ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Domyleen le Lun 1 Avr 2013 - 20:22



Depuis plusieurs années, des études tentent de touver le(s) lien(s) entre la SEP et la carence en vitamine D dans les maladies auto-immunes telles que la SEP, et surtout l'hypothyroïdie (Hashimoto, en particulier).
Beaucoup de ces études apportent la conclusion qu'il faut supplémenter l'apport en vitamines D, mais d'autres contredisent ...

Voici un récap des dernières études, sur MS-UK:

http://www.ms-uk.org/index.cfm/vitaminD
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Domyleen le Lun 1 Avr 2013 - 21:07




Je viens de trouver ce lien sur Thisisms:

http://www.overcomingmultiplesclerosis.org/News-And-Events/Our-News/Detail/Neurologists+would+take+vitamin+D+themselves+if+diagnosed+but+not+prescribe+for+their+patients/


Les neurologues sont prêts à prendre de la vitamine D s'ils étaient eux-mêmes diagnostiqués (SEP), mais pas à la prescrire à leurs patients

17 Février 2013

En résumé:

Ce mois-ci, le Journal de la sclérose en plaques ("MS Journal" a publié une série d'articles demandant à des neurologues, (dont dct Caroline Papeix et prof Catherine Lubetzki) s'ils prendraient un supplément de 10.000 UI de vitamine D par jour s'ils avaient un syndrome clinique isolé (une seule attaque de SEP avant le diagnostic définitif) et une IRM évocatrice de la SEP.
La conclusion était que oui ils le feraient, ce qui ne surprendra probablement personne.

Les auteurs ont déterminé que (lorsque les causes d'un niveau anormalement élevé de calcium ont été exclus) un supplément de 10.000 UI de vitamine D par jour, c'est sûr, permettrait d'atteindre des niveaux de vitamine D dans la bande 150-225nmol / L, le niveau de vitamine D a son effet optimal sur le système immunitaire (et est sans danger jusqu'à des niveaux de 380nmol / L), et réduit l'activité de la maladie et le taux de rechute.Ce qui est vraiment surprenant, cependant, c'est que malgré le fait qu'ils affirment que c'est la ligne de conduite qu'ils prendraient pour eux-mêmes ou recommanderaient à leurs proches, les rédacteurs ont noté qu'ils ne feraient pas de prescription à leurs patients SEP, car il n'y a pas encore de preuves concluantes.
En définitive, ils signifient qu'il n'existe pas encore d'étude de grande envergure contrôlées randomisées.

C'est une position vraiment surprenante et qui nous fait réfléchir sur ce que la médecine, fondée sur les preuves a fait chez les médecins, les avoir rendus suffisamment stricts de sortes qu'ils ne prescrivent pas un produit naturel comme la vitamine, qui, pris à des doses physiologiques sans effets secondaires connus, qui a été démontré pour réduire l'incidence des cancers et d'autres maladies auto-immunes, ainsi que pour réduire le risque de rechute de la SEP, en dépit d'être enthousiastes à l'idée de prendre le supplément pour eux-mêmes.
Cela permet également à s'interroger sur l'humanité de nos conseillers médicaux, qui feraient une chose pour eux-mêmes et une autre pour leurs patients, tout en étant suffisamment convaincus de la valeur et de la sécurité du supplément pour le prendre pour eux-mêmes.
Alors que les neurologues attendent des essais concluants nous espérons que patients suivront les conseils que des neurologues suivent pour eux-mêmes ou donnent à leurs propres parents, et que nous avons préconisé au SGD depuis 1999.

L'éditorial complet peut être téléchargé en cliquant sur le lien pdf ci-dessus à droite.



Si j'avais le Syndrome Clinique Isolé avec le diagnostic IRM de la SEP, je voudrais prendre de la vitamine D 10.000 UI quotidiennement:

Commentaires de Michael Hutchinson
(Neurologue consultant, Saint-Vincent University Hospital, Newman Clinical Research Professor, University College Dublin, Dublin, Irlande)

http://msj.sagepub.com/content/19/2/143.full

(Avec les avis de C. Papeix et C. Lubetzki).


Invité
Invité

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Invité le Mar 2 Avr 2013 - 13:12


Toujours la même chose, cause ou corrélation : ce n'est pas parce que y'a plus de SEP ds les régions où l'on fabrique moins de vitamine D (y'a moins de soleil) = corrélation, que le déficit (supposé) en vitamine D est CAUSE de SEP. Donc ce n'est pas en avalant après que le diagnostic ait été posé que cela a un quelconque effet sur la maladie...
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Domyleen le Ven 5 Avr 2013 - 23:33


Oui, mais M-Pax, ce qui est dit dans l'article, c'est que les neuros ne peuvent pas, aujourd'hui, prescrire de la vitamine D aux patients SEP, car pas de "preuves" du lien entre carence en vitamine D et SEP (ça me fait penser à la "preuve" du lien éventuel entre CCSVI et SEP), MAIS, si eux-mêmes ou leurs proches déclaraient un premier symptômes SEP, ils en prendraient (pour eux-mêmes) et le prescriraient (à leurs proches ayant eu ce premier épisode de la maladie! Alors? Qu'en déduire???

D'ailleurs, quand ils disent, par exemple, qu'il n'a pas été démontré si certains régimes alimentaires, par exemple, ont une quelconque influence sur le cours de la SEP (pas de "preuves"), alors je pense qu'il est légitime de se poser la question: et pour eux-mêmes (s'ils ont une SEP), ou pour un de leurs proches (malade), suivent-ils les conseils qu'ils donnent à leurs patients??? (Perso, j'en doute! "faites ce que je vous dis, mais pas ce que je fais!" Et, puis, ils ne "peuvent" pas, déontologiquement, faire autrement, puisque ce n'est pas "prouvé"!

En ce moment, je prends de la vitamine D, du magnésium, puisque carencée, 1 Aspirine pour bb tous les deux jours, et, j'évite les graisses animales et les laitages, mange des fruits et légumes tous les jours! Tout ça me permet de me sentir plus en forme, pourquoi??? J'n'en sais rien, et je m'en fiche!! Pas envie d'attendre des études qui "prouvent" (ou pas), et plus le temps, non plus. Very Happy
avatar
paul2

Messages : 92
Date d'inscription : 27/06/2011

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  paul2 le Sam 6 Avr 2013 - 19:33

C'est embêtant toutes ces études qui se contredisent de tout les côtés...
Du coup Domyleen c'est le généraliste qui doit prescrire une supplémentation ? Et faut obligatoirement faire une prise de sang pour détecter une carence ?
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Domyleen le Dim 7 Avr 2013 - 8:13

Oui, Paul2, tu demandes à ton généraliste une ordonnance pour un bilan sanguin (si cette demande l'étonne, tu lui expliques que beaucoup de personnes SEP sont carencées en vitamine D, et que tu veux savoir pour toi ...)

Pour ma part, c'est de lui-même qu'il m'a fait faire cette analyse à cause de mon hypothyroïdie, et il me le marque maintenant systématiquement sur l'ordonnance ...

Quand au magnésium, j'en ai toujours fait une cure ampoules pendant 1 mois,au printemps (même quand j'étais enfant), et maintenant c'est carrément à chaque changement de saison (Printemps et Automne, surtout) et c'est en comprimés, j'ignore pourquoi: j'préfèrais les ampoules.
(C'est curieux, ce manque de magnésium: tous les médecins généralistes que j'ai eu, m'en ont prescrit, or j'étais la seule, chez moi à en avoir besoin: ce n'est pas à cause d'un apport insuffisant dans l'alimentation, je mangeais la même chose que mes parents, frère et soeurs, qui eux, n'en n'avaient pas besoin, ou exceptionnellement ...)

Bon Week-End!
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Domyleen le Dim 7 Avr 2013 - 13:02


A propos du magnésium:

Spoiler:
@Domyleen a écrit:
(C'est curieux, ce manque de magnésium: tous les médecins généralistes que j'ai eu, m'en ont prescrit, or j'étais la seule, chez moi à en avoir besoin: ce n'est pas à cause d'un apport insuffisant dans l'alimentation, je mangeais la même chose que mes parents, frère et soeurs, qui eux, n'en n'avaient pas besoin, ou exceptionnellement ...)

Bon, finalement, y'aurait rien de surprenant à ce que je manque de magnésium: ce serait à cause de mon hypothyroïdie! Auto-immune!! Cette autre maladie auto-immune ayant été diagnostiquée il y a environ 6 ans, le fait que j'ai toujours eu besoin de magnésium me fais penser que le "terrain" était propice pour les maladies dites "auto-immunes", chez moi.

En regardant sur un forum "Hashimoto", je viens de lire:
Pour les crampes, il faut prendre du magnésium. Avec une hypothyroïdie, le magnésium peut dans certaines zones de l'organisme ne pas se fixer correctement. Donc en en prenant par comprimé, on aura un élément fixateur associé au magnésium qui pourra alors se fixer et ainsi faire diminuer, voire disparaitre les crampes.
http://christianeforumblog.free.fr/forumblog/viewtopic.php?f=16&t=105

Et sur un autre site:

Le magnésium

La magnésium peut aussi être en cause. Mais comme on pourrait le croire pas par le fait d'une carence.
Effectivement, on peut tout à fait avoir suffisamment de magnésium dans l'organisme, mais que celui ne puisse pas être fixé dans certaines parties du corps, comme bien souvent les muscles et plus particulièrement les mollets, et également les orteils, ce qui provoquent alors douleurs et crampes.

Mais le magnésium peut ne pas pouvoir se fixer naturellement et dans ce cas il faut l'aider.
La prise de comprimés permet d'avoir des excipients qui permettent la fixation.
Le magnésium du comprimé passant dans le sang associé à un fixateur, permet d'aider le muscle ou les orteils à ne plus se contracter et à provoquer douleurs et crampes.

Le magnésium associé à la vitamine B6 permettra une amélioration supplémentaire du muscle, puisque la B6 est très importante pour lui.

http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.fr/2010/06/hypothyroidie-et-douleurs-musculaires.html
Donc, je ne "fixerais" pas le magnésium! Et, une bonne explication pour les crampes (qui chez mois disparaissent lors des cures) et cette impression d'avoir les muscles qui se rétractent, parfois: ce n'est peut-être qu'un manque de magnésium, ou plus exactement, il ne se fixe pas!

Alors, problèmes endocriniens, ou SEP???
(Les deux sont quelquefois liés ... Dès qu'on a une maladie auto-immune, il est courant d'en avoir d'autres, alors ??? )

Contenu sponsorisé

Re: Vitamine D: pour ou contre la supplémentation...

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin 2018 - 16:38