ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Mort de la théorie CCSVI ???

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Domyleen le Jeu 2 Mai 2013 - 11:48



Ce lien sur Thisisms:

http://www2.macleans.ca/2013/05/01/ccsvi-dead-not-so-fast/

En résumé: cette hypothèse CCSVI est "morte", selon quelques études négatives menées par des Neuros, et elle est d'un grand intérêt et très prometteuse d'après les études de spécialistes vasculaires! Et d'autres études sont en cours (y compris celle de Zamboni) et le rôle de CCSVI sur l'écoulement du LCR fait l'objet de recherches:
"Ce n'est pas le dernier mot sur ​​ce traitement endovasculaire pour la SEP," a déclaré Dr. Adnan Siddiqui « Leur travail a également montré que chez les patients SEP qui ont tiré des avantages de l'angioplastie il y a eu une amélioration du flux du liquide céphalo-rachidien (LCR)".

Zamboni semble imperturbable face aux critiques déclarant son hypothèse "morte". Il en a profité pour prévenir les médias sur certaines études négatives. «Chaque article scientifique avec des résultats négatifs sur l'IVCC est toujours écrit par les auteurs empêtrés dans des conflits d'intérêt", a-t-il déclaré dans un courriel. Il a noté que la rédaction, à Berlin, du "journal of Cérébral Circulation and Métabolism" était située dans le même immeuble que les bureaux des auteurs de l'étude. (J'ai aussi remarqué que lors de la divulgation des informations sur l'étude de 2010, l'un des auteurs a révélé un conflit d'intérêt "selon ses dires, KS a reçu des honoraires de Sanofi-Aventis, Novartis et Merck Serono-";. Cette fois, il n'y a pas de conflits déclarés), mais la pathologie IVCC est une entité médicale reconnue, dit-il, ce qui est confirmé par la majorité des recherches PubMed».
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Domyleen le Jeu 2 Mai 2013 - 11:59



Bref: l'IVCC concerne les "vasculaires", et non les Neuros!! Et les recherches, y compris pour d'autres pathologies comme Parkinson, Alzheimer, Lyme et leurs liens avec CCSVI sont du ressort des Angios!

Si on veut des études "négatives", il n'y a qu'à lire des revues de neurologie, et si on veut du "positif", eh, bien, elles sont de plus en plus nombreuses dans les revues d'angiologie! C'est au choix!! Laughing

Dans un cas, c'est la fin de CCSVI, et dans l'autre cas, ce n'est qu'un début!
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Domyleen le Dim 19 Mai 2013 - 0:17


Un message d'Ariadne ("Vesta" sur Thisisms) où elle fait part d'une réflexion personnelle, à mon avis, intéressante:

Contrairement aux «rapports» récents, l’hypothèse de l'IVCC n'est pas «morte». Elle doit être affinée et repensée, mais elle est bien vivante.
La révolution perspicace du dct Zamboni pose deux problèmes distincts :
Premièrement, le reflux du sang veineux dans le système nerveux central doit être arrêté (au mieux) ou minimisé.
Deuxièmement, le tissu lésé doit être guéri.

Des observations récentes sur la dynamique des fluides crâniens, l’éventualité que l’accumulation du liquide céphalo-rachidien pourrait «faire pression» sur la circulation sanguine veineuse conduisant à un reflux sanguin, implique qu'une attention devrait être accordée à tous les aspects de la physiologie du cerveau.
En effet, avant l'examen pour l’angioplastie, je crois qu'il faut consulter des spécialistes en ajustement squelettique (chiropraticiens, ostéopathes, dentistes) dont les manipulations pourraient libérer la circulation sang / fluide de la tête et de la moelle épinière.

Par exemple, sur Thisisms.com, Dania rapporte des améliorations impressionnantes après un traitement chiropratique de décompression vertébrale avec la table Cox 7.

L’ Angioplastie devient donc un moyen parmi d’autres, de stopper le reflux du sang.
Une fois ce problème résolu, on peut envisager la réparation des dommages faits au système nerveux.

"Des scientifiques trouvent un « remède » à la SEP en transformant des cellules de la peau en cellules neurales » était le titre d'un article paru dans Nature Biotechnology écrit par Christine Hsu décrivant la recherche effectuée à la Case Western Research School of Medicine.
La reconstitution de la gaine de myéline endommagée par des poussées de SEP a longtemps été le but des scientifiques.
Les thérapies par Cellules souches, en cours, espèrent faire de même en extrayant des cellules de la moelle osseuse d'un patient atteint de SEP, les laissant se multiplier en culture, puis en les réinjectant au patient. (Je ne sais pas dans quelle mesure cette procédure est possible, mais je ne suis pas décidée à essayer.)
Cependant, une fois encore, la réparation de la gaine de myéline ne représente seulement que la moitié du combat (contre la SEP). Il faut arrêter (ou minimiser) le reflux du sang dans le système nerveux central. Sinon, la myéline réparée sera (à nouveau) l’objet d’attaques constantes et pourrait s'avérer de moins en moins efficace.

Prévenir le reflux du sang est donc la clé de tout «remède» pour la SEP.
Et c’est là qu’intervient le traitement de l'IVCC.

Ah, mais une autre piste est étudiée en France, en Angleterre et en Suisse, laquelle ne peut être négligée : Le rôle des rétrovirus associés à la SEP, tels que le virus Epstein Barr (EBV) (mononucléose, quand j'avais à 9 ans, par exemple)
Ma compréhension approximative de ces études est que les restes du virus d'Epstein Barr (entre autres) se sont noyés dans les gènes humains au cours des millions d'années d'évolution. Si un individu avec cet héritage génétique tombe malade avec une maladie dérivée du virus Epstein-Barr, la réaction du système immunitaire face au virus finit par attaquer l'ADN hérité donc le «soi». Contrairement aux traitements actuels pour la SEP, conçus pour moduler ou supprimer le système immunitaire, le traitement proposé est conçu pour arrêter le rétrovirus associé à la SEP, et donc la cascade auto-immune démyélinisante qui survient lorsque le virus Epstein-Barr, latent, se réactive périodiquement.

Comme je l'avais dit, la grippe m’a récemment affaiblie. Et si le virus de la mononucléose, latent, s’était manifesté? ... provoquant la réaction de mon système immunutaire contre un rétrovirus endogène humain hérité (HERV), ancré dans mes gènes?? Une idée intéressante à suivre. (Voir Thisisms.com, fil de médicaments émergents, MSRV la phase de rétrovirus 2, Fred 1208, 20 décembre 2012 et mises à jour au 14 mai 2013) (Voir le blog de Wheelchair Kamikaze du 5 mai 2013 "Anti-VIH médicaments pour stopper la SEP? ")

Je soulève cette question parce que récemment, j’ai pris la précaution de prendre, tout bêtement, pour prévenir (la grippe), un remède homéopathique, antibiotique (Oscillicoccinum) qui était censé fonctionner. Il s'agissait d'une grippe particulièrement virulente qui a conduit à des complications pulmonaires, qui m’ont mise à plat, ainsi que mon mari.
J'ai alors pris le remède Pulsatilla 15 CH qui a fonctionné (heureusement), mais depuis, je me traîne, incapable de m’en remettre complètement.
Cela m'est déjà arrivé où je me sens comme si quelque chose me « dévorait».
Est-ce un virus "incrusté" qui se manifeste quand un autre virus m’affaiblit? Ma langue est «chargée», ce qui est un signe de la prolifération des levures (Candida). (Qui seule peut rendre malade) , j'ai recommencé à prendre Pulsatilla (maintenant 30CH) et cela semble fonctionner. Probablement, je dois prendre rendez-vous avec un "généraliste" (classique) homéopathe pour rendre ce virus latent à sa clandestinité.
Mais admettons qu’il s’agisse d’un virus de type Epstein Barr. Est-ce que mon système nerveux aurait été «attaqué» sans l’intervention du mécanisme de reflux sanguin ?
Cela implique de régler deux grands problèmes. Je sais que l'homéopathie est controversée, et si l'on prend des médicaments toxiques ça ne marchera pas. Admettons que le traitement GNbAC1 traite efficacement le problème des rétrovirus pour la SEP (présents chez 75% des patients atteints de SEP?). Le problème de reflux sanguin restera probablement, surtout pour ceux qui ont une SEP liée (à des traumas) "squelettiques". Je me demande comment cette théorie pourrait s'appliquer aux patients SEP (à cause) de Chlamydia P. qui trouvent un traitement antibiotique efficace?

Pour l'instant je dois utiliser les outils dont je dispose, pour prendre soin de moi. Et en fait, renforcer le système immunitaire devient d'autant plus essentiel dans la prévention de la réactivation d'un virus latent, lequel va déclencher, à son tour, la réactivation du rétrovirus endogène humain. Donc, je dois traiter le reflux sanguin quotidiennement. Et ne pas être malade.

MS Cure Enigmas.net


@Ariadne:
Il est possible que la traduction comporte des erreurs, aussi, si tu nous lis, n'hésite pas à faire une rectification. Merci!
Personnellement, je trouve que tes réflexions sont très pertinentes et nous permettent de mieux affronter la SEP! Je suis d'accord avec toi, la théorie CCSVI n'est pas morte, au contraire, elle est une pièce très importante du puzzle qu'est la SEP!

cheers
avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Domyleen le Dim 19 Mai 2013 - 11:23



Précisions:

La table Cox 7: c'est un des "outils" utilisés par les chiropracteurs pour "traiter" la colonne vertébrale, et replacer les vertèbres "déboîtés". Mais cette technique doit être effectuée par des pros, car il s'agit d'une manipulation assez "brutale".

Pour en savoir un peu plus sur ces pratiques chiropractiques, il y a le site "votre chiro" du dct Morency: http://www.votrechiro.com/

Dont cet extrait, du forum:
http://www.votrechiro.com/forum/vcforum/topic.asp?TOPIC_ID=1522&FORUM_ID=3&CAT_ID=2&Forum_Title=1%2E1+Forum+ouvert&Topic_Title=DRX9000+%2D+D%E9compression+%2D+COX%2FDRX9000&whichpage=

Les tables Cox sont des tables à traction dynamique. Ceci dit, elles ont la particularité d’induire une rotation et/ou une flexion latérale dans leur application. Si cette technique peut procurer une certaine assistance au contrôle de l’hernie discale, elle n’est qu’un adjuvant à l’intervention primaire, c’est-à-dire la correction (ajustement) de la dysfonction vertébrale responsable du développement de l’hernie discale. Elle ne peut donc se substituer au traitement correctif. La technique Cox est approuvée par les institutions d’enseignements et reconnue, dans les limites de son application.

Le traitement Gnbac1: il s'agit du traitement que suivent Fred 1208, Lara, Laurence et Truck (et 6 autres personnes), à Bâle et à Genêve.
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  joma2 le Dim 19 Mai 2013 - 21:48

Coucou,

Oui c'est clair que l'angioplastie à eu un effet sur un grand nombre de patients. Seul des Neuro pourraient nié cela Wink . Donc merci au dr zamboni d'avoir mis un coup de pied dans la fourmilière. Reste à comprendre ce qui c'est vraiment passe sur ces patients qui on ressenti un mieux durant une bonne demi année après leur intervention. Espérons que des docteurs neuro,angio et autres de bonnes volontés ce penchent sur le sujet!

Comme tu dit dômi toucher à la colonne vertébrale comme peuvent le faire certains chiropraticien c'est chaud! Ça me dit pas trop, mais bon si il s'avérait qu'une majorité de patient en retiraient un bénéfice, je finirais par prendre confiance en cette technique alternative( peu académique).

Bonne nuit les petits! Sleep





avatar
Domyleen

Messages : 7904
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Domyleen le Dim 19 Mai 2013 - 23:11

@Domyleen a écrit:
@Ariadne:
Il est possible que la traduction comporte des erreurs, aussi, si tu nous lis, n'hésite pas à faire une rectification. Merci!

Ariadne a apporté cette correction sur Thisisms (car il semble que son compte "Forseps" ne fonctionne pas: elle ne peut pas se connecter pour l'instant): donc, petite précision:
Au lieu de cette phrase:
" Je soulève cette question parce que récemment, j’ai pris la précaution de prendre, tout bêtement, pour prévenir (la grippe), un remède homéopathique, antibiotique (Oscillicoccinum) qui était censé fonctionner"
Il faut comprendre:
Correction:
Je soulève cette question parce que récemment, apres avoir pris un remède homéopathique Oscillococcinum pour prévenir la grippe - qui était en train de bien fonctionner - tout betement j'ai pris un antibiotique pour traiter une infection urinaire. Resultat, l'antibiotique a annulé l'homeopathie et je me suis tombée tres malade.
Je m'excuse, je n'avais pas compris ce que venait faire l'infection urinaire, avec la grippe ... Embarassed
Donc, l'antibio a annulé l'effet du traitement homéopathique! Crying or Very sad
(Perso, je prends régulièrement de l'occillococcinum au début de l'hiver, mais je ferai désormais attention si je suis amenée à suivre un traitement antibio, en plus)

Ariadne, je te souhaite un bon rétablissement, et que tu pourras, à nouveau poster sur ce forum (l'administrateur étant actuellement absent, il verra, à son retour, ce qui t'empêche de te connecter).

(Et merci d'avoir mis le lien de "Forseps" sur ton blog!)

Contenu sponsorisé

Re: Mort de la théorie CCSVI ???

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 23 Sep 2018 - 11:05