ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

SEP et comorbidités ...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Sam 28 Sep 2013 - 20:45

Sur le site de l'Arsep:
  http://www.arsep.org/fr/206-.html
  Je viens de lire (il me semble que j'avais déjà vu, mais, en relisant, je m'aperçois qu'il s'agit d'une étude très intéressante ...)


 (et, zut, j'peux pas "copier-coller"! .... problème de format)
   Mais, cette étude est sur un autre site! Very Happy 

  Sclérose en Plaques et Comorbidités
Agnès Fromont, Christine Binquet, Fabien Rollot, Eric Sauleau , Laurence Clerc, Claire Bonithon-Kopp, Thibault Moreau 
Dijon

Introduction
La Sclérose en Plaques (SEP) peut être associée à d’autres maladies. Cette comorbidité influence-t-elle la déclaration de la SEP en affection de longue durée (ALD) ? 

Objectifs
Déterminer le nombre et le type de comorbidités associées à la SEP ainsi que l’âge de déclaration en ALD SEP en fonction de la présence ou non d’autres comorbidités. 

Méthodes
À partir des données 2004 d’ALD de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) qui couvre 87 % de la population Française, nous avons déterminé le nombre de patients déclarés en ALD pour SEP, le nombre des autres ALD associées déclarées avant celle de la SEP. Les âges moyens à la demande de l’ALD pour SEP ont été calculés pour les patients sans et avec comorbidités et comparés par test de Student.

Résultats
Parmi 49418 ALD SEP déclarées au 31 octobre 2004, 1185 (2,4%) avaient une autre ALD précédant celle de la SEP. Les plus fréquentes étaient un trouble psychiatrique pour 25 %, un diabète pour 17 %, une tumeur maligne pour 16 %, une hypertension artérielle pour 6 %. L’âge moyen à la demande de l’ALD SEP était de 40 +/- 11,5 ans et de 47,6 +/- 12,1 ans si une comorbidité était associée (p<0,001).

Discussion
Les ALD les plus fréquemment déclarées avant la SEP sont les troubles psychiatriques. L’âge à la demande de l’ALD SEP est significativement plus tardif en cas de comorbidité associée. Il semble donc qu’une comorbididé puisse retarder le diagnostic de SEP dont les symptômes sont probablement rattachés à tort à cette comorbidité.

Conclusion
Comme cela a déjà été rapporté dans la littérature, l’existence de comorbidités associées à la SEP retarderait la déclaration en ALD de la SEP et donc son diagnostic
http://www.jnlf.fr/data/ModuleProgramme/PageSite/2010-1/Resume/7342.asp
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Sam 28 Sep 2013 - 21:19

  Les ALD les plus fréquemment déclarées avant la SEP sont les troubles psychiatriques. L’âge à la demande de l’ALD SEP est significativement plus tardif en cas de comorbidité associée. Il semble donc qu’une comorbididé puisse retarder le diagnostic de SEP dont les symptômes sont probablement rattachés à tort à cette comorbidité.
  Question: 
  A quand une ALD pour IVCC?? 
  Une Insuffisance Veineuse Céphalo-rachidienne, pourrait être une "comorbidité"...  (il y a bien 17% de diabète, or il y a sûrement davantage de "CCSVI" ... Et s'il y a un lien, je parie qu'on enverra les patients se faire opérer: c'est moins cher qu'une ALD. Wink )
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Lun 30 Sep 2013 - 10:02

  Il semble donc qu’une comorbididé puisse retarder le diagnostic de SEP dont les symptômes sont probablement rattachés à tort à cette comorbidité.
 "Dont les symptômes sont rattachés à tord à cette commorbidité"


   Et voilà, cette étude est déjà biaisée, dés le départ: les chercheurs (ses) semblent toujours vouloir nous faire admettre que c'est la SEP (dont ils ignorent toujours les causes et le mécanisme de développement) qui causerait tous ces symptômes associés: donc, si on suit leur raisonnement, une dépression pourrait être un symptôme de SEP ... Donc, les dépressifs, euh ... vous avez des ... symptômes de SEP! Ne pourrait-il pas y avoir d'autres causes à la dépression? Une fois de plus, la SEP aura bon dos ...
   
    Toutefois, j'avais trouvé cette étude, intéressante, car elle note le fait que la dépression, (entre autres choses), pourrait ne pas être due à l'annonce du diagnostic, mais serait antérieure. 
    Ce que j'ai toujours pensé, du reste, car ça fait belle lurette que d'autres études avaient démontré que la dépression, ainsi que d'autres troubles neurologiques ... (causés par des lésions cérébrales?) pouvaient être des symptômes précurseurs du diagnostic de SEP. Et, là, je me demande ce que cette "nouvelle" étude apporte de "nouveau" .... (Les fonds des généreux donateurs ne servent pas à des recherches potentiellement utiles pour faire avancer nos connaissances de la maladie, et donc, pas en vue d'une guérison possible: bref, pendant qu'on finance des études qui ne servent à rien d'autre qu'à confirmer des précédentes, les chercheurs, ceux qui veulent enrayer la progression des maladies, eux, manquent toujours cruellement de fonds pour effectuer des essais ... 
     Le choix des priorités est à repréciser, je pense ..
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Lun 30 Sep 2013 - 21:51

Réflexion perso: 
 
Spoiler:

 (En cache: par conséquent, je rappelle qu'il faut être connecté pour y avoir accès.
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Lun 30 Sep 2013 - 21:57

   Encore une commorbidité ?? Le diabète juvénile! 
 
  Sur MS-UK :
 
   
 Le risque de SEP augmente avec le diabète juvénile.
 
Pour les jeunes, le diabète de type 1 peut augmenter le risque d'avoir la sclérose en plaques. 
Les scientifiques pensent maintenant que certains facteurs environnementaux peuvent jouer un rôle.sur le diabète de type 1 et la sclérose en plaques (SEP) qui sont deux maladies auto-immunes, ce qui signifie que le système immunitaire d'une personne provoque des dommages à leur propre organisme. 
  Le diabète de type 1 (parfois appelé diabète juvénile, car il est généralement diagnostiqué dans l'enfance) est une attaque auto-immune contre les cellules bêta du pancréas alors que dans  la sclérose en plaques, le système immunitaire attaque le cerveau et la moelle épinière. Des recherches récentes ont retrouvé des études antérieures démontrant que les enfants et adolescents atteints de diabète courent davantage de risques de développer une SEP. 
Les enquêteurs ont découvert que les facteurs environnementaux, y compris la date de naissance, peuvent accroître ce risque. Susanne Bechtold, MD, du Département de pédiatrie, Université de Médecine de Munich, en Allemagne, et une équipe de chercheurs, ont analysé des données sur 56 653 enfants et adolescents de moins de 21 ans,  atteints du diabète de type 1,  en Allemagne et en Autriche. Les auteurs ont découvert que 19 de ces patients avaient la SEP. 
  Les chercheurs ont comparé les taux de prévalence de la SEP à travers les données des registres de SEP Pédiatrique et adultes, en Europe centrale et en Allemagne. Ils ont calculé une prévalence de la SEP de 7 à 10 patients pour 100.000 diabétiques de type 1, contre 3 à 5 cas pour 100.000 pour une population non-diabétiques. Le risque pour les patients diabétiques d’avoir une SEP, était de trois à presque cinq fois plus élevé. 
Les enquêteurs ont également cité trois facteurs qui influent et qui pourraient accroitre le risque de développer une SEP : l’immigration, la présence d’anticorps anti-thyroïdiens (uniquement chez les hommes) et le mois de naissance. Il y aurait un risque de SEP, élevé, chez les patients d'origine immigrée. Les auteurs ont écrit: «... nous supposons que les variations de leur fond génétique, ou l’environnement culturel pourrait causer cette augmentation significative du risque de développer simultanément le diabète de type 1 et la SEP." Les patients masculins avec des anticorps spécifiques de la thyroïde ont également plus de risques de développer une SEP. Les anticorps thyroïdiens sont une réponse immunitaire de l'organisme, qui est considéré comme anormal. Aussi, les chercheurs ont noté que parmi les patients « diabétiques-SEP », les dates de naissance ont culminé en Juin et Août. 
  Le Dr. Bechtold a révélé au dailyRx News: «Nous pensons que les facteurs environnementaux sont susceptibles d'influencer le système immunitaire, tel que le niveau de vitamine D au début de la grossesse. La théorie en ce qui concerne le mois de naissance est que la vitamine D a des capacités immunomodulatrices. " Cette étude a révélé que les deux tiers des patients atteints à la fois, de diabète de type 1 et de la SEP  avaient connu un mois de naissance coïncidant avec le  fait que le fœtus avait des niveaux inférieurs suite (au manque) d’exposition aux ultraviolets au début de la grossesse . L'exposition au soleil peut être une source de vitamine D . "Globalement, c'est une spéculation et je ne suis pas au courant de toutes les études portant sur ​​l'influence des différents facteurs environnementaux, en détail, sur le fœtus», a déclaré le Dr Bechtold. 
   Les auteurs ont qualifié leurs résultats, écrivant que le faible nombre de patients atteints de SEP n'a pas atteint la signification statistique. "Dans la prochaine étape, nous allons prendre contact avec chacun des 19 patients pour obtenir des informations plus détaillées sur l'histoire, l'histoire familiale et les données immunologiques», a déclaré le Dr Bechtold au dailyRx News . "C'est seulement avec ces informations, que nous espérons plus détaillées, que nous pourrons donner des conseils."
 
 L'étude a été publiée en ligne en Septembre dans « Diabetes Care », avant publication.
Source: dailyRX © 2013 dailyRx, Inc (30/09/13)
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et comorbidités ...

Message  Domyleen le Lun 30 Sep 2013 - 22:03


    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 23:56