ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Domyleen le Mar 24 Juin 2014 - 10:28

  Sur MS-UK:
    
 Le premier signe de Parkinson et de la SEP pourrait être un mal de ventre.
 
L'anxiété ou l'anticipation peuvent souvent conduire à un sentiment de "nœuds dans l'estomac» , ce qui se dissipe généralement quand on en connaît la source….  Mais les scientifiques ont découvert que ce phénomène peut être provoqué par les voies nerveuses qui font le lien entre l’intestin et le cerveau et avoir un rapport avec les maladies dégénératives telles que la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques (SEP), ainsi que certains problèmes de santé mentale 
  Le Dr Anton Emmanuel, consultant neuro-gastro-entérologue à l'University de Londres et à l'Hôpital National de Neurologie, a expliqué que «L'intestin et le cerveau partagent la même chimie des nerfs et ont un dialogue."C'est pourquoi, lorsque vous ressentez le stress et d'autres émotions fortes, comme la peur, il conduit à des symptômes gastro-intestinaux, comme se précipiter aux toilettes." 
   Une étude récente suggère que les maladies du cerveau peuvent être causées par un mal au ventre parce que ces signaux se déplacent également dans la direction opposée. L'étude, qui a été publié dans le journal des troubles du mouvement, a constaté que les personnes souffrant de la maladie de Parkinson avaient une prévalence plus élevée d'une maladie appelée « prolifération bactérienne intestinale », ou SIBO. Dans SIBO, des bactéries, en principe inoffensives, prolifèrent en grand nombre dans l'intestin grêle. Les symptômes comprennent l'excès de gaz, le ballonnement abdominal, la diarrhée et les douleurs abdominales. Personne ne sait exactement combien de personnes en souffrent, étant donné qu’elles sont rarement diagnostiquées ou que l’on confond avec le syndrome du côlon irritable, mais on estime qu’il peut y avoir jusqu'à 300.000 personnes atteintes en Grande-Bretagne, et les chercheurs suggèrent que les bactéries peuvent produire des substances chimiques qui affectent les nerfs dans l'intestin, et qui passent sur ​​les dommages au cerveau - et aboutir à la maladie de Parkinson et sclérose en plaques. 
    Dr Emmanuel a dit: «Nous pensons maintenant que les maladies neurologiques telles que la Sclérose En Plaques et la maladie de Parkinson sont liés à l'intestin, qui étant plus perméable, permet le passage d’agents pathogènes dans la circulation sanguine et provoque une réponse d'anticorps. Soit les agents pathogènes, directement, ou la réponse immunitaire, indirectement, peuvent endommager les tissus nerveux. Les nerfs endommagés transmettent ensuite ces signaux négatifs au cerveau. 
   Dans la maladie de Parkinson, une petite partie du cerveau devient progressivement endommagée au fil de nombreuses années, soit, donc, quelque chose qui affecte surtout des personnes âgées. 
    La SEP est la maladie neurologique la plus répandue chez les jeunes adultes et se produit lorsque le système immunitaire attaque le système nerveux.
   Les deux maladies touchent environ 100.000 personnes et 127,00 au Royaume-Uni respectivement. Toutes les deux présentent une variété de symptômes, qui affectent la motricité   aussi bien que causer la fatigue, la douleur et la dépression. Il existe des médicaments qui peuvent soulager les symptômes, mais encore aucun remède ou traitements qui ralentissent vraiment la progression des maladies. 
    Les scientifiques espèrent que cette découverte ouvrira la voie à de nouveaux traitements pour ces deux affections invalidantes. Ils vont, désormais, cartographier le «génome bactérien» , qui permettra d'identifier les bactéries dans l'intestin d'un individu - quelque chose qui,  espèrent-ils, permettra, finalement, aux médecins, de prescrire des traitements adaptés pour perméabilité de l'intestin, améliorant, ainsi,  des symptômes neurologiques. Jusque-là, la corporation des médecins de l’United European Gastroenterology exhorte la population à maintenir une bonne hygiène alimentaire, y compris en mangeant les aliments qui stimulent et encouragent les bonnes bactéries pour une digestion efficace. Cela peut avoir un effet particulièrement positif sur les troubles de l'humeur tels que l'anxiété et la dépression. Ils recommandent de manger beaucoup de fibres et de probiotiques, comme le yogourt, ainsi que de limiter le sucre, les aliments transformés, les graisses animales et l'utilisation d'antibiotiques, antiacides et d’anti- inflammatoires, car cela peut provoquer des déséquilibres dans l'intestin. 
   Source: The Daily Mail © Associated Newspapers Ltd (23/06/14)
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Domyleen le Mar 24 Juin 2014 - 10:39

Ce site sur la Prolifération Bactérienne Intestinale (SIBO pour "Small Intestinal Bacterial Overgrowth), et les aliments à éviter:
    http://www.foodintolerances.org/french/Small_intestinal_bacterial_overgrowth.aspx
   
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Domyleen le Mar 24 Juin 2014 - 10:55

 Et on en revient au "Leaky Gut Syndrom", dont on avait parlé je ne sais plus où dans le forum ...  Embarassed 


   (Leaky Gut Syndrom = Syndrome de l'intestin perméable!) 


   La Recherche piétine, car ça fait un bon bout de temps qu'on tourne autour de ce problème de perméabilité de l'intestin et du lien qui existe avec les maladies du cerveau, y compris des troubles mentaux. ... 
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Zoé le Mar 24 Juin 2014 - 13:14

Oui Domi, cela fait un moment que l'on en parle, déjà Catherine Kousmine l'avait compris.

Alors ils sont tous bien gentils ces chercheurs qui avancent mais qui au bout du compte ne trouvent rien pour nous sortir de la mouise dans laquelle nous nous trouvons.


J'ai un tel sentiment de lassitude que je ne poste même plus les articles que je trouve....

avatar
PatrickS

Messages : 406
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  PatrickS le Mar 24 Juin 2014 - 14:30

Bonjour,

 Dr Emmanuel a dit: «Nous pensons maintenant que les maladies neurologiques telles que la Sclérose En Plaques et la maladie de Parkinson sont liés à l'intestin, qui étant plus perméable, permet le passage d’agents pathogènes dans la circulation sanguine et provoque une réponse d'anticorps. Soit les agents pathogènes, directement, ou la réponse immunitaire, indirectement, peuvent endommager les tissus nerveux. Les nerfs endommagés transmettent ensuite ces signaux négatifs au cerveau. 

Comme Zoé l'a dit, Kousmine en parlait déjà, puis Seignalet. Et on les a traité d'illuminés.
Réparer la muqueuse intestinale est donc (selon moi) le premier pas à faire. Et cela passe par l'alimentation.

Patrick



Un jours à la fois
avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Domyleen le Mar 24 Juin 2014 - 22:54

J'ai un tel sentiment de lassitude que je ne poste même plus les articles que je trouve....



   Je te rejoins, point de vue lassitude. Moi non plus, je ne m'amuse plus à lire tout ce qui sort sur la SEP ... ça se répète sans arrêt, on tourne en rond.... 
    Quand aux "nouveaux traitements", ce qui me décourage, c'est qu'on ne connait pas les effets secondaires à long terme, et nous continuons de découvrir, plus de 20 ans après leur autorisation de mise sur le marché , de "nouveaux" effets secondaires des anciens "nouveaux traitements". (Ex: Copaxone, qui a toujours été considéré comme le moins dangereux ... Et aussi le moins efficace). 
      Par contre, il y a de l'espoir, car on constate de plus en plus que les recherches sont plus diversifiées et concerne des domaines non explorés (ou abandonnés) jusqu'à maintenant. 
    Les recherches sur les liens "sang-système nerveux" sont de plus en plus nombreuses ... Et n'intéressent pas uniquement la Neurologie. (Quand on cherche des études sur la SEP, il y en a peu qui soient "prometteuses", mais les maladies neurologiques dégénératives -- dont la SEP-- concernent aussi les spécialistes vasculaires, les hématologues etc .. et maintenant, les gastro-entérologues, et leurs recherches ne paraissent pas sur les sites "SEP" (fief encore gardé par les neuros"). 


      Sinon, je pense que les technologies d'IRM et autres radios permettent des progrès spectaculaires, or tous les labos et hôpitaux ne peuvent s'offrir les modèles de pointe. Patience, encore... 
     
    Une des raisons pour lesquelles je m'intéresse moins aux "news" qui sortent sur la SEP, c'est le fait de prendre conscience que tout nouveau traitement "prometteur", ne m'apportera rien d'exceptionnel, et je constate que ma SEP n'évolue plus, tout ce que je fais depuis 5 ans, c'est maintenir l'état actuel pour éviter l'aggravation. J'ai l'impression de mieux gérer les symptômes, de mieux comprendre ce qu'il se passe quand ça ne va pas sans vraiment craindre "l'épée de Damoclès". En fait, j'ai repris un peu le contrôle de mon corps ... Et des distances vis-à-vis de ma SEP. 


      Si tu es lasse, Zoé, essaye, aussi, de profiter de cette période estivale pour te changer les idées. Ne pense pas qu'à la SEP, et essaye, au moins pendant la période des vacances, de faire un "break" avec tous les sites de SEP: il faut se faire une raison, pendant les vacances, il n'y a pas d'activité, et pas de news! 
    Allez, repose-toi un peu, vide-toi la tête, et dis-toi, qu'on aura rien de nouveau avant Septembre, de toute façon. 

      
avatar
Zoé

Messages : 175
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : Paris

Re: Mal de ventre et ... Parkinson, SEP .... Etc...

Message  Zoé le Jeu 26 Juin 2014 - 13:19

Merci,
Tout ce que tu décris Domi est exactement ce que je ressens. Moi aussi, je pense être stabilisée avec des hauts et des bas, le plus dur étant, au delà des difficultés de marche, la fatigue et ces larmes qui noient mes yeux à chaque difficulté.
Finalement le travail est si dur que pendant que j'y suis je ne pense à rien d'autre derrière mon ordi ou pendant les réunions que d'essayer de le mener à bien comme si mon état de santé était normal. Donc ne pas penser, ne pas y penser ....
Mais tous les soirs la spasticité avec la fatigue, tous les matins les pertes d'équilibre et les tremblements et dans la rue le regard des autres : qu'est ce qu'elle a celle là, pourquoi elle marche au ralenti, pourquoi ne marche t'elle pas droit .... et là que tu le veuille ou non tu ne peux qu'y penser ....

Oui la recherche piétine, comme me l'a dit mon neurologue elle avance, mais elle avance LENTEMENT.

Alors il nous faudra encore à toutes et à tous, beaucoup de courage et de patience ...
 

    La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 7:08