ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Message  Domyleen le Dim 2 Sep 2012 - 23:51

Cette histoire, que j'avais lue sur le site "Asperger": Février 2008

bilan hospitalier - terrible histoire

Bonsoir,

Actuellement un couple de la région parisienne se débat en justice pour un motif qui peut arriver à n'importe quel parent d'enfant Asperger. Le but de ce message est d'informer mais aussi de vous demander d'etre extremement vigileant et de conseiller autour de vous d'appeler l'association, avant toutes démarches diagnostiques ou autres.

Donc, un couple de parents lambda, la maman est atteinte de sclérose en plaques, elle est en fauteuil. L'enfant de 9 ans, va à l'école, il est bien integré, a de bons résultats scolaires avec l'aide d'une avs, s'interresse à tout. La vie se déroule normalement et plutot bien, chacun aidant l'autre du mieux qu'il peut. L'enfant n'a jamais été diagnostiqué, mais la maman voyant que son fils évolue bien, ne s'alarme pas outre mesure.

Cependant, la maitresse découvrant sur internet les caractéristiques du Syndrome d'Asperger, loin d'en informer les parents, fait par le biais de l'école, un signalement au procureur, pour defaut de soins.
La maman ignorant tout du SA, se rend dans un hopital pour y demander un bilan a fin de diagnostic.

L'enfant est entré dans un service pédo-psy au mois de septembre 07, il y est toujours. Les pédopsy d'obédience psychanalytique ont probablement harcelé l'enfant de question, pour determiner toutes causes psychologiques du comportement aspi du petit patient. Les psy ont évidemment abordé le domaine sexuel, posant des questions, et l'enfant a répondu comme un aspi, pour faire plaisir à son interlocuteur, il a trouvé dans son univers familial un geste de jeux, le papa et l'enfant ont chahuté, le papa a touché son corps, il l'a dit au médecin, pensant aussi probablement etre débarrassé ainsi de l'interrogatoire. un enfant avec SA, perçoit très mal ce que son interlocuteur attend de lui, si l'interlocuteur aborde un domaine sexuel, alors l'enfant dit egalement tout ce qu'il connait du sujet en retour, il peut repeter des conversations entendue à l'école ou des phrases dans des films, comme venant de lui, il peut aussi repeter en retour le propos de son interlocuteur. ces caractéristiques sont très mal interprétées par quelqu'un qui ne connait pas le SA.

Malheureusement le medecin en a décidé tout autrement, un juge d'instruction a été saisi immédiatement, le papa a été mis en garde à vue le jour meme pour 48 h, pour présomption de viol sur mineur, perquisition à son domicile, interrogatoire par la brigade des mineurs, j'en passerai les détails odieux pour des parents qui se sont demandé ce qui pouvait bien leur arriver et qui ne comprenait rien du tout. Heureusement la maman voyant que son fils ne ressortait pas de l'hopital a eu la présence d'esprit d'appeler Aspergeraide qui leur a porté assistance immédiatement.

Interdiction de voir l'enfant.
Le papa a reçu l'ordre de quitter le domicile, on a demandé à la maman de choisir entre son fils et son mari. Le papa est parti.

Mais loin de s'arreter sur ces accusations, l'assistante sociale de l'hopital a dit à la maman qu'elle pensait que comme elle avait la sclérose en plaque, elle ne pouvait pas s'occuper de son fils (qui l'a fait avec succés pendant 9 ans ? )....donc, elle demandait le placement de l'enfant en famille d'accueil. Dans l'attente de ce placement, l'enfant ne peut sortir de l'hopital.

Voilà ce qui peut arriver lorsqu'on se dirige vers un hopital pour demander un bilan pour un enfant.
L'association, les avocats travaillent pour que cette famille soit de nouveau réunie, que leur enfant revienne vite à la maison et que plus aucun soupçon d'aucune sorte ne pèse sur eux, le jugement n'interviendra qu'après une longue enquete.
_________________
véronique


http://aspergeraide.com/phpBB2/viewtopic.php?t=961
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Message  Domyleen le Lun 3 Sep 2012 - 0:53



Et si on inversait le problème (???): peut-on confier nos enfants à un(e) enseignant(e) ayant une SEP??
(vu les troubles cognitifs et/ou psychologiques, chez certain(e)s, puisque cette maladie neuro-dégénérative peut mener à une "démence spécifique à la SEP", d'après des études scientifiques, alors quel est le recours pour les parents???)

En fait, quel recours?, d'après Rue 89, d'il y a deux jours, ... pratiquement pas!
http://www.rue89.com/2012/08/30/que-faire-des-mauvais-profs-234923
On a tous croisé, dans sa scolarité, des profs incompétents ou « en difficulté ». Qu’en faire ? En France, la question est taboue et les situations, complexes.


Mais, par contre,
la maitresse découvrant sur internet les caractéristiques du Syndrome d'Asperger, loin d'en informer les parents, fait par le biais de l'école, un signalement au procureur, pour defaut de soins.

Et la machine judiciaire de s'emballer:
l'assistante sociale de l'hopital a dit à la maman qu'elle pensait que comme elle avait la sclérose en plaque, elle ne pouvait pas s'occuper de son fils (qui l'a fait avec succés pendant 9 ans ? )....donc, elle demandait le placement de l'enfant en famille d'accueil.
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Message  Domyleen le Lun 3 Sep 2012 - 1:07



Finalement, au lieu d'aider un parent SEP dans sa tâche éducative, il semble que ce soit plus simple de lui ... retirer son enfant! Shocked Evil or Very Mad
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Message  MPascale le Lun 3 Sep 2012 - 5:42

Domyleen a écrit:Interdiction de voir l'enfant.
Le papa a reçu l'ordre de quitter le domicile, on a demandé à la maman de choisir entre son fils et son mari. Le papa est parti.

Et lui, c'est quoi le problème ? La SEP de sa femme doit être pour le moins contagieuse ?
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Un parent SEP peut-il s'occuper de son enfant Aspie???

Message  Domyleen le Lun 3 Sep 2012 - 11:00


Hello, M-Pax;

Le problème, M-Pax, en ce qui concerne le père, c’est qu’il était accusé, par les pédo-psys (« d’obédience psychanalytique » et dieu sait la façon dont est quelquefois utilisée la psychanalyse pour les autistes : exemple, le témoignage de l’épouse de Francis Perrin) qui ont fait parler un enfant Aspie de sexualité, en ne tenant pas compte du fait que cet enfant s’exprimera en allant dans le sens de ce que veulent entendre les psys : 1), les psys ont tendance à expliquer l’autisme par une faute des parents, et en psychanalyse, par un problème « sexuel » dans la petite enfance … Et 2), un enfant Asperger étant un autiste « de haut niveau » (avec un QI au dessus de la moyenne), donc, intelligent, il aura tendance, pour se dégager d’une situation à laquelle il ne comprend rien, à « manipuler » ceux qui l’interrogent et à répondre en allant dans le sens de ce qu’ils veulent entendre (sans imaginer les conséquences, car il pensera qu'on lui veut que du bien): « il y a forcément une relation avec la sexualité », les pédo-psys en sont convaincus (et pour leur ôter leurs convictions … C’est pas gagné !)

Quoiqu’il en soit, le père est parti ! Et là, … et c’est ce qui nous intéresse ici, la mère, dont le seul tort est d’être sépienne, se trouve également séparée de son enfant ! C’est révoltant !! (Et tout ça, pour le « bien de l’enfant », probablement … quand on sait que les autistes, et aspies, souffrent de problèmes relationnels, ces séparations d’avec leurs parents ne doivent pas soulager leurs souffrances …)

Donc, soyez vigilants, si vous avez un enfant qui a des troubles psychologiques, et que vous avez la SEP : on peut, « en toute légalité » vous en retirer la garde ! (ça commence par des difficultés à l’école, et ça se termine chez les pédo-psys qui enverront l’enfant dans un centre psychiatrique) !

    La date/heure actuelle est Mar 17 Oct 2017 - 17:06