ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Suivi essai Genève et Bâle

Partagez
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Lun 2 Sep 2013 - 10:07

Coucou tout le monde,
 Ce matin Laurence est a l'hosto pour sa 7eme injection! Elle a aussi fait un IRM!

J'ai croise truk tout a l'heure! Il a exactement le meme programme que Laurence aujourd'hui! Il dit se sentir bien! Et il est toujours aussi sympa:D !

Ils devraient sortir tous les deux en debut d'apres-midi!

Voili voilou!

A+
avatar
Lara

Messages : 228
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 61
Localisation : Fontainebleau (Seine et Marne)

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Lara le Jeu 19 Sep 2013 - 16:14

Bonjour!

J'avais mis un petit post début septembre sous la rubrique
"Plannining à venir" .Voici un bilan  plus complet un an après ma première prise de contact avec l'équipe médicale de L'USB de Bâle et au bout de huit perfusions.

Etat initial en janvier 2013 avant la 1ère perfusion: 
Diagnostiquée SEP depuis 4 ans et 1/2, deux poussées intenses d'une durée de plusieurs mois en 2007 et 2009. Symptômes:
-Problèmes urinaires, présents déjà longtemps avant le diagnostic (vessie impérieuse ou bloquées suivant les jours). Les infections urinaires à répétition constatées lors des examens à Bâle  nécessitent des traitements par antibiotiques à trois reprises. 
-Lourdeurs des membres, spécialement  des membres inférieurs, -baisse de sensibilité dans toute la surface de la peau, dans les pieds, les orteils, les mains, les doigts
-Impression de ne pas sentir le sol lors de la marche
-Raideurs des jambes
-douleurs dans les jambes pendant la nuit qui entravent le sommeil
-importante raideur dans la cheville gauche, sensible à la marche 
-douleurs dans les articulations
-Marche pénible, mais pas de restriction de périmètre de marche si je supporte les douleurs.
Station debout pénible
-Signe de l'Hermitte omniprésent, la flexion du cou entraînant des douleurs dans les jambes 
-douleur dans l'épaule droite
-Acouphènes qui entraînent une baisse de l'audition
- parfois tremblement des lèvres
- parfois douleurs derrière les yeux 
- parfois fatigue, surtout lié aux problèmes de sommeil
Encore sans aucun traitement de fond

Après la 1ère perfusion:
Quelques jours après la 1ère perfusion en janvier 2013:
Je sens une plus grande souplesse dans les jambes. J'ai l'impression que ma colonne vertébrale tourne plus facilement.  Ma démarche semble plus fluide. Les trajets à pied ne m'angoissent plus autant qu'avant. Au bout d'une semaine à peu près, les douleurs qui me réveillaient toutes les nuits s'atténuent. Mon sommeil est meilleur, ce qui réduit la fatigue.

Au bout de 3 semaines, les symptômes reviennent peu à peu.
Après la deuxième perfusion, les améliorations réapparaissent, les changements se confirment.
Ma cheville est moins raide. Assise, les genoux fléchis, je peux faire des mouvements circulaires avec le pied sans le guider à l'aide de la main.
La douleur dans l'épaule s'est atténuée. J'ai l'impression que mes mains sont devenues plus petites. La sensibilité des doigts est en partie revenue.
En revanche, un nouveau symptôme apparaît: tous les quelques pas, ma jambe gauche se dérobe et je ne la contrôle plus. Le tout est indolore.
En mars, après deux mois d'activité intense, c'est la rechute.
Tous les symptômes reviennent, les douleurs prennent les bras aussi, cette fois-ci. J'ai beaucoup de mal à marcher, à lever la fourchette pour manger.
Selon les neurologues, il ne s'agirait pas d'une
poussée, mais d'un état de fatigue lié  entre autres aux infections urinaires des derniers mois.
Au bout de trois semaines de repos, je retrouve l'état d'après ma deuxième perfusion.
La "jambe folle" serait due à un problème mécanique d'arthrose entraînant un rétrécissement du canal rachidien.
Des sciences de kiné m'aident à mieux faire face à ce phénomène.


Entre mars et septembre 2013:
Depuis, je n'ai plus ressenti des améliorations aussi spectaculaires
qu'au début.
Pendant les vacances d'été, j'ai néanmoins pu faire 40 km de vélo dans une journée, une autre fois, j'ai marché 15 km avec une pause seulement. Peut-être cela aurait-il été possible il y a un an déjà, mais je n'avais aucune envie de m'y essayer.

Les douleurs dans les articulations sont pourtant réapparues en août  et se sont de nouveau atténuées après la perfusion de septembre.
Les acouphènes persistent. J'ai toujours du mal à sentir le sol sous mes pieds. Mais depuis le mois de mars, aucune infection urinaire a pu être constatée, bien que ma vessie reste impérieuse.
L'Hermitte est toujours là, mais la sensation dans les jambes est moins vive. Je peux fléchir le cou sans sursauter.
Je n'ai plus ressenti qu'une fois une douleur derrière l'oeil.
Mes lèvres ne tremblent plus que très rarement.
Mes bras et jambes me semblent moins lourdes, c'est peut-être lié aussi aux exercices de renforcement musculaire dans le cadre de mon programme de kiné.
Comme je la sens moins, la SEP n'occupe plus une place aussi importante dans ma vie à présent. 
Je suis consciente que 5 ans de SEP, ce n'est pas grand-chose, que cette maladie est capricieuse et que je ne suis pas à l'abri d'un nouveau "knock-out".  Pour l'instant, je me réjouis simplement d'aller bien et de pouvoir être active.

Observations concernant l'administration de l'anticorps
Une chose que j'ai remarquée, est la suivante: Si je suis très détendue, au mieux allongée, pendant la perfusion, je me sens bien tout de suite après, et quelques jours plus tard, je peux ressentir une amélioration de mon état. Si la perfusion se passe dans une ambiance un peu agitée, ce qui arrive parfois dans un service hospitalier, je me sens très fatiguée après, j'ai mal à la tête et après, j'ai l'impression qu'elle ne me fait rien. 


Il ne me reste plus  qu'à souhaiter que d'autres patients puissent être enrôlés dans cette étude rapidement pour avoir plus des données et que tout cela puisse un jour aboutir à un traitement!

Bien à vous

Lara
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mer 25 Sep 2013 - 5:31

Coucou lara, 

Merci pour tous ces details!
Nous esperont que tes ameliorations vont continuer!

Laurence, comme je l'ai deja dit, elle est peut-etre un peu plus en forme mais cela pourrait être du a l'effet vitamine D du soleil d' été ou par le fait q'utilisant plus le fauteuil-roulant elle est moins fatiguée et du coup peut faire plus de choses! Mais c'est le kine qui n'est pas content !?!?
Le père de Laurence qui la voit moins souvent que moi (toute les 2-3 semaines) nous a fait remarque qu'il trouvent qu'elle avait plus d'allant/plus dynamique !?

On continue, et vont va voire ce que ça donne cette hiver!

Bonne journée a tous!
avatar
Truk

Messages : 17
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 66
Localisation : Geneve

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Truk le Ven 27 Sep 2013 - 9:40

Bonjour à tous,
Lara, merci pour ces confidences, je peux te dire que je vis ce traitement un peu comme toi. Je me réjouis de chaque rendez-vous, je sens que tous ce que j'entreprends est plus fluide et il ne tient qu'à moi de bien me tenir entre repos et activité. Une chose est sûre, mes capacités physiques ont évolués.
Amitiés
Truck
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mar 1 Oct 2013 - 8:10

Coucou truk, lara, et tout le monde,

Alors ce matin avec laurence on est a l'hopital pour ca 8-eme injection!

Ce mois, elle trouve qu'elle c'est mieux sentie( meme un peu au niveau de la marche) et qu'elle avait plus le moral ( malgre l'automne qui commence a se montrer).

Petite remarque: elle a pris du goji durant un mois( elle a fait cela en cachette:-) sans me le dire, et c'est pas tres scientifique de cumuler des traitements divers car va savoir, apres, a quoi sont du les effets positifs ou negatifs)
M'enfin, du coup elle a recomander du goji sur le web! Car elle en a plus depuis une semaine! Besaid a deja ecrit sur le goji ici http://www.forseps.org/t2088-huile-de-nigelle?highlight=Goji

Moi, j'ai pas trop remarque de progres, sauf peut etre sur le moral?! Mais j'ai peut etre pas ete assez attentif!

A suivre ...

Bonne journee a tous
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mar 29 Oct 2013 - 9:53

Coucou,

Alors Laurence termine a l'instant ca 9eme injection de GNbAC1 (6 mg/ Kg).

Ce mois si rien de bien neuf a part qu'elle c'est brulee les cuisses en renversant une tasse de tizane quelle essayait de transporter en fauteuil roulant (sur les genou).
Ca fait deux semaines et la, elle fini de cicatriser!

Bonne journee a tous!
avatar
Fred1208

Messages : 2667
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 56
Localisation : Orbite géostationnaire

Communiqué phase 2a

Message  Fred1208 le Mer 6 Nov 2013 - 11:02

Communiqué de presse

GeNeuro complète avec succès l'étude clinique de phase 2a avec une nouvelle approche pour traiter la sclérose en plaques

l'anticorps GNbAC1 mAb Cible le rétrovirus endogène humain
 
Genève, Suisse et Lyon / Archamps , France - 4 Novembre 2013 -
GeNeuro annonce aujourd'hui que son anticorps monoclonal humanisé GNbAC1 a démontré avoir un très bon profil de sécurité lorsqu'il est administré à des patients atteints de SEP récurrente et progressive dans le cadre d' une étude de phase étude 2a . GNbAC1 est un anticorps monoclonal le premier de son genre ciblant une protéine toxique d'origine rétrovirale endogène qui a été identifiée comme un facteur clé potentiel dans l'apparition et le développement de la sclérose en plaques . L'inscription des patients dans une étude de phase 2b multinationale devrait commencer au cours du premier semestre 2014.
 
" Les données d'innocuité obtenus dans cette étude de phase IIa sont excellentes et soutiennent le développement futur de GNbaC1 à la fois  pour la SEP rémittente et progressive ", a commenté François Curtin , directeur général de GeNeuro . " Lors de la présentation au congrès ECTRIMS à Copenhague le mois dernier , l'approche de GeNeuro a été soulignée comme l'un des nouveaux traitements les plus innovants et prometteurs en développement clinique contre la SEP car il cible spécifiquement un facteur causal potentiel de la maladie. "
 
Dans l'étude clinique de phase 2a, y compris pour une prolongation de six mois , menée pour établir l'innocuité et la pharmacocinétique , GNbAC1 a démontré une très bonne sécurité après des administrations répétées de 2 mg / kg et 6 mg / kg. Les administrations répétées n'ont pas d'incidence sur le système immunitaire , la fonction TLR4 a été préservée et aucun signe d' induction de l'immunogénicité n'ont été observés.
 
À propos de la protéine toxique ENV et son rôle dans la sclérose en plaques et d'autres pathologies

Le séquençage du génome humain a révélé des rétrovirus endogènes humains ( HERV ) représentent plus de 8% du génome humain et étant le résultat de l'intégration de l'ADN des rétrovirus exogène au cours de l'évolution des primates.
Le rétrovirus associé à la SEP ( MSRV ) est un membre de la famille HERV -W et a été initialement isolé dans des cultures de cellules provenant de patients atteints de sclérose en plaques dans les années 90 . MSRV est normalement latent dans le génome des individus , mais il peut être réactivé par certains co-facteurs en exprimant une protéine pathogène, MSRV -Env . Des données récentes ont montré que cette protéine ENV est exprimée dans les lésions de SEP à un stade précoce , est pro -inflammatoire et inhibe la remyélinisation .
 
À propos de GeNeuro
 
GeNeuro est une société basée en Suisse créée par Eclosion en 2006 en tant que spin -off de bioMérieux et co-financée par Eclosion et l'Institut Mé&rieux Elle développe des thérapies contre les maladies associées à l'expression de rétrovirus endogènes humain . Son produit GNbAC1 cibles la protéine MSRV -ENV liée étroitement liée à l'apparition et au développement de la sclérose en plaques . Les protéines rétrovirales endogènes sont également associées à d'autres maladies , dont le diabète de type 1 , la schizophrénie et la polyneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique ( CIDP ) .
Des informations complémentaires peuvent être trouvées à l'adresse: www.geneuro.com .
 
contacts :
François Curtin , directeur général Mike Sinclair
GeNeuro Halsin Partners
Tel: +41 (0) 22 794 50 85 Tel: +44 (0) 20 7318 2955
Email: fc@geneuro.com Email: msinclair@halsin.com



Is it always like this ?

avatar
nesrino5

Messages : 63
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  nesrino5 le Mer 6 Nov 2013 - 17:46

merci pour ces trèèèèèèèèèèèèès bonnes nouvelles Fred
c'est vraiment encourageant!!!!cheers
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mar 26 Nov 2013 - 22:06

Merci Fred pour l'info.

10 eme injection pour Laurence ce matin!

Toujours bien toleree! Elle ressent de la fatigue apres la perf. Mais sa peut être du au fait de passer une matinee alitee dans une chambre d'hopital!

Au moment de sa perf prevue en janvier le Dr. Lalive va passer la voir! Donc si vous avez des question je peut transmettre!

Bonne nuit
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Sam 21 Déc 2013 - 8:53

Coucou,
Alors hier, Laurence a eu sa 11 eme et avant derniere injection! 
Rien de bien neuf!
On a pu croiser truck a l'hopital! C' est chouette de voir que pour lui ces injection ont eut des effets positifs! En dicutant avec lui on c'est dit que sont EDSS de 5 est peut etre se qui peut expliquer qu'il aie ressenti des effets que Laurence n'a pas ressenti (car elle a un EDSS de 7.5!)

Truck, encore une fois n'hesite pas a nous faire part de tes experiences (positives ou negatives)

Voila j'espere que truck pourra participer a l'etude suivante concernant ce traitement qui (selon lui) devrai demarer mi-2014! 
Laurence, elle ne sait pas encore trop si cela vaut la peine d'essayer! Je pense que le rendez- vous qu'elle aura avec le docteur Lalive le mois prochain! Permetra peut-etre de prendre une decision!


Grosses bises a tous et bonnes fetes de fin d'annees
avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Domyleen le Sam 21 Déc 2013 - 12:12

  Merci, Joaquim pour cette "mise à jour", et je souhaite à Laurence de pouvoir avoir des améliorations ... en participant, pourquoi pas à le seconde phase d'études (?). Pour l'instant, il faut peut-être attendre que les chercheurs affinent leur protocole (les dosages?), et parviennent à définir les raisons pour lesquelles certains patients en tirent des avantages, et d'autres non: EDSS, peut-être, mais aussi, "l'origine de la SEP", ou plutôt les facteurs déclenchant cette saloperie.
 
Joma2: a écrit: Truck, encore une fois n'hesite pas a nous faire part de tes experiences (positives ou negatives)
   Tout à fait d'accord avec toi! 
    Oui, Truck, (à qui je souhaite des progrès toujours plus nombreux), n'hésite pas à nous faire part de tes impressions! 


    Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi, Joaquim, ainsi qu'à Laurence à qui je souhaite de descendre quelques barreaux de cette satanée échelle, pudiquement appelée EDSS.

       santa
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mar 24 Déc 2013 - 12:42

Merci Helene.

On te souhaite egalement de la descendre cette satannee echelle Very Happy

En attendant, Joyeux Noel a toi et a tous les lecteurs de ce super forum!      santa  
avatar
Truk

Messages : 17
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 66
Localisation : Geneve

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Truk le Mar 31 Déc 2013 - 10:14

Bonjour à tous,
Et voilà, 2013 touche à sa fin, elle aura été exceptionnelle, la plus belle de toutes depuis bien longtemps. À part l'injection du mois de novembre, qui n'a pas tenu sa promesse et qui ma laissé repartir dans mon état antérieur avec fourmis courbatures et autres gâteries diverses et variées.
L'injection de décembre a remis de l'ordre dans tous ça, et c'est très bien, cela m'a permis de me souvenir dans quel état j'étais avant.
J'espère que ce programme aura une suite, dans les plus brefs délais, afin que beaucoup d'autres SEPeux puissent en profiter avant d'avoir les handicaps les plus lourds.
Bonne année 2014 et courage, tant qu'il y a vie il y a espoir.
Amitiés.
Truk
avatar
L'autre Fred

Messages : 178
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 50
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  L'autre Fred le Mar 31 Déc 2013 - 12:50

Injection de quoi Truk ?

Bonne année
avatar
Truk

Messages : 17
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 66
Localisation : Geneve

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Truk le Mar 31 Déc 2013 - 14:08

Bonjour l'autre Fred,
L'injection de rétrovirus endogène HERVÉ W/7q, ne me demande pas la recette, je ne la connais pas. 
Tu auras compris que sur moi, les effets de ce traitement sont extraordinaires, je suis totalement réceptif à ces anti cors, au point que les symptômes les plus désagréables de la SEP ne sont plus ressenties et sans aucun effet secondaire.
Ressenties, parceque en novembre cela n'a pas marché et du coup j'ai vécu ce mois comme avant le traitement.
C'est pour cette raison que je souhaite vivement que ce programme continu, avec d'autres patients, afin qu'il profite au plus grand nombre.
Bonne année et que tes vœux se réalisent.
Amitiés
Truk
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  joma2 le Mar 31 Déc 2013 - 15:32

Bonne annee truck!
je suis content d'avoir pu faire ta connaissance en 2013 et j'espere que l'on aura l'occasion de ce revoir en 2014!


Bises et meilleurs voeux aussi a Lara l'autre co-cobaye (avec fred et Laurence) ayant suivi ce traitement en 2013!

A l'annee prochaine les amis!
avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Domyleen le Mer 1 Jan 2014 - 17:40

Truk: a écrit:Et voilà, 2013 touche à sa fin, elle aura été exceptionnelle, la plus belle de toutes depuis bien longtemps. À part l'injection du mois de novembre, qui n'a pas tenu sa promesse et qui ma laissé repartir dans mon état antérieur avec fourmis courbatures et autres gâteries diverses et variées.
L'injection de décembre a remis de l'ordre dans tous ça, et c'est très bien, cela m'a permis de me souvenir dans quel état j'étais avant.

    Merci, Truk pour ces bonnes nouvelles, et j'espère que ça va continuer pour toi! Ça fait du bien au moral et je croise les doigts pour que les essais se poursuivent et que davantage de patients puissent en profiter. 

    Je te souhaite également une bonne année (au moins aussi exceptionnelle que 2013). 
avatar
Fred1208

Messages : 2667
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 56
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Fred1208 le Ven 3 Jan 2014 - 15:11

Hello Truk,

Merci de ce témoignage. Content que tu aies constaté une plus-value.

Nous attendons tous maintenant l'annonce du démarrage de la phase 2b pour cet anticorps, qui devrait être annoncée cette année, et pas nécessairement en décembre, je l'espère Smile 

En tous les cas, si cela marche chez certains, c'est à coup sûr une véritable révolution quant à la compréhension de la maladie, puisque ce serait la première fois qu'une cause de déclenchement serait avérée.

Cela nous changerait positivement des discours fumeux sur la potentielle implication de quelques gènes, et serait peut être incitatif pour certains de cesser enfin de se regarder le nombril, en occultant sciemment les autres pistes.

Je pense que je reprendrai avec plaisir si possible le train en marche.

Quoi qu'il en soit, nous continuerons d'informer sur ForSEPs  les malades des développements de cette voie (et d'autres), quels qu'ils soient.

Bonne journée,

Fred



Is it always like this ?


gagui111

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 56
Localisation : le vrai Sud

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  gagui111 le Lun 13 Jan 2014 - 10:02

je n'ai pas lu toutes les pages de ce post, mais je voulais savoir si on peut identifier ce rétrovirus avant le début du traitement ?
avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Domyleen le Lun 13 Jan 2014 - 11:06

Très bonne question, Gagui, mais là je n'ai pas de réponses. En fait, c'est une question qu'il me semble, personne n'a posée aux chercheurs lors des essais. 
   Mon avis perso, c'est que, pour l'instant, les participants aux essais, sont des cobayes, dont on ignore encore ce qui a pu être à l'origine de leur SEP, soit virus, soit bactérie: et donc, le traitement censé lutter contre l'un de ces rétrovirus (ou même quelques uns, je crois), ne fonctionnerait que pour le rétrovirus, ce qui expliquerait que certains en retirent des bénéfices, d'autres, ayant une possible origine bactérienne, n'y trouvant aucune amélioration. 
    Nous n'en sommes toujours qu'au stade de la recherche, des essais.. 
    
     Effectivement, c'est une question à poser aux chercheurs ... 
    Tu peux peut-être essayer de joindre Christophe L, (par mp), il en sait plus que nous sur le sujet, et connait personnellement les deux chercheurs principaux impliqués dans les essais ...

gagui111

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 56
Localisation : le vrai Sud

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  gagui111 le Lun 13 Jan 2014 - 12:38

on a mis des années à identifier le (retro)virus du sida .... alors pour identifier celui de la sep ...... drunken
avatar
L'autre Fred

Messages : 178
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 50
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  L'autre Fred le Lun 13 Jan 2014 - 15:03

Oui, mais ça fait plus de 100 ans qu'on connait la SEP et qu'on cherche toujours à la différence du sida qu'on connait depuis 30 ou 40 ans !
avatar
Christophe L

Messages : 99
Date d'inscription : 09/08/2010
Age : 51
Localisation : ST MALO

un peu d'histoire

Message  Christophe L le Lun 13 Jan 2014 - 21:00

[size=18]333cc]]Bonsoir à tous  Cool
Le débat vaut d'etre ouvert, c'est certain, cependant, il y a quelques "bémol(s)":
L'un d'eux est le temps. Quand Jean Charcot a posé la sep il n'y avait aucun appareil, il y avait seulement l'etude clinique et l'étude des tissus prélevés post mortem. Cela fait 150 ans. Pour le sida, Luc MONTAGNIER à lancé véritablement l'aspect rétroviralt exo au début des années 80, soit 130 ans aprés la découverte de Jean Charcot. Luc Montagnier a bénéficié des moyens techniques disponible en 1980, ce qui laissait un champ plus vaste qu'en 1850, non ? Ensuite est réellement sortie l'étude des rétrovirus. C'est sur cette base de reconnaissance qu'Hervé Perron a retrouvé des particules retrovirales sur des prélevement LCR de patiens sep au niveau de la paroi de membrane des macrophages, c'était en 1989. Plus tard il a été rejoint par François RIEGER, Patrick ALLIEL et ont émis l'idée d'un retrovirus intégré dans l'adn. on était à cette époque aux balbutiements du codage génomique. Entre 1991 et 1996 une seule mégabase chromosomique était connue. François et Patrick ont eu la chance de tomber sur le retrovirus intégré en se servant des éléments observés par Hervé comme d'une sonde qui est venue se coller dans un secteur précis du chromosome 7 et ont pu retrouver l'élément codant pour ces éléments rétroviraux qui est devenu hervw7q. A partir de 1998 jusqu'à 2005 ils ont pu établir qu'au moins 75 pour cent des malades était porteurs de la  ou d'une protéine codée par Hervw7. En même temps les moyens d'investigations immunologiques ( immuno révélation, PCR... (j'en ignore beaucoup d'autres) se sont affinés fortement, les chercheurs ont su et pu créer toutes sortes d'éléments et arriver à des anticorps de synthese, visant toute sorte d'éléments, viraux, non viraux, protéiques tel l'anticorps actuellement testé à Geneve et Bale avec les résultats de phase 2 qui seront intégralement communiqués ( et qui sont remarquables) Voilà pour le repere au temps.
Ensuite, comme autre facteur il y a le nombre et le domaine visé.
Le sida vise par ces modes de contagion entre autres les actes intervenants dans la reproduction de l'espece, ainsi que la vie intime des gens, ce qui constitue un mélange détonnant. A cela il convient d'ajouter le facteur nombre qui dépasse actuellement 30 ou 40 millions de "malades" il me semble. Pour la SEP , aujourd'hui, en 2014 il y a 3 ou 4 millions de malades. Ce qui, rapporté aux 40 pour le sida suffit à comprendre le differentiel d'investissement des états. Et donc la relative vitesse d'obtention de résultats probants. Je pense qu'il ne faut surtout pas comparer l'aspect retroviral dans la sep et le sida. En plus et pour finir le retrovirus est endogene pour la sep et exogene pour le sida alors peut etre peut on dire que leurs décours repectifs, les cascades immunitaires qu'ils initient sont réellement différents.
Ajouté à ce savant mélange,ajoutez une pincée d'ambitions humaines, de lutte d'égaux individuels ou de groupe, et on comprendra toutes les difficultés auxquelles ce domaine de recherche s'est heurté ! J'espere qu'un avenir proche lui donnera raison d'etre, et ouvrira sur de nombreux autres domaines.
Ne jetons pas le bébé et l'eau de son bain, c'est encore beaucoup trop tot pour se le permettre.... on pourrait avoir "rapidement" des surprises...

Bonne soirée à vous
Christophe L

violette22

Messages : 20
Date d'inscription : 28/09/2013
Localisation : ile de france

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  violette22 le Mar 14 Jan 2014 - 9:44

Je découvre depuis peu toute cette (longue) étude très intéressante, et je me pose quelques questions : comment participer à la suite des essais cliniques? Pour celui-là ou d'une façon générale, quand, comment, à qui s'adresser?
En tous cas merci pour ce forum très instructif !
Et bonne année à tous, (non, il n'est pas encore trop tard..).!

gagui111

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 56
Localisation : le vrai Sud

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  gagui111 le Mar 14 Jan 2014 - 11:49

merci pour ces explication. Le Tysabri n'est il pas un anticorps, pareil ? Une de mes nièces qui a déclaré une sep à 15 ans ne réagissait pas bien aux interferon et copaxone et finalement, alors qu'elle était a un stade où elle boitait beaucoup, elle a pris ( et le prends encore depuis 4 ans ) du Tysabri et aujourd’hui elle fait des courses à pied de 10 km......
Bonne année à tous !!!!   

Contenu sponsorisé

Re: Suivi essai Genève et Bâle

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 9:15