ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


SEP et maladie cœliaque:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SEP et maladie cœliaque:

Message  Domyleen le Mer 2 Oct 2013 - 22:17

  Sur MS-UK:

   La SEP augmente le risque de maladie cœliaque, de façon spectaculaire.
 
 
« Quand j’ai été diagnostiquée SEP, je pouvais avoir été intolérante au gluten, les résultats de la mise en œuvre d'un régime sans gluten produisant souvent une amélioration des symptômes liés au système nerveux. 
  Quand ils faisaient part de leurs améliorations à leurs neurologues,  les patients étaient souvent été accueillis avec circonspection, ou avec un commentaire impliquant un certain « effet placebo». Naturellement, les patients étaient très frustrés quand à la révocation de ce qu'ils estimaient être un facteur important pour leur santé. 
  Alors que par le passé, je n'ai eu que mon expérience clinique en tant que nutritionniste clinique pour m’appuyer sur la façon dont le gluten affectait la SEP, nous avons maintenant une merveilleuse étude qui révèle la forte corrélation entre l'intolérance au gluten et la SEP ». 
   BMC Neurology a publié une étude intitulée «Prévalence de la maladie cœliaque dans la sclérose en plaques», où ils ont signalé que la population SEP semble être 5 à 10 fois plus susceptible de développer la maladie cœliaque que la population globale.
     Fait intéressant, les parents du premier degré étaient 16 à 32 fois plus susceptibles de développer la maladie cœliaque. 
  La maladie cœliaque est sous-entendue être associée à différentes maladies auto-immunes et neurologiques. 
   Afin de voir comment celle-ci est potentiellement liée à la SEP, les chercheurs ont examiné 72 patients souffrant de sclérose en plaques avec leurs 125 parents au premier degré et les ont comparés à 123 témoins sains. On a trouvé10% des patients atteints de SEP ayant des tests sanguins positifs pour la maladie cœliaque, par rapport à 2% des sujets sains. [Remarque: cette étude a montré 2% de la «population générale» atteint de la maladie cœliaque). 
  Ceci est important car nous avons utilisé le chiffre de 1% comme incidence pour un certain temps. J’ai la conviction qu'il est plus élevé et cette étude a le mérite d’aller dans le sens de cette supposition.] Grâce à l'examen de ces mêmes personnes par biopsie, 11% des patients atteints de SEP avait une maladie cœliaque. En outre, ce qui est incroyable, c’est qu’on a trouvé que 32% de leurs parents au premier degré avaient également la maladie cœliaque.
   Aucun commentaire n'a été fait quant au pourquoi les parents au premier degré avaient une telle augmentation marquée, mais c’est tout à fait fascinant. 
   Serait-ce que ceux qui ont des maladies neurologiques, surtout de la variété auto-immune doivent, non seulement être eux-mêmes testés pour la maladie cœliaque, mais devraient également s'assurer que les membres de leur famille fassent un test de dépistage? 
  Les maladies connues pour être associées à la maladie cœliaque, incluant la dermatite et l'anémie par carence en fer, ont été trouvées respectivement, chez 57% et 39% des patients atteints de SEP. 
   Il n'est pas surprenant, étant donné que la SEP et la maladie cœliaque sont deux maladies auto-immunes et que, où il y a une maladie auto-immune qu’il y en a habituellement plusieurs, les chercheurs ont également trouvé des indications d'autres maladies auto-immunes présentes chez ces individus affectés. Plus précisément, la maladie de la thyroïde auto-immune a été trouvée chez 26% et l'arthrite rhumatoïde chez 15% des patients atteints de SEP. 
   Quand un régime sans gluten a été instauré, tous les patients atteints de SEP et ayant la maladie cœliaque, ont connu des améliorations «considérables». 
   Non seulement leurs troubles digestifs se sont améliorés, mais ainsi leurs symptômes du système nerveux. 
   Dr. Rodrigo, le directeur de la recherche, a déclaré que: «Le message principal que nous voulons faire passer aux médecins qui assistent les patients SEP,  est d'effectuer des examens, sérologiques [sang], génétiques et histologiques [biopsie] afin de trouver un possible lien avec la  maladie cœliaque » 


Source: Copyright © Health Now Medical.Tous droits réservés.  (02/10/2013)
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et maladie cœliaque:

Message  Domyleen le Mer 2 Oct 2013 - 22:25

 

  La SEP augmente le risque de maladie cœliaque, de façon spectaculaire.
   Le contraire n'est-il pas également possible???

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: SEP et maladie cœliaque:

Message  Mart67 le Jeu 3 Oct 2013 - 4:53

Bonne question?
Perso je mise sur la deuxième solution, on revient à Kousmine et tous les autres!!!  Laughing
On y vient doucement à prouver des choses déjà observées Laughing  MAIS QU'ON PEUT PROUVER MAINTENANT!!!Laughing CAR IL Y A UNE ETUDE. Very Happy 

"On ne peut rien guérir durablement sans une diète appropriée" Hippocrate IV siècle avant J.C.

"La médecine actuelle ne s'occupe pas de la santé. Elle n'a d'intérêt que pour les maladies"  Dr Catherine KOUSMINE

http://www.prevention-sante.eu/podcast/sortir-sclerose-en-plaque-dr-olivier-soulier/
avatar
Domyleen

Messages : 7914
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et maladie cœliaque:

Message  Domyleen le Jeu 3 Oct 2013 - 14:31

  Eh oui, cette chère Kousmine doit se marrer: au lieu de l'avoir décrédibilisée bêtement, parce que son régime ne "guérissait" pas LA sclérose en plaques, et n'apportait pas d'améliorations chez beaucoup de patients, les "études" auraient mieux fait de rechercher pourquoi ça marchait chez certains. On aurait gagné du temps ...
   Parce que, on nous bassine avec le fameux "la SEP est multifactorielle", mais on ne veut pas admettre qu'un régime peut agir sur l'un des facteurs, justement... Ce doit être valable pour tout le monde, un point c'est tout, sinon, c'est du charlatanisme! 
    Or, la question toujours sans réponses, c'est pourquoi un traitement médicamenteux fonctionne-t-il sur certains patients, et pas sur d'autres? (Mais ... Chuuuut! un médicament, c'est pas pareil, on essaiera de trouver une explication ...)  

Contenu sponsorisé

Re: SEP et maladie cœliaque:

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 7:53