ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

SEP et BIPOLARITÉ:

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

SEP et BIPOLARITÉ:

Message  Domyleen le Mer 27 Nov 2013 - 12:04

Sur MS-UK:

   
  Attention à la bipolarité chez les patients SEP déprimés.
   
27/11/13
 
Les médecins devraient être sûrs d'exclure un trouble bipolaire avant de prescrire des antidépresseurs à des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) qui souffrent de dépression, selon des chercheurs.
 L'équipe, dirigée par Mauro Carta (Université de Cagliari, Italie), a révélé une prévalence accrue des troubles de l'humeur chez les patients SEP, avec l'augmentation relative la plus importante pour les troubles bipolaires. Étant donné qu'il peut être difficile de différencier le trouble bipolaire, en particulier de type II, d'un trouble dépressif majeur, les résultats impliquent un risque pour  la bipolarité chez les patients SEP.
  Cela pourrait conduire à un traitement inapproprié avec des antidépresseurs plutôt qu’avec des  stabilisateurs de l'humeur. Au total, 46,7% des 201 patients atteints de SEP avait toute forme de trouble de l'humeur, comparativement à seulement 5,2% des 804 témoins d’âge et de sexe apariés.
    Le trouble dépressif majeur était le plus fréquent, survenant chez 26,3% des patients contre 4,6% des témoins. Le trouble bipolaire I survenait chez 0,99% contre 0% et le trouble bipolaire II chez 7,50% contre 0,25%. 
     Ces troubles spécifiques ont été basés sur les critères du DSM-IV, mais la même tendance était apparente pour des troubles du spectre de l'humeur détectés avec des critères plus larges du questionnaire sur les troubles. Dans l'ensemble, 27,3% des patients contre 4,9% des témoins ont un trouble du spectre dépressif, et 9,9% contre 0,3% un trouble du spectre bipolaire. "D'un point de vue clinique, on peut considérer que le risque plus élevé de tendances suicidaires chez les patients SEP pourrait éventuellement être liée à des épisodes d'humeur  (incluant la dépression bipolaire) ", écrit l'équipe dans le Journal des troubles affectifs.
      Bien que moins fréquente que la dépression classique, le trouble bipolaire était un trouble de l'humeur relativement plus fréquente chez les patients que chez les témoins. Pour tous les cas ayant un trouble du spectre bipolaire, 18 présentaient un état ​​dépressif, alors qu'il y avait seulement 2,8 cas du spectre dépressifs par cas bipolaire chez les patients atteints de SEP. "La preuve d'une association stricte entre la SEP et le trouble bipolaire est vraiment intéressant à la fois, d’un point de vue clinique et d’un point de vue physiopathologique, "disent Carta et ses collègues : un processus pathologique survenant dans la SEP, tels que le stress oxydatif, pourrait arbitrer le lien entre ces deux maladies, suggèrent-ils.
 
.Source: Nouvelles-Medical.Net (27/11 / 13)
 
 
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: SEP et BIPOLARITÉ:

Message  Domyleen le Mer 27 Nov 2013 - 12:16

    Effectivement, il faut faire très attention: certains, dont M-Pascale, ont connu des erreurs de diagnostic, ayant conduit à des traitements inappropriés entraînant, à mon avis, des conséquences catastrophiques. Ce va-et-vient entre les antidépresseurs et le lithium n'ont pas favorisé sa SEP, et j'espère, M-P, si tu nous lis, que tu bénéficies, enfin, d'une prise en charge adaptée.
    C'est à toi, que je pense, quand je lis cet article.. Je t'envoie plein de bisous (t'aimes pas les smileys). 

    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 23:46