ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Mer 4 Juil 2012 - 17:28

Sur MSRC:

La « véritable » sclérose en plaques, dévoilée?

Résumé :
La SEP est normalement considérée comme étant une maladie avec une base auto-immune, (ou : « autoimmune, à la base ») qui (cette base) est censée représenter son lien avec d'autres maladies auto-immunes. Les auteurs de cet article défient ce point de vue conventionnel de la SEP,et proposent que ce soit en fait un trouble neurodégénératif avec des rechutes se produisant comme la conséquence de la réaction immunitaire face aux déchets (produits décomposés) du processus dégénératif.

Les auteurs nomment le modèle conventionnel de la SEP : « Outside-inside » (Externe-interne) et ils formulent l'hypothèse, qu'en fait, nous devrions examiner cette maladie « à l’inverse » du modèle. Premièrement les incohérences dans les observations cliniques actuelles sont décrites, y compris un examen de la pathologie et de la thérapie dans la SEP.
Secondo : les phénotypes différents de SEP sont comparés et il y a une discussion sur le fait que la SEP Primaire Progressive représenterait la vraie maladie, tandis que la forme RR serait une réaction immunitaire secondaire au processus sous-jacent. Des comparaisons se profilent, avec d'autres troubles neurologiques et enfin, un mécanisme est proposé pour explorer cette nouvelle approche de cette maladie incurable.

Cet article de synthèse propose des arguments convaincants pour réévaluer la réflexion actuelle sur les mécanismes proposés impliqués dans la pathogenèse de la sclérose en plaques.

Résumé:
On considère la sclérose en plaques comme étant une maladie autoimmune, inflammatoire du SNC. Chez la plupart des patients, la maladie a une évolution Rémittente-Récurrente et est caractérisée par des lésions démyélinisantes inflammatoires activeses dans le SNC. Bien qu’en surface, la SEP puisse apparaître principalement comme une maladie autoimmunine, Des questions se posent quant à savoir si c’est l'inflammation et-ou l'autoimmunité qui est vraiment à l’origine de la maladie et on a proposé que la SEP puisse en fait être un trouble dégénératif. Nous soutenons que la SEP pourrait être ' une circonvolution immunologique ' entre un trouble dégénératif primaire sous-jacent et une réaction immunitaire anormale de l'hôte. Pour mieux comprendre cette maladie, nous pourrions avoir à considérer la SEP Primaire-Progressive non inflammatoire (sans poussées) comme la « vraie » SEP, avec des formes par poussées reflétant une forme secondaires, bien que très importante, des réactions


Embarassed , j'ai oublié de mettre la source:

Stys PK, GW Zamponi, van Minnen J, JJ Geurts.

Département des neurosciences cliniques, Hotchkiss Brain Institute, Université de Calgary, Calgary, Alberta T2N 4N1, Canada.

Source: Pubmed PMID: 22714021 & Nat Rev Neurosci. 20 Juin 2012; 13 (7) :507-14. doi: 10.1038/nrn3275 (07/04/12).


Dernière édition par Domyleen le Mer 4 Juil 2012 - 18:05, édité 2 fois
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Mer 4 Juil 2012 - 17:40



Revoir, à ce propos, ce topic sur "l'auto-immunité"!

http://www.forseps.org/t669-auto-immunite-le-role-des-astrocytes

Je me répète, ( Twisted Evil ); mais cela fait au moins 15 ans que je ne crois pas à la théorie de l'autoimmunité!
Comment expliquer que nous serions nés avec un système immunitaire, qui, "à la base" s'attaquerait à nos propres cellules???
Et d'ailleurs, cette piste autoimmune est contestée depuis plus de 30 ans, mais les différentes études qui n'allaient pas dans la "bonne" direction, n'ont pas eu l'occasion d'être prises en considération: exemple Dct Schilling!
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Mer 4 Juil 2012 - 22:04



Une discussion intéressante sur ce sujet, Inflammation versus Neurodégénérescence!

Ce fil avait été initié par un Finlandais en 2007 (revenu, alors, après une absence de 18 mois) et qui a donc, re-poster certains messages sur ce sujet:

http://www.thisisms.com/forum/general-discussion-f1/topic3707.html
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Mer 4 Juil 2012 - 22:26



Le fil de discussion Thisisms posté ci-dessus, comporte 21 pages! (j'n'ai pas fini de lire ...), c'est franchement d'un grand intérêt, et cela montre bien que la théorie de l'auto-immunité a souvent été contestée! On en parlait en Finlande, en Australie, sur Thisisms .... je ne me souviens pas avoir lu quoi que ce soit sur ce sujet sur les forums français ... ???
(à part sur Forseps, Laughing , mais nous sommes des charlatans ....)

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  M le Jeu 5 Juil 2012 - 6:15

Depuis que je connais la SEP, je ne peux accepter l'idée que l'on change de maladie lorsque l'on passe en progressive. Cette hypothèse est bien plus logique et explique pourquoi nos chers traitements sont uniquement efficaces pour les formes rémittentes et qu'elles ne change rien (ou pas grand chose) à l'évolution à long terme. Il est probable qu'une réaction immunitaire violente (poussée) puisse causer des dégâts supplémentaires (des dommages collatéraux) et dans ce sens je veux bien croire qu'un traitement puisse apporter quelquechose, un plus. Mais comme déjà suggéré, la différence à long terme n'est pas évidente (interférons).

Un des paradoxes de nos thérapies actuelles, c'est que les traitements de fond ont pour but de ralentir l'évolution, de nous protéger à long terme. Or si nous disposons de données sur 10/15 ans pour les intéférons, il n'y a aucune donnée à long terme sur les nouvelles molécules (orales). Il s'agit d'un pari sur l'avenir car il n'a jamais été démontré que des traitements qui sont testés depuis 3 ou 4 ans seulement puissent avoir une efficacité sur dix ou vingt ans. Forcément!
avatar
RnRrider

Messages : 1222
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 53
Localisation : The 13th Floor

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  RnRrider le Jeu 5 Juil 2012 - 10:00


Tiens, c'est marrant, parmi les chercheurs qui ont mené cette étude il y a un certain...
Dr Zamponi !
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Jeu 5 Juil 2012 - 10:17



Oui, j'avais remarqué! Très drôle, en effet!

Laughing
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  MPascale le Dim 8 Juil 2012 - 18:07

@M a écrit: Or si nous disposons de données sur 10/15 ans pour les intéférons, il n'y a aucune donnée à long terme sur les nouvelles molécules (orales). Il s'agit d'un pari sur l'avenir car il n'a jamais été démontré que des traitements qui sont testés depuis 3 ou 4 ans seulement puissent avoir une efficacité sur dix ou vingt ans. Forcément!

Ne sommes-nous pas les premiers d'accord pour faire le pari si on nous propose un ttt qui marcherait "peut-être" à court/moyen/long terme ???

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  M le Mer 11 Juil 2012 - 18:02

Probablement Marie-Pascale. Ce que je voulais dire c'est que l'on nous présente nos traitements de fond comme une garantie pour l'avenir... Mes neurologues ont tous tenu le même discours: je veux protéger vos neurones sur le long terme, c'est un bouclier. Et je dis que l'on ne sait pas dire si c'est efficace à long terme, c'est un pari pas une certitude. Mais on s'assoit sur ce genre de nuances lorsqu'il faut vendre un traitement. La FDA avait émis deux avertissement à ce sujet d'ailleurs: aucune donnée à long terme pour les traitements, les firmes ne peuvent pas écrire sur leurs sites d'information ce genre d'argument.
avatar
Domyleen

Messages : 7812
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Domyleen le Jeu 12 Juil 2012 - 11:33

@M a écrit: Ce que je voulais dire c'est que l'on nous présente nos traitements de fond comme une garantie pour l'avenir... Mes neurologues ont tous tenu le même discours: je veux protéger vos neurones sur le long terme, c'est un bouclier.

C'est quelque chose qui m'a toujours étonnée, et pratiquement toutes les personnes sous traitement, que j'ai rencontrées disent la même chose ... dont des personnes qui ont la même neuro que moi: pourtant, je suis catégorique sur ce point, elle ne m'a jamais proposé le traitement comme une garantie pour l'avenir! Au contraire, elle n'arrêtait pas de dire, "nous ne savons pas"! C'est ce qui m'avait décidée: il n'y avait aucune certitude, que quelques statistiques sur sa patientèle, et même, à propos d'Avonex, elle m'avait bien précisé que, les effets secondaires étaient pénibles, mais qu'à son avis, (sans aucune certitude), c'était un signe que le traitement faisait de l'effet! (???) Les personnes qui ne ressentaient aucun effet secondaire (pseudo-grippal), étaient souvent celles qui n'en tiraient aucun avantage, et qu'Avonex "marchait" (c-à-d: réduisait la fréquence des poussées) que chez env 20% des utilisateurs... Voilà, j'étais prévenue, et à mon avis, très honnêtement!

Et je me demande, quand même si certains malades, (à cause de l'espoir qu'il mettent dans une possible amélioration des symptômes ??) n'interprètent pas les "conseils" de leur neuro comme des certitudes ?? C'est le cas pour certains qui consultent "ma" neuro, car elle n'a pas de discours différent d'un patient à un autre, et quand je précise qu'à "moi", elle ne parle jamais de "certitudes" mais reconnait qu'elle ne sait pas, qu'elle ne peut rien affirmer à ce sujet, eh, bien, en général, mes interlocuteurs admettent, qu'effectivement, elle ne leur avait pas assuré que le traitement était "la" solution, et qu'on n'en connaissait "des" effets secondaires et "l'efficacité" que sur une dizaine d'années, et selon les patients. Mais, voilà, on a besoin d'espoir, et dans un moment d'aggravation de la maladie, et de craintes pour l'avenir, nous nous raccrochons à cet espoir suscité par un "traitement", et il est probable que nous ne comprenons que ce que l'on veut comprendre, inconsciemment ..

Je parle de quelques neuros, mais je sais, en écoutant, ou en lisant les propos de certains "pontes", qu'effectivement la frontière qui sépare la certitude de ceux "qui savent", des conseils de ceux qui disent "ne pas savoir" est bien mince.
Mais, n'est-ce pas un peu de notre faute?? Nous avons tellement de mal à admettre que notre maladie demeure, encore aujourd'hui, une maladie dont on ne connait toujours pas l'origine, dont on ne "guérit" pas, et pour laquelle les médecins ne disposent que d'hypothèses et non de certitudes.

Il faut se rendre à l'évidence: nous sommes tous des pig de Guinée!!

Contenu sponsorisé

Re: L'auto-immunité, telle que comprise actuellement, à nouveau remise en cause!

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 14:40