ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis


Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Partagez

nigouss

Messages : 5
Date d'inscription : 11/12/2012

Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  nigouss le Sam 9 Mai 2015 - 16:46

L’essai clinique est sur le point de débuter. En juin. Un seul patient. L’enjeu est énorme. Une maladie réputée incurable pourrait être soignée. Et un vaccin serait possible. Le professeur Jean-Marie Saint-Remy, fondateur de la spin-off ImCyse, est à la veille d’une consécration. Il aura bientôt vaincu la sclérose en plaques.

Un premier patient, pour un essai clinique aussi crucial qu’une thérapie qui guérirait définitivement la sclérose en plaques, ça paraît peu. Mais le défi est gigantesque, et ne peut attendre l’arrivée des futurs patients annoncés.
On imagine la pression. D’abord pour le patient (ou la patiente) en question, qui n’a pas souhaité livrer son témoignage ici. À quoi bon s’exposer maintenant dans la presse? Aussi prometteuse que soit l’expérience, il n’y a pas encore à se vanter d’une victoire, avant qu’ait eu lieu le combat. Mieux vaut arriver avec la bonne nouvelle d’une réussite, d’une guérison !
La première injection du traitement proprement dit aura lieu dans moins d’un mois, en juin. L’heure est à la concentration, aux préparatifs finaux, à la prière…
Et on imagine aussi la pression pour le corps médical qui l’entoure, le médecin de ce (cette) patient(e), le professeur Vincent Van Pesch, neurologue aux cliniques universitaires Saint-Luc. Et surtout pour un autre professeur, Jean-Marie Saint-Remy, celui par qui tout est devenu possible, l’homme de science qui a mis la thérapie au point, avec son équipe d’une petite quinzaine de chercheurs. Nous le retrouvons au bio-incubateur de la KUL, dans les locaux d’ImCyse, la société qu’il a fondée en juillet 2010. ImCyse est aussi installé au Giga du Sart Tilman à Liège. Wallonie, Flandre, Bruxelles, … les trois régions sont impliquées.
La sclérose en plaques
Une maladie de femme 14.000 cas en Belgique.
Le traitement à l’Interféron coûte 11.250 euros par an au patient (avant intervention de l’Inami).
Se déclare entre 20 et 35 ans.
:Les femmes sont deux à trois fois plus touchées que les hommes.
Maladie inexistante dans l’hémisphère sud
L’enthousiasme et l’intensité du moment, c’est dans les yeux de Jean-Marie Saint-Remy que nous les lisons aujourd’hui. Le professeur se sait à un doigt d’une réussite immense. Sa thérapie est révolutionnaire, au sens où l’approche est différente, un peu à la manière de l’œuf de Colomb. Le docteur Saint-Remy n’a pas aménagé ou transformé des outils existants, qui font très bien ce qu’ils ont à faire, dans les limites étroites de leur périmètre. Non, il en a inventé d’autres, d’une autre nature, dans une autre dimension stratégique. Et sa trouvaille lui a permis d’envisager de guérir, d’éliminer définitivement le facteur de maladie, là où l’état actuel de la médecine permet seulement de gérer des symptômes, avec le secours de médications dont les effets secondaires finissent par faire plus de mal que de bien.
Ce que la plateforme technologique d’ImCyse met en œuvre représente un espoir de se débarrasser de la sclérose en plaques, mais aussi d’autres maladies auto-immunitaires. Non seulement d’en guérir, mais aussi de s’en prémunir, car la technique d’ImCyse ouvre aussi la voie à des campagnes de vaccination. "Les traitements classiques de la sclérose en plaques, à base de corticoséroïdes, d’anticorps monoclonaux, de molécules chimiques, ne sont jamais qu’un mauvais compromis entre la prise d’un maximum de médicaments, pour un effet maximum, et un minimum d’effets secondaires indésirables", explique Jean-Marie Saint-Remy. Dépasser la logique du mauvais compromis rendra possible l’impossible.
Dans la cuisine intérieure
Le regard de Jean-Marie Saint-Remy pétille quand il en vient à expliquer la recette magique d’ImCyse. Ici, on entre dans la cuisine intérieure de notre bien-être physiologique ou de notre malheur. Le thème du jour: la sclérose en plaques.
L’origine de cette maladie reste "mystérieuse", explique le professeur, "inflammation, infection, toxicologie,..?" On n’en saura rien, mais il ne faut pas nécessairement en connaître l’origine pour la guérir. L’essentiel est de comprendre le mécanisme et de l’enrayer.
Lentement, pour laisser à son interlocuteur le temps de soupeser chaque pièce, le médecin démonte la machinerie de la sclérose en plaques, avec force schémas. "La maladie attaque la myéline, gaine protectrice des neurones. Celle-ci s’enflamme et, dans ce foyer de troubles, se mue en antigènes, qui sont vus par l’organisme comme des protéines ‘étrangères’. Alerte! Le gendarme immunitaire qui, dans la périphérie de notre corps, veille au grain, en communication permanente avec le centre nerveux des neurones, se réveille. Branle-bas de combat et réactions en sens divers: inflammatoires, destructrices…" Le gendarme perd la tête et finit par détruire sa propre caserne. La maladie auto-immunitaire s’installe. C’est l’escalade, le combat nourrit le combat, l’insurrection s’étend. "Cerveau et moelle épinière subissent des dégâts. La matière grise, centre des connexions, est touchée. La matière blanche aussi, qui règle les émotions, la mémoire, la mobilité…
" "Je est un autre", écrivait Rimbaud dans une formule paradoxale qui a interpellé bien des philosophes, toujours attirés par le tissu de contradictions qui enveloppe l’humanité. Ce paradoxe littéraire, les personnes atteintes d’une maladie auto-immunitaire le vivent dans leur corps, lequel se rebelle par traîtrise, ou plutôt victime d’un énorme malentendu.
Le professeur poursuit: "La première réaction du neurologue, face à la sclérose en plaques, est alors de limiter l’effet boule de neige de l’inflammation, à grands renforts de corticostéroïdes. L’arme est efficace, elle permet de gagner du temps, mais pas sans risques: diabète, cataracte, prise de poids…" La liste des dommages collatéraux laisse dubitatif. Et si l’ennemi est intimidé, il continuera néanmoins son travail de sape.
La deuxième réaction consiste à agir sur le mécanisme de communication de l’organisme." Le grabuge étant lié à une erreur d’interprétation des messages chimiques, on peut effectivement bloquer les canaux de transmission des messages. Donc, explique Jean-Marie Saint-Remy, "neutraliser, dans le cerveau, l’action destructrice. La cible est alors la réponse immunitaire. Le principe est d’empêcher la cellule qui porte l’information dangereuse d’atteindre le niveau central. Et dans ce but, on interrompt toute communication. Une solution radicale, à hauts risques, qui entraîne, immanquablement, son lot de dysfonctionnements divers." Dans cette stratégie casse-cou, où l’on neutralise tout le système immunitaire, les armes sont des anticorps monoclonaux ou une poignée de molécules chimiques. Il en existe six ou sept sur le marché, précise le professeur.
Le troisième scénario – et ici Jean-Marie Saint-Remy pénètre dans sa zone expérimentale –, consiste "à supprimer la seule réponse immunitaire qui s’attaque à la myéline. On ne touche à rien d’autre!" En somme, après le tapis de bombes aveugle, apprendre à viser et abattre le fauteur de troubles et lui seul. La solution radicale, c’est d’organiser ce commando: "Un antigène spécifique à la myéline. Ainsi, aucun danger d’effets secondaires, le système immunitaire est préservé et on ne va jamais trop loin dans le traitement." Il n’y aura pas de pont trop loin… La nouvelle thérapie d’ImCyse évacue la problématique de l’équilibre instable entre dosages médicamenteux et dommages collatéraux. "Ce n’est pas un rêve, c’est une réalité…"
Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, mais rien ne vaut un dessin. Jean-Marie Saint-Remy saisit son crayon et trace un schéma limpide."
Ici, se trouve la source de myéline qui, chez la personne atteinte de sclérose en plaques, produit et diffuse des séquences de myélines défectueuses. Ces séquences, une fois lâchées, sont alors détectées comme des protéines étrangères, antigènes, par des ‘guetteurs’, qui circulent, en permanence, à l’affût de tout événement qui se présente. Ce sont les ‘cellules présentatrices d’antigènes’." Il dessine ce guetteur, petite cellule sans grade, qui a saisi la petite séquence de myéline et qui la présente gentiment à sa surface, semblant dire à qui veut l’entendre: "Tiens, regarde ce que je viens de ramasser!" Or passe par là une autre cellule, répondant au nom de "lymphocyte T", dont le rôle est justement d’analyser les trouvailles de ces cellules présentatrices, et, surtout, de décider d’une action. Car ce gradé va donner des ordres. Le bout de myéline empoisonné, qu’il voit dans les mains du guetteur, le motive à lancer une attaque. Dans sa logique carrée, il bombarde l’origine du mal, la source de myéline. Sans se rendre compte, évidemment, qu’en intensifiant son attaque contre l’usine de myéline, la production devient de plus en plus empoisonnée, ce qui l’oblige à redoubler d’efforts: le cercle vicieux est lancé. La sclérose en plaques est un phénomène d’emballement et "la maladie dépend du niveau d’intensité de la réaction du lymphocyte T".
La stratégie gagnante
Où réside alors le point faible, le talon d’Achille de l’adversaire, la clé qui permettra retourner la situation? "Là", indique Jean-Marie Saint-Remy. Et il montre la petite séquence de myéline empoisonnée présentée par le guetteur. Cette petite protéine que le lymphocyte T s’apprête à lire. "Nous avons trouvé le moyen de modifier le message. À la séquence de myéline, nous ajoutons un petit bout d’information. La formule se résume à quatre lettres: CXXC. ‘C’ pour cystine et ‘X’ pour acide aminé. C’est-à-dire, dans notre jargon, un motif contenant une activité d’oxydoréduction, qui va programmer le suicide des cellules présentatrices, lesquelles seront dès lors forcées à s’autodétruire." Un mot de quatre lettres, glissé dans un message codé: la décisive opération de contre-information va inverser le cours des choses. Car, à la lecture du message, revu et corrigé par l’équipe du professeur Saint-Remy, le gendarme lymphocyte T prendra une tout autre décision, une autre direction. Au lieu de s’attaquer à la source de myéline et de jeter ainsi de l’huile sur le feu, alimentant le brasier intérieur, il tuera simplement le messager.
Dans "Œdipe Roi", Sophocle faisait dire à Antigone: "Personne n’aime le messager de mauvaises nouvelles." Shakespeare en rajoutait une couche et faisait "tuer" ce messager. Le procédé, qui ajoute une note dramatique au théâtre, prend ici un autre sens: il permet, au contraire, de dénouer la tragédie qui se joue au sein de l’organisme. Jean-Marie Saint-Remy précise: trois injections suffisent. Trois coups avant un lever de rideau. Changement de décor. Le cercle vicieux est transformé en cercle vertueux, le processus inflammatoire est enrayé, une phase de récupération s’enclenche. Le visage de Saint-Remy s’illumine, il est formel: "Le patient est sûr de pouvoir récupérer ses fonctions altérées! Du moins en partie."
Cette thérapie cellulaire, dite autologue, consiste en une prise de sang pour prélever des cellules sanguines du patient. En culture, l’équipe médicale effectue son opération de désinformation. Quatre stimulations permettent d’obtenir une sélection homogènes de cellules à activité thérapeutique. Une fois que les lymphocytes T, porteurs du message imposé par le code CXXC, sont transformés en tueurs de messagers, ils sont réinjectés et le miracle s’accomplit. Il faut compter deux mois environ, entre la prise de sang et la réinjection. Dont 24 h de test et 4 à 6 semaines de mise en culture. Le schéma a été validé, standardisé, s’appuyant sur un modèle animal de thérapie cellulaire. Quelques souris ont été induites en maladie, un minimum, mais avec des protocoles qui miment, au maximum, le modèle humain. Le premier patient, qui aujourd’hui se prête à l’essai clinique, a été recruté en janvier et recevra l’injection en juin, à Bruxelles, aux cliniques Saint-Luc. D’autres patients seront recrutés entre-temps dans les trois hôpitaux belges avec lesquels ImCyse collabore : Saint-Luc (UCL), Sart-Tilman (ULg), Gasthuisberg (KUL). Pour suivre le même protocole et confirmer les données. L’horizon? Fin 2016, si tout va bien, les résultats complets de cette première étude seront connus. La population visée en première instance? Les patients victimes de la forme récurrente de la maladie, chez qui la sclérose n’a pas encore trop lourdement affecté l’organisme. Une fois le principe acquis, le developpement complet prendra encore plusieurs années. La question qui se posera à ImCyse sera celle de l’échelle, du déploiement d’une technique désormais éprouvée. Le professeur évoque des campagnes de vaccination directe auprès de populations à risques, dont il reste à définir le profil (hérédité, environnement…).
Développement
Jean-Marie Saint-Remy conclut: "ImCyse est une plateforme technologique, pas un nouvel emballage pour une babelutte!" C’est-à-dire un vivier de solutions. Et la technique qu’il est en train de valider pour la sclérose en plaques vaut pour d’autres maladies auto-immunitaires. Au premier rang desquelles… le diabète insulino-dépendant.
Effectivement, on imagine la pression. L’enjeu de l’essai clinique en cours est considérable. "Il s’agit d’une technologie de rupture, révolutionnaire, et nous avons l’ambition de la développer dans de nombreux domaines", nous glisse Pierre Vandepapelière, CEO d’ImCyse.
Une porte s’ouvre. Les investisseurs commencent à s’y presser: Meusinvest, Biogenosis… Un premier plan d’investissements a été lancé en 2012. Après la Flandre – ImCyse est devenue spin-off de la KUL en 2011, six mois après sa création –, la Région wallonne est venue la soutenir et l’Europe lui a accordé un gros subside pour son projet dans le diabète. "Le but est d’arriver à guérir ces maladies sévères, on a le potentiel. ImCyse peut devenir un leader mondial de l’immunothérapie.   
avatar
PatrickS

Messages : 417
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  PatrickS le Dim 10 Mai 2015 - 8:18

Ca a l'air prometteur. 
En espérant que cela fonctionne.

Patrick



Un jours à la fois

alnama

Messages : 479
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 56
Localisation : En région

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  alnama le Lun 11 Mai 2015 - 8:29

Info ou intox ? Essai thérapeutique avec un seul patient ?????
Difficile de prendre cet article au sérieux. A suivre ...
http://www.lecho.be/detail.art?a=9631003&n=8069&ckc=1
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Domyleen le Lun 11 Mai 2015 - 12:23

   En effet, cette "info" ne paraît pas sérieuse ... 
   Et ce "journal", "l'écho", c'est quoi? Impossible de trouver des infos sur ce journal, autres que ce qui figure en page d'accueil: 
 _ Accueil,
 _ Les Marchés, (journal financier? Là, j'en doute, même si les mots "Marchés" et d'autres termes utilisés en Economie sont souvent (en fait, presque toujours ...) employés.)
 _ Mon Argent, (Lol!). 
 _ Sabato,  ??? (j'ai vu des "news" sans intérêt qu'on peut trouver partout sur le net, genre "news people" ... ).


   Quand à la  spin-off "ImCyse",, c'est quoi? Même mon ami Google ne me donne pas d'infos sur cette "Start-up" et son créateur? 

    Et ce "Miracle"... Saint-Rémy est en passe de faire un miracle? D'habitude, c'est après qu'ils se soient produits qu'on parle de "miracles", non? Et tout ce mystère qui entoure l’imminence d'un miracle ne me dit rien qui vaille, donc, j'attends qu'il se réalise, (le "Miracle") et que d'autres médias en parlent de façon plus ouverte. 
   Alors, ou bien, la "communication" laisse à désirer (gravement, j'trouve, pour le but économique et financier qu'il semble vouloir afficher), ou bien, .. c'est une sorte d'arnaque ... 

    Nigouss, as-tu plus d'infos? (entre autres, sur le journal qui a publié cette info), Merci ... 

sylviane

Messages : 327
Date d'inscription : 02/05/2010

nouveau vaccin

Message  sylviane le Lun 11 Mai 2015 - 19:05

bonsoir,

Je viens de faire des recherches approfondies sur google.


Le dr Saint Rémy est bien répertorié en tant que chercheur ...

Il y a plusieurs liens sur Imcyse . Une unité de recherche en biotechnologie ....

Il y a plusieurs hopitaux concernés apparemment à LOUVAIN j'ai cru comprendre.

Un essai sur une seule personne ? Oui en effet ...

Mais sans doute vaut-il mieux essayer sur une personne qui se porte volontaire pour servir de cobaye ?

Le coeur artifiçiel est bien transplanté au cas par cas .

Enfin on peut toujours espérer, cela aide à avancer.

bonne soirée à tous
avatar
jack88200

Messages : 171
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 51
Localisation : Vosges

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  jack88200 le Lun 11 Mai 2015 - 19:18

serions nous assez stupides de croire qu'un médecin guerirait la SEP au détriment du fric que les lobbys pharmaceutiques se font sur notre dos en vendant des tonnes de médocs ? J'en doute vraiment !

Je me méfie toujours de ces effets de grandes phrases qui choquent et qui vous donnent espoir. Mais si vraiment on voulait nous donner de l'espoir, on ferait des recherches sur l'argent colloïdal qui fait des miracles sur la SEP, on le sait tous ici, ou sur la vitamine C à hautes doses qui a prouvé son efficacité sur certaines maladies, et le chlorure de magnésium qui a des effets bénéfiques sur les symptômes de la SEP. Mais ces produits sont naturels et non brevetables et ne peuvent rapporter aucun centilme aux laboratoires, qui du coup, ne font aucune recherche !

Alors moi, ce genre d'annonce, ça m'énerve au plus haut point.



Jacques
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Domyleen le Lun 11 Mai 2015 - 23:23

   Merci, Sylviane, d'avoir effectuer ces recherches... (Perso, j'ai repris les séances de kiné, ce qui n'était vraiment pas du luxe, mais je suis tellement crevée quand je rentre, que je m'endors, et suis incapable de bosser, même sur l'ordi).


    Ce qui me gêne toujours, c'est que cette info étonnante soit divulguée dans un média "minable". (Bon, ce n'est que mon ressenti ... Croisons les doigts en espérant qu'il y a là peut-être une avancée ...)


   Jack, je partage ton avis: si ça fonctionne, les grands labos risquent de s'en mêler ... Mais gardons l'espoir!! 
    Allez, ne cédons pas au pessimisme! 
    
    (J'ai essayé, ce midi, de remonter son moral à M-Pascale, mais c'est pas évident, car elle non plus ne trouve rien de nouveau, pour améliorer nos chances de guérison. Perso, je l'ai trouvée mieux, au téléphone: elle parlait plus distinctement que lors de nos derniers entretiens, nul besoin de faire répéter, et n'a plus de douleurs physiques. Par contre, le moral est toujours bas, malgré les antidépresseurs ..)
   
    

sylviane

Messages : 327
Date d'inscription : 02/05/2010

nouveau vaccin

Message  sylviane le Mar 12 Mai 2015 - 7:22

Oui, il vaut mieux rester trés prudent. Si c'est vrai, les médias en parleront...

Ma fille a commencé l'argent colloidal depuis 15 jours. A trés petites doses les premiers jours, ensuite 2 fois par jour 20 ml, et depuis hier 30 ml.
La semaine prochaine elle passera à 3 fois par jour 30 ml. En procédant ainsi, elle espère éviter les quelques réactions habituelles.

premier résultat : examen d'urine bactériologique négatif, alors qu'elle commençait à faire des infections assez régulièrement. Prochaine analyse dans 3 semaines pour voir si cela se confirme.

Dimanche je l'ai trouvée plus en forme et plus vive. croisons les doigts !
avatar
PatrickS

Messages : 417
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  PatrickS le Mar 12 Mai 2015 - 8:35

jack88200 a écrit:serions nous assez stupides de croire qu'un médecin guerirait la SEP au détriment du fric que les lobbys pharmaceutiques se font sur notre dos en vendant des tonnes de médocs ? J'en doute vraiment !
Bonjour,

Je reprendrais le cas du docteur Maschi. 
Il avait trouvé une méthode qui permettait à ses patients d'aller mieux.
Il a donc demandé à l'ordre des médecins s'il était possible de faire des essais pour confirmer ou infirmer les résultats qu'il avait eu. En passant, c'est une méthode qui coute trois fois rien.
Résultat, il s'est fait radier de l'ordre et il est passé maintes fois au tribunal (sa plus lourde peine était, comme récidiviste, de 1 FRANC).
Au bout de quanrante ans de combat juridique, il a enfin été réhabilité (il a exercé "illégalement pendant ces quarante ans).

Par la je ne veux pas dire que cette nouvelle solution est/sera la bonne. Mais il faut tout de même lui laisser l'ocasion de se confirmer (ou non).

Patrick



Un jours à la fois
avatar
jack88200

Messages : 171
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 51
Localisation : Vosges

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  jack88200 le Mar 12 Mai 2015 - 11:45

et on peut aussi parler de la vitamine c à hautes doses qui est bon pour un nombre incroyable de pathologies.

Le professeur Linus Pauling a soigné des patients par injection de vitamine c, et que reste t'il de son protocole ?

Et chercher sur le net le cas de Allan Smith atteint de fièvre porcine et guéri en 3 mois par injections massives de vatamine c alors que les médecins étaient contre et voulaient le laisser mourir.

Quand le fric dirige nos médecins...............


Dernière édition par jack88200 le Mar 12 Mai 2015 - 13:22, édité 1 fois



Jacques
avatar
Liseline

Messages : 428
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : PACA

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Liseline le Mar 12 Mai 2015 - 11:50

Autre exemple, celui des Dr Roudier père et fille qui ont dû se réfugier en République de San Marin.
Leur traitement fonctionne sur de nombreuses maladies auto-immunes, il coûte 220 euros par an aux patients. Ils ont, à ma connaissance, refusé de s'inscrire dans le "système" et de jeter leur découverte au "marché". Poursuivis par l'Ordre des Médecins, ils exercent à présent à l'étranger.

Ce sont des modèles de médecins désintéressés et dévoués à leurs patients.

Lise



"Il y a toujours un jour qui s'appelle "demain".
Et "demain", l'espoir est permis.
avatar
PatrickS

Messages : 417
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : Sarthe

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  PatrickS le Mar 12 Mai 2015 - 13:29

N'oublions pas que l'ordre des médecins est la SEULE institution créée par le gouvernement de Vichy qui existe encore actuellement.



Un jours à la fois
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/05/2010

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message   le Mar 12 Mai 2015 - 18:55

Mais pourquoi 1 seul patient?
avatar
Lara

Messages : 228
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 61
Localisation : Fontainebleau (Seine et Marne)

peut-être pas si bidon...

Message  Lara le Mar 12 Mai 2015 - 20:51

Je suis malheureusement incapable d'afficher le lien, mais j'ai vu un post  sur le forum de "Doctissimo", rubrique  SEP.
Une personne y écrit qu'elle est un proche du seul participant à l'étude.
Le vaccin serait prochainement testé  sur d'autres patients.

Bien entendu, il faut rester très prudent, comme pour tous les traitements qui sont encore à l'étude.

Bonne nuit!

Lara
avatar
Lara

Messages : 228
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 61
Localisation : Fontainebleau (Seine et Marne)

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Lara le Mar 12 Mai 2015 - 20:57

Le titre de la discussion sur le forum de Doctissimo est : "un essai clinique miraculeux?"
avatar
besaid

Messages : 465
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 32
Localisation : Metz

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  besaid le Mar 12 Mai 2015 - 23:05

Juste une mise au point, le patient qui se fait vacciner, verra ça sep guerri ?

A l'IRM ou dans le sens remise total et à plus ou moins bref échéances, comme il ya des années !

Dans l'optique que c'est la réalité et que ça fonctionne bien sur Very Happy

De toute façon juin c'est pas loin ^^



Les montagnes s'éscalades... Si on s'accroche !

sylviane

Messages : 327
Date d'inscription : 02/05/2010

nouveau vaccin : vers un miracle

Message  sylviane le Mer 13 Mai 2015 - 13:16

sur les liens Imcyse et Dr Jean-Mary Rémy sont indiqués
adresse mail - téléphone - noms des hopitaux etc.

Ils sont donc joignables pour renseignements  peut-être ?

A suivre - sait-on jamais.

Toulouse n'étant pas trés éloignée de Lourdes et j'aurai tendance à croire un peu (un tout petit peu) aux miracles.
avatar
Fred1208

Messages : 2644
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

La fin de cette maladie?

Message  Fred1208 le Mer 13 Mai 2015 - 14:23




Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Domyleen le Mer 13 Mai 2015 - 22:55

   C'est la même info que celle postée par Nigouss:


   http://www.forseps.org/t2693-nouveau-vaccin-vers-un-miracle


   (Et c'est toujours la même source ... Que, perso, je ne trouve pas pertinente, mais qui sait?).

Siska

Messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2015

C'est vraiment une Bonne Nouvelle!

Message  Siska le Jeu 14 Mai 2015 - 7:09

Bonjour à tous !
Cet essai de Vaccin pour la SEP est bien réel et en cours: si vous tapez ImCyse sur le site ClinicalTrials.gov, vous en trouverez tout le détail. Ils recrutent:bounce:
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/05/2010

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message   le Jeu 14 Mai 2015 - 11:24

avatar
Fred1208

Messages : 2644
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Fred1208 le Ven 15 Mai 2015 - 7:25

Ah, ok, désolé, je n'avais pas vu, parce que c'était dans "régimes alimentaires".

Cela a l'air trop beau pour être vrai. Comme d'habitude il faudra attendre pour en savoir plus.

la bonne nouvelle c'est que c'est testé sur un patient en juin. Si cela fonctionne aussi bien qu'annoncé, je pense que cela devrait aller très vite.

Croisons les doigts.



Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Domyleen le Ven 15 Mai 2015 - 11:50

  Oui, j'vais déplacer le sujet ce week-end, sa place est plutôt ici. 


 (Pour rappel, d'après ce qu'a dit Jérôme, ce ne sera valable que pour les SEP de moins de 10 ans. C'est toujours ça.)
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 10/05/2010

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message   le Dim 17 Mai 2015 - 16:54

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT02427776?term=ImCyse&rank=1

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17531837

Critères d'inclusion:

  • Les mâles et les femelles 18 à 50 ans d'âge
  • Les patients suivis de près pendant au moins un an avant l'inclusion (-dire avant le début de la phase initiale) si le diagnostic de la maladie a été faite il ya plus d'un an, afin d'assurer que tous les épisodes possibles de rechutes cliniques qui ont eu lieu au cours de cette intervalle de temps ont été enregistré et documenté
  • La sclérose en plaques qui répond aux critères de McDonald révisées 2010
  • Type de sclérose en plaques récurrente / rémittente (qui inclut le syndrome clinique isolé si l'imagerie montre des lésions cérébrales disséminés dans l'espace et le temps)
  • l'apparition de la maladie, définie comme la date du premier symptôme évoquant la sclérose en plaques, et non plus de 10 ans
  • Radiologiquement maladie active définie par au moins une lésion rehaussées par le gadolinium sur une imagerie par résonance magnétique cérébrale pondérée en T1 Analyse effectuée récemment (ie dans les 3 mois précédant l'inclusion)
  • Modificateurs de la maladie des patients des médicaments naïfs ou les patients ayant un traitement modificateur de la maladie stable et adéquatement pris (interféron β-1, l'acétate de glatiramère, ou le fumarate de diméthyle) pendant au moins six mois (washout) avant l'inclusion (NOTE: D'autres médicaments modifiant la maladie pourrait être ajoutée à une date ultérieure jour, en fonction des résultats des enquêtes en cours)
  • Score EDSS <= 5,5
  • Positif pour le HLA DRB1 * 1501 allèle =>??
  • Test prédictif positif in vitro pour CD4 + la réactivité du patient à peptide immunogène
  • Les femmes en âge de procréer doivent avoir un test de grossesse négatif et doivent utiliser une contraception adéquate pendant le traitement et le suivi phase (trois tests de grossesse de l'étude seront nécessaires avant et pendant l'étude: (1) au cours de la phase de sélection, (2 ) environ une semaine avant la cytaphérèse, et (3) d'environ une semaine avant la ré-injection de cellules autologues)
  • Consentement écrit pleinement informés obtenu


Critères d'exclusion:

  • Preuve de rechute clinique et l'utilisation de corticostéroïdes par voie intraveineuse ou par voie orale dans les 30 jours précédant l'inclusion
  • Escalade thérapeutique prévu (y compris le changement de la maladie médicament modifiant), autre que l'immunothérapie à base de cellules de cette étude, dans les six prochains mois
  • Coexistant importante maladie systémique, y compris une insuffisance rénale
  • Sérologie positive pour l'hépatite B et C, le sida et la syphilis
  • Participation dans une autre étude clinique interventionnel, actuellement ou au cours des trois derniers mois
avatar
Domyleen

Messages : 7789
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Domyleen le Lun 18 Mai 2015 - 15:36

    OK, j'suis exclue ....  Crying or Very sad


   Pas grave, j'suis ni mâle ni femelle ....  Laughing, j'suis une femme, un(e) humain(e)! (Non mais ... Cette traduction "mâle", "femelle": I'm chocking! Embarassed ).


   Merci, Jérôme pour ces précisions! 

Contenu sponsorisé

Re: Nouveau vaccin : vers un miracle ?

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 13:16