ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Accompagnement...

Partagez
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Accompagnement...

Message  MPascale le Mer 10 Oct 2012 - 21:49

Une idée comme ça...

Il est parfois difficile de discuter avec le neurologue. Il m'est arrivé de demander à des proches de m'accompagner pour m'assister, parce que à deux c'est plus facile d'être vigilant, et que le neuro est souvent moins cassant qd deux personnes lui font face. Si en couple, le malade demande très souvent à sa moitié de l'accompagner pour poser les bonnes questions ou entendre les réponses.

Et si et si et si. Et si c'était un autre membre de la communauté ForSEPs qui s'y collait ? Genre pas de symptômes trop visibles, mais bien au courant, comme un ami très proche le serait, de façon à ce que le neuro n'y voit que du feu.

Alors ? Ca vous tenterait ? Et puis comme ça, ça fait consultation un petit peu pour l'accompagnant !

Et justement, parfois les délais pour obtenir un RV sont tels... comme ça on verrait le neuro plus fréquemment.

sylviane

Messages : 327
Date d'inscription : 02/05/2010

Re: Accompagnement...

Message  sylviane le Jeu 11 Oct 2012 - 7:46

l'idée est trés bonne .

Mais voilà mon expérience en tant qu'accompagnatrice de ma fille à ses consultations n'est pas trés convaincante.

Je laisse d'abord ma fille seule dans un premier temps pour ne pas la gêner et ensuite elle demande au neurologue de me faire rentrer.. Ce qu'il accepte toujours.

Mais une fois face à lui, lorsque je lui pose quelques questions qui me paraissent essentielles et que ma fille aurait pu omettre, il répond directement à ma fille sans me regarder et au fur et à mesure de la conversation il baisse le ton jusqu'à marmonner de sorte que j'ai l'impression d'être devenue totalement sourde, de ne rien comprendre à ce qu'il raconte et par conséquent cela me met en situation de ne plus pouvoir poursuivre le dialogue.

Voilà une bonne astuce, extrêmement mufle, pour mettre rapidement un terme à l'entretien.

En réalité, ces chers neurologues préfèrent se retrouver seuls face aux patients destabilisés par leurs problèmes et qui ne leur cassent pas trop les pieds avec leurs questions..

Voilà mon ressenti personnel.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Accompagnement...

Message  MPascale le Jeu 11 Oct 2012 - 8:59


Ce qui prévaut pour un neuro, n'est pas forcément vrai pour tous les neuros. Perso, j'ai une assez bonne expérience de l'accompagnement, qui va avec un comportement plus "repectueux" du médecin.

Cela-dit, tu n'es pas la malade et c'est normal qu'il s'adresse de préférence à ta fille. Quelle que soit l'attitude du neuro, je pense qu'il vaut mieux être à 2 lors de la consultation. Le neuro n'ose pas tout son arsenal de rabaissement du malade, s'il en a.


J'ai aussi pour habitude d'entrer en consultation avec un papier sur lequel j'ai écrit les questions à poser, et note les réponses qu'y apporte le neuro.

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 5:22