ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


SIMVASTATINE

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Lun 31 Mai 2010 - 19:42


Le truc en plus:
Lundi 31 mai 2010 1 31 /05 /2010

Essai: La simvastatine et l'interféron bêta-1a
Traitement à la simvastatine chez des patients RRMS ayant reçu de l'interféron bêta-1a: un essai contrôlé randomisé double aveugle




Objectifs: Cette étude a été menée pour évaluer l'effet de la simvastatine (40 mg / jour) comme traitement adjuvant à l'interféron bêta (IFNb 1a, 30 mug une fois par semaine) dans les formes rémittentes de sclérose en plaques patients, comparé à un placebo.




Méthodes: Nous avons recruté 85 patients atteints de forme rémittente-récurrente de sclérose en plaques (71% de femmes) qui ont déjà bénéficié de IFNb 1a (Avonex), avec Expanded Disability Scale Score Statut de moins de 5,0. Les patients ont été affectés (dans un ordre aléatoire et à double insu de la mode) dans les deux groupes de la simvastatine et le placebo. Tous les patients ont continué à recevoir leur traitement actuel IFNb. Les mesures de résultats ont été le taux de rechute total, Expanded Disability Status Scale score, et le nombre de gadolinium-augmentée (Gd +) et de nouvelles lésions en T2 en imagerie par résonance magnétique après une année de suivi. Nous avons utilisé de Mann-Whitney et un aller simple analyse multivariée des écarts d'analyser les données




Résultats: Quatre patients dans le groupe placebo et deux dans le groupe simvastatine prématurément retirés de l'étude en raison de l'expérience de deux attaques. Le nombre total d'attaque dans le groupe simvastatine était significativement plus bas que ceux du groupe placebo (moyenne taille r effet = 0,29) (p = 0,01). La finale Expanded Disability Status Scale scores étaient plus faibles dans le groupe simvastatine (1.01 + / - 1,40, moyenne + / - SD) que dans le groupe placebo (1,73 + / - 1,49, moyenne + / - SD), mais cette différence n'était pas significative après le contrôle de la base Expanded Disability Status Scale score (p = 0,07). Dans le groupe simvastatine, la moyenne + / - SD de gadolinium renforcée et de nouvelles lésions T2 ont été 0,66 + / - 1.18 et 3.39 + / - 3,55, respectivement, (comparativement à 0,74 + / - 1,21 et 3,39 + / - 3,55 dans le groupe placebo). Bien qu'il existe une tendance à la baisse dans les lésions sur l'imagerie par résonance magnétique, cette différence n'était pas statistiquement significative (p = 0,62). La thérapie combinée a été sûr et bien toléré, et aucun effet indésirable grave n'a été notée.



Conclusion: Notre étude confirme l'innocuité et l'efficacité de la simvastatine en tant que thérapie d'appoint pour INFb 1a chez les patients atteints de SEP récurrente de sclérose en plaques. Essai d'enregistrement: ClinicalTrials.gov NCT00668343. Cette étude interventionnelle offre classe I des preuves indiquant que la simvastatine en ajoutant 40 mg / jour pour IFNb 1a 30 mug par semaine chez les patients atteints de SEP récurrente de sclérose en plaques peut réduire le taux de rechute (modérée r = 0,29 taille de l'effet ) (p = 0,01) comparativement au traitement avec IFNb 1a seul.


Via Multiple Sclerosis International
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Dim 17 Oct 2010 - 22:38





Sur MS Resources Centre:

Aucun avantage de l'ajout d'une statine au début de MS

La simvastatine comme adjuvant n'apporte aucun bénéfice chez les patients SEP prenant l'interferon bêta-a intramusculaire (Avonex), d'aprés les résultats d'une nouvelle étude.

"L'étude a donné un résultat clair que la simvastatine peut pas être recommandé comme traitement d'appoint pour les injections intramusculaires d'interféron bêta-1a, Selon Per Soelberg Sorensen, MD, Hôpital universitaire de Copenhague au Danemark.

(...)
«Nous savons que les statines ont des propriétés immunomodulatrices" dit-il, et dans un petit essai ouvert, la simvastatine réduit les lésions rehaussées par le gadolinium dans la SP. Toutefois, un petit essai de l'atorvastatine en tant que thérapie combinée MS a indiqué qu'elle pourrait réduire l'effet des interferons sous-cutanés bêta-1a.

(...)
Les essais ont été initiés par les enquêteurs - de 34 pays différents - et sponsorisé par Biogen Idec.

Le taux de rechute annualisé - le critère principal - était de 0,19 pour les patients sous placebo, et 0,14 pour les patients sous simvastatine. La différence entre les deux n'est pas significative.

De même, il n'y avait pas de différences significatives dans les rechutes en totaliszant, le temps de la première rechute documentée, le taux de progression du handicap, ou les mesures d'imagerie multiples.

(...)
"Il ya eu aucun effet bénéfique pour la simvastatine comme un ajout à un traitement par interféron bêta-1a" intramusculaire, at-il conclu.

(...)

Source: Aujourd'hui MedPage © 2004-2010 Aujourd'hui MedPage, LLC (17/10/10)
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Dim 17 Oct 2010 - 22:43



Et voilà, le 31/05/09, c'était présenté comme un médoc (en plus du traitement) prometteur, et 4 mois plus tard, ça n'apporte plus rien! (mais c'est Biogen qui a financé les études ...) Wink

Invité
Invité

Re: SIMVASTATINE

Message  Invité le Lun 18 Oct 2010 - 7:31

@Domyleen a écrit:

Quatre patients dans le groupe placebo et deux dans le groupe simvastatine prématurément retirés de l'étude en raison de l'expérience de deux attaques.

Morte de rire (j'ai vraiment horreur des abréviations, ça fait super vulgos) leurs patients st ts cardiaques ??? Ils les ont choisi au service cardio ??? Heureusement q'y'en a eu plus ds le groupe T- (= témoin pr les intimes, les chercheurs qui ft de la VRAIE recherche, pas ceux qui s'y croient !)
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Lun 18 Oct 2010 - 10:51




M-Pax:

(j'ai vraiment horreur des abréviations, ça fait super vulgos)

mdr....lol.... Laughing ... lol!
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Ven 2 Sep 2011 - 13:26

Sur MSRC:


Un autre coup dur pour la simvastatine, en complément, dans la sclérose en plaques


Les résultats de l'essai SIMCOMBIN, l'étude la plus importante à ce jour, n'a trouvé aucun bénéfice à la simvastatine ajoutée à l'interféron dans les formes rémittentes de sclérose en plaques (SEP).
Les résultats de la phase 4, publiés dans le numéro d'août de la revue "The Lancet Neurology" , sont les derniers d'une série de tentatives infructueuses pour la simvastatine associée à l'interféron, et certains disent que c'est la fin pour l'utilisation de cette statine dans la SEP.
Les chercheurs n'excluent pas, cependant, la possibilité qu'une autre combinaison des statines combinées à des médicaments modifiant la maladie puisse encore s'avérer bénéfique.
La simvastatine a été critiqué récemment car elle augmenterait le risque de lésions musculaires. En Juin, l'administration américaine Food and Drug avait demandé à ce les médecins limitent la dose de 80 mg - la même dose utilisée dans cette étude - pour les patients qui ont pris le médicament pendant un an, s'il n'y a pas de preuve de myopathie.
"80 mg de simvastatine ne doit pas être prise dés le début chez les nouveaux patients, y compris les patients prenant déjà des doses plus faibles", a indiqué l'agence.

Lire la suite sur :

http://www.msrc.co.uk/index.cfm/fuseaction/show/pageid/2479

avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SIMVASTATINE

Message  Domyleen le Mer 9 Avr 2014 - 12:16

 Décidément, les études sur "les statines et la SEP" sont un peu comme celles sur la vitamine D, une étude favorable suivie d'une autre, défavorable ou qui n'apporte pas de preuves d'efficacité, et ainsi de suite ...


    Je viens de lire celle-ci, sur Thisisms: il s'agit d'un essai qui a eu lieu en Grande-Bretagne, toujours sur la Simvasatine. 

Notdoneyet (Thisisms) a écrit:Que pensez-vous de cette étude?

Les résultats d'un essai clinique de phase II pour le traitement possible de la SEP progressive

26 mars 2014


Contexte:
Les thérapies actuellement disponibles pour la sclérose en plaques sont conçues pour cibler l'inflammation . Cette fonctionnalité leur permet de réduire la fréquence des rechutes, (...)
 Malgré son succès dans le traitement des formes récurrentes de SEP , ces thérapies, dont la liste continue à s’accroître, demeurent inefficace pour la SEP progressive . Le besoin de thérapies modificatrices pour les SEP progressive est connu des communautés scientifiques internationales scientifiques sur la SEP , qui y répondent en lançant des études de recherche et des essais cliniques qui, nous l'espérons, apporteront des réponses claires au sujet de cette forme avancée de la maladie .
Ce mois-ci une équipe de recherche du Royaume-Uni a publié un essai clinique de phase II, explorant l' innocuité et l'efficacité ( capacité à produire un effet bénéfique ) d'un médicament anti-cholestérol, appelé simvastatine, chez les personnes atteintes de SEP progressive secondaire . Les statines sont largement utilisées dans de nombreux pays pour réduire la quantité de «mauvais cholestérol» produit dans le corps et réduire le risque de maladie cardiaque et d'AVC . Les nouvelles recherches montrent que les statines peuvent réduire l'inflammation et bloquer les cellules immunitaires afin de les empêcher d'aller dans le système nerveux central chez les souris . Ces capacités font des statines un candidat intéressant pour le traitement de la SEP.


L'étude:
Dr Jeremy Chataway et ses collègues de l' Université de Londres ont entrepris un essai clinique de 2 ans , la phase II impliquant 140 bénévoles avec la SEP progressive secondaire, dans trois centres de neurosciences du Royaume-Uni. Ils ont traité 70 personnes avec la simvastatine à forte dose ( 80mg/jour ) , et les 70 autres ont reçu un « placebo ». Le type de traitement administré a été décidé au hasard . L'essai s'est déroulé "en aveugle" , ce qui signifie que la personne qui reçoit le traitement , le médecin qui donne le traitement , et la personne qui analyse les données ignoraient tous qui a reçu la simvastatine et qui, un placebo . Ceci est fait pour éviter les biais dans les résultats . Les participants ont été observés pendant deux ans . Les chercheurs ont examiné si la simvastatine a pu avoir un effet sur ​​l'atrophie du cerveau, le handicap, et le système immunitaire .


résultats:
Dans le groupe des personnes atteintes de SEP progressive secondaire qui ont été traitées avec la simvastatine , il y avait une réduction de 43 % de l'atrophie par rapport au groupe placebo . Les chercheurs ont également constaté que le groupe simvastatine a montré une évolution plus lente dans l'echelle EDSS et l'amélioration des scores sur le MSIS - 29 , qui mesure l'impact de la SEP dans la vie quotidienne . Il n'y avait pas de différence entre les groupes, concernant les scores du "Multiple Sclerosis Functional Composite" ( MSFC ), qui mesure la mobilité , la dextérité et la cognition . L' étude n'a également démontré aucune différence entre les groupes dans les niveaux de molécules liées à l'inflammation. La survenue d'événements indésirables graves était similaire entre les groupes , et la simvastatine a été bien tolérée sans aucun problème de sécurité .


Commentaire :
Globalement, les résultats de l'essai clinique démontrent que la simvastatine est sûre et procure un effet bénéfique sur l'atrophie du cerveau et l'incapacité, chez les personnes atteintes de SEP progressive secondaire . Ces résultats sont encourageants et justifient des essais de phase III afin de déterminer l'innocuité et l'efficacité de la simvastatine sur un groupe plus important de personnes SEP ainsi que les effets sur un plus long terme .


Cette étude est un exemple sur une autre réorientation des traitements, un procédé dans lequel un médicament disponible dans le commerce est évalué pour le traitement d'une maladie différente. La réorientation des médicaments est utile pour trouver de nouvelles approches de traitement , surtout quand le temps et les ressources sont limitées . Avec très peu de connaissances sur la SEP progressive , et aucun traitement disponible , les chercheurs continuent à étudier les médicaments actuels qui peuvent avoir des qualités de protection ou de réparation des nerfs . 

Source :
Chataway J et al . Effet de la simvastatine à forte dose sur l'atrophie du cerveau et l'invalidité, dans la sclérose en plaques progressive secondaire, étude de phase II,  contrôlé par placebo, et randomisée . 
The Lancet le 19 mars 2014 [ Epub ahead of print ] .


(Téléphone: 250-229-4994 ou sans frais 1-866-352-3997 | Télécopieur: 250-229-4959)
Email : info.westkootenay @ mssociety.ca

Contenu sponsorisé

Re: SIMVASTATINE

Message  Contenu sponsorisé

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin 2018 - 16:43