ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

XP23829 (de XénoPort)

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

XP23829 (de XénoPort)

Message  Domyleen le Mer 25 Juil 2012 - 7:09


Sur MSRC:

L’essai de phase I de l’analogue du Fumarate, le XP23829, pour la SEP RR a démarré ..

XenoPort, Inc a annoncé que les premiers sujets ont reçu les doses, dans une Phase 1, randomisée, en double aveugle, évaluant la pharmacocinétique, la sécurité et la tolérabilité d'une dose unique de XP23829 administrée dans des conditions à la fois à jeun et nourris

Environ 60 sujets seront assignés à l'un des cinq groupes, chaque groupe recevant l'une des quatre formulations différentes de XP23829 ou un placebo. Les sujets recevront une dose unique de XP23829 ou un placebo à la fois, à jeun, et ayant mangé, dans un ordre aléatoire. L’essai permettra d'évaluer les niveaux sanguins de XP23829, son métabolite actif, le fumarate de monométhyle (MMF) et d'autres métabolites potentiels. Les quatre formulations de XP23829 se composeront d’une formulation à libération immédiate et trois formulations à libération prolongée, conçues pour une dose possible quotidiennement de XP23829.

Ronald W. Barrett, Ph.D., chef de la direction de XenoPort, a déclaré: "Le dosage du premier sujet humain avec XP23829 est un jalon important afin de travailler à développer ce potentiel « best-in-class » de ce nouvel analogue du fumarate. L'un des objectifs de cette étude est de vérifier que XP23829 est métabolisé pour produire efficacement MMF dans le sang. Nous croyons que les profils pharmacocinétiques MMF produites par les différentes formulations administrées de XP23829 après avoir, ou non, consommé de la nourriture, sera instructif pour la sélection d'une ou plusieurs formulations, afin d’avancer dans les essais à venir. "

À propos de XP23829


XP23829 est actuellement à l'étude dans un essai clinique Phase 1 chez des sujets sains et possède un potentiel pour le traitement de la SEP de forme rémittente-récidivante (SEP-RR) et / ou le psoriasis. C’est un composé d’ester d'acide fumarique, qui est un pro médicament breveté du FMM. (F fumarate de monométhyle (MMF ) Les composés d'esters d'acide Fumarique ont démontré des effets immuno-modulateurs et neuroprotecteurs des cellules des systèmes dans les modèles précliniques de la maladie.

Le Fumarate de diméthyle (DMF), également un composé d’ester d'acide fumarique et un pro-médicament de la MMF, s’est montré efficace lors des essais cliniques chez les patients atteints de SEP RR et le psoriasis. Tant dans les études animales précliniques de XENOPORT que par les doses molaires équivalentes de XP23829 par rapport à DMF, XP23829 démontré un plus grand degré d'efficacité dans des modèles animaux à la fois de la sclérose en plaques et le psoriasis. Les études toxicologiques menées chez les deux espèces ont démontré que XP23829 causait moins d'irritation gastrique par rapport au DMF.

Source: MarketWatch Copyright © 2012 MarketWatch, Inc (24/07/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: XP23829 (de XénoPort)

Message  Domyleen le Mer 25 Juil 2012 - 7:24

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: XP23829 (de XénoPort)

Message  Domyleen le Mer 25 Juil 2012 - 7:32



Je ne trouve pas d'infos, en Français sur le Fumarate: mais en voici peut-être une explication:

Les esters d’acide fumarique, ces inconnus (en France)

Les esters d’acide fumarique (EAF, ou fumarates) sont couramment utilisés dans le traitement du psoriasis modéré à sévère en Allemagne, où ils ont l’autorisation de mise sur le marché (AMM) depuis 1994 (1-3). Plusieurs études cliniques ont confirmé leur efficacité dans cette indication ainsi que leur excellente tolérance au long cours. Pourtant, ils ne sont disponibles que dans les pays germanophones (Allemagne, Suisse) et aux Pays-Bas. Ils n’ont pas l’AMM dans le reste de l’Europe, y compris en France, ni aux États-Unis. Est-ce une “cartouche” de moins pour nos patients dans l’arsenal thérapeutique destiné à lutter contre le psoriasis, à l’ère des biothérapies ?
N. Kluger

http://dermatologie.edimark.fr/publications/IDE/images-en-dermatologie/parution:1803

Inconnu en France: pour le psoriasis, et, surtout pour la SEP!

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 0:09