ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Effet rebond après l'arrêt du Tysabri.

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Effet rebond après l'arrêt du Tysabri.

Message  Domyleen le Mar 10 Juin 2014 - 20:54

 Sur MS-UK:

  Rebond de la SEP après l'arrêt de Tysabri
(06/09/14)


    L'activité anormale de la SEP reprend après l'arrêt du Natalizumab (Tysabri).
.Gueguen A, Roux P, R Deschamps, Moulignier A, C Bensa, Savatovsky J, F Heran, goutte O
 
 .Résumé
 Objectif: caractériser la récidive de l'activité inflammatoire de la sclérose en plaques (SEP) pendant l'année suivant l'arrêt du  natalizumab (NTZ)
. MÉTHODES: Trente-deux patients atteints de SEP ont été inclus dans une étude de cohorte monocentrique. Les données ont été recueillies de façon prospective pendant et après le traitement NTZ, à l'aide des évaluations cliniques et IRM. La première rechute survenant après une interruption du NTZ a été le premier critère pris en compte.  Le nombre de lésions rehaussées par le gadolinium avant, pendant et après le traitement NTZ, ont été comparés. 
  RÉSULTATS: Au cours de l'année suivant l'arrêt du NTZ, la probabilité de rechutes, cumulées a été estimée à 52,9% et une inflammation anormalement élevée a été remarquée, à l'IRM.Cela a été défini par un certain nombre de lésions rehaussées par le gadolinium> 5 et le dépassement des lésions existantes avant l'initiation du traitement NTZ . Le rebond de l'activité de la SEP après l'arrêt du NTZ a été caractérisée par l'association inhabituelle des rechutes et de l'inflammation détectées à l'IRM.
  La probabilité cumulative de rebond a été estimé à 39% et survenant le plus souvent entre 3 mois et 9 mois après l'interruption du NTZ. 
  Le risque de rebond semble lié à un taux de rechute annualisé supérieur et un score inférieur de l'EDSS par rapport à avant l'initialisation du NTZ . Rebond a été associée à des rechutes récurrentes sévères chez 9% des patients. 
  CONCLUSIONS: Cette étude identifie le rebond après l'arrêt du NTZ comme une association de rechutes et une forte activité constatée à l'IRM. 


Source: J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2014 29 mai MIE:. JNNP-2014-307591. doi: 10.1136/jnnp-2014-307591 & Pubmed PMID: 24876183 (06/09/14)

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 3:31