ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Tysabri et cancer du SNC.

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Tysabri et cancer du SNC.

Message  Domyleen le Mer 29 Jan 2014 - 12:46

Sur Thisisms: 
   Cette discussion: 
  http://www.thisisms.com/forum/tysabri-antegren-or-natalizumab-f11/topic24142.html


   Le Tysabri (mais aussi d'autres immunosuppresseurs), serait responsable du développement du Lymphome Primaire du Système Nerveux Central (PCNSL). 
   Or, il y aurait un lien entre la SEP et ce Lymphome, et parfois même une confusion lors du diagnostic car les symptômes se ressemblent:
    (article de 1990):
   http://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/2262803/
    
  
Le lymphome primitif du système nerveux central imite la sclérose en plaques.
Auteurs
DeAngelis LM.
Journal
J Neurooncol. 1990 PTOM; 9 (2) :177-81.



Résumé
Le Lymphome du système nerveux central primaire (PCNSL) peut être confondu avec la sclérose en plaques (SEP) chez les patients qui présentent une dysfonction neurologique, une lésion périventriculaire non-rehaussée, et une pléocytose du LCR.
  L'administration de corticostéroïdes entraîne une amélioration clinique et la régression de PCNSL chez certains patients, ce qui pourrait être interprété comme une rémission d'une poussée de SEP induite par les stéroïdes. Maintenir une dépendance clinique sous corticostéroïde est inhabituel dans la SEP, et devrait conduire à la recherche de PCNSL. L'examen répété du LCR et l'IRM avec Gadolinium en dehors des corticostéroïdes doit permettre de faire la distinction lors du diagnostic.
   En bloquant un type spécifique de cellules immunitaires, Tysabri provoquerait le développement de ces cellules cancéreuses. 
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Tysabri et cancer du SNC.

Message  Domyleen le Mer 29 Jan 2014 - 13:24

Ce lien, aussi: (de 2009):

   http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ana.21782/abstract
    
Résumé
A 40 ans, l'homme avec la sclérose en plaques récurrente-rémittente a développé un Lymphome Primaire du Système Nerveux Central, (PCNSL) après avoir reçu 21 doses de natalizumab en monothérapie. 
   Le PCNSL est une maladie des personnes âgées, la majorité des patients sont diagnostiqués vers 70 ou 80 ans, souffrant d'immunodéficience, l'immunodépression iatrogène, et de certaines maladies auto-immunes telles que des maladies prédisposant, et dans ces pics, des patient quadragénaires ont le  PCNSL 
    Parce qu'il n'y a pas d'augmentation de la prévalence de PCNSL dans la SEP, et que le patient n'était pas immunodéprimé, une association entre le traitement par natalizumab et PCNSL ne peut pas être exclue. 
   Ann Neurol 2009; 66:403-406
   Donc, si je comprends bien, le fait d'avoir été sous Tysabri peut causer un Lymphome Primaire du Système Nerveux Central plus tard (et même vers 70-80 ans)! On peut donc penser qu'à cet âge, certains décès seront tout simplement attribués à ... la SEP!  Rolling Eyes 

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 13:14