ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Apres le Diagnostique

Partagez

ariadne

Messages : 16
Date d'inscription : 06/10/2012

Apres le Diagnostique

Message  ariadne le Lun 14 Jan 2013 - 16:27

APRES LE DIAGNOSTIQUE

Une fois que le diagnostique soit établi, c'est une maladie de demyelation, probablement la Sclérose en Plaque., détendez-vous, au moins vous n'avez pas une tumeur de cerveau. Et l'effort et l'inquiétude vous rendront encore plus malade. Visualisez le reflux du sang en train d’inondez votre cerveau et/ou système nerveux central. Vous devez arrêter ce reflux dés que possible. Les études de diagnostiques sont eux mêmes stressantes. Arrêtez les interventions médicales des que possible et commencez à vous informer.
Marc Stecker de « Wheelchair Kamikaze » croit que les médicaments immunosuppressives développées au cours des 20 dernières années sont le meilleur traitement maintenant disponible pour le rechute/remise forme de la maladie puisqu' ils semblent d’avoir ralenti sa progression. Néanmoins des rapports d'efficacité sont contradictoires et les effets secondaires sont souvent sérieux, même mortels. Les médicaments ne sont pas la seule option disponible bien qu’il soit probable la seule que le neurologue offrira. Les neurologues traitent une réaction de système immunitaire à un reflux de sang. Ils traitent un problème secondaire. Considérez traiter le problème original à la place. Mais pour faire ca il faut prendre votre santé en main.

Je crois qu'une maladie importante est un appel à changer. Ou on participe à sa propre transformation, ou on sera transformée contre sa volonté. Je crois également qu’un vrai programme de guérison exige un esprit associatif. Le meilleur guérisseur agit en tant que facilitateur dans la transformation d'individu, pas en tant que directeur. La plus mauvaise chose une peut faire est d'agir comme un objet passif sur qui un docteur omnipotent travaille sa « magie ». Un guérisseur alternatif (naturopathe/nutritionniste/kinésiologue ? ? ?) qui peut vous aider à réfléchir sur les diverses options et qui peut coordiner vos contacts médicaux «officiels » servira comme un complément important. C’est maintenant l'heure d'agir.

Consultez le blog – SEP CURE OU CONTROLE sur le site SEP CCSVI OU TOXIQUE.NET . (En Anglais MS Cure Enigmas.net)



1) D'abord, arrêtez «l’ attaque » qui est réellement un reflux du sang. J’ai trouvé qu’un massage du cou qui force le sang vers le cœur suffit pour l’arrêter pour moi. Un traitement d'acuponcture - le méridien de vésicule biliaire et le méridien de la vessie doivent être traités (voir l'entrée de blog d'acuponcture) - a fonctionné pour moi. Votre problème peut être structural, ainsi l'ajustement par un chiropracteur ou de un ostéopathe sur l'atlas et les cervicaux supérieurs peut libérer les fluides du cerveau. Le neurologue pourrait avoir un médicament qui arrêtera l'attaque, bien que je ne prendrais pas quelque chose dont vous ne pouvez pas arrêter après que la crise soit passée. (Au début mes propres expériences d'une attaque de la SEP ont signifié 6 semaines - 2 semaines de « l’attaque » (le sang était en train d’inonder le system central nerveux), 2 semaines de « cicatrisation » quand la myéline séchait, et 2 semaines pour récupérer la majeure partie de la fonction perdue, laissant quelques déficits.)

2) Une fois que la crise soit passée, cherchez une solution pratique. D’abord, analysez quel facteur a déclenché l'attaque. C’était une pression émotionnelle ou professionnelle, ou un certain genre d'empoisonnement tel que trop d'aspartame ? Un accident qui a blessé le tête-cou, dos ? Gardez un journal et notez chaque détaille qui aurez pu déclenchez la crise. Jouez le détective dans votre propre vie. Faites alors les ajustements nécessaires.

3) Considérez le facteur de TOXICITÉ. Arrêtez l'aspartame et d'autres additifs chimiques. (Ne tracassez pas avec les amalgames dentaires de mercure, au moins pas au début. Leur enlèvement peut même augmenter la toxicité si mal faits, et il y a beaucoup d'autres facteurs pour considérer d'abord.) Considérez des intolérances à la nourriture dans la catégorie de TOXICITÉ.
RÉGIME : Assumez que vous avez une intolérance au gluten. Consultez la page de régime de Paléo-Macro sur le site MS Cure Enigmas.net. Je favorise la kinésiologie pour déterminer le régime personnalisé idéal, mais un bon thérapeute peut être difficile à trouver et pour certains la méthode (testing musculaire) peut ressembler à la sorcellerie. Trouvez ainsi un bons naturopathe/nutritionniste. Le régime de Paléolithique développé par Roger MacDougall se trouve sur Wikipedia. Jimmylegs sur le Site ThisIsMs.com est leur expert résident en matière de régime qui donne des références à d'autres ressources.
La DÉSINTOXICATION devrait faire partie de la thérapie.
Les SUPPLÉMENTS Les vitamines A, le complexe de B, C, D, E, Calcium/Magnésium (2/1), Omega 3, Zinc, Huile d'Onagre pour commencer. Cherchez le bon conseil et faites votre propre recherche.
INFECTION : Certains croient que les infections telles que Chlamydia Pneumonie, Lyme, Epstein-Barr ou d'autres maladies infectieuses endommagent réellement des veines et leurs valves. L'infection est-elle encore présente, ou a-t-elle passé laissant un système vasculaire endommagé ? Certains croient qu’en traitant l'infection par les antibiotiques on peut arrêter la réaction inflammatoire à l'infection et reconstituer la veine à sa fonction appropriée, ainsi empêchant le reflux du sang.
Encore les veines sont impliquées. Néanmoins un long traitement avec des antibiotiques peut être toxique en soi. Je crois qu’un protocole naturopathique soit supérieur et moins toxique que des antibiotiques. (Imaginez comment la flore intestinale réagit à tous ces antibiotiques.)
IMPORTANT : Dans la phase initiale de la maladie – rechute/rémission - on a la plus grande chance de guérir entièrement les dommages de gaine de myéline avant qu'il forme des cicatrices sèches (plaques). J'ai fait ainsi dans un délai de 4 ans de la première grande « attaque ». Mais maintenant pour moi (26 ans après) il est plus une question d’empêcher davantage de dégradation.

4) Considérez le facteur STRUCTURAL. Consultez des manipulateurs du corps tels que des chiropracteurs ou des ostéopathes. La déviation d'alignement dentaire peut être une question. Une fois que le secteur du blocage est identifié, vous pouvez pouvoir vous traiter régulièrement avec le massage, étirements etc.

5) Considérez le facteur de CIRCULATION DU SANG. L'acuponcture, Self- Acupression, massage d'Ayurvédique, Ostéopathie, chiropratique, la Natation peuvent tous augmenter la circulation de sang sans prendre le risque d'angioplastie. Je peux maintenant arrêter le reflux de sang par l'acupression avec un TENS (stimulation électrique) quotidiennement. Les traitements d'acuponcture par un médecin doivent se concentrer sur les méridiens qui passent de la tête et descendent le cou, traversent les épaules ou descendent le dos - c'est-à-dire les méridiens de la vésicule biliaire et de la Vessie. Autrement ils ne seront pas probablement efficaces sur la circulation du sang du cerveau et donc sans effet pour un patient atteint de la SEP.

6) Décision d'ANGIOPLASTIE. Commencez en cherchant le diagnostique NON ENVAHISSANT de vos veines. Par exemple, un examen rapide sur Google on trouve Privatescan à Bruxelles qui prétend employer les techniques de recherche de CCSVI et les protocoles non envahissants de diagnostique - module de balayage de CT de G.E., xénographie de CT avec l'agent de contraste, le duplex d'EchoDoppler de GE, 3.0 module de balayage du tesla MRI (xénographie de MRI) avec G.E. contraste. (Je devrais chercher d’autres cliniques, mais vous pouvez faire autant. Je ne promeus aucune clinique ou thérapeute pour l'angioplastie. Je crois l'angioplastie devrait être essayée en dernier ressort. (Consultez le blog de décision d'angioplastie. MS Cure Enigmas.net.) Si vous décidez de subir l'angioplastie, il est impératif que le Docteur se serve de l’ULTRASONS INTRAVEINEUX pour ouvrir des veines sténoses. Avec cet appareil il peut voir ce qu'il fait, choisir la taille du « ballon » appropriée, et éviter des dommages au mur de la veine. En outre, soyez assuré du soin de suivi.
Si on à une obstruction sérieuse dans la veine, une déformation ou la veine est simplement absente, l’angioplastie peut être la seule solution. Il naturellement serait excessivement injuste d'impliquer qu’on n'a pas essayé de guérir si les veines sont défectueuses ou inexistantes. Il serait comme dire à un amputé que s'il travaille vraiment un nouveau bras va pousser. Evidemment pas. Annette Funicello très généreusement et courageusement a édité une vidéo montrant à quel point sa maladie avait progressé ainsi que les résultats d'un procédé d'angioplastie. Une veine jugulaire avait été entièrement bloquée, l'autre 70% bloquée. Elle et son mari Gene Holt croient que l’angioplastie est le seul traitement qui l'a aidée au cours des 25 dernières années de la maladie et elle veut promouvoir la théorie de CCSVI pour aider des autres, croyant que si elle avait été traitée il y a des annéess elle ne serait pas maintenant paralysée.

Les MEDICAMENTS IMMUNOSUPPRESSIFS. Si on a un blocage physique sérieux de la veine qui cause un reflux du sang, probablement on aura besoin d’un médicament pour réduire au minimum des dommages au système nerveux central jusqu'à ce que l'angioplastie puisse libérer l'écoulement du sang. Dans ce cas-ci le Neurologue semblerait être le meilleur thérapeute. Question délicate.

Je veux encourager les victimes de la SEP d’agir dans leur propre intérêt, et le plus tôt possible âpres la diagnostique soit faite. La SEP n'est pas une peine de mort, il est un appel à changer, surtout avec vous en tant que participant actif.
Ces remarques sont surtout une réprimande pour moi âpres avoir me laissées tomber en morceaux après mon premier guérison impressionnant. Un coup-de-pied dans les fesses si vous voulez. Mais maintenant que la théorie de CCSVI est sur la table, nous avons chaque possibilité de prendre notre destin en main. Et en premier lieu, ca me concerne.


Sur mon blog je vais maintenant finir mon histoire personnelle avec l’accent particulier sur MES ERREURS.

Site Anglais : MS Cure Enigmas.net

Site Français : SEP CCSVI OU TOXIQUE.NET

avatar
Domyleen

Messages : 7797
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Apres le Diagnostique

Message  Domyleen le Mar 15 Jan 2013 - 1:21


Ariadne, j'ai hâte de lire tout ce que tu considères comme ayant été des erreurs.

Personnellement, quand je compare ce qu'avait été l'évolution de la SEP de ma mère avec la mienne, (elle avait le même genre de SEP que moi), je me rends compte que j'ai pu éviter beaucoup "d'erreurs", mais j'en ai commis d'autres dont je prends conscience maintenant, avec les nouvelles hypothèses sur les causes possibles de cette maladie.
Les remises en cause de l'hypothèse autoimmune, telle qu'on l'a acceptée jusqu'à maintenant, le rôle probable du système veineux, et l'avancée des Recherches sur des pistes délaissées, m'ont permis d'éviter certains "pièges", à commencer par ne pas admettre la fatalité d'une maladie contre laquelle on ne peut rien faire d'autre que d'accepter ses caprices.

Un exemple d'erreur: ma mère ne DEVAIT pas faire d'exercices physiques car elle risquait de tomber ou d'aggraver ses problèmes et de se fatiguer (alors, qu'à cette époque, la fatigue n'était même pas prise en considération: ??). Or, si moi, je n'avais pas fait de rééducation et d'exercices, eh bien, aujourd'hui, je serais probablement alitée, et pour sûr, en fauteuil roulant depuis 5 ans. Crying or Very sad

    La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 12:53