ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??

Message  Domyleen le Dim 10 Juin 2012 - 0:24



Pendant un spectacle en Corse, l'humoriste a exigé qu'un spectateur en fauteuil roulant soit éloigné de la scène, hors de son champ de vision.

Stéphane Guillon fait de nouveau parler de lui. En mal. Samedi dernier, au Théâtre municipal de Bastia, en Corse, l'humoriste a fait déplacer un jeune homme en fauteuil roulant pour ne pas l'avoir dans son champ de vision pendant son spectacle. «C'est plus avec le régisseur qu'il y a eu un problème, il a considéré la personne tétraplégique, excusez-moi, comme une m…!», raconte une fonctionnaire qui a assisté à la scène. «Il a signalé que Stéphane Guillon n'appréciait pas trop d'avoir des handicapés face à lui pendant la représentation, poursuit-elle. Il a exigé que le handicapé soit repoussé dans la salle, mais la configuration est telle que c'est impossible. Les gardiens de la sécurité l'ont seulement déplacé de trois mètres. Cette intervention a retardé le spectacle d'une demi-heure!»

«C'est ça ou on annule le spectacle»
Construit il y a une trentaine d'années, le Théâtre de Bastia permet d'installer les personnes à mobilité réduite sur l'avant-scène. «Le monte-charge n'accède qu'à ce niveau-là, les handicapés sont presque sur la scène», précise la responsable du théâtre, Frédérique Flori. Le régisseur transmettait les consignes de Stéphane Guillon. «Si c'est comme ça, on annule le spectacle!, a-t-il dit à un moment. Ils avaient pourtant reçu les plans de la salle bien avant le spectacle. C'est la première fois qu'on nous demande de changer un handicapé de place. Le soir même, indignée par l'attitude du régisseur, je me suis excusée auprès de lui.»

La fonctionnaire du théâtre a suivi «l'affaire» jusqu'au bout: «À la fin, le spectateur handicapé a attendu une bonne vingtaine de minutes que Stéphane Guillon vienne le rejoindre dans la salle. Il lui a demandé un autographe, s'est fait prendre en photo avec lui et a discuté, mais l'amie qui l'accompagnait lui a dit ses quatre vérités, elle lui a lancé qu'elle avait assisté à la pire soirée de sa vie. Heureusement qu'il n'y avait qu'un handicapé dans la salle ce soir-là!»

L' ancien chroniqueur de France Inter s'est expliqué dans Nice Matin: «Il voulait protéger cette personne et non pas l'éloigner de son regard», a-t-il déclaré, se disant «désolé» que cela ait été «interprété différemment». La protéger de quoi? Stéphane Guillon, qui n'a pas souhaité en dire plus, avait déjà dû se justifier sur une chronique consacrée aux handicapés sur France Inter.


J'imagine le tollé qu'une telle affaire aurait déclenché si l'humoriste en question avait été, par exemple: Dieudonné! Laughing

Comme quoi, même avec des artistes de gauche "sociale", la dignité humaine des handicapés a du mal être respectée!!
C'est décevant!! Crying or Very sad
avatar
Dom88

Messages : 102
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : Vosges

Re: Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??

Message  Dom88 le Dim 10 Juin 2012 - 7:49

Droit de réponse / Corse Matin

Depuis 2009, date à laquelle j’ai écrit et joué mon texte sur les handicapés (les jeux paralympiques), j’ai dû faire face à de nombreuses polémiques. Je l’accepte bien volontiers. J’ai été un des premiers à essayer de faire rire sur le handicape bien avant l’excellent « Intouchable ». Cela me semblait important de le faire et c’est un des sketchs de mon spectacle dont je suis le plus fier et que je revendique totalement. Les propos comme quoi j’aurais pu faire déplacer le fauteuil d’un jeune homme handicapé lors d’une représentation au théâtre de Bastia sous prétexte que cette personne aurait, par sa présence, perturbé la représentation, « empêché les gens de rire », ou pire parce je ne voudrais pas « voir » un handicapé, sont totalement faux et me blessent au plus haut point. Pas parce que ces propos pourraient me porter préjudice, j’ai une longue habitude des polémiques, mais parce qu’ils mettent à mal et ternissent tout un travail qui m’est cher autour du rire sur le handicap.
Depuis trois ans, des centaines de personnes en fauteuil, sensibilisées par mon sketch, sont venues m’applaudir. Il m’est souvent arrivé, lors d’une représentation, d’avoir une rangée entière de fauteuils roulants. Je me suis moi-même qualifié de « Beatles chez les handicapés »
Si j’avais dû être « gêné par leur présence », si j’avais dû leur manquer de respect, d’attention, cela serait arrivé bien avant et cela ce serait aussi su bien avant.
Ce qui est exact en revanche, c’est que le placement des handicapés dans une salle de spectacle pose problème neuf fois sur dix. Si l’accessibilité a été prévue, rien n’a été fait, pensé pour qu’ils se sentent bien. Ils sont souvent parqués dans un coin tous ensemble, ils ne sont pas répartis dans la salle parmi les valides, afin de faire partie des autres, ce qu’ils réclament depuis des années.
En trois ans, j’ai été témoin de nombreuses aberrations (personnes au fond ou totalement à l’écart, excentrées) et j’ai toujours tenté d’y remédier avec chaleur et humanité. Au théâtre de Bastia, la scène étant au niveau des spectateurs, de plein pied, la personne handicapée avait été placée sur la scène côté jardin, dans l’éclairage même de certains sketchs du spectacle. Je ne pouvais décemment pas jouer un sketch très noir sur le handicap avec une personne en fauteuil sur scène avec moi ! J’ai donc demandé qu’on essaye avec son accord (j’insiste sur ce point) de lui trouver une place moins exposée. Moins exposée avant tout au public dont la gêne de rire du handicap face à un handicapé devient très vite pesante pour ce dernier.
Puisque le jeune homme en fauteuil roulant et la personne qui l’accompagnait se sont sentis blessés, c’est évidemment que les choses n’ont pas été gérées comme il le fallait. J’ai compris lorsque nous nous sommes parlés à l’issue du spectacle qu’ils avaient, à juste titre, été profondément choqués que l’on parle de « leur cas » sans même s’adresser à eux (discussion entre régisseur, pompier et gens de la salle). C’est d’autant plus choquant que c’est justement le contraire que je tente de distiller dans mon travail ! Néanmoins, même si je trouve aberrante la façon dont mon régisseur à tenter de trouver une solution, je suis responsable de mes équipes et en ce sens je me sens aussi responsable de ce qu’a pu ressentir la personne handicapée.
D’ailleurs, à la fin du spectacle, lorsque l’on m’a dit que des personnes souhaitaient me voir parce qu’elles étaient mécontentes, nous avons, la personne handicapée, la femme qui l’accompagnait, mon metteur en scène, mon régisseur et moi-même, passés un long moment ensemble durant lequel les deux personnes nous ont expliqué pourquoi et comment ils avaient été blessées. Mon metteur en scène pareillement révoltée de la façon dont le problème avait été géré, s’est immédiatement mis de leur côté… et il m’a semblé (je découvre aujourd’hui que ce n’est pas le cas) que le jeune homme était apaisé et content d’avoir dis ce qu’il avait sur le cœur. Nous avons même fait des photos ensemble, et je leur ai, à leurs demandes, signé des autographes. Je ne comprends pas trop, je l’avoue, comment a pu s’opérer un tel glissement entre une affaire que je pensais apaisée et close et le traitement médiatique qui en a été fait.
Venir en Corse après la toute dernière représentation de mon spectacle à l’Olympia était un vrai choix, une véritable envie, liée à mes origines et à mon amour pour cette région où je viens de m’installer. Je suis triste qu’une représentation qui a été un vrai succès, une rencontre aussi bien humaine qu’artistique se conclue ainsi.
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??

Message  Domyleen le Dim 10 Juin 2012 - 21:39


Merci Dom 88 d'avoir apporté ce "droit de réponse". Smile

En effet, j'ai du mal à comprendre l'attitude de Stéphane Guillon vis-à-vis de ce spectateur handicapé ("pour ne pas gêner les autres spectateurs"): sa décision de le déplacer a probablement été mal interprétée par ce jeune handicapé, ou par son entourage, ou bien le régisseur n'a pas su faire passer le message ... ???

Une incompréhension qui a blessé beaucoup de monde, à commencer par la personne handicapée (et à travers son récit, d'autres handicapés), et l'humoriste lui-même puisque sa volonté de mettre l'accent sur les problèmes liés au handicap a eu l'effet contraire ...
Un problème de communication?? ... j'espère!

Quand j'ai découvert cette info (avec qques jours de retard, car j'ai dû m'absenter), j'avoue que j'ai été choquée, et très déçue, car j'aime beaucoup Stéphane Guillon ... Crying or Very sad

Yona82

Messages : 7
Date d'inscription : 31/08/2012

Re: Stéphane Guillon: pas de place pour les handicapés dans son spectacle??

Message  Yona82 le Jeu 27 Sep 2012 - 7:35

Bonjour,

C'est vrai qu'en lisant le premier post, j'ai été très choquée. Pourquoi faire ça à une personne handicapée ? J'ai même failli pleurer et voulait m'arrêter là. Je ne pensais pas ça de Stephane Guillon. Puis en allant plus loin dans la lecture, on a les explications. Merci pour ce topic très émouvant. Smile

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 5:23