ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Stress et maladies auto-immunes

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Jeu 13 Fév 2014 - 13:07

   Liseline: chez moi, deux bonnes sœurs (dont une "cloîtrée"), et un curé (vite défroqué, pour devenir prof dans une école catho), côté paternel. Mais, je reconnais qu'ils avaient des qualités humaines certaines, et étaient très tolérants et ouverts d'esprit. (Sauf la "cloîtrée", qui ne disposait que des infos auxquelles le couvent lui donnait accès, et qui, à la fin de sa vie disait que Saddam Hussein était un martyr, qui avait beaucoup fait pour la chrétienté en Iraq. 
   (On l'excuse, elle commençait à perdre la tête).


    Je viens de lire ton lien sur Erickson, c'est intéressant. 
  J'avais lu deux ou trois trucs sur ses travaux, mais ne m'y étais pas intéressée, car c'était sur l'hypnose, et que ce genre de thérapie me bloque. (J'ai peur qu'on me fasse dire des choses que je ne connais pas moi-même, je veux rester consciente, sur ce que mon inconscient peut dévoiler: pas simple!)
    Mais, contrairement à Freud, effectivement, il semble bien que le thérapeute ne cherche pas à interpréter ce qui est dit, mais laisse le patient prendre conscience, lui-même, de son histoire. C'est moins directif. (Les théories freudiennes sont souvent mal interprétées, et les thérapeutes qui se réclament de son école, font parfois, à mon avis, n'importe quoi: comme pour le traitement de l'autisme). J'n'aime pas qu'on fasse joujou avec mon système immunitaire, mais pas davantage avec mon inconscient. 
     La thérapie d'Erickson me semble en effet plus ouverte et moins intrusive ... Reste à trouver le "bon" psy! Ce qui n'est pas gagné. 
   Je vais me documenter ... 
  Merci, Liseline pour ton témoignage. 
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Jeu 13 Fév 2014 - 14:10

A propos de l'Autisme ( maladie parfois classée comme "auto-immune") et la psychanalyse, ce nouveau document du Nouvel Obs de Janvier 2014: (Suite à la polémique qui a suivi la sortie du documentaire "Le mur" de Sophie Robert). 


     http://bibliobs.nouvelobs.com/en-partenariat-avec-books/20140117.OBS2901/autisme-quand-la-psychanalyse-racontait-n-importe-quoi.html


    C'est clair: il y a "la psychanalyse" et "les psychanalystes". 
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Jeu 13 Fév 2014 - 15:03

 Et que penser des travaux d'Erickson, appliqués à l'autisme?

ANNA IOURENKOVA, HYPNOTHÉRAPEUTE.:
L'expérience montre, sans renier, ni contester d'autres hypothèses, que l'autisme infantile tardif se trouve néanmoins partiellement en rapport avec l'histoire familiale de l'enfant, qui peut remonter à plusieurs générations. Il est cependant à noter que l'autisme n'est pas dû aux mauvais traitements infligés à l'enfant de la part des parents ou à leur manque d'amour. On peut rencontrer un enfant autiste dans une famille aimante et a priori équilibrée, en tout cas au niveau des parents. Mais c'est la perception de l'enfant de ses rapports avec ses parents et le monde extérieur et son ressenti qui diffèrent. Ainsi une situation perçue par l'enfant comme abandonnique peut être un point de départ d'une régression dans son développement à un stade antérieur où l'enfant s'est senti plus heureux ou sécurisé. L'enfant autiste arrête son développement à ce stade (autisme infantile tardif), se coupe du monde extérieur, régresse sensiblement au niveau d'usage de la parole et de maîtrise de son corps, détourne systématiquement son regard, a des troubles obsessionnels, des «stéréotypes». Le type de structure psychique de l'enfant le prédispose ou non à ce type de réaction.
Dans la mesure où on considère la cause de l'autisme infantile tardif étant due en partie, à la perception subjective de l'enfant des événements de sa vie, son traitement relève du domaine de la psychothérapie dont l'hypnose fait partie. Or, il est difficile de discuter avec un enfant qui fuit le regard, ne parle pas et a l'air d'ignorer autrui. Curieusement, dans ces conditions, l'hypnose intégrative se montre efficace et particulièrement adaptée. La fixation du regard, l'obéissance du sujet, les suggestions types de «dormir» ou de «relaxer son corps» ne sont pas nécessaires pour faire rentrer l'enfant autiste tardif en état d'hypnose. Il s'avère que malgré l'absence d'interaction visible et l'isolement de l'autiste dans son univers, il n'est pas hermétique à la parole, ni à la gestuelle. Il réagit à la voix hypnotique et aux suggestions non-verbales en rentrant en état d'hypnose léger puis profond, et via des fables intégratives, le contenu de la séance d'hypnose transparaît ensuite dans son comportement. Il sort progressivement de sa «bulle», regarde de plus en plus dans les yeux, interagit davantage avec le monde extérieur.

http://www.hypno-therapie.fr/Autisme.html

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Jeu 13 Fév 2014 - 15:09

Hello Hélène,

Effectivement 2 bonnes soeurs et un curé, tu as fait fort. Very Happy 

Concernant l'hypnose, no stress.L' hypnose selon Erickson n'a rien a voir avec le spectacle. Tu es en totale maitrise de ce qui t'arrive. C'est vrais que pour les premiers essais, c'est mieux de commencer avec un spécialiste mais après c'est de l'auto hypnose.

Tu vas rire ça rejoint un peu "la méditation profonde religieuse".
Tu crois aux miracles toi? Moi pas vraiment.
Il faut savoir qu'on se plonge en hypnose, ou méditation tous les jours sans le savoir, c'est souvent bref.
Ce que j'ai appris d'amusant c'est que nos lapsus, c'est trucs qu'on dit subitement dans une conversation et que l'on corrige parfois et parfois pas, ont une signification. Dans tous les cas c'est l'inconscient qui parle. Corrigé, c'est qu'on a fait une erreur, on ne le pensait pas vraiment, on était trop rapide. Non corrigé, c'est l'inconscient (celui qui décide quelque seconde avant le conscient) qui le pense vraiment, donc c'est ce que vous pensez au font de vous même.


Par contre il y a déjà eu des auto guérisons qu'on a bien du mal à expliquer scientifiquement. La force de l'esprit peut-être?  Laughing 

Concernant l'autisme, il y a aussi d'autres pistes, les bactéries, encore elles.
Regarder la 15ème minute

http://videos.tf1.fr/jt-we/2014/le-20-heures-du-7-fevrier-2014-8357778.html
avatar
Liseline

Messages : 437
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Liseline le Jeu 13 Fév 2014 - 16:31

Pour répondre à Domyleen sur le caractère directif de la psychanalyse : tout dépend des écoles psychanalytiques et des thérapeutes.
Ma psy ne me donne aucune directive mais propose des interprétations. Ça me parle ou pas. Mais c'est bien moi qui reconstruit mon histoire, pas elle.
Je n'aurais pas poursuivi de travail avec quelqu'un qui essaie de faire valoir son avis : ce serait contre ma démarche globale de me défaire des croyances, comportements, valeurs, etc dont certaines m'ont été "imposées"

@+ !

Lise
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Ven 14 Fév 2014 - 11:40

@Mart67 a écrit:Effectivement 2 bonnes soeurs et un curé, tu as fait fort. Very Happy 
   
Spoiler:

Et tout ça côté paternel (de la mère de mon père, plus exactement) D'ailleurs, certains des petits-enfants de l'autre sœur de ma grand-mère,  sans être spécialement religieux, sont aujourd'hui , dans "l'humanitaire", plus ou moins en rapport avec des organisations catho ...  Mon père, quand à lui, tout en étant croyant (ce qui n'est pas mon cas), s'est toujours opposé aux curés, qui voulaient que mes parents aillent à la messe le Dimanche. Sans succès: en dehors des cérémonies et enterrements, ils n'y sont jamais allés! (et l'église étant à 300 mètres d'où on habitait, le curé venait quand même prendre l'apéro en passant, après la messe, et discutait (mais pas de sermon, hein)  Laughing de tout pendant 1 heure: c'était un rituel, qui durait encore quand je suis suis partie de chez moi, et aussi avec les curés remplaçants. (Sauf, quand mon père s'est fâché pendant 1 an, à cause de moi, car j'avais été punie au caté: et j'ai pas fait de caté pendant ce temps-là. Mon père partait du principe que les lnstits arrivaient à nous "supporter" des semaines entières, et si le curé ne pouvait pas le faire pendant une 1h/semaine, c'est qu'il était incapable et n'avait qu'à laisser la catéchèse à quelqu'un d'autre: ce qui s'est produit l'année suivante, j'ai eu une bonne sœur!)
    Bon, j'avais été punie parce que le curé avait menti (eh, oui!), et je le lui avait fait remarquer en lui disant que "mon papa a raison quand il dit qu'il préfère faire confiance au bon dieu q'en ses saints et serviteurs": et vlan! il m'a demandé d'assister à la "petite messe" qui avait lieu après le cours de caté, à genoux, devant l'autel: y'avait tous les autres "élèves" dans l'église, ainsi que 3 bigotes, et bien sûr, l'une d'elles s'est empressée de le dire à mes parents, en précisant que j'avais été désobéissante, évidemment. La réaction de mes parents n'a pas été celle qu'elle attendait.  Laughing 
avatar
spongebob

Messages : 25
Date d'inscription : 22/09/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  spongebob le Ven 14 Fév 2014 - 12:54

L'approche par hypnose est attirante. Si j'essaie de reformuler (pour voir si j'ai compris) ce qu'a dit Mart67 : même si ce sont des événements enfouies qui ont soit déclenché soit accéléré l'apparition de la SEP, ces séances ne permettent malheureusement pas de faire machine arrière dans le processus de la maladie. Par contre cela permet d'avoir un confort de vie différent et malgré tout d'endiguer l'évolution de la SEP.
J'ai à peu près compris les bénéfices de l'approche ?

@Mart67 : Qu'est ce que tu conseillerais à quelqu'un qui serait tentée par l'aventure mais qui aurait trop peur de faire ressortir des choses antérieures ? Est ce que par exemple cela te fait revivre des moments de ta vie ? est ce que tu dois revivre le poids du stress ? est ce que tu ressens ce que tu as ressenti pendant ces moments ? ou alors est ce que cela n'a rien à voir ? Excuses ces questions naïves mais si les charges de stress ont été telles que l'on a voulu les enfouir, on ne veut pas risquer de revivre ces moments.
C'est pourquoi j'en demande un peu plus sur la méthode que tu as suivi car elle donne l'impression de mieux vivre sa vie et de vraiment avoir un mieux sur l'évolution de la SEP. Tes réponses pourraient aider des personnes à passer le pas...

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Ven 14 Fév 2014 - 13:08

réponse au message de Domyleen




   

trop fort!! Un curé qui ment? c'est pas possible et pas bien!!!

A te lire, c'est encore très présent à ton esprit.
Prends du recul, ce ne sont que des êtres humains.  

Comme beaucoup ici , j'ai eu le droit au passage chez le psy. Au début je ne voulais pas en entendre parler (hors de question d'aller chez un médecin des fous, je ne suis pas folle Laughing )  mais la curiosité était trop forte je voulais voir ce qu'il "voyait" chez moi.

Trois séances au total.
Première: séance complète à pleurer sur mes malheurs.

Deuxième: il trouve les bonnes suggestions (disques qu'on a beaucoup écouté et que l'on doit ranger maintenant).
La question piège "vous croyez en quoi?".
Ma réponse a été directe "si vous pensez à Dieu, même pas en rêve, j'ai donné".
Et là, non il n'attendait pas ça , mais pour l'équilibre de tout être humain, il est préférable de croire en quelque chose.

troisième: on parle calmement, de l'enfance et la Tante bonne sœur empoisonneuse (selon lui chaque famille en avait un ou une à l'époque). Dans mon malheur, j'ai la chance qu'elle soit érudite selon lui.
Et au final, je le questionne sur lui et son métier: type de personnes qui viennent le voir par exemple (je suis un peu curieuse). Il me répond avec un soupir: beaucoup de marâtre et s'est très compliqué, elles ne s'en sortent pas. Il continu en me disant que heureusement, il prends bientôt sa retraite et qu'il ne verra pas les enfants des familles reconstitués.
Trop rigolo,les rôles s'inversent,  lol!
Les psy sont des êtres humains aussi?

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Ven 14 Fév 2014 - 14:44

réponse pour spongebob

Je ne suis pas une spécialiste en hypnose mais je peux dire ce que moi j'ai remarqué dans mon cas.

Pour moi les bénéfices de l'hypnose ont été au niveau "clarification" des pensées, arrêter le "bavardage" mental, et aujourd'hui je suis plus cool, plus à l'écoute des autres et de moi. Comme si je sortais de ma grotte "maladie" pour enfin respirer et m'intéresser à ma santé telle qu'elle est.
Je vais essayer d'expliquer.
J'étais rempli de peurs très diverses:
-de la maladie et ses conséquences
-d'être abandonné (mari, famille, travail)
-peur des critiques suite à l'arrêt du traitement interféron (médecins etc..)
J'étais en "conflit" car souvent sur la défensive avec beaucoup de personnes de mon entourage.
J'étais resté sur des idées qu'on m'avait données (médecins ou entourage) alors qu'au fond de moi même je n'y croyais pas, ces idées étaient pas pour moi.
C'est pas évident à expliquer.

Concernant tes questions, elles sont loin d'être naïve, je me suis posé les mêmes questions. Laughing
Tu es pas mal bourré de peurs toi aussi.

tu dis: "trop peur de faire ressortir des choses antérieures ?"
Il faut savoir que l'hypnose est protectrice. L'inconscient est profondément bon et puissant. En fait, on ne voit pas les choses antérieures de la même façon. Je n'ai plus la rage contre les choses qui me bouffaient, je vis avec sans les subir.

 Tu dis :"Est ce que par exemple cela te fait revivre des moments de ta vie ?" oui si on veut, je suis partie de bébé jusqu'à aujourd'hui, c'était super.

Tu dis: est ce que tu dois revivre le poids du stress ?
Non pas de stress.

 est ce que tu ressens ce que tu as ressenti pendant ces moments ? ou alors est ce que cela n'a rien à voir ?
ça n'a effectivement rien à voir.

C'est pas évident de te répondre, parce que je n'ai gardé que des bonnes sensations de ces séances.
Je crois que j'avais déjà mis un lien sur Erickson qui pourra t'éclairer d'avantage.

Si tu veux essayer, il faut trouver un "bon" praticien comme toujours. En général, il propose 4 séances, pas plus.
Pour en trouver un, le bouche à oreille ou contacter un centre hospitalier.

j’espère t'avoir aidé un peu

@+
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Zoé le Ven 14 Fév 2014 - 16:04

Marthe tu nous aides toutes et tous parce que comme spongebob j'ai envie de faire des séances d'hypnose et j'ai un peu (beaucoup) peur ... Je m'explique avant la SEP j'ai fait une névralgie cervico brachiale. Pour atténuer la douleur je suis allée chez le kiné et celui-ci m'a quasiment tout de suite proposé de faire de la microkinésie.
J'ai accepté, par un système de palpation il cherche les noeuds inscrits dans ton corps et arrive à dater les périodes des évènements qui les ont provoqués. Après c'est à toi de trouver et je peux te dire qu'en plus d'une fatigue indicible j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps chaque fois que la conscience de ces évènements enfouis est revenue à mon esprit.
Cet homme a découvert ma vie, y compris des choses dont j'étais consciente et dont je ne voulais pas parler. C'était impressionnant, je n'oublierai jamais cette thérapie très particulière qui ne peut être faite que par des kinés agréés.
Donc pour revenir à notre sujet, j'ai aussi peur pour l'hypnose et ton message me rassure.
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Ven 14 Fév 2014 - 16:55

Spoiler:



   Je trouve ce fil passionnant et j'avais envie de poursuivre cette discussion en "déconnant" un peu sur les curés etc... Mais je vais devoir faire un break et le cœur n'y est pas, scuzi ...
    (J'ai appris le malheur qui vient de frapper Fred,  Crying or Very sad 
   Et d'autre part, je dois m'absenter du forum pendant 3 semaines ou 1 mois pour cause de rééducation, sans pouvoir venir vous lire, car mon ordi n'est pas un portable ...
    Donc, Fred modérera s'il y a lieu: soyez gentils avec lui ... Mais j'n'en doute pas. Merci!)
avatar
spongebob

Messages : 25
Date d'inscription : 22/09/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  spongebob le Ven 14 Fév 2014 - 22:43

@Mart67: Merci pour tes réponses. J'ai comme tous le monde des peurs mais je pose plus des questions par rapport à des peurs que je sais être chez une personne qui compte énormément pour moi. Et je sais que si le chemin passait par revivre tout cela, alors ce serait tout simplement inacceptable. Les rêves que tu as fait par la suite n'ont pas été non plus source de stress, de remontée de choses enfouies ? tout s'est passé en douceur ?

J'ai lu le lien que tu as posté ainsi que l'article sur Milton Erickson sur wikipedia. Très intéressant. Après il faut trouver un praticien qui sache nous donner confiance... La démarche des séances est intéressante aussi. Et ce qui m'accroche également, c'est la rapidité. De ce que j'ai lu, le délai entre les séances (1 mois) permet au thérapeute de travailler par rapport à son patient. 4 séances max...ça semble miraculeux mais de ce qu'on en lit, ça semble plutôt bien fichu. Ca ne résoud pas tout mais ça amène un bien certain.

Et Erickson a vraiment expérimenté tout cela sur lui du fait de sa poliomyélite. Il disait arriver à supprimer toutes les douleurs !! Donc cela donne beaucoup de crédit. Quelqu'un avec un mental puissant pourrait vraiment gagner un plus certain je crois.

@Mart67 : je te harcèle de questions désolé :-) tu dis avoir stoppé ton traitement d'interferon ou j'ai mal interprété ? pour quelle(s) raison(s) ? c'est en relation avec tes séances d'hypnose ?

@Domyleen : bon courage pour ton mois de rééducation.

Si je pose trop de questions n'hésitez pas à me le dire. Merci pour toutes vos réponses constructives !! J'apprends plein de choses !

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Sam 15 Fév 2014 - 7:12

Bon courage Domyleen pour ton mois de rééducation.
Ne t'inquiète pas, nous serons très sage et je penserai bien à toi et Fred pour qui il n'y a aucun mot assez fort pour exprimer la douleur qu'il doit ressentir.

Pour répondre à tes questions spongebob:
Tu t'inquiètes plus des peurs de ton entourage que des tiennes.
C'était ce qui m’inquiétait aussi. Au final, les séances m'ont permis de prendre conscience que j'attribuais des sentiments, souvent faux, aux personnes de mon entourage.
Un exemple: j'étais convaincu que mon mari me quitterai le jour ou mon état me rendra dépendante. Alors pour éviter ça, je ferai mieux de le quitter avant. Bizarre comme résonnement,non? et très bloquant.
Au final, il ne faut pas attribuer sa vision ou ses craintes à son entourage. Chacun vit les évènements différemment et on est souvent surpris. Aujourd'hui notre couple est renforcé.

Concernant les rêves, pas vraiment de souvenirs. En même temps, il semblerai que nos rêves n'aient aucunes significations. Par contre le matin, j'étais bizarre, du style, tout devient plus claire.

Je suis venue à la deuxième séance, furieuse, en colère .....contre moi-même. On en a parlé, je m'en voulais de ne pas avoir fait cette démarche avant. L'hypno m'a répondu que ce n'était pas le moment avant.

Le délai de 1 mois entre les séances n'est pas forcément bénéfique pour le praticien (elle n'a pas noté grand chose et ne fait que suggérer des pistes) mais indispensable pour toi (ton inconscient).
En fait pendant une séance, le praticien suggère un lieu, des couleurs, des sons etc... et c'est toi (ton inconscient) qui choisit.
C'est assez amusant la première fois. Elle propose par exemple, chemin de droite ou de gauche et j'ai eu un mal de chien à me décider mais comme ça va assez vite, l'inconscient décide le meilleur.
Je ne sais pas si on peut parler de miraculeux, mais ça apporte une énergie impressionnante et ça nous fait découvrir nos capacités profondes.

J'avais arrêté l'interféron 6 mois avant pour des raisons d'intolérance et d'hypothyroïdie. Je n'avais jamais pensé à l'hypnose avant.

Bonne journée à tous
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Sam 15 Fév 2014 - 13:07


trop fort!! Un curé qui ment? c'est pas possible et pas bien!!!
   Laughing  Eh, oui, il a menti! 


  Ce qu'il s'est passé: 
Spoiler:



  Nous devions rendre un devoir pour expliquer ce qu'était un ange ... Et j'avais écrit (bon, j'avais 7 ans, et m'exprimait comme je pouvais), que les anges étaient représentés comme des êtres humains qui avaient des ailes parce qu'ils étaient au ciel (lol!), et ce "con" de curé s'est moqué de moi (et des autres "élèves", car pratiquement tout le monde avait écrit que c'était "des petits bonhommes avec des ailes"): je lui ai aussitôt dit que j'avais bien spécifié qu'on les représentait ainsi, mais que ce n'était qu'une image, pas la réalité (et preuve à l'appui, j'avais ma copie sous les yeux). Il m'avait alors répondu que j'étais comme les autres, que je n'avais rien compris, que je me croyais maline et que ce n'était pas le cas, que j'avais plein de défauts et que, pour une première année de catéchisme j'avais tout à apprendre, à commencer par l'humilité et surtout à ne pas tenir tête aux prêtres, qui eux, savent et ont pour but de nous éduquer ... J'étais un peu paumée et sa réponse ne me satisfaisait pas, alors j'ai insisté en essayant de lui démontrer que, peut-être, il ne se souvenait pas de ce que j'avais écrit, (et je lui montrais ma copie, qu'il ne voulait plus regarder, car il "savait" ce que j'avais écrit) et de me demander "Mais, tu veux dire que je suis un menteur?", et moi, "Ben non, je dis que vous vous trompez, c'est pas pareil ..." Alors, sur ce, il m'a prise en grippe, m'a traitée d'insolente, et d'en appeler au bon dieu, qui me regardait et n'était pas content, ce à quoi, (et pensant très sincèrement l'aider), j'ai eu le malheur d'ajouter que Dieu le regardait aussi, et qu'il voyait qu'il était en train de commettre un mensonge car il savait ce que j'avais écrit, la preuve, il ne voulait pas regarder à nouveau ma copie... Aïe aïe aïe! là, ça a fait mal, car, il allait me punir! 
   Et, donc, un quart d'heure plus tard (le temps d'aller à l'église), je devais écouter la "petite messe", à genoux, devant l'autel, j'étais punie! 
   Là, j'ai prié, pleuré (en silence, faut pas que les autres entendent: mais, lui, le curé, le voyait bien, et semblait satisfait de ma "repentance") , demandé pardon à Dieu (auquel, je croyais très fort, eh, oui!), mais, au moment de lui demander de me pardonner, je me suis franchement posée la question: demander pardon, mais de quoi? Je n'avais pas menti, moi. Mais le prêtre, lui, oui!. Alors, j'ai prié pour lui!  Rolling Eyes 
    J'ai également demandé à Dieu ce que j'aurais dû faire, mais il n'écoutait plus, et j'n'ai pas obtenu de réponse: bref, il m'avait abandonnée. Sans blague, j'étais désespérée! Je ne comprenais plus rien ...
     Laughing Q'est-ce que j'ai pu en rire, de cet épisode ... mais, plus tard, quelques années plus tard!


   (Bon, je reconnais que j'étais une gamine chiante, qui posait trop de questions ... Mais, je voulais des réponses, et j'étais incapable d'obéir sans comprendre ce à quoi je devais obéir, et pourquoi ... Et les réponses (parfois familiales, hélas) du genre: "mais pourquoi tu te poses autant de questions? Est-ce que j'en pose, moi? c'est comme ça, un point c'est tout!" m'effrayaient plus qu'autre chose).
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Sam 15 Fév 2014 - 15:13

Mart 67 a écrit:J'étais resté sur des idées qu'on m'avait données (médecins ou entourage) alors qu'au fond de moi même je n'y croyais pas, ces idées étaient pas pour moi.
C'est pas évident à expliquer.
   Moi, ça me parle, ce que tu dis Mart: en fait, on essaye de t'expliquer ce dont tu souffres, mais ils ne sont pas à ta place, dans "ton" corps. C'est comme si ces personnes s'adressaient à quelqu'un d'autre. Tu devais avoir l'impression qu'on essayait de te faire entrer dans une case dans laquelle, au fond de toi, tu savais que ce n'était pas ta place.

tu dis: "trop peur de faire ressortir des choses antérieures ?"
Il faut savoir que l'hypnose est protectrice. L'inconscient est profondément bon et puissant. En fait, on ne voit pas les choses antérieures de la même façon. 
   Cette réponse à Bob, aurait pu m'être adressée, car, moi, aussi, le fait qu'on puisse lire dans mon inconscient, me terrifie. (Ce qui est idiot, j'en conviens aujourd'hui).

est ce que tu ressens ce que tu as ressenti pendant ces moments ? ou alors est ce que cela n'a rien à voir ?
ça n'a effectivement rien à voir.
   Et puis, on a évolué, on ne ressent plus les choses de la même façon. Ce qui était important à un moment de la vie, paraît souvent dérisoire aujourd'hui. Il peut y avoir des choses qu'on ne comprenait pas avant (d'où stress), et que nous pouvons expliquer facilement, maintenant, donc, plus de stress. 
    (Comme mes démêlés avec mon curé, qui m'angoissaient profondément, et qui me font rire, aujourd'hui ... lol!)

Si tu veux essayer, il faut trouver un "bon" praticien comme toujours. En général, il propose 4 séances, pas plus.
Pour en trouver un, le bouche à oreille ou contacter un centre hospitalier.
  Pour ma part, je n'ai rencontré ma psy qu'à 7 reprises pour un total de 5 heures ... (Et beaucoup d'heures de travail perso, ou de procrastination, de mon côté). Mais, je me rends compte qu'elle était très méthodique, donnait des clés, mais n'était absolument pas intrusive: elle disait toujours que c'était à moi de faire un travail sur moi, pas à elle, elle ne pouvait pas se mettre à ma place.
   Comme c'est une amie à ma neuro, j'étais un peu méfiante, et, en fait, la neuro (elles ont parlé de moi), m'a affirmé que ça s'était très bien passé, et que, si j'avais l'impression d'être effectivement tombée sur une psy compétente, elle, de son côté reconnaissait qu'elle avait eu une "bonne" patiente qui avait effectué déjà un gros travail sur elle-même ... Au bout des 7 séances (avec larmes les deux premières fois), cette psy m'avait dit que je n'avais plus besoin d'elle, que j'allais m'en sortir toute seule. (Mais elle m'avait filé son numéro, si besoin d'un "coup de pouce"). Comme quoi, elle s'arrangeait pour préserver la liberté de ses patients. (Je pense que j'ai eu beaucoup de chances de tomber sur elle ...). Maintenant, elle n'exerce plus en tant que psychologue, elle est devenue psychiatre. 
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  besaid le Sam 15 Fév 2014 - 17:33

Bonjour à tous, je sais pas trop si c'est du stress ou de l'anxiété ou que sais-je encore, mais depuis bientôt 8ans, le début de la maladie en gros..

Je me sent bizarre, pas mal ni rien mais bizarre, je tremble toujours mais à l'intérieur, j'ai pas spécialement froid, mais je tremble de l'intérieur, un peu comme si j'avais peur de quelque chose en permanence.

Quelqu'un parmi vous est dans le même cas et sinon comment s’appelle se symptôme, hyper anxiété ?

Merci à vous.
avatar
spongebob

Messages : 25
Date d'inscription : 22/09/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  spongebob le Sam 15 Fév 2014 - 20:07

@domyleen : ton curé était vraiment un gros con...heureusement que tes parents t'ont soutenu.
Ca a dû prendre du temps pour pouvoir en rire. Plutôt le genre de choses qu'on garde dans le tiroir pendant quelques années...Je ne crois pas que ça me ferait rire même après 30 ou 40 ans. J'ai eu une fois une discussion avec un curé sur un truc bénin et ses remarques désobligeantes ne me font toujours pas rire. Je nourris juste une profonde aversion pour ce genre de personnes qui se croient supérieures parce qu'elles ont un habit qui, pensent elles, leur donne accès à la vérité universelle. Aucune générosité, aucune ouverture d'esprit, aucune tolérance alors ce justement ce devraient être leur message. Mais avec ces gars-là, si on ne va pas 100% dans leur sens, alors on devient l'ennemi qu'il faut ou convertir ou dégommer.
avatar
spongebob

Messages : 25
Date d'inscription : 22/09/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  spongebob le Sam 15 Fév 2014 - 20:22

@mart67 : Merci pour tes réponses. Le raisonnement sur le fait que ton mari pourrait partir et que tu devrais le quitter avant ne m'étonne pas vraiment. La peur peut nous faire faire des choses illogiques.

Reste plus qu'à trouver un bon praticien :-)
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Sam 15 Fév 2014 - 22:59

@besaid a écrit:Bonjour à tous, je sais pas trop si c'est du stress ou de l'anxiété ou que sais-je encore, mais depuis bientôt 8ans, le début de la maladie en gros..

Je me sent bizarre, pas mal ni rien mais bizarre, je tremble toujours mais à l'intérieur, j'ai pas spécialement froid, mais je tremble de l'intérieur, un peu comme si j'avais peur de quelque chose en permanence.

Quelqu'un parmi vous est dans le même cas et sinon comment s’appelle se symptôme, hyper anxiété ?
  Besaïd, il faudrait en parler à ton médecin, voir ce qu'il peut te conseiller. Tu dis que ces symptômes sont apparus avec la SEP (le diagnostic, je suppose), et ce n'est pas impossible qu'il y ait un lien. Certaines personnes font des dépressions à l'annonce de la SEP, ce qui peut s'expliquer par la peur du lendemain, l'avenir de plus en plus incertain et une perte de confiance en toi (car tu ne peux plus maîtriser ton corps: c'est lui qui gouverne ta vie, tu es à sa merci. Du moins, c'est l'impression, même si c'est inconscient, que tu ressens: ton corps parle à ta place.). 
    C'est un symptôme psychologique qui se rencontre dans d'autres pathologies, pas que la SEP. (Alors stress, anxiété, tout ça se tient). Il faut que tu puisses retrouver l'estime de toi, confiance en toi, et ne pas laisser cette maladie te dominer. Il existe des cours de yoga ou autres exercices pour reprendre le contrôle de ce corps qui t'échappe, et sinon, peut-être un anxiolytique pendant quelques jours .. Le mieux, c'est d'en parler avec ton généraliste, sans attendre que la situation ne s'aggrave. 
   Bon courage! 

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Dim 16 Fév 2014 - 6:03

Pour répondre à ta question besaid concernant les tremblements à l'intérieur, je connais aussi. C'est super bizarre et flippant. Je ne peux pas dire si c'est depuis le début de la maladie, car le début date un peu et j'avais beaucoup de symptômes bizarres.

Ce que je peux dire c'est que depuis que j'ai "repris" confiance en moi et que je suis plus zen, ça va mieux.

Les neuros mettent ça sur le dos du stress et l'anxiété. Je pense que ça joue ......mais pas seulement.

En cherchant, on peut retrouver ce symptôme dans plusieurs maladie effectivement. 

Une m'intéresse plus particulièrement car j'y retrouve pour ainsi dire beaucoup de mes symptômes.

C'est une traduction google d'un témoignage, donc traduction pas parfaite.

"Je suis à peine touchais sur la gravité des symptômes de Lyme. Plusieurs malades de Lyme face à la douleur sévère quotidien, la paralysie, ne pas être capable de manger, les crises et les symptômes tout simplement étranges tels que les tremblements internes, secousses inexpliquée, la perte de mémoire ou ce que certains patients décrivent comme «brouillard de cerveau." Un patient explique son pire symptôme quotidienne comme ceci, "je me réveille sentir comme chaque pouce de l'énergie a été drainé de moi, je me sens comme si mon esprit est vivant dans un corps qui est en train de mourir." Un autre explique: «J'ai à peine l'énergie pour prendre soin de mes besoins quotidiens, si je prends une douche c'est un miracle, peu moins me brosser les dents ou les cheveux.""


http://ireport.cnn.com/docs/DOC-1037462




Je ne dis pas que je suis atteinte par cette maladie (pas de moyen aujourd'hui de le prouver)Maladie pas bien plus attrayante que la SEP, mais c'est étrange les similitudes.



bonne journée
avatar
PatrickS

Messages : 425
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  PatrickS le Dim 16 Fév 2014 - 8:42

@Mart67 a écrit:Maladie pas bien plus attrayante que la SEP, mais c'est étrange les similitudes.
Bonjour,

On nomme aussi la maladie de Lyme "la grande imitatrice" car ses symptômes coincident avec ceux de nommbreuses autres pathologies (dont la sep)

Patrik



Un jours à la fois
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Domyleen le Dim 16 Fév 2014 - 10:34

@spongebob a écrit:@domyleen : ton curé était vraiment un gros con...heureusement que tes parents t'ont soutenu.
Ca a dû prendre du temps pour pouvoir en rire. Plutôt le genre de choses qu'on garde dans le tiroir pendant quelques années...Je ne crois pas que ça me ferait rire même après 30 ou 40 ans. 
   Non, non, cela ne m'a pas pris trop longtemps: mes parents m'ont bien fait comprendre qu'il avait "fait une connerie", du coup, j'ai bien fait la distinction entre Dieu et ses "serviteurs".
   Mais, plus tard, c'est Dieu lui-même, (lol!) qui m'a bien pourri la vie (jusqu'à ma communion solennelle, que je ne voulais plus faire: trop de doutes sur son existence). Et depuis, je suis une agnostique, et le vis très bien. Que les gens soient croyants, ou pas, je respecte et m'en fiche complètement, partant du principe que personne ne détient la vérité sur son existence ... 
    (N'empêche, quand j'y repense, mais je me serais faite crucifier plutôt que de renier ma foi, à l'époque! Quel gâchis!!)  Rolling Eyes 
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  besaid le Dim 16 Fév 2014 - 15:20

Domy après en avoir parler au doc, il ma dit t'es stresser et il m'a refiler du Lysanxia http://www.doctissimo.fr/medicament-LYSANXIA.htm

Bref par j'ai quand même test pendant 1 semaine et rien, j'ai stopper, ou plutôt je voulais même pas commencer, en voyant les effets secondaire de personnes qui le prenait  affraid 

Le pire c'est que même les jours ou ça va bien, même en vacance au bord de la mer etc, j'ai toujours cette chose Sad

Mart, j'y pense, j'y pense, pour moi c'est sur que j'ai lyme, mais pour moi seulement  Twisted Evil 3 test revenues négatif, donc temps qu'il n'y'aura pas de test fiable, je resterai au point mort..

Sinon chlamydia aussi, bon de ce coté je suis positif ça va au moins je le sais, ( Les symptômes psychiatriques (irritabilité, hyper-anxiété, dépression) qui entraînent une moins bonne  « gestion » du  stress psychique quotidien, d’où là aussi une augmentation du stress oxydant. )


Un parmi tant d'autres..


Donc pour moi, ça vient réellement de chlamydia ET/ou lyme, en plus je me retrouve dans les traductions posté, même plus envie de prendre une douche et me brosser les dents me saoule au plus au point, c'est dire à qu'elle point cette maladie me pourrie la vie Sad

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Mart67 le Dim 16 Fév 2014 - 18:23

Je comprends ce que tu peux ressentir (j'ai deux tests négatifs selon les normes actuelles).

Par contre, je ne comprends pas pourquoi personne ne fasse rien si on a détecté Chlamydia chez toi.

Les généralistes n'ont pas vraiment de formation concernant Lyme. Ils ne s'appuient que sur le test Elisa et n'ont pas connaissance de la forme chronique.

Il faut te tourner vers les quelques médecins qui sont formés.
Fais un tour sur les forums dédiés à cette maladie.

Bon courage
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  besaid le Dim 16 Fév 2014 - 19:36

Ben j'avais prévue de voir le Pr Bottero, mais j'aurais voulu le voir pas qu'avec chlamydia de positif quoi  Evil or Very Mad 

Maintenant c'est en suspend vu que je dois me taper 3 d'endoxan, mais bon je fais 4 ou 5 cures, si je ne vois aucune différence, je stopperai certainement, la c'est la 2eme prévue le 25..

Contenu sponsorisé

Re: Stress et maladies auto-immunes

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 4:56