CCSVI

L'association CCSVI nella Sclerosi Multipla, crée par les patients et les proches des patients atteints de SEP, est d'accord avec la nécessité pour la science de poursuivre sa propre voie pour étudier la CCSVI, avec son temps et sa manière, mais n'accepte pas les contraintes et les évaluations de la FDA sur :
1. l'existence de la CCSVI
2. la corrélation entre cette maladie veineuse et la sclérose en plaques,
3. l'innocuité et l'efficacité de l'angioplastie transluminale percutanée (PTA) chez les patients atteints de SEP.
En fait, il a été publié une quantité importante de remarquables études internationales indépendantes démontrant exactement le contraire sur chacune de ces questions.
Ces études depuis 2008 (publié en grand nombre surtout durant l'année dernière) montrent:
1. que la CCSVI existe comme une maladie distincte. En septembre 2009, un panel de 50 experts de l'UIP (Union Internationale de Phlébologie), la plus grande organisation scientifique qui traite de la maladie veineuse, a statué qu'elle figure parmi les malformations congénitales veineuses tronculaires, et qu'elle se développe entre le 3ème et le 5ème mois de la vie intra-utérine. Le document de consensus international approuve le traitement par angioplastie. Depuis lors, de nombreuses autres études viennent le confirmer;
2. que la corrélation entre la CCSVI et la SEP est très élevée: les dernières études de diagnostic, réalisées avec la phlébographie - internationalement considérée comme la méthode la plus efficace, pas d'opérateur interprétant différemment l'échographie Doppler - rapportent de manière concluante une corrélation de plus de 90%. Il s'agit d'un résultat traité par l'ISNVD (International Society for Neurovascular Disease) qui a examiné 13 études de 8 pays et trouve une corrélation qui varie de 92,3 à 100%.
Inévitablement, cela signifie que toute nouvelle étude épidémiologique sur la corrélation entre la CCSVI et la SEP, sera nécessairement confrontée à ces données internationales.
En ce qui concerne la sécurité de l'angioplastie transluminale percutanée, les études menées jusqu'à présent montrent que l'angioplastie (une technique utilisée depuis des décennies, même dans le domaine du système veineux profond), est sans danger dans des mains sûres. Le professeur Paolo Zamboni, qui a découvert la CCSVI et a indiqué la méthodologie pour la traiter, ne recommande absolument pas l'utilisation de stents dans les veines. Cela signifie clairement que tous les événements indésirables liés à l'utilisation de stents ne sont pas imputables à sa méthodologie.
Quoi qu'il en soit, nous tenons à souligner que le pourcentage de soi-disant effets indésirables, attribués à l'utilisation des stents est très faible, comme très faible est le risque de cette technique sur les veines par des spécialistes qui la traite. L'angioplastie transluminale percutanée fait à juste titre partie des techniques de sécurité telles que définies par la science.
En ce qui concerne l'efficacité, des études préliminaires publiées montrent que l'angioplastie transluminale percutanée apporte des avantages incontestables pour les patients atteints de SEP, améliore la qualité de vie, et dans de nombreux cas peut bloquer la progression de la maladie.
En fait, nous souhaitons rappeler ce qu'a exprimé le UK NICE (National Institute for Health and Clinical Excellence). En substance l'institut, analogue à l'Italian Consiglio Superiore della Sanità:
encourage la recherche dans ce domaine en notant que les traitements actuellement disponibles sont très pauvres en terme d'efficacité;
en tenant compte des données de la littérature considère que les données disponibles sur la sécurité sont assez significatives pour certifier la légalité du traitement par angioplastie dans les essais de recherche.
De même, la SIR (Scientific Society of Interventional Radiologists) italienne qui est à juste titre prudente sur les résultats obtenus à ce jour (nous sommes d'accord sur ce point), répond à la déclaration de la FDA sur la CCSVI :
1. "Soutient fermement une recherche clinique de haute qualité pour déterminer l'innocuité et l'efficacité de traitements interventionnels dans la SEP et s'emploie activement à promouvoir et à accélérer la réalisation des études nécessaires."
2. "Reconnaît le défi et les opportunités potentielles présentées en promettant les premières études d'une approche interventionnelle pour le traitement de la sclérose en plaques."
3. "Il est heureux que des groupes d'activistes fassent avancer la communauté médicale pour répondre à ce défi et s'est engagé à jouer un rôle de chef de file dans le lancement national des efforts nécessaires."
Enfin, nous désirons rappeler que, en Italie et ailleurs des essais cliniques visant à évaluer l'innocuité et l'efficacité de la procédure d'angioplastie chez les patients SEP, sont en cours ou sur la ligne de départ. Ils, nous croyons, auront le dernier mot.

Rome / Bologne, le 12 mai 2012
Association CCSVI nella Sclerosi Multipla
avatar
M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  M le Mer 16 Mai 2012 - 18:28

N'empêche qu'il semble que la chasse aux sorcière ait commencé... plusieurs centres ont été contactés par la FDA. Mais c'est évidemment pour protéger les patients, Rolling Eyes
RnRrider
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 55
Localisation : The 13th Floor

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  RnRrider le Mer 16 Mai 2012 - 18:55


Je viens de lire sur ThisIsMS un post de Cece qui craint que la fondation Hubbard ait été obligé de stopper ses études...
Domyleen
Domyleen

Messages : 7917
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Domyleen le Mer 16 Mai 2012 - 20:44


Avec toutes les personnes qu'ils ont opéré???

Dct Hubbard est un neurologue, dont le fils avait la SEP et qui a pu bénéficier d'un traitement ccsvi! Ils auront du mal à justifier l'arrêt de ses essais ...

Hubbard, en principe, se plie aux exigences administratives: peut-être vont-ils lui interdire la seule utilisation des stents ??? (Zamboni, lui, n'a jamais utilisé de stents ... )

Sinon, j'ai lu que la FDA n'interdisait pas les essais, bien au contraire, mais ceux-ci doivent respecter certaines formalités (pour le bien des patients Lol!), dont l'utilisation des stents et cathéters, sauf autorisation spéciale, en général obtenue sans problème ..
Le souci pour Hubbard, c'est que c'est dans sa clinique qu'il y avait eu un décés, et un autre accident cité par la FDA: cette dernière veut peut-être tout simplement davantage de précisions ... La Fondation Hubbard opérait parfois des cas jugés inopérables ailleurs ...

On verra, faut pas s'affoler! Rolling Eyes


Contenu sponsorisé

Menaces sur les essais CCSVI Empty Re: Menaces sur les essais CCSVI

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 18 Juin 2019 - 21:09