ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Testostérone et atrophie du cerveau

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Testostérone et atrophie du cerveau

Message  Domyleen le Mar 19 Nov 2013 - 1:04

 Sur MS-UK:

La testostérone stoppe l’atrophie de la matière grise, dans la  SEP.
 (18/11/13)
 
Le traitement par la testostérone serait associé à l'inversion de l'atrophie de la matière grise dans une population masculine souffrant de sclérose en plaques (SEP), selon ce rapport de chercheurs. 
 Dans une petite étude pilote sur des patients SEP, hommes, le traitement avec 100 mg de testostérone a été lié à une diminution de l’atrophie de la matière grise, lors d’une phase de 6 mois et l'inversion des niveaux pré-étude avec une augmentation significative dans le gyrus frontal moyen, après 12 mois de traitement, selon Florian Kurth, MD, de l'Université de Californie à Los Angeles, et son équipe. Cependant, le traitement par testostérone n’était pas lié au volume de la lésion ni à l’apparition de nouvelles lésions a déclaré dct Kurth lors d'une présentation orale à la Société pour les Neurosciences. Kurth a également reconnu les risques d'infarctus du myocarde associé à une thérapie avec la  testostérone, mais il a noté que le traitement doit être délivré aux patients, au cas par cas, et qu’on ne doit pas occulter la nécessité de nouvelles études randomisées et contrôlées avec des populations plus importantes, afin d’étudier ce lien, ajoutant que les différences de traitement «ne sont pas purement cosmétiques." 
   Kurth et son équipe ont mené un essai clinique pilote pour étudier l’effet de la testostérone sur la matière grise cérébrale chez 10 hommes avec une SEP Rémittente, après avoir constaté que l'atrophie de la matière grise présentait une "meilleure corrélation avec le handicap que les lésions [de la substance blanche]», dans la sclérose en plaques. 
  Ils ont également noté que les recherches antérieures avaient démontré que la testostérone avait des propriétés neuroprotectrices chez les hommes. 
  Les traitements actuels de la SEP concernent principalement les rechutes et les lésions de la substance blanche. 
   Les participants étaient âgés de 29 à 61an et n'avaient pas reçu de traitements modificateurs de la maladie. Au cours des 18 mois de l'étude, ils ont subi une morphométrie voxel à voxel par IRM lors du recrutement, à 6 mois, 12 mois et 18 mois pour mesurer les changements dans le volume de la matière grise. Pendant les 6 premiers mois, il y a eu une phase d'observation au cours de laquelle les participants n'ont reçu aucun traitement. Au cours des 6 mois suivants, ils ont eu une période de «wash-in" où ils ont été observés pour l'efficacité du traitement. Les 6 derniers mois a été la "phase de traitement" au cours de laquelle il était prévu que les effets complets du traitement par testostérone seraient visibles sur les scanners du cerveau. Au cours de la période d'observation, il y a eu une diminution globale significative de la matière grise. Cette perte a été fortement atténuée au cours de la période de « lavage », période de rodage, et le volume de la matière grise était revenu aux niveaux de base après 12 mois de traitement. 
   Kurth et ses collègues ont noté que le traitement par la testostérone n'avait pas affecté significativement le volume lésionnel global, ni le nombre de nouvelles lésions. Ils ont conclu que ces résultats ont montré que la testostérone peut servir comme traitement complémentaire aux traitements de la SEP actuels, qui empêchent l'inflammation et de nouvelles lésions de la substance blanche. 
  

L'étude a été financée par les subventions du NIH et du MNSS subventions. 
   Les auteurs ont déclaré qu'ils n'avaient pas de conflits d'intérêts.
    Source primaire : Society for Neuroscience
    référence Source:. Kurth F, et al "Le traitement par testostérone augmente la zone de la matière grise chez les hommes atteints de sclérose en plaques" SFN 2013
   Source: MedPage Today © 2013


 

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 8:20