ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Cannabis hérapeutique

Partagez
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Cannabis hérapeutique

Message  MPascale le Mer 6 Juin 2012 - 6:52

Hier Cécile Duflot, ministre du Logement, favorable à la dépénalisation du cannabis.
Aujourd'hui sur France Inter, Michel Vaillant, député PS de Paris, favorable à la dépénalisation du cannabis thérapeutique.

sylviane

Messages : 325
Date d'inscription : 02/05/2010

Re: Cannabis hérapeutique

Message  sylviane le Mer 6 Juin 2012 - 6:58

C'est sans doute bon pour l'autorisation du sativex ..
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Cannabis hérapeutique

Message  MPascale le Mer 6 Juin 2012 - 9:37


Sativex = Cannabis thérapeutique
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 53
Localisation : The 13th Floor

Re: Cannabis hérapeutique

Message  RnRrider le Mar 12 Juin 2012 - 17:17

L'Harborside Health Center d'Oakland est le plus important distributeur de cannabis à usage médicinal des États-Unis. Steve DeAngelo, son fondateur et directeur général, a entrepris la lourde tâche de fournir les meilleurs produits possible aux quelques 80 000 patients qui composent sa clientèle en leur proposant une alternative saine et abordable au dangereux marché illégal de la drogue. Son autre mission, et non des moindres, est d'éduquer le reste du pays sur la règlementation et la taxation de ces produits controversés. Cette série documentaire inédite vous projette dans le quotidien de cette entreprise à l'activité très polémique, dédiée au commerce du cannabis médical.
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Cannabis hérapeutique

Message  Domyleen le Jeu 16 Aoû 2012 - 23:21



Etude du Sativex sur une longue période

L’utilisation du Sativex à long terme: un essai ouvert chez des patients sep souffrant de spasticité.

Résumé: Cette nouvelle étude d'un groupe de chercheurs Ecossais, a évalué le profil d'innocuité à long terme de l'utilisation régulière du Sativex pour le traitement de la spasticité dans la sclérose en plaques.

Le rapport, qui porte sur le suivi de 146 patients utilisant le traitement pour une durée moyenne de 334 jours, avec une administration moyenne de 7,3 prises par jour, a révélé que 36% ont abandonné au cours de la première année, soit en raison d'événements indésirables ou d'un manque d'efficacité. La plupart des effets indésirables courants étaient la fatigue et des étourdissements. Les événements indésirables graves étaient rares et comprenaient deux événements psychiatriques chez le même patient. Aucun effet grave n’a été observé avec l'arrêt brutal et les patients n'ont pas développé d’intolérance au médicament au cours de cette étude.

Résumé
Sativex est un modulateur du système endocannabinoïde contenant principalement des tetrahydrocannabinol (THC) et du cannabidiol (CBD). Lors d'un essai de 6 semaines, randomisé et contrôlé, le Sativex a eu un effet cliniquement significatif sur la spasticité associée à la sclérose en plaques (SEP).

L'objectif principal était d'évaluer l'innocuité et la tolérabilité du traitement sur le long terme en enregistrant l'incidence et la sévérité des événements indésirables (EI).

Les critères secondaires étaient de déterminer de prouver la tolérance et évaluer le dosage à long terme de Sativex.
(…)
L'exposition moyenne au traitement était de 334 jours (écart-type, SD = 209 jours), et les patients ont eu en moyenne 7,3 (SD = 4.42) vaporisations par jour.

Cinquante-deux patients (36%) se sont retirés de l'étude au cours de la première année, 14% en raison d'EI et 9% en raison du manque d'efficacité. La plupart des effets indésirables étaient d'intensité légère à modérée. Les EI les plus fréquents (> 10%), liés au traitement étaient des étourdissements (24,7%) et la fatigue (12,3%).

Les EI graves sont survenus chez cinq patients (3,4%), avec deux événements psychiatriques rapportés par un patient.

Pas de psychoses, de tendances psychiatriques AE, ni de symptômes de sevrage n’ont eu lieu après l'arrêt brutal du traitement.

Les symptômes de base, y compris la spasticité ne se sont pas dégradés, mais ont été maintenus jusqu’à la fin de l'étude chez les patients qui ne s’étaient pas retirés de l’étude. Aucun nouveau problème de sécurité n’a été identifié avec le traitement chronique de Sativex, et les EI graves étaient rares.

Il n'y avait pas preuve de dépendance, et les patients qui sont restés dans l'étude ont rapporté qu’ils continuaient à avoir des bénéfices.

Serpell MG, Notcutt W, Collin C.

Clinique antidouleurs, Division du développement médical, Département d'Anesthésie, Hôpital général de Gartnavel, Université de Glasgow, Glasgow, Royaume-Uni


Source: J Neurol. 2012 août 10 & Pubmed PMID: 22878432 (14/08/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Cannabis hérapeutique

Message  Domyleen le Mer 17 Oct 2012 - 1:02



Un cannabinoïde synthétique arrêterait la progression de la sclérose en plaques, selon une étude

Des chercheurs de l'Université Complutense de Madrid ont évalué l'impact de WIN55 ,512-2, un agoniste cannabinoïde synthétique, dans un modèle animal de la sclérose en plaques (SEP).

Les chercheurs ont rapporté que le traitement modérait la progression de la maladie et réduisaitles symptômes SEP, dont les spasmes et les tremblements.

"En résumé, le traitement des souris EAE (encéphalomyélite auto-immune expérimentale) avec l'agoniste cannabinoïde WIN55 ,512-2 réduit leur handicap neurologique et la progression de la maladie", concluent les auteurs. "Cet effet a été exercé par l'activation du recepteur CB, qui exerce une influence positive sur la réduction des phénomènes inflammatoires liés à la pathogenèse de cette maladie. "

En 2008, des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego avaient rapporté que le cannabis inhalé réduisait de façon significative les mesures objectives de l'intensité de la douleur et la spasticité chez les patients atteints de SEP dans une étude contrôlée, un essai clinique randomisé. Les chercheurs ont conclu que "le cannabis "fumé" était supérieur au placebo dans la réduction de la spasticité et de la douleur chez les patients atteints de sclérose en plaques et fournissait des prestations au-delà du traitement actuellement prescrit."

Les données des essais cliniques évaluant l'utilisation de Sativex , un spray contenant des extraits organiques cannabinoïdes, dans les rapports de patients atteints de SEP, lors d'une "utilisation à long terme de (la drogue) maintient son effet chez les patients qui perçoivent des prestations initiales." Sativex est actuellement délivré sur ​​ordonnance pour le traitement de la sclérose en plaques au Canada, au Danemark, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande, en Espagne et au Royaume-Uni.

Selon les données des études publiées en 2004 dans la revue Neurology , on estime qu'un patient SEP sur sept patients a fait état de l'aide du cannabis thérapeutique pour traiter les symptômes de la maladie.

Texte intégral de l'étude, «Les cannabinoïdes améliorent la progression de la maladie dans un modèle de sclérose en plaques chez la souris, agissant préférentiellement par l'intermédiaire du recepteur CB (1) sur les effets anti-inflammatoires," apparaîtra dans le journal neuropharmacologie .

Source: ENews Forest Park © 2006 - 2012 eNews Park Forest (03/02/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Cannabis hérapeutique

Message  Domyleen le Mer 24 Oct 2012 - 22:55



Clark French:
Un jeune patient SEP qui fait campagne pour la légalisation du Cannabis thérapeutique, qui, d'après lui, a fortement contribué à soigner sa SEP:

Son témoignage:


Un consommateur de cannabis médical dit que cette drogue devrait être légalisée

Par Laura McCardle
Septembre 27, 2012


Une personne atteinte de sclérose en plaques qui a vu une amélioration spectaculaire de ses symptômes après avoir consommé du cannabis lance un appel pour que le médicament soit légalisé.

Clark french, de Sutcliffe Avenue, Earley, a fait part de son point de vue quand il est apparu sur Channel 4 4Thought la nuit dernière.

Ce joueur de 26 ans a été diagnostiqué "SEP" en Août 2010 alors qu'il était étudiant en histoire ancienne et d'archéologie à l'Université de Reading. Ses symptômes étaient si graves qu'il a été contraint d'utiliser une canne et a dû arrêter ses études.

M. french a déclaré: "Cela signifie que je ne pouvais pas marcher, que je n'articulais mes paroles, que j'avais des problèmes de vessie et intestinaux. Cela a détruit ma vie, je ne pouvais rien faire.

«Il s'agit d'un traitement qui est généralement accordé aux personnes qui ont eu la SEP depuis plus de 10 ans, on me l'a proposé lorsque j'ai été diagnostiqué, ce qui était assez inouï."

L'année dernière, M. french s'envole pour la Californie, où un usage médicinal de la drogue est légale, et a subi un traitement à base de cannabis qui a changé sa vie.

Il a expliqué: «J'ai pris rendez-vous avec un médecin et j'ai pu avoir accès au cannabis médical. Depuis que j'ai consommé de l'huile de cannabis, je n'ai plus besoin de canne pour marcher. Cela a amélioré ma qualité de vie de manière drastique. Pendant la première semaine, j'ai juste beaucoup dormi et après que je suis allé avec des amis monter en haut d'une falaise, quelque chose que je n'aurais normalement pas pu faire.

" wow, cela a changé instantanément la façon dont je me sentais, mes niveaux de douleur et de mouvement ». Je pense que la plupart des gens ne savent pas que j'ai une SEP, si je ne leur dis pas "

L'utilisation du médicament a permis à M. Clark de retourner à l'université et obtenir son diplôme et il mène actuellement une campagne pour le cannabis soit légalisé pour ceux qui l'utilisent à des fins médicinales ne soient pas condamnés.

M. Clark, qui a fondé le Berkshire Cannabis Community, un groupe activiste, a déclaré: «Entre mon état de santé ou la loi, je choisis ma santé. J'ai été en mesure de me procurer un lot de cannabis médical, sur prescription d'un médecin, pour ma consommation et j'ai une bien meilleure qualité de vie.

"Ce qu'un médecin va me donner contre la douleur, c'est une molécule ayant un lien éloigné avec l'héroïne, mais je ne suis pas autorisé à utiliser une plante qui elle, est sûre. Berkshire Cannabis Communauty s'est réunie pour la troisième fois, la semaine dernière et ça s'est bien passé. Tout le monde veut s'impliquer et changer la loi. À l'heure actuelle, nous essayons de parler à tous les députés du Berkshire. Je ne dis pas que tout le monde devrait consommer du cannabis. Mais les gens ne devraient pas être emprisonnés. Cela aboutit à une économie souterraine aux mains de criminels qui en tirent beaucoup d'argent. "

http://www.getwokingham.co.uk/news/s/2121275_medical_cannabis_user_says_drug_should_be_legalised


    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 10:43