ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Sam 9 Fév 2013 - 12:19



Sur MS-UK:

Une nouvelle option de traitement pour améliorer le handicap dans la SEP, d’après une étude.


La neurodégénérescence est la principale cause d'invalidité permanente dans la SEP et il existe peu d'options thérapeutiques.
Une nouvelle étude de l'Université d'Oxford a cherché à savoir si l'Amiloride, un médicament qui est déjà disponible pour d'autres pathologies, pourrait être en mesure de limiter la neurodégénérescence chez les personnes atteintes de SEP Primaire Progressive.

L’Amiloride agit en bloquant un canal potassique connu sous le nom d’ASIC1, et cette molécule est actuellement autorisée pour l'hypertension et l'insuffisance cardiaque congestive.

La première étape de l'étude concernait l’utilisation du tissu cérébral post-mortem prélevé sur six personnes qui avaient la SEP Primaire Progressive et on l'a comparé avec le tissu cérébral prélevé sur des personnes sans la maladie.

Les chercheurs ont voulu déterminer le niveau d'activité du canal potassique dans le cerveau et spécifiquement dans les lésions de SEP chroniques inactives. Ils ont constaté que le canal potassique était plus actif dans les fibres nerveuses et les cellules productrices de myéline des personnes atteintes de SEP. Cela signifie que le blocage des canaux avec l'amiloride peut prévenir des dommages dans le cerveau.

On a donné de l’amiloride à 12 personnes ayant la SEP Primaire Progressive, pendant plus d'un an à raison d'une seule dose orale quotidienne de 10 mg. Les participants ont subi un examen IRM l'année précédant le démarrage du traitement et tout au long de la période de traitement.

Les IRM ont été analysées afin de voir si les marqueurs de la maladie neurodégénérative, tels que le volume du cerveau et les lésions tissulaires, s’étaient améliorés avec l'amiloride.

Les IRM ont montré que le degré de neurodégénérescence et les lésions tissulaires ont été réduits au cours de la période du traitement avec l’amiloride par rapport à l'année précédant le traitement.
On a constaté que les participants présentaient le pourcentage plus élevé d’évolution du handicap d’après l’échelle EDSS , par rapport à la période précédant la phase de traitement -. Cependant, cette étude étant la seule, et n’ayant enrôlé qu’un très petit groupe, cette constatation devra être confirmée.

Même si l’essai était faible, ces résultats sont encourageants et d'autres essais cliniques sont nécessaires. «C'est la première étude translationnelle sur la neuroprotection ciblant l’ASIC1 » ont déclaré les auteurs, « il faudra la confirmation avec de futurs essais contrôlés randomisés évaluant la neuroprotection avec l'amiloride chez des patients atteints de SEP.

Puisque l’Amiloride est déjà approuvée pour d'autres pathologies , le processus d'essai clinique peut être raccourci, et pourra fournir une option de traitement nécessaire en cas d'invalidité dans la SEP.

Lire le résumé : http://www.ncbi.nlm.nih.gov ? / pubmed terme = 23365093
Source: Sclérose en plaques Research Australia © 2013 Multiple Sclerosis Research Australia (SARM ABN: 34 008 581 431) (08/02/13)

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Sam 9 Fév 2013 - 12:52


L'Amiloride est un composé chimique dérivé de la guanidine utilisé en médecine pour ses propriétés diurétiques. Il bloque la réabsorption de sodium et d'eau au niveau du tubule distal du rein. De prise orale, il est prescrit dans certaines formes d'hypertensions ainsi que dans certaines formes d'insuffisances cardiaques ou de cirrhoses du foie. Ses propriétés biologiques ont été découvertes par Glitzer et Steelman en 19652

(Source: Wikipédia)

Cette molécule, associée à une autre (l'HYDROCHLOROTHIAZIDE) est disponible en pharmacie, sur prescription médicale, pour certaines pathologies:

Dans quel cas le médicament AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA est-il prescrit ?

Ce médicament est une association de deux diurétiques : l'hydrochlorothiazide, dont la structure est proche de celle des sulfamides, et l'amiloride, qui a pour caractéristique d'empêcher la perte du potassium dans les urines, habituelle avec l'hydrochlorothiazide.
Il est utilisé dans le traitement :
de l'hypertension artérielle, (Et cette piste des anti-hypertenseurs???)
de l'ascite ou des œdèmes liés à une insuffisance hépatique ou à une insuffisance cardiaque.

Ce médoc, distribué par Teva coûte 10,76 euros (remboursé à 65%): http://www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp1205-AMILORIDE-HYDROCHLOROTHIAZIDE-TEVA.html
Son prix est d'environ 4 euros si générique (Modurétic), toujours remboursé à 65%.

Question: à combien sera-t-il proposé pour la SEP ???
Je parie que ce sera nettement supérieur ...

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  M le Dim 10 Fév 2013 - 13:04

Pour les formes progressives: alors c'est du sérieux! Ici ce ne sont plus les symptômes qui seront traités mais la vraie SEP. Etrange qu'il n'y ait pas d'allusion à l'IVCC... Wink
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  MPascale le Dim 10 Fév 2013 - 20:46

@Domyleen a écrit:

On a constaté que les participants présentaient le pourcentage plus élevé d’évolution du handicap d’après l’échelle EDSS , par rapport à la période précédant la phase de traitement -. Cependant, cette étude étant la seule, et n’ayant enrôlé qu’un très petit groupe, cette constatation devra être confirmée.

??? Si le handicap augmente, et l'EDSS avec, c'est pas terrible, non ? Error de Gogol ?
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Lun 11 Fév 2013 - 0:58


Embarassed
Scuzy, j'ai avalé le mot "le" que l'on doit mettre , dans ce cas précis, vu le contexte, pour que ce soit plus "frenchy", sinon, effectivement, le mot à mot devient "gogol", donc, "le" plus élevé! .. mais, j'me comprends .. lol!

The participants also showed higher rates of disability change on the expanded disability severity score,

Les participants ont également montré le(s) pourcentage(s) (ratio ou ratios) LE(s) plus élevé(s) d'évolution (ou changement)du handicap sur l'échelle EDSS

On peut, également, et pour être puriste, remplacer "du handicap" par "de leur handicap", ça fait mieux ... Ou, ça fait "plus mieux" Very Happy
Mais j'avais mis la source (MS-UK), et comme tu es bilingue, MPax, ... Laughing


avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Lun 11 Fév 2013 - 1:27

@M a écrit:Pour les formes progressives: alors c'est du sérieux! Ici ce ne sont plus les symptômes qui seront traités mais la vraie SEP. Etrange qu'il n'y ait pas d'allusion à l'IVCC... Wink

Faut pas rêver: l'Amiloride est à la fois un diurétique et un anti-hypertenseur, qui ne pourra pas être prescrit à tout le monde: donc, il y aura encore des "vraies SEP" qui ne seront pas concernées, je pense.

Parmi les effets "indésirables": un dysfonctionnement érectile! affraid
http://santecheznous.com/drug_info_details.asp?channel_id=0&relation_id=0&brand_name_id=4655&page_no=2
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Lun 11 Fév 2013 - 2:13



Au fait, à propos des anti-hypertenseurs, qu'est devenue cette étude prometteuse ??? De 2009!

http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/08/19/01008-20090819ARTFIG00236-sclerose-en-plaques-la-piste-des-antihypertenseurs-.php


Sclérose en plaques : la piste des antihypertenseurs

Sandrine Cabut
19/08/2009


Chez des souris, le lisinopril a obtenu des résultats spectaculaires. À confirmer chez l'homme.

Un banal anti-hypertenseur contre la sclérose en plaques (SEP) ? C'est la piste originale suivie par le Pr Lawrence Steinman (université de Stanford, États-Unis), l'un des grands spécialistes de cette maladie neurologique. Testé chez des souris avec un équivalent de SEP, le lisinopril, un anti-hypertenseur largement utilisé dans le monde, a induit une régression de leurs paralysies.

Cette molécule, qui appartient à la famille des inhibiteurs de l'enzyme de conversion, a également prévenu l'apparition des symptômes chez les rongeurs qui n'avaient pas encore déclaré la maladie. Les résultats de cette étude ont été publiés dans Les Annales de l'Académie des sciences américaines (Pnas) le 17 août.
(...)

Codécouvreur de ce médicament, le Pr Steinman s'est désormais lancée dans une autre voie : celle des inhibiteurs de l'enzyme de conversion. Commercialisés depuis des années, ces médicaments diminuent la tension artérielle en bloquant un système physiologique appelé RAA (rénine angiotensine aldostérone). Or, ce système joue aussi un rôle central dans les phénomènes inflammatoires qui accompagnent les plaques d'athérome des artères et les maladies auto-immunes, selon Lawrence Steinman.

Régression des lésions

Dans un premier temps, son équipe a étudié des biopsies cérébrales de patients décédés atteints de SEP. Les analyses ont confirmé la présence en quantité importante de récepteurs au système RAA dans les lésions. Les chercheurs ont ensuite testé les effets du lisinopril sur un modèle animal de la SEP. Administré préalablement à l'injection déclenchant la maladie, le médicament a bloqué sa survenue. Et il a permis la régression des lésions chez les animaux déjà atteints.

«C'est une nouvelle cible thérapeutique originale, peu onéreuse et peu contraignante (par voie orale, contrairement aux traitements habituels, injectables, NDLR)», commente le Pr Thibault Moreau, neurologue (CHU de Dijon) et vice-président de l'Arsep, l'Association pour la recherche sur la sclérose en plaques. Reste à savoir si ces bénéfices observés sur un modèle expérimental, un peu différent de la SEP humaine, se confirmeront chez des malades.

«Cette approche paraît plus adaptée à des formes à poussées qu'aux SEP progressives, prédit le Pr Moreau. D'autres points restent à préciser, comme l'intensité du passage dans le système nerveux central et la puissance anti-inflammatoire. Il faudra aussi comparer cette molécule aux traitements habituels.»

Pour le Pr Steinman, la prochaine étape est de tester le lisinopril ou d'autres inhibiteurs de l'enzyme de conversion chez des patients atteints de SEP. "Nous cherchons des fonds pour débuter des essais cliniques en 2010», ajoute le neurologue, qui suggère aussi que d'autres maladies auto-immunes pourraient bénéficier de cette stratégie".

Une avancée décisive contre la sclérose en plaques


Lisinopril, Amiloride etc .... Bien que ces produits soient commercialisés (et de nombreux génériques), les études sur la SEP semblent prendre beaucoup de temps ...

"Une avancée décisive" ... qui n'avance pas!!


avatar
besaid

Messages : 463
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  besaid le Lun 11 Fév 2013 - 2:41

Tu dors jamais ^^, moi je me trouve beaucoup moins fatigué la nuit va comprendre Very Happy

Je me souvient de cette étude et malheureusement plus rien, de mémoire une ( ou certaine ) personnes allez beaucoup mieux en prenant du Lisinopril !

Bonne nuit, j'ai faim et je vais donc manger des conneries comme à mon habitude Embarassed
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Lun 11 Fév 2013 - 12:46



Lol! C'est toi qui dit que je ne dors jamais la nuit? Tu as vu l'heure à laquelle tu as posté?? Laughing

En fait, je m'endors souvent dans le canapé, pendant une heure après le repas du soir, et ensuite, je suis en pleine forme. Par contre, je devrais me coucher avant 2 heures, car j'ai besoin de mes six heures de sommeil.
Le Lundi matin, je n'ai rien de particulier à faire, (pas de kiné, pas de boulot, pas de rendez-vous, pas de courses car la plupart des boutiques sont fermées), donc, relaxe! Et je peux me lever plus tard, pour me remettre du Week-end.

Mais toi?? J'te "rencontre" tous les soirs (nuits) ... ainsi que quelques "visiteurs" US, (décalage horaire): Nous sommes décalés, Besaïd!! Very Happy

avatar
besaid

Messages : 463
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  besaid le Lun 11 Fév 2013 - 13:50

Ben je n'est poster qu'une demie heure après toi ^^

Non mais moi je ne suis pas un exemple loin de la, je suis énormément décalé et je vague sans but précis dans la vie Embarassed

Je me couche souvent très tard 4h plus ou moins et me réveille tard aussi vers 12h-13h, je n'est jamais étais matinal, mais bon faut que je me fasse soigné je pense Twisted Evil

Je me dis à quoi bon me lever tôt si c'est pour faire toujours la même m**** jour après jour, c'est un peu beaucoup même une spiral infernal, dont j'ai espoir de sortir un jour mais quand ? Razz

jean82

Messages : 10
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 52
Localisation : Montauban 82

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  jean82 le Mar 2 Juin 2015 - 10:08

Bonjour à tous, juste pour vous informer que je prends un  médoc (Amiloride) détourné de sa fonction diurétique, hypertension pour traiter ma sep secondairement  progressive.  Cela fait un mois de traitement à ce jour et pas d’amélioration pour le moment, je vous tiens au courant. Des explications claires concernant cette molécule un peu plus haut…
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message  Domyleen le Mer 3 Juin 2015 - 11:28

   Merci pour ton témoignage, Jean! Tiens-nous au courant des effets bons et moins bons, que tu ressens, car le rôle des hyper-tenseurs apportait beaucoup de promesses ...  
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 10/05/2010

Re: Amiloride: un traitement potentiel pour les SEP PP?

Message   le Sam 25 Fév 2017 - 9:31

Bonjour

Il est probable que je prenne de l'Amiloride (rdvz neuro le 1er mars).
Qui en prend ici? Y t il un bénéfice ?
Merci

La réponse de mon neuro:
"L'amiloride peut éventuellement être essayé (en même temps que la biotine) avec des effets secondaires possibles sur la TA qui peut baisser et surtout sur le potassium qui peut augmenter, nécessitant de faire un test sanguin toutes les semaines pendant un mois ou 2. C'est en fait rare qu'il y ait un problème, mais il y a peut-être aussi une incompatibilité avec le Liorésal (baclofène), à vérifier. Les résultats sur la SEP sont de toute façon très incertains. Il n'y a pas d'autres traitements disponibles pour l'instant."

    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 10:39