ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Partagez

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Message  M le Mer 30 Jan 2013 - 19:35


M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Message  M le Mer 30 Jan 2013 - 19:39

avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Message  besaid le Mer 30 Jan 2013 - 19:42

Un simple clic droit puis afficher l'image le permet ^^
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Message  Domyleen le Ven 1 Fév 2013 - 1:12



Perso, je pense que les critères actuels utilisés pour mesurer l'efficacité des traitements n'ont pas fini d'être contestés!

L'efficacité est, aujourd'hui, mesurée en se basant sur "l’échelle EDSS", qui ne prend en compte que l'aspect "physique" du patient, et le degré de son handicap "physique", or la SEP, ce n'est pas que cela!
En partant de cet outil de mesure, on met en évidence seulement une amélioration à un instant donné: or, il est prouvé que certaines rémissions peuvent être "inexpliquées", puisque des patients ne prenant aucun traitement de fond peuvent voir leur état s'améliorer (une reflexion du dct Beaudet, du Canada, à propos des "opérés améliorés" suite à une angioplastie: il disait que cela pouvait être le résultat d'un effet placébo ou de rémissions "naturelles", puisque lui-même avait rencontré des patients par le passé, dont le cours de la SEP s'était soudainement amélioré, et sans aucun traitement: une rémission qu'il qualifiait d'inexpliquée, mais que cela n'était pas rare)!

Si cette remarque peut s'appliquer à l'angioplastie, alors, il sera bien obligé de l'admettre, également (!) pour tous les autres traitements! Logique!!! Laughing

Et dans ce cas, les traitements censés "espacer" les poussées pourraient être remis en cause: certaines SEP se seraient certainement "espacées" naturellement?? (et si on juge le faible pourcentage des patients pour lesquels les interférons "fonctionnent" (de 20% à 30% maxi), et si on ôte le nombre "d'effets placébo", et le petit pourcentage des personnes qui auraient peut-être (j'adore le conditionnel, ici, lol!) connu une "rémission inexpliquée", alors, que reste-t-il de "l'efficacité" des interférons???

D'autre part, et c'est je crois, (d'après ce que j'ai lu du lien posté par Manu) l'essentiel de la question de la remise en cause de l’échelle EDSS: elle ne permet de mesurer la soi-disant "efficacité" sur le handicap, que sur le court terme: or l'âge de survenue du handicap resterait inchangé!! Le patient se retrouve en fauteuil statistiquement au même âge, qu'il ait suivi ou non le traitement ... Et, donc, l'efficacité d'un traitement, sur le long terme reste ... INCONNUE! Rolling Eyes

Contenu sponsorisé

Re: Les critères pour mesurer l'efficacité d'un traitement peuvent-ils être remis en cause?

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 19:14