ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Domyleen le Ven 30 Nov 2012 - 12:39



Sur MSRC : cette étude extrêmement intéressante, qui va dans le bon sens, à mon avis.




Des scientifiques ont identifié un mécanisme biologique clé dans la sclérose en plaques

Les scientifiques de l'Institut Gladstone ont défini pour la première fois un processus clé sous-jacent impliqué dans la sclérose en plaques (SEP) ……
Les chercheurs du laboratoire de Gladstone de Akassoglou Katerina, Ph.D., ont identifié, dans des modèles animaux, avec précision comment une protéine qui suinte du sang vers le cerveau déclenche une réponse qui, au fil du temps, provoque des dommages aux cellules nerveuses, ce qui est un indicateur clé de la SEP . Ces résultats, qui sont présentés dans le dernier numéro de Nature Communications, jetent les bases indispensables pour les thérapies pour traiter cette maladie.
La SEP, qui touche plus de deux millions de personnes à travers le monde, se développe lorsque le système immunitaire du corps attaque le cerveau. Ces attaques endommagent les cellules nerveuses , menant à une foule de symptômes, y compris l'engourdissement, fatigue, difficulté à marcher, une paralysie et une perte de la vision. Alors que certains médicaments peuvent retarder ces symptômes, ils ne traitent pas la cause de cette maladie sous-jacente, ce que les chercheurs commencent tout juste à comprendre.
«Pour réussir à traiter la SEP, il faut d'abord identifier ce qui déclenche la maladie et ce qui permet sa progression», a déclaré le Dr Akassoglou, qui dirige également le Centre de Gladstone pour l'imagerie in vivo de la recherche et professeure de neurologie à l'Université de Californie, San Francisco, avec laquelle Gladstone est affiliée. "Ici, nous avons montré que la fuite de sang dans le cerveau agit comme un déclencheur initial qui déclenche la réponse inflammatoire créant un environnement neurotoxique qui endommage les cellules nerveuses du cerveau"
Dr Akassoglou et son équipe, sont arrivés à cette conclusion en utilisant des techniques d'imagerie de pointe pour surveiller la progression de la maladie dans le cerveau et la moelle épinière des souris modifiées pour imiter les signes de la SEP. Les techniques traditionnelles ne montrent que des «instantanés» de la pathologie de la maladie.Cependant, cette analyse permet aux chercheurs d'étudier des cellules individuelles au sein de la vie cérébrale et de suivre en temps réel ce qui se passe aves ces cellules, qui fait que la maladie s'aggrave au fil du temps.
«Avec l’imagerie in vivo, nous pouvons analyser et observer en temps réel comment les molécules traversent la barrière hémato-encéphalique», a déclaré M. Dimitrios Davalos, Ph.D., scientifique de Gladstone, directeur adjoint du centre d'imagerie et auteur principal de l’article. "Surtout, cette analyse nous a aidé à identifier les protéines fibrinogènes comme responsables clé dans la SEP, en montrant comment son entrée dans le cerveau à travers les vaisseaux sanguins qui fuient impactent sur la santé des cellules nerveuses individuelles. "
(….)

Je finirai la traduc ce soir : cette étude est hyper intéressante !!!

Source: Science Codex (30/11/12)

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Domyleen le Ven 30 Nov 2012 - 12:44



Et, c'est grâce aux nouvelles techniques IRM qu'on finira par comprendre (et voir) le processus de la SEP!!

Si Jean-Martin Charcot avait pu profiter de toutes ces nouvelles techniques de radiologie, je pense que la SEP serait éradiquée à l'heure actuelle ...

On avance! On avance!!! cheers
avatar
Fred1208

Messages : 2532
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Fred1208 le Ven 30 Nov 2012 - 13:12

Bonjour Domyleen,

Cette piste semble très similaire à celle du rétrovirus endogène censé lorsqu'il est activé, lui aussi libérer une protéine qui initierait l'inflammation.

En tous les cas je crois qu'on s'éloigne du schéma classique purement auto-immun, considéré aujourd'hui par beaucoup comme un dogme, dogme qui n'apporte depuis des lustres aucune preuve de causalité.

Je note également que cette étude parle bien de "fuite" à travers la BHE, qui est aussi un point clé puisque si pas de "fuite", pas de maladie, critère avancé par la CCSVI.

Il est possible que les anciens "modèles" soient complètement dépassés, et que la preuve de cela puisse être apportée assez prochainement.

Il faudra bien un jour qu'on s'intéresse aux causes réelles de déclenchement, seule solution pour avancer vers une éradication de cette maladie.
Et accessoirement qu'on cesse de désinformer ou ne pas informer du tout les malades sur ce qui se passe aujourd'hui, malheureusement hors de nos frontières.

C'est très bien de s'agiter pour récolter des fonds, mais reste à se poser les questions "Pour quoi faire ?", et "Avec quels résultats ?".

Bonne journée,

Fred



Is it always like this ?

avatar
Liseline

Messages : 417
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

Re: On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Liseline le Dim 2 Déc 2012 - 9:20

@Domyleen a écrit:

Alors que certains médicaments peuvent retarder ces symptômes, ils ne traitent pas la cause de cette maladie sous-jacente, ce que les chercheurs commencent tout juste à comprendre.
«Pour réussir à traiter la SEP, il faut d'abord identifier ce qui déclenche la maladie et ce qui permet sa progression», a déclaré le Dr Akassoglou, qui dirige également le Centre de Gladstone pour l'imagerie in vivo de la recherche et professeure de neurologie à l'Université de Californie, San Francisco, avec laquelle Gladstone est affiliée.

Source: Science Codex (30/11/12)


En lisant ça, j'ai failli tomber de ma chaise. Ça veut dire que des milliers de chercheurs dans le monde ont jusqu'ici tenté de guérir la SEP sans en rechercher les causes ??? Non, non, dites moi que non !!
Une lumière ne s'allume plus, et on change l'interrupteur sans chercher à savoir où ça bloque dans la gaine électrique ? Une bassine déborde, et on éponge l'eau sans chercher à fermer le robinet ?

Oulala...

affraid
avatar
Fred1208

Messages : 2532
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Fred1208 le Dim 2 Déc 2012 - 11:59

Non Lise, tu penses bien que la cause a été cherchée depuis très longtemps, et d'ailleurs on a déjà trouvé des gènes qui pourraient être impliqués, évoqués dans quelques communiqués.

Ne me demande pas lesquels et les raisons pour lesquelles le conditionnel a été utilisé, ni dans combien de décennies une thérapie génique pourrait être utilisée, je n'en sais fichtre rien et je ne pense pas que les auteurs de ces communiqués aient beaucoup plus de réponses globales que moi.

Il est également impossible que le découvreur du rétrovirus endogène français ait pu être négligé pendant 15 ans, et que ses travaux aient été considérés comme pas très sérieux. Seule son hypothétique famille suisse peut en l'état expliquer que les essais de phase 2a et bientôt 2b se fassent en Suisse et non dans les hôpitaux français.

Je sais par contre pour avoir posé la question que si la vitrine officielle de la SEP en France n'a pas informé les malades de ces essais qui recruteront à priori 100/150 personnes en France en 2013, c'est je cite parce que (voir page Facebook des intéressés):

Les informations sur les essais cliniques sont données lorsqu’elles sont publiées dans des revues spécialisées et donc soumises à un comité de lecture.


Oui je pense qu'ils n'en parlent pas parce que ces essais doivent se faire dans un garage, un truc comme ça, et que les suisses sont moins sérieux qu'eux pour engager des essais cliniques, et n'ont certainement pas d'autorisations à demander à leurs organismes de santé pour démarrer des essais cliniques dans ce qu'ils appellent des hôpitaux universitaires, sûrement à tort.

C'est quand même étonnant, Die Welt en parle en Allemagne, une revue aux US en parle dont j'ai communiqué le nom et traduit l'article ICI , cet essai est mentionné aux US ICI et dans d'autres pays, mais en France cela reste un blackout complet.

Les malades de la SEP ne sont pas plus intéressés certainement par le fait qu'une autre maladie auto-immune le lupus puisse être testée en utilisant du trioxyde d'Arsenic à Nantes, avec des essais à suivre sur des malades de la SEP si ces essais sont concluants.
Produit ayant déjà reçu une AMM pour des cas graves de leucémies.

Mais une chose est certaine, ces informations seront données aux malades si ces produits arrivent un jour sur le marché, et ce ne doit pas être du ressort de la recherche française d'aider au recrutement de candidats à ces essais j'imagine, surtout s'ils ne sont pas à l'origine de ceux-ci.

La CCSVI a été évaluée partout dans le monde, a fait l'objet de résultats encourageants mais parfois contradictoires, ce qui explique évidemment la désinformation passée sur le sujet par les mêmes caciques.

Je me demande si les gens qui de bonne foi participent à des évènements sportifs, donnent des fonds ont bien conscience que cela se passe de cette façon.

Ah bah non, suis-je bête, ils ne sont pas au courant Smile

Lise, je ne tombe personnellement pas de ma chaise, je suis juste quotidiennement halluciné Laughing

Bon dimanche,

Fred



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2532
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: On avance!!! Une étude qui démontre une cause probable de la SEP: Le début du processus de la maladie ...

Message  Fred1208 le Dim 2 Déc 2012 - 12:43

Ah, un dernier truc, on n'éponge pas l'eau, on tape sur les tuyaux avec un résultat relatif concernant le débit du robinet Smile



Is it always like this ?


jean2lyon

Messages : 345
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 38

re

Message  jean2lyon le Dim 2 Déc 2012 - 20:26

Je me réjouis des avancées concernant la compréhension de premiers événements dans le déclenchement d'une SEP.

Pour moi, la découverte du rôle de la fibrine est important car il colle avec la CCSVI qui affaiblit la barrière hémato-encéphalique et permet à la fibrine de pénétrer le cerveau où elle provoque une inflammation.
Par ailleurs, les dépôts d'hémosidérine décrits dans la CCSVI entretiennent aussi l'inflammation. D'autres conséquences comme l'hypoxie, viennent s'ajouter aux conséquences d'un mauvais drainage sanguin.

Le rôle des bactéries peut jouer dans la fragilisation de l'endothélium et la perméabilité des vaisseaux. Encore plus en amont, la piste génétique existe mais à mon sens elle est moins porteuse d'espoir à court terme. D'autant qu'on ne peut pas dire qu'un ou plusieurs gènes soient responsables.

Par contre, de nombreux "locus", c'est à dire des portions de gènes, sont plus fréquents chez les patients SEP.
De même pour la piste du rétro-virus, elle explique que dans une portion de l'ADN, hérité de nos lointains aïeux les hommes préhistoriques, et qui est "silencieuse" (ADN "poubelle"), se trouve des fragments d'anciens virus.
Ces fragments de virus (retro-virus endogènes) auraient la capacité de perturber la lecture normale des gènes.
Enfin, je pense qu'on peut agir sur l'expression des gènes qui s'expriment différemment en fonction de leur environnement.

J'ajoute enfin en pensant au Dr G. de St-etienne, que je ne pense pas que la lecture d'un code génétique soit figée. Mais qu'elle peut évoluer au contact de l'environnement. La plasticité n'est pas un phénomène qui ne touche que le cerveau. C'est un phénomène vivant d'adaptation à un environnement.

sepamoi

Messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 57
Localisation : 22

environnement et gènes

Message  sepamoi le Lun 3 Déc 2012 - 9:41

Je voulais juste a jouter que le rôle de l'environnement sur l'expression des gènes est connu dans tous les règnes et porte même un nom pour ceux qui voudraient se documenter cela s'appelle l'épigénétisme.
avatar
Liseline

Messages : 417
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

Merci

Message  Liseline le Lun 3 Déc 2012 - 18:13

pour tes éléments de réponse éloquents, Fred.
Lise

jean2lyon

Messages : 345
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 38

re

Message  jean2lyon le Mar 4 Déc 2012 - 16:53

Merci Sepamoi pour ton apport. Je me suis renseigné sur l'épigénétique et c'est vraiment intéressant.

    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 10:43