ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Domyleen le Mer 21 Nov 2012 - 13:03



Sur MSRC:

Découverte d'un "échange (changement??) immunitaire" dans la sclérose en plaques, entre le cerveau et le sang.

Des séquences d'ADN obtenues à partir d'un petit nombre de patients atteints de sclérose en plaques à l'Université de Californie à San Francisco (UCSF) Medical Center ont révélé l'existence d'un "échange immunitaire» qui permet aux cellules pathogènes de se déplacer dans et hors du cerveau.

Les cellules en question, obtenues à partir de liquide céphalo-rachidien et du sang, sont appelées cellules B , qui normalement aident à éliminer les infections étrangeres du corps, mais parfois, elles réagissent fortement à l'encontre de leur propre organisme. Une des théories actuelles de la sclérose en plaques, qui touche des centaines de milliers d'Américains et plusieurs millions de personnes de par le monde, soutient que la maladie se manifeste lorsque les cellules B auto-réactives, dans le cerveau, s'activent et provoquent une inflammation.

L'échange apparent des cellules entre le cerveau et le sang peut être une clé pour débloquer de meilleurs traitements et des diagnostics, parce que les cellules B activées causant des problèmes dans le cerveau peuvent être accessibles quand elles se déplacent du cerveau vers la périphérie.

"L'espoir est que si nous pouvons identifier les cellules B coupables, en utilisant des outils précis, nous serons en mesure de mieux diagnostiquer la sclérose en plaques et de surveiller l'activité de la maladie. Par ailleurs, d'une manière qui pourrait être adaptée à chaque patient, cela peut aussi permettre de développer des thérapies qui ciblent directement les cellules B pathogènes, " a déclaré le neurologue de l'UCSF, Hans Christian von Büdingen, MD, qui a dirigé la recherche.

Décrit cette semaine dans le Journal of Clinical Investigation , cette étude est la plus récente, provenant du Centre UCSF, sur la sclérose en plaques, qui fait partie du Département de neurologie et de l'UCSF l'un des programmes de premier plan dans la recherche sur la sclérose en plaques et les soins aux patients dans le monde entier. Depuis 2008, une équipe de l'UCSF dirigée par le président du Département de neurologie, Stephen L. Hauser, MD, a effectué deux essais cliniques qui ont montré, en substance, que le blocage des cellules B peut arrêter les attaques ou les poussées, qui se produisent chez les patients SEP.

(...)

La maladie est environ trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et pour des raisons que les scientifiques ne comprennent pas, le nombre de femmes qui ont la maladie a augmenté par rapport à la proportion des hommes. Il y a plusieurs décennies, il y avait à peu près autant d'hommes que de femmes ayant la sclérose en plaques.

Cette disparité n'est pas le seul mystère qui entoure la sclérose en plaques. La gravité de la maladie peut varier énormément, dont personnes qui ont une maladie bénigne, rarement des symptômes, des personnes qui souffrent d'importants déficits pendant de longues périodes de temps, parfois progressivement, avec faiblesse, troubles sensoriels, fatigue, troubles visuels et une perte de coordination.

En outre, les scientifiques ne comprennent pas ce qui déclenche des poussées de SEP, mais les chercheurs de l'UCSF et d'ailleurs enquêtent activement sur ​​un certain nombre de possibilités génétiques et environnementales pouvant être des déclencheurs, y compris les faibles taux de vitamine D. Il est également nécessaire de trouver de meilleures façons de diagnostiquer, surveiller et suivre la maladie -. Un besoin qui peut être facilité par la nouvelle découverte "Nous n'avons aucun outil de diagnostic spécifique à ce stade - pas de biomarqueur envisageable permettant pour de dire «ceci est la sclérose en plaques", " a déclaré von Büdingen.

Plus d'informations: «l'échange des lymphocytes B à travers la barrière hémato-encéphalique dans la sclérose en plaques" .. par H.-Christian von Büdingen et al, Journal of Clinical Investigation sur Nov.19, 2012 dx.doi.org/10.1172/JCI63842

Source: Medical Xpress Xpress médicale © 2011-2012 (21/11/12)
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Domyleen le Mer 21 Nov 2012 - 13:07



Bref, ces chercheurs reconnaissent qu'ils ne comprennent toujours rien à la SEP!! (pourquoi de plus en plus de femmes ???) et tous ces ... "mystères" qui entourent la maladie???

Alors, pourquoi ne pas s'intéresser à d'autres pistes ???

sepamoi

Messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 58
Localisation : 22

quid de la SEP

Message  sepamoi le Jeu 22 Nov 2012 - 7:33

Merci pour cette aricle scientifique récent (petite question de curieuse comment avez vous accès à ces articles? avez vous accès uniquement aux résumés où aux articles complets?déformation pro d'une ancienne chercheuse Rolling Eyes). Comme Domyleen, j'apprécie les questionnements de ces chercheurs qui reconnaissent ne pas comprendre ou si peu à cette maladie Shocked. Et qui proposent d'aller voir de nouvelles pistes pas seulement pour trouver des médicaments (brevet et fric à la clef, je suis de sal poil ce matin cyclops) mais pour pouvoir diagnostiquer cette maladie sur de nouveaux critères

Tuslanes

Messages : 272
Date d'inscription : 19/06/2011

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Tuslanes le Jeu 22 Nov 2012 - 17:26

Bonjour,

Je ne comprend rien à cet article, les cellules B ou lymphocytes B ne date pas d'hier et leur intervention dans la SEP non plus. Si, la seule conclusion que je relève c'est qu'ils ne comprennent pas grand chose non plus et qu'ils sont encore bien démunis. Par contre je ne suis pas certaine que le but ne soit pas de nous faire avaler des thérapies qui ciblent directement les cellules B pathogènes.

Bon accordons leur le bénéfice du doute. Merci pour le partage Domyleen.
Sylvie.
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Domyleen le Jeu 22 Nov 2012 - 22:10

@sepamoi a écrit: ...(petite question de curieuse comment avez vous accès à ces articles? avez vous accès uniquement aux résumés où aux articles complets?déformation pro d'une ancienne chercheuse Rolling Eyes).

Ah, alors ça, c'est un secret!! (chuuut!) Laughing

La plupart des articles traduits proviennent du site anglais MSRC (Multiple Sclérosis Research Center): c'est le bouton rond, en haut de la page d'accueil, sous l'image de Forseps... On peut les lire avec la traduc Google, en ligne, un bon tiers de ces articles sont parfaitement compréhensibles.
Sur MSRC, il s'agit toujours de "résumés", mais les sources figurent toujours au bas de l'article, et là, on nous renvoie sur des sites qui sont parfois payants, si on veut l'article entier ... Et comme je ne paye pas ... on devra se contenter du résumé!! Rolling Eyes

Pour les autres, il s'agit de liens trouvés sur Thisisms, ou quelques fois, sur d'autres forums étrangers ...

Par contre, je ne traduis pas l'italien ... Dommage, car, concernant l'IVCC, il y a des sites très intéressants ... mais ...

Autrement, au cours de recherches bien précises, il est possible, à partir des auteurs, de retrouver des articles, mais souvent très longs, et il faut faire le tri, ce qui prend beaucoup de temps ...

J'espère avoir répondu à ta question, Laurence! Smile

Bonne journée!
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Domyleen le Jeu 22 Nov 2012 - 22:36

@Tuslanes a écrit: Par contre je ne suis pas certaine que le but ne soit pas de nous faire avaler [color=black][i]des thérapies qui ciblent directement les cellules B pathogènes.

Si, je pense que c'est le but! ... Et de diagnostiquer précocement la SEP, afin de nous filer plus rapidement et sur une plus longue durée, leurs médocs ...
"L'espoir est que si nous pouvons identifier les cellules B coupables, en utilisant des outils précis, nous serons en mesure de mieux diagnostiquer la sclérose en plaques et de surveiller l'activité de la maladie. Par ailleurs, d'une manière qui pourrait être adaptée à chaque patient, cela peut aussi permettre de développer des thérapies qui ciblent directement les cellules B pathogènes, " a déclaré le neurologue de l'UCSF, Hans Christian von Büdingen, MD, qui a dirigé la recherche.
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  MPascale le Jeu 22 Nov 2012 - 23:50

Idem à Tuslanes, c'est pas très compréhensible cet article.

Toutes les cellules d'un humain donné ont le mm ADN alors que vient faire ce "des séquences d'ADN obtenues ... etc..." et comment pourraient-elles révéler un "échange" et keske c'est qu'un "échange immunitaire" ? Les cellules B, c'est du langage de neuneu (et je ne veux pas dire neuros) alors qu'il s'agit de lymphocytes B, ce que ns sommes aptes à comprendre, merci !

Bref, ces chercheurs, et je ne m'appuie que sur ton Gogol, Domyleen, ont eu une révélation et l'ont vérifiée : si ce sont les lymphocytes B largués par le sang qui mettent le souk ds le cerveau, alors ces mêmes lymphocytes B doivent se retrouver ds la circulation périphérique (hors cerveau). Génial ! Et donc, il suffirait de les attaquer là, ds le sang périphérique, sans chercher à les cibler au niveau du système nerveux.

Quant au ciblage précis de certaines cellules malades par immunothérapie spécifique pour chq patient, c'est déjà utilisé en cancéro, alors effectivement, pourquoi pas ds la SEP.

Quant au blabla récurrent sur c'est quoi la SEP, et comment elle atteint plus les femmes, et les histoires de vitamine D, peut-être pourrait-on les éviter, non ? Ca n'a rien à voir avec cette étude et je crois que tout le monde le sait et ça éviterait des textes très longs. Sorry ! smiley, smiley, smiley ! Wink Wink Wink
avatar
nesrino5

Messages : 63
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  nesrino5 le Ven 23 Nov 2012 - 20:12

toujours on ne comprend rieeeeen,la sep;c'est est la grande mystère!!tout le monde répond par ce mot No ,on a qu'attendre,sauvegarder les neurones que nous restent et espérer 1 grand retard de la paralysie ce monstre terrible qui fait peur à tous les sepiens

Contenu sponsorisé

Re: Peut-être une explication pour le changement du rôle du système immunitaire ...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 10:41