ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Partagez
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Zoé le Mer 19 Fév 2014 - 12:43

DE NOUVELLES CIBLES THÉRAPEUTIQUES DANS LA SEP
Une équipe de l’ICM vient de mettre en évidence des interactions de gènes favorisant le développement de la sclérose en plaques (SEP). Ces travaux, publiés dans la revue Genes and Immunity, ouvrent de nouvelles voies de recherche thérapeutique.

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie du système nerveux central dans laquelle le système de défense (système immunitaire), habituellement impliqué dans la lutte contre les virus et les bactéries, s’emballe et attaque les propres éléments de l’individu. Dans le cas de la SEP, la réaction inflammatoire détruit la gaine de myéline protectrice qui entoure les prolongements des neurones (les axones). Cette protection a pour but principal d’assurer une conduction rapide de l’influx nerveux afin que l’information partant du cerveau puisse atteindre rapidement les muscles, et elle permet également de nourrir le neurone et son axone. Des attaques inflammatoires répétées vont altérer le transfert des informations et entraîner des troubles moteurs (difficultés à la marche en particulier), des troubles sensitifs (modification de la sensation du chaud-froid, du toucher, fourmillements, etc.), des troubles de l’équilibre, des troubles visuels ou urinaires. Aujourd’hui, 60 000 à 75 000 personnes seraient atteintes de la SEP et on estime à 2 500 le nombre de nouveaux cas par an en France touchant deux femmes pour un homme majoritairement entre 20 et 40 ans.
La SEP est une maladie multifactorielle c’est-à-dire que son développement est favorisé par l’association de plusieurs facteurs génétiques et environnementaux. L’équipe d’Isabelle Cournu-Rebeix et Bertrand Fontaine, chercheurs à l’ICM, vient de montrer l’implication de nouvelles molécules dans le développement de la SEP. Publiée dans la revue Genes and Immunity, ces travaux montrent le rôle des molécules impliquées dans les processus de migration des cellules du système immunitaire (lymphocytes T) dans le cerveau. L’entrée des lymphocytes T dans le cerveau est une étape cruciale dans le développement de la SEP et constitue une cible privilégiée des traitements actuels. En effet, en bloquant la migration des lymphocytes T vers le système nerveux, on diminue la dégradation de la gaine de myéline, favorisant sa réparation et la restauration des fonctions nerveuses.
Grâce à cette analyse des réseaux de gènes impliqués dans la migration des lymphocytes T, l’équipe de l’ICM vient de mettre en évidence 5 nouveaux groupes de gènes associés à une prédisposition à la SEP. Cette découverte souligne les bases génétiques de l’efficacité de certains traitements existants et représente une mine d’informations pour de futures cibles thérapeutiques.

Sclérose en plaques : schéma d’un processus de démyélinisation de la sclérose en plaques (SEP). © Inserm/Koulikoff, Frédérique
Références :
V Damotte, L Guillot-Noel, N A Patsopoulos, L Madireddy, M El Behi, International Multiple Sclerosis Genetics Consortium, Wellcome Trust Case Control Consortium 2, P L De Jager, S E Baranzini, I Cournu-Rebeix and B
avatar
PatrickS

Messages : 462
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  PatrickS le Mer 19 Fév 2014 - 14:42

Bonjour,

Merci pour cette information.

Je retiendrais principalement cette phrase:
La SEP est une maladie multifactorielle c’est-à-dire que son développement est favorisé par l’association de plusieurs facteurs génétiques et environnementaux


Pour la génétique, les chercheurs s'en occupent. C'est bien.

Pour les facteurs environnementaux, c'est beaucoup plus délicat:
* le docteur Maschi a été radié de l'ordre des médecins pendant près de 40 ans, car il avançait une théorie concernant les ondes électromagnétiques.
* le docteur Seignalet avait du mal à publier le résultats de ses essais dans des revue professionnelles (on ne guérit pas des maladies graves avec l'alimentation).

Le jour ou on accepteras ces théories et qu'on ferra des recherches moins ciblées médicaments, on aura fait un grand pas.

Patrick



Un jours à la fois

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Mart67 le Mer 19 Fév 2014 - 15:45

Je retiens la même phrase que toi Patrick.

Il y bien un chercheur, prix nobel en plus, c'est vrais un peu "ancien", 82 ans qui en parle beaucoup.

1- Prévenir plutot que guérir : entretien avec Luc Montagnier
Suppléments alimentaires et médicaments naturels, réduction du risque de maladies chroniques et d’allergies, nouvelles épidémies, pollution environnementale : sur tous ces sujets – et bien d’autres, on peut agir concrètement. Interview de Gilles Marchand.

 
mais je crois que la remarque trouvée sur un site explique pas mal de chose et est malheureusement à méditer.

Pour le moment les instances officielles n'ont pas relayé l'information, car si un changement de mode de vie alimentaire permanent peut guérir du sida comme l’affirme Luc Montagnier, alors il peut aussi améliorer ou guérir un grand nombre d'autres maladies graves, ce qui entrainerait l'abandon quasi systématique des médicaments et l'effondrement des lobbys pharmaceutiques.


avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Zoé le Mer 19 Fév 2014 - 16:52

Marthe, Patrick, j'entends bien ce que vous dites et vous savez que je le partage, mais l'information que j'ai donnée sur la découverte faite par l'Institut du cerveau et de la moelle est importante.
Et si vous suivez le lien que Liseline avait posté dans l'un de ses messages et écoutez à nouveau l'entretien du docteur Olivier, vous verrez que celui-ci indique que pour sortir de la SEP il y a 3 éléments qui comptent chacun pour 30 %, l'aspect immunitaires (qui est traité par les chercheurs et qui est celui de mon post), l'aspect alimentaire (que nous suivons tous les trois) et l'aspect psychologique sur lequel nous avons beaucoup débattu.

Mart67

Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2013

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Mart67 le Mer 19 Fév 2014 - 17:23

Il n'y a pas de problème Zoé, l'information est effectivement très importante.
Si tu as pris mon message comme une agression, je m'en excuse, ce n'était pas mon intension.

Je suis simplement un peu agacé qu'il n'y ait pas plus de recherche sur le rôle de l'alimentation. On nous bassine avec des manger équilibré, varié tout en nous assommant de publicités sur les produits laitiers par exemple, qui devraient être "nos amis pour la vie" pour satisfaire les grands groupes agroalimentaire.

Va-t on régler le problème génétique par des médicaments (la pharma sera satisfaite) tout en continuant d'affaiblir le terrain (l'agro sera contente).

Bref un équilibre pas bien naturel mais très lucratif (tout le monde y trouve son compte).

Zut, je me suis encore lâchée,
encore désolée Embarassed 

bonne soirée
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Zoé le Mer 19 Fév 2014 - 19:02

Marthe, je ne prends pas cela pour une agression, ne t'en fais pas. C'est juste que sur nombre de sujets bien détermines reviennent toujours des commentaires sur l'alimentation qui relèvent d'autres thématiques et qui figurent sur d'autres post. Je trouve cela dommage et je t'invite à nouveau à te connecter sur le lien de Liseline pour constater que la recherche sur les aspects immunitaires est aussi importante que l'alimentation. cat
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Zoé le Mer 19 Fév 2014 - 19:13

Et j'ai oublié de dire que les recherches actuellement menées à l'ICM ont notamment pour objet de trouver comment réparer la gaine de myéline ce qui nous permettrait au mieux de remarcher un jour normalement ou dans une approche plus altruiste d/'espérer que celles ou ceux qui seront touchés par cette maladie ne connaîtrons pas ce type de handicap.
 
avatar
PatrickS

Messages : 462
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  PatrickS le Mer 19 Fév 2014 - 19:27

Bonsoir,

Je suis d'accord avec toi concernant l'aspect génétique. 
Ce que je voulais dire, c'est qu'on cherche uniquement dans une direction, les autres causes de notre pathologie, on s'en fout un peu. 
L'idéal est de faire des recherches avec différents types de médecins (neurologues, nutritionistes....) et il me semble que le professeur Montagner s'est exilé en Chine pour faire ses travaux la bas, car en France, ce n'est pas possibles (différents médecins qui travaillent main dans la main).

Une piste pour réparer la gaine de myéline est justement alimentaire. Il faut bien apporter les bons acides gras pour qu'elle se reforme (huile de coco bio, 1 cuillère à soupe par jour, valable aussi pour Alzheimer et autres pathologies)
. La partie génétique l'empèchera de se redétruire. 
Donc il faut les deux? 
Patrick



Un jours à la fois
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Zoé le Mer 19 Fév 2014 - 19:44

C'est exactement ce que je dis dans mes messages mais je crois que je vais arrêter d'écrire parce que vous ne lisez pas ce que j'essaye de faire passer comme info. 

Contenu sponsorisé

Re: De nouvelles cibles thérapeutiques dans la SEP

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 26 Mai 2018 - 12:09