ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Exposition au soleil et vitamine D: leur incidence sur la SEP, mesurée par l'IRM

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Exposition au soleil et vitamine D: leur incidence sur la SEP, mesurée par l'IRM

Message  Domyleen le Sam 16 Fév 2013 - 1:31


Sur MS-UK:

Embarassed J'ai failli passé à côté, car j'en ai ras le bol des études sur la vitamine D: or, celle-ci est différente de celles qu'on connait, et pose quelques questions, notamment sur le rôle du soleil et de la vitamine D sur le volume du cerveau ... ??? C'est la première fois que je lis cette relation.
Et de plus, parmi les chercheurs, figurent le Pr Robert Zivadinov (le tout premier neuro pro-CCSVI!! )et B. Weinstock-Guttman, qui n'est pas une inconnue dans le domaine SEP-CCSVI, et en particulier, les SEP Pediatriques! (tous les deux effectuent leurs recherches à Buffalo).

L'interdépendance et la contribution de l'exposition au soleil et de la vitamine D mesurées par l’IRM dans la SEP

Résumé:
Cette étude américaine a examiné la relation de l'historique de l'exposition au soleil, de la supplémentation (en vitamine D), et les facteurs environnementaux, par rapport aux niveaux de vitamine D chez les patients atteints de sclérose en plaques et ont évalué les associations entre l'exposition au soleil et les mesures IRM.
264 patients SEP ont subi des examens neurologiques et des examens grâce à l’IRM 3 T, ainsi que des tests sanguins pour mesurer les métabolites de la vitamine D en utilisant la spectroscopie de masse.

Les résultats ont montré que la supplémentation en vitamine D, l'IMC (Indice de Masse Corporelle), l'exposition au soleil l'été et la couleur plus foncée des yeux avaient les plus fortes associations avec les niveaux de métabolites de la vitamine D dans le groupe SEP.
Il est intéressant de noter que l'exposition au soleil d'été a été associée à une augmentation du volume de la matière grise (GMV :Grey Matter Volume) et du volume du cerveau global (WBV :Whole Brain Volume)) après correction pour un score EDSS dans le groupe SEP.

L’apport de 25-hydroxy vitamine D3 n'a pas une incidence importante sur les associations positives de l'exposition au soleil avec WBV GMV dans le groupe SEP. Par conséquent, l'exposition au soleil peut avoir des effets directs sur les mesures IRM de la neurodégénérescence dans la SEP, indépendamment de la vitamine D.

(…)
MÉTHODES:
Cette étude a inclus 264 patients SEP (âge moyen : 46,9 ± 10 ans, durée de la maladie : 14,6 ± 10 ans; 67,8% de SEP Rémittente, 28% de SEP SP, et 4,2% de SEP PP) et 69 témoins sains. Les sujets ont subi des examens neurologiques et un examen IRM 3T, ont fourni des échantillons de sang et répondent à un questionnaire structuré.
Des informations sur la race, la couleur de peau et la couleur des yeux, l'utilisation de suppléments, l'indice de masse corporelle (IMC) et l'exposition au soleil, ont été obtenues par questionnaire.
Les métabolites de vitamine D (25-hydroxy-vitamine D3, 1, 25-dihydroxy-vitamine D3 et 24, 25-dihydroxy-vitamine D3) ont été mesurées par spectrométrie de masse.

RÉSULTATS:
La supplémentation en multivitamines (corrélation partielle r (p) = 0,29, p <0,001 ), l'IMC (r (p) = -0,24, p = 0,001), l'exposition au soleil l'été (r (p) = 0,22, p = 0,002) et la couleur plus foncée des yeux (r (p) = -0,18, p = 0,015) avaient les plus fortes associations avec le taux de métabolites de la vitamine D dans le groupe SEP. L’augmentation de l'exposition au soleil d'été a été associée à un volume de matière grise accrue (GMV, r (p) = 0,16, p = 0,019) et le volume du cerveau global, (VTC, r (p) = 0,20, p = 0,004) après correction de l'échelle EDSS dans le groupe SEP. L’apport de 25-hydroxy vitamine D3 n'a pas une incidence importante sur les associations positives de l'exposition au soleil avec WBV (r (p) = 0,18, p = 0,003) et GMV (r (p) = 0,14, p = 0,026) dans le groupe SEP.

CONCLUSIONS:
L'exposition au soleil peut avoir des effets directs sur les mesures IRM de la neurodégénérescence dans la SEP, indépendamment de la vitamine D.

Auteurs: Zivadinov R, NC Treu, Weinstock-Guttman B
source: J NeurolNeurosurg psychiatrie. 2013 fév 5 & Pubmed PMID: 23385850 (14/02/13)

avatar
Domyleen

Messages : 7809
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Exposition au soleil et vitamine D: leur incidence sur la SEP, mesurée par l'IRM

Message  Domyleen le Sam 16 Fév 2013 - 1:37



Il est intéressant de noter que l'exposition au soleil d'été a été associée à une augmentation du volume de la matière grise (GMV) et du volume du cerveau global (WBV)) après correction pour un score EDSS dans le groupe SEP.

???

Il nous faudrait beaucoup de soleil!! Mais du soleil qui ne chauffe pas! (la chaleur renforce les symptômes de la SEP, en tous cas, chez moi ... )

    La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 10:46