ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Génétique: une étude japonaise intéressante!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Génétique: une étude japonaise intéressante!

Message  Domyleen le Mer 14 Nov 2012 - 10:55


Sur MSRC:

(Attention, ne connaissant absolument rien à la Génétique, j'ai quelques doutes au sujet de ma traduction ...
Si des scientifiques s'aperçoivent de l'inexactitude de certains propos, je leur serai reconnaissante de bien vouloir apporter des modifications ...
Cette étude me semble importante, (et d'ailleurs les japonais ont déjà tenté d'apporter des précisions sur le rôle de ces mêmes allèles pour d'autres maladies, comme la Polyarthrite Rhumatoïde ... et les études se poursuivent)).


Profils génétiques et infectieux chez des patients SEP japonais.

Résumé :

Contexte
Une étude nationale menée au Japon au cours des trente dernières années a révélé une multiplication par quatre du nombre estimé de patients sclérose en plaques (SEP), une diminution de l'âge à l'apparition et La progression successive chez des patients ayant une SEP conventionnelle, montrant une participation de plusieurs sites dans le système nerveux central, dont le cerveau et le cervelet. Nous avons cherché à préciser s’il y avait une corrélation des facteurs génétiques et infectieux avec les phénotypes des maladies distinctes de la SEP chez des patients japonais.

Méthodologie / Premiers résultats

Nous avons analysé les allèles HLA-DRB1 et-DPB1, et des anticorps IgG spécifiques de Helicobacter pylori, Chlamydia pneumoniae, le virus varicelle-zona, le virus d'Epstein-Barr et le virus de l'antigène nucléaire (EBNA) chez 145 patients SEP et 367 témoins sains (HC) .

La fréquence des allèles DRB1 * 0405 et * 0301 DPB1 étaient significativement plus élevée, et DRB1 * 0901 et * 0401 DPB1 significativement plus faible chez les patients atteints de SEP par rapport aux HC. Les patients atteints de SEP avec DRB1 * 0405 avaient eu un début (de SEP), à un âge beaucoup précoce et l'indice inférieur Progression que les patients sans cet allèle. La proportion et le nombre absolu de patients atteints de DRB1 * 0405 augmentait successivement avec l'année de naissance. Chez les patients SEP sans DRB1 * 0405, la fréquence de l'allèle DRB1 * 1501 est significativement plus élevée, tandis que l'allèle DRB1 * 0901 est significativement plus faible, par rapport aux patients HC. En outre, les patients SEP ayant DRB1 * 0405-négative étaient significativement plus susceptibles d'être positifs pour les anticorps anti-EBNA par rapport à HC.

Conclusions

Notre étude suggère que les patients atteints de SEP qui abritent (les allèles) DRB1 * 0405, ont un facteur de risque génétique pour la SEP dans la population japonaise, sont plus jeunes à l'apparition (de la maladie) et connaissent une évolution de la maladie relativement bénigne, tandis que les patients SEP ayant l'allèle DRB1 * 0405-négative présentent des caractéristiques semblables au type « ouest » de SEP en termes d'association avec l'infection du virus d'Epstein-Barr et DRB1 * 1501.L'augmentation récente de la SEP chez les jeunes japonais pourrait être causée, en partie, par une augmentation de DRB1 * 0405-positive chez les patients SEP.

Satoshi Yoshimura, Noriko Isobe, Tomomi Yonekawa, Takuya Matsushita, Katsuhisa Masaki, Shinya Sato, Yuji Kawano, Ken Yamamoto, Jun-ichi Kira, le Sud du Japon sclérose en plaques Genetics Consortium

Article complet
Source: PLOS.org (14/11/2012)



    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 3:30