ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Bactériothérapie fécale.

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Bactériothérapie fécale.

Message  Domyleen le Lun 1 Oct 2012 - 22:52




Ce post sur Thisisms (que j'ai lu par curiosité, mais .... C'est troublant!)

Mon mari a eu des problèmes avec l'urgence du côlon depuis environ 15 ans. Le début a probablement eu lieu après une visite au zoo, qui a abouti à la maladie grave et à des diarrhées. Comme tout homme typique, il n'a jamais admis qu'il y avait un problème. 15 ans plus tard, il a la SEP, dans notre quête de réponses, nous avons essayé différents traitements. Le réalignement de l'Atlas, qui a été bénéfique, ACMOS qui reconstruit les niveaux d'énergie ainsi que des consultations avec des praticiens holistiques qui ont laissé entendre qu'il pourrait souffrir d'un «leaky gut». Il a, depuis, commencé à prendre des doses très élevées de probiotiques de qualité supérieure et cela lui a procuré une grande amélioration. J'ai fait quelques recherches sur le lien entre la perméabilité intestinale et la SEP et j'ai trouvé pas mal d'articles intéressants. Je me demande si quelqu'un d'autre a eu une expérience similaire?

Une réponse: sur un "nouveau traitement", pour le moins surprenant!

Avez-vous regardé dans bacteriotherapie / transplantation fécale? C'est tout à fait nouveau, mais l'idée est qu'il y a un lien entre les maladies inflammatoires / immunitaire et les viscères colonisées par les «mauvaises» bactéries. La procédure a été utilisée avec succès pour traiter les infections hospitalières telles que C-Difficile et aussi la maladie de Crohn. Une partie de la science pertinente la relie à la SEP. Le patient prend une cure d'antibiotiques pour réduire les bactéries intestinales existantes et il reçoit alors pour les remplacer, un ensemble plus sain de bactéries, placé directement dans le côlon. Les nouvelles bactéries consistent en une infusion à partir des selles d'un donneur sain. Bien sûr, c'est tout à fait "beurk" mais il faut voir ça comme un pro-biotique par excellence! En outre, il n'est pas encore largement disponible dans le commerce ..... Mon sentiment c'est qu'il pourrait être particulièrement pertinent lorsque la SEP succède à des symptômes gastriques ou à un événement qui aurait pu affecter la flore intestinale (par exemple, les traitements pour d'autres maladies).
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Bactériothérapie fécale.

Message  Domyleen le Lun 1 Oct 2012 - 23:08



Qu'est-ce que le "Leaky Gut Syndrome"?

Pas de définition "en français" sur Wikipédia, mais ceci:

Some alternative practitioners believe that leaky gut syndrome is a possible starting point or connection with many disorders such as asthma, diabetes, autoimmune diseases like lupus, diseases like scleroderma, internal colitis, long term disorders like rheumatoid arthritis, severe illnesses like multiple sclerosis and chronic fatigue syndrome and Crohn's disease
.
Il y a également une relation avec l'Autisme!
http://en.wikipedia.org/wiki/Leaky_gut_syndrome

Mais, pour cette maladie, beaucoup de controverses ... Et ce rapport avec la SEP est intriguant ...

Sur Doctissimo:

Une intervenante:
Bonjour à tous,
Cela fait deux ans que l'on cherche pourquoi notre fille de 3 ans et demi a divers soucis dans son développement, qu'elle a des diarrhées, qu'elle se réveille parfois la nuit en hurlant etc etc ... on cherche de médecin en médecin ... on nous donne divers diagnostics genre : autiste enfin ... quoi que non car beaucoup dans la communication ... ou alors hyperactive ... enfin non car ... ou alors dysphasique enfin ... non car ... bref vous l'aurez compris on toutouille on ça donne rien... jusqu'au moment ou un médecin à eu la présence d'esprit de faire une analyse hyper pousée au niveau sanguin et urinaire. Ca n'a fait aucun doute, on a confirmer par d'autres analyses mais elle est atteinte du LEAKY GUT SYNDROM. Elle ne peut plus consommer de : Caséine, Gluten, oeufs, bananes, ail et tomates ... Simplement parce que tous ces éléments se trouvaient à l'état non digérés dans son sang !! en fait elle s'intoxiquait!!!

Et une réponse bien documentée:
Syndrome de perméabilité intestinale
Le leaky gut syndrome est la faiblesse des parois intestinales. Il faut se représenter les parois de l’intestin comme une barrière en brosse chargée de filtrer / d’empêcher les toxines de rejoindre le système sanguin. Or la barrière en brosse filtre mal ...

« Les syndromes d’hyper perméabilité intestinale sont des désordres cliniques associés à une perméabilité intestinale exacerbée. Ils incluent les maladies infectieuses et inflammatoires de l’intestin [14-19], les rhumatismes inflammatoires chroniques [9, 20-24], des atteintes cutanées telles que l’acné, le psoriasis et la dermite herpétiforme [25-28], beaucoup de maladies aggravées par des allergies alimentaires ou des intolérances alimentaires spécifiques, comme l’eczéma, l’urticaire, et le syndrome de l’intestin irritable [29-37], les déficits immunitaires [38-40], le syndrome de fatigue chronique, les hépatites chroniques [41], les pancréatites chroniques [4, 5], la fibrose cystique [42] et le carcinome pancréatique. »
Source : http://alimentation.canalblog. [...] 59171.html

Faites une recherche google, avec « leaky gut » ou « perméabilité intestinale » et vous allez être sidéré d’apprendre pourquoi vous souffrez d’une de ces pathologies, comment cela est probablement arrivé …
=> http://www.vitaserena.be/index [...] e-dysbiose
http://alimentation.canalblog. [...] index.html

Si vous voulez approfondir le sujet, Informez-vous sur :
- les bactéries commensales (et les probiotiques bénéfiques) de votre flore intestinale, et le mucus intestinal (mucine) :
http://coproweb.free.fr/indexmu.htm
- sur la dysbiose (mauvais fonctionnement des intestins) et la fermentation / putréfaction qui s’en suit si vous ne mâchez pas bien et / ou n’assimilez pas entièrement les aliments. Très important !!!
- les molécules de Maillard :
Lors de la cuisson des protéines à partir de 100-120°C la chaleur entraîne des modifications de la structure des protéines : se sont les fameuses "molécules de Maillard" (Réactions entre les sucres et les protéines qui donnent une belle coloration à l'aliment, par exemple la couleur brune de la croûte de pain). Ces protéines modifiées perturbent le métabolisme, encrassent l'organisme, surchargent le foie, et possèdent un potentiel cancérigène si elles sont trop souvent présentes (Attention au barbecue !).
- réponse immune non appropriée (la réponse immune entraîne une réaction inflammatoire avec libération de cytokines qui ont un effet délétère sur la muqueuse intestinale). Cercle vicieux ...
=> http://www.labo.lu/fr/books/book.html?id=10
- sur le renouvellement de l'épithélium intestinal (tissu avec cellules jointives)
=> http://www2.nantes.inra.fr/crnh/vf/themes_5.html
Nestor
http://forum.doctissimo.fr/nutrition/alimentation-sante/connait-syndrom-besoin-sujet_155505_1.htm
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Bactériothérapie fécale.

Message  Domyleen le Lun 1 Oct 2012 - 23:25



Maintenant ... la Bactériothérapie Fécale!! affraid

(Comme dirait Jean-Pierre Coffe: "c'est de la m....!", et, là, s'en est, mais elle est naturelle, non transformée par "Big Pharma"!! Laughing )

La « bactériothérapie fécale » (également nommée « transplantation fécale », « greffe fécale » ou « transfusion fécale » ou pour les anglophones « human probiotic infusion » ou HPI ; expression qu'on pourrait traduire par transplantation ou perfusion probiotique humaine), est un traitement médical destiné à des patients souffrant de quelques maladies intestinales résistant aux traitements antibiotiques classiques ;

Colite pseudo-membraneuse (CPM) induite par une infection par la bactérie Clostridium difficile, cause importante de diarrhée nosocomiale microbienne. Cette Infection est souvent suivie de rechute chez les patients présentant des comorbidités importantes. Nombre d'entre eux deviendront dépendants de la vancomycine (par voie orale pendant de longues périodes avec une amélioration clinique souvent temporaire). Ces patients doivent supporter une morbidité importante, des diarrhées récurrentes et le coût financier d'une antibiothérapie chronique ;

colite ulcéreuse (CU).
Cette thérapie vise à restaurer l'écologie microbienne et l'homéostasie du côlon en y réintroduisant une flore bactérienne saine, prélevée dans les selles provenant d'un donneur sain. Elle fait partie des approches thérapeutiques non pharmacologiques.

Description de la procédure

La procédure elle-même implique l'introduction dans l'intestin du malade d'un échantillon vivant de flore bactérienne humaine, provenant du lavage de l'intestin d'un donneur sain.

Le malade peut avoir été préparé par un traitement antibiotique préalable1 (s'il n'y a pas d'antibiorésistance suspectée) et par un lavage oral au polyéthylène glycol1. Les lavements sont préparés et administrés en milieu hospitalier pour assurer toutes les précautions nécessaires.

Certains patients se rétablissent après un seul apport de « transplant fécal », mais le processus est habituellement répété (durant 51 à 10 jours) pour garantir le meilleur ensemencement possible.

Pour limiter les risques, on utilise souvent un extrait de selles provenant d'un parent proche, jugé en bonne santé, et après qu'il a été testé pour un large éventail d'agents infectieux et parasitaires
.
La "perfusion probiotique" peut également être administrée par un tube nasogastrique, afin de fournir un cortège sain de bactéries directement au petit intestin. Les deux méthodes semblent pouvoir être combinées, ce qui pourrait peut-être encore améliorer ses résultats.
Des bilans réguliers restent nécessaires jusqu'à un an après la procédure.

Variante

Une forme modifiée de bactériothérapie fécale est en cours d'élaboration pour certains patients à risque d'infection par C. difficile ; c'est la restauration autologue de la flore gastro-intestinale, dite ARGF (pour "Autologous Restoration of Gastrointestinal Flora)5 qui est a priori plus sûre, plus efficace et plus facile à administrer.

Un échantillon fécal autologue est prélevé au patient avant le traitement médical, par exemple avant une opération ou situation à risque. L'échantillon est stocké en réfrigérateur et si le patient vient à développer une infection à C. difficile, alors l'échantillon est extrait dans une solution saline et filtré. Le filtrat est lyophilisé. Le solide en résultant est enfermé dans des gélules entérosolubles) pour restaurer la flore colique antérieure du patient en faisant concurrence à C. difficile. Cette procédure permet d'éviter les risques d'introduire un autre pathogène provenant d'un donneur qui n'est pas le patient. Elle permet aussi d'éviter la sonde nasale pour atteindre le duodénum.
Principes théoriques[modifier]

L'hypothèse qui sous-tend la bactériothérapie fécale est qu'il existe une écologie microbienne et qu'il est possible d'utiliser une flore bactérienne équilibrée et inoffensive pour repousser des organismes pathogènes.

Le microbiote est parfois considéré comme une entité biologique, voire un organe métabolique symbiote associé à l’organisme de son porteur ; un organe composé d’un nombre d’organismes pouvant chez l'Homme atteindre 1013 individus, pouvant inclure 500 à environ 1000 espèces dont le génome collectif est estimé contenir 100 fois plus de gènes que le génome humain.

Remarque : Le rôle du microbiote est encore mal compris. On a observé que plusieurs espèces d'animaux herbivores réingérent certains de leurs excréments pour une double digestion. Et des comportements de coprophagie, normaux ou anormaux existent chez certaines espèces. Ici, il ne s'agit pas de coprophagie, mais de réinsertion de souches bactériennes "normales" dans l'intestin.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bact%C3%A9rioth%C3%A9rapie_f%C3%A9cale
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Bactériothérapie fécale.

Message  Domyleen le Lun 1 Oct 2012 - 23:28



Il est important de restaurer sa flore intestinale, .... Alors: bon appétit!


Contenu sponsorisé

Re: Bactériothérapie fécale.

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 20:59