ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


SEP et Obésité!

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SEP et Obésité!

Message  Domyleen le Lun 4 Fév 2013 - 13:31



Sur MS UK (fini, "MSRC"!):


Les filles obèses sont à risque pour sclérose en plaques, selon une étude

Les filles obèses sont plus à risque de développer une sclérose en plaques ou une maladie semblable à la SEP, selon une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue Neurology en ligne.

Les chercheurs ont examiné l'indice de masse corporelle (IMC) des données provenant de plus de 900.000 enfants étudiés par la "Permanence Kaiser" de la Californie du Sud sur la santé des enfants.
Soixante-cinq de ces enfants et adolescents âgés de 2 à 18 ans ont été diagnostiqués avec la SEP pédiatrique. Plus de 50% d'entre eux étaient en sur-poids ou obèses, et la majorité concernait des filles.

Selon l'étude, le risque de SEP était plus d'une fois et demie plus élevé pour les filles en sur-poids, soit presque deux fois plus élevé chez les filles modérément obèses et près de quatre fois plus élevé chez les filles extrêmement obèses. "Au cours des 30 dernières années, l'obésité infantile a triplé", a déclaré l'auteur de l'étude la Dr Annette Langer-Gould, une neurologue spécialiste régionale d'experts pour la "MS Kaiser Permanente" en Californie du Sud.
«Dans notre étude, le risque de SEP pédiatrique était plus élevé chez les adolescentes modérément et extrêmement obèses, ce qui suggère que le taux de cas de SEP pédiatriques est susceptible d'augmenter à mesure que l'épidémie d'obésité infantile continue."

(...) "C'est une preuve de plus, mais vraiment, pour faire un lien définitif, il faut au moins cinq ou six études qui montrent la même chose, "dit-elle. "Il doit y avoir une raison biologique sous-jacente, qui n'a pas encore été élucidée et nous avons besoin de démontrer le blocage ou ce qui interfère avec le mécanisme biologique afin de prévenir la maladie."

"Le message global est qu'il y a un nombre croissant de maladies associées l'obésité et en particulier au début et que c'est un facteur de risque important qu'il faut tenter d'atténuer. C'est quelque chose que nous devons faire», affirme Chitnis.

Selon les Centres pour le Contrôle et la Prévention de la Maladie, l'obésité infantile a doublé chez les enfants et triplé chez les adolescents.
En 2010, plus d'un tiers de tous les enfants et adolescents sont en sur-poids ou obèses.

Au Centre hospitalier pour enfants de l'Alabama, le neurologue pédiatrique Jayne Ness a vu plus de 100 patients atteints de SEP pédiatrique, principalement des filles, dont l'âge moyen d'apparition est de 13 ans.
J Ness a déclaré à CNN qu'elle a remarqué une augmentation de l'obésité chez ses patients atteints de SEP, des enfants qui, au moment du diagnostic sont obèses. "Est-ce à dire que l'obésité est un facteur de risque de sclérose en plaques? Nous ne savons pas encore», a déclaré Ness.

". C'est une pièce de plus qui nous aide potentiellement à mieux comprendre certains des déclencheurs sous-jacents de la SEP pédiatrique et peut nous aider à comprendre la SEP en général» affirme Langer-Gould, même si la SEP pédiatrique est très rare (seulement 1,6 pour 100.000 enfants) nous devons alerter les parents afin qu'ils s'en inquiètent.
«S'il y a des engourdissements ou des picotements constants à partir de la taille, des sensations d'épingles ou d'aiguilles dans la poitrine, l'abdomen ou le dos qui durent pendant 24 heures." Ces enfants devraient être évalués par un neurologue.

La National MS Society estime qu'environ 10.000 enfants aux Etats-Unis souffrent de cette maladie et que 10 à 15.000 ont eu au moins l'un de ces symptômes. On estime que 5% de tous les cas de SEP dans le monde sont des enfants et des adolescents.

Source: CNN © 2013 Réseau Nouvelles câble (31/01/13).

http://www.ms-uk.org/index.cfm/MSnews
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et Obésité!

Message  Domyleen le Lun 4 Fév 2013 - 13:59


Perso, je ne pense pas que ce genre d'étude permettra de "faire avancer le smilblic"!

Tout au plus, peut-on constater que l'obésité n'arrange pas les symptômes de la SEP et peut accélérer l'effet cascade et le handicap: si nous souffrons de faiblesse musculaire, nous n'avons pas de mal à imaginer ce que cela peut donner chez des personnes obèses. (Cette étude est "américaine", et le nombre d'obèses dans ce pays est autrement plus important que chez nous, surtout chez les enfants. Ces enfants en sur-poids, d'autre part, souffrent plus que la moyenne des enfants de leur âge, de toutes sortes de maladies, pas que de la SEP: on pourrait faire une étude sur chacune des maladies de notre époque, je pense que les personnes en sur-poids seront statistiquement plus touchées que les autres ...

Et, là, surtout en ce qui concerne les patients US, il est probable que des "médecines alternatives" comme les régimes alimentaires, puissent avoir un effet très positif sur les symptômes de la SEP. Wink (sauf si c'est un problème hormonal ... )

Les filles obèses sont plus à risque de développer une sclérose en plaques ou une maladie semblable à la SEP ...

"Ou une maladie semblable" ???? (donc, des "symptômes" semblables, probablement ... ?? Dans ce cas, ce n'est pas cette étude qui donnera des réponses à la cause "spécifique" de la SEP.) Rolling Eyes

avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et Obésité!

Message  Domyleen le Lun 4 Fév 2013 - 14:46



En cherchant rapidement sur Google "Obésité et problèmes veineux", j'ai trouvé cette étude (Française) de 2006:

Parmi les thèmes abordés figurait le lien entre obésité et affections veineuses chroniques

Les résultats ont montré une association entre le stade C de la classification CEAP (caractérisant les signes cliniques) et l’obésité : plus le patient est obèse, plus le stade de l’affection veineuse est évolué. De plus, par rapport aux non-obèses, les obèses se plaignent plus souvent de douleurs modérées ou intenses (73% vs 57,4%), de dysesthésies (troubles de la sensibilité cutanée) ou de prurit (32,4% vs 16,4%). Les troubles trophiques (pigmentation, eczéma, hypodermite) étaient également plus fréquents dans cette population (50% vs 22,8%), ainsi que le reflux veineux au niveau poplité.

http://www.maladie-veineuse.org/php/actus/actu.php?id_actualite=58

Et voilà: les obèses ont davantage de problèmes VEINEUX!

D'autre part, du fait de la menstruation, la population féminine est plus sujette que les hommes, à avoir des troubles de la circulation (sans compter, ce "mystère" de la SEP qui "dort" pendant la grossesse, et qui se réveille soudain, pendant la période du post-partum )

Il serait peut-être temps, enfin, de s'intéresser au rôle de la CCSVI dans la SEP, ou tout au moins, sur son rôles dans les symptômes de la SEP!!! (et justement, l'étude sur les "filles obèses" pourrait peut-être apporter quelques éléments de réponse ... Encore faut-il que les chercheurs s'ouvrent à cette piste: au lieu de ça, la SEP étant une maladie "auto-immune", j'ai bien peur qu'ils ne recherchent QUE le rôle du système immunitaire, et des hormones (puisque plus de filles), et on perd du temps, à mon avis ... Tout juste, arriveront-ils à la conclusion qu'il existe deux sortes de SEP (au moins ... puisqu'il y aura des sous-groupes): une SEP "féminine" et une SEP "masculine": Rolling Eyes
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: SEP et Obésité!

Message  MPascale le Lun 4 Fév 2013 - 19:55

Faire gaffe aux études de corrélation, on peut leur faire dire tout et n'importe quoi. P'tet aussi qu'y'a plus de SEP chez les femmes qui portent des talons hauts ou les cheveux courts ou.... et alors ?
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et Obésité!

Message  Domyleen le Lun 4 Fév 2013 - 20:30



Et c'est précisément ce qui m'énerve, MPax! J'ai l'impression qu'en ce moment, il y a peu d'études "sérieuses", mais beaucoup beaucoup de ce genre d'études "de corrélation": et donc, les pistes potentiellement intéressantes sont délaissées au détriment de petites études de diversion qui parlent au plus grand nombre, mais qui n'apportent rien quand à la Recherche sur la maladie.
On perd du temps et de l'argent, en "conneries", à mon avis. Rolling Eyes
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: SEP et Obésité!

Message  MPascale le Mar 5 Fév 2013 - 8:21

Et puis, une analyse de corrélation est tjs POSTERIEURE à l'accumulation des données. Perso, j'ai vécu en Afrique jq l'âge de 11 ans, alors les histoires de soleil ou de vit. D...

On ne peut pas tout mettre en oeuvre à l'avance pour prévenir la survenue d'une SEP hypothétique en évitant consciencieusement tout ce qui corrèle avec...

Contenu sponsorisé

Re: SEP et Obésité!

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 4:51