ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Danger des corticoïdes:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Danger des corticoïdes:

Message  Domyleen le Mar 13 Aoû 2013 - 21:28

Vu sur Thisisms: les corticoïdes seraient responsables de thromboses veineuses, notamment dans les sinus transverses (qui aboutissent dans les veines jugulaires). Alors, étant donné que les veines cérébrales ont déjà pas mal de complications chez les patients SEP, les stéroïdes ne font qu'aggraver ces problèmes: dct Sclafani (qui a un fil sur Thisisms), a déjà été confronté à cet incident: chronic-cerebrospinal-venous-insufficiency-ccsvi-f40/topic10680-7845.html # p213172
 
   Ce lien, posté par Cece: http://multiple-sclerosis-research.blogspot.fr/2013/08/clinic-speak-serious-adverse-events.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/WvYVL+(Multiple+Sclerosis+Research)
   Le professeur Gavin Giovannoni (chef du département Neurologie à la "London School of Dentistry" Royaume Uni) parle "d’événements graves de la corticothérapie".
   Parmi ces "événements graves": 
   - Les thromboses veineuses,
   - la nécrose avasculaire de la hanche,
   - La psychose. 
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Domyleen le Mar 13 Aoû 2013 - 21:53

Au programme des "Journées de Neurologie de Langue Française",en 2009, il avait été discuté du cas d'une femme SEP, de 42 ans (probablement le même cas dont parle Giannoni dans son article).
 
Spoiler:

Accident vasculaire d’origine artérielle, thrombose veineuse cérébrale et sclérose en plaque : à propos d'un cas
 Castillo V.  Blanco A., Schnider A. 
 
Introduction
L’association d'une sclérose en plaque (SEP) et d'une maladie cérébrovasculaire est rare. Présentation d'un cas de SEP avec infarctus de type artériel et thrombose veineuse cérébrale.

Observation
Cas : femme de 42 ans, connue pour une SEP (de type poussée-rémission) depuis 2001, sous Interféron-beta (INF-ß) 44µg 2 fois par semaine. Mariée avec 2 enfants. FR cardio-vasculaire: pas tabagisme, alcool, et contraception orale. Antécédents : La patiente présente en 2003 un infarcissement temporo-pariétal gauche sur thrombose veineuse du sinus sagittal supérieur, des sinus transverses gauche et droit et aussi de la veine jugulaire gauche, en probable relation avec une cure du méthylprednisolone. 
Anamnèse actuelle: Le 08.08. 2008 présente une nouvelle poussée, et le 05.09.2008, elle présente une aphasie globale et un hémisyndrome complet droit aigu motivant l’hospitalisation. Les imageries cérébrales montrent une thrombose de la carotide gauche, s’étendant jusqu’à l’artère sylvienne moyenne gauche associé à un déficit de perfusion capsulo-lenticulaire gauche. L’examen de la crase, les anticorps anti-phospholipides en 2003 et 2008, la thrombophilie (y compris le facteur circulant inhibiteur de la protéine S) sont revenus négatif à plusieurs reprises. Une recherche des maladies auto-immunes associées à des thromboses (maladie de Behçet, maladie de Wegener, et une hypercoagulabilité) est reste négative, un contexte néoplasique a été exclu. 
Discussion
La thrombose veineuse cérébrale (TVC) est récemment associée avec des cas de SEP après une ponction lombaire (PL) et post- traitement avec corticoïdes intraveineux. La fréquence d'une maladie démyélinisante est très importante chez la femme. Devant la négativité des examens complémentaires, l’absence d’une autre hypothèse diagnostique d'une maladie cérébrovasculaire et une sclérose en plaque est motif d'investigation.
Conclusion
Le seul facteur favorisant de ce cas pour maladie cérébrovasculaire et l’utilisation de methylprednisolone après une poussée . La relation SEP et maladie cérebrovasculaire est encore un sujet très difficile à explorer.
http://www.jnlf.fr/data/ModuleProgramme/PageSite/2009-1/Resume/6005.asp
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Domyleen le Mar 13 Aoû 2013 - 22:10

 L'Ostéonécrose de hanche (O N A), encore appelée ostéonécrose aseptique ou ostéonécrose avasculaire, peut se définir comme la mort des cellules osseuses et de la moelle osseuse de la tête fémorale. La nécrose est la conséquence d'une altération de la circulation sanguine dans la tête fémorale du fait de conditions non encore toutes connues. 
Elle atteint en général un adulte jeune et en pleine activité.

Parmi les causes non traumatiques (luxation de la hanche ..) :
Les traitements par corticoïdes (pour un œdème cérébral, une transplantation d'organe, etc.), sont responsables d'une augmentation du risque de nécrose. 
Un grand nombre d'autres étiologies sont répertoriées :Maladie des caissons hyperbares (???) et plongée sous-marine, maladie de gaucher, radiothérapie, chimiothérapie, lupus, maladie de collagène, hémopathies.
 http://www.orthopale.org/osteonecrose-de-hanche.php
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Zoé le Jeu 15 Aoû 2013 - 14:59

Bonjour Domylene,
Je me doutais que ce n'était pas sans inconvénients mais moi c'est le seul traitement qui m'a été proposé depuis 18 mois ou je me rends à la Salpetriere tous les 30 jours pour un bonus de solumedrol ....alors ???    Sad
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Domyleen le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:59

Il m'arrive d'en faire également ... Il faut bien faire quelque chose, sinon, c'est la SEP qui reprend son cours ... Toujours faire le choix entre les avantages (malgré les effets secondaires), et le risque de voir nos symptômes se développer: c'est vrai, c'est pas évident! Mais y'a pas de "bonne" solution, hélas ... 
avatar
jeanne

Messages : 36
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 58
Localisation : gironde

Re: Danger des corticoïdes:

Message  jeanne le Ven 30 Aoû 2013 - 15:59

coucou
idem pour les bolus de solumédrol ponctuellement;
début août le dernier
pas trop d'autres propositions de mon toubib
raplapla mais comme d'hab,
question d'habitude sans doute
salut à vous
avatar
Domyleen

Messages : 7808
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Domyleen le Dim 1 Sep 2013 - 21:36

 Pour moi, le dernier remonte à 2 ans.
 Mais, même sans solumédrol, les deux saisons d'été m'ont fatiguée ... J'ai eu du mal à remonter la pente, il y a deux ans: chaleur + bolus de cortico, la reprise avait été pénible! 
  (les doses de solumédrol me paraissent plus efficaces au Printemps et en Automne, mais c'est peut-être une idée ... Et puis, on ne peut pas programmer ses poussées, de toute façon, alors ...)

Contenu sponsorisé

Re: Danger des corticoïdes:

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017 - 16:50