ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

Hulot

Partagez
avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 12 Aoû 2016 - 8:01

De combien pourrait être la hausse de température en 2026, en comparaison avec l'ère pré-industrielle et quel en serait la cause ?

Source Sam Carana 

http://arctic-news.blogspot.fr/

15 juillet 2016

Hausse de 1900 à février 2016 : +1,62 °C
Cette hausse s'est donc déjà produite.

Hausse de l'ère pré-industrielle à 1900 : +0,3 °C 
Ce réchauffement additionnel fut causé par les humains avant 1900.

Les autres éléments de réchauffement sont en tête du réchauffement déjà atteint en février 2016.

Hausse liée à la hausse du taux de CO2 de 2016 à 2026 : +0,5 °C
Lié à la hausse du taux de CO2 dans l'atmosphère en 2026.
Tandis que l'IEA a rapporté que l'énergie liée à la hausse de CO2 n'a pas augmenté ces dernières années, le taux de CO2 a continué de grimper, en partie à cause des conséquences du réchauffement comme le taux plus élevé des feux de forêts et la baisse des réservoirs de carbone. De plus, le réchauffement maximal intervient environ une décennie après l'émission de CO2 par conséquent l'impact des émissions de CO2 concernant la dernière décennie est encore à venir. En conclusion, cette augmentation de 0,5 °C est envisageable aussi longtemps que les taux de CO2 atmosphériques et des océans restent élevés et que la température continue à grimper.

Retrait des aérosols avec effets masquants : + 2,5°C
Lié à la baisse significative des aérosols émis qui masquent actuellement le réchauffement total lié aux gaz à effet de serre.
De 1850 à 2010, les aérosols humains ont entraîné une baisse de température, signale un récent article. Alors que d'une part tous les aérosols masquants ne peuvent être retirés sur les 10 prochaines années, d'autre part il y a beaucoup plus d'aérosols masquants aujourd'hui qu'en 2010. Un réchauffement de 2.5°C lié au retrait d'une part de ces aérosols semble donc possible en 2026.

Modification de l’albédo en arctique +1,6°C 
La perte de neige et de glace en Arctique peut excéder 2 W par mètre carré. Cela pourrait plus que doubler le réchauffement causé par toutes les émissions humaines mondiales, a calculé le professeur Peter Wadhams en 2012. Un réchauffement de 1.6 °C lié aux modifications de l’albédo suite à la perte de banquise et de neige en Arctique et dans les terres semble possible en 2026.

Emission de méthane des fonds marins +1,1 °C
"Nous considérons qu'un relâchement jusqu'à 50 gT, quantité estimée d'hydrates, est possible avec une haute probabilité à n'importe quel moment."  a écrit le Dr. Natalia Shakhova dans un article présenté à l'assemblée générale de l'union européenne de géosciences en 2008. Les auteurs ont estimé qu'un tel relâchement causerait un réchauffement de + 1,3 °C en 2100. Il est à noter que le réchauffement émanant d'un relâchement de ce niveau de 50 gT de méthane semble conservateur lorsqu'on considère qu'aujourd'hui il y a seulement 5 gT dans l'atmosphère, et sur une durée de 10 ans cette quantité est déjà responsable de plus de réchauffement que tout le CO2 émis par les humains depuis le début de la révolution industrielle. Le Professeur Peter Wadhams co-auteur d'une étude a calculé qu'un relâchement de méthane des fonds marins de l'océan Arctique pourrait produire + 0,6 °C de réchauffement de la planète en 5 ans. En conclusion, comme la température ne cesse de monter, une augmentation de 1,1 °C liée au relâchement de chlatrates des fonds marins des océans du monde est très probable en 2026. 

Vapeur d'eau additionnelle + 2,1 °C
L'augmentation de température entraînera plus de vapeur d'eau atmosphérique (7 % de vapeur additionnelle pour chaque °C de réchauffement), amplifiant encore le réchauffement, puisque la vapeur d'eau est un gaz à effet de serre puissant. Cette vapeur d'eau additionnelle résultera du réchauffement provoqué par la modification de l'albédo mentionnée au dessus en Arctique et au relâchement de méthane des fonds marins qui pourraient impacter le climat durant des années et entraîneraient un réchauffement énorme qui viendrait s'ajouter au réchauffement actuel. Comme l'IPCC le déclare : "La seule action de la vapeur d'eau comme conséquence du réchauffement double approximativement le réchauffement par rapport à ce qu'il serait si le taux de vapeur d'eau était fixe. De plus, cette conséquence d'augmentation de vapeur d'eau agit comme amplificateur d'autres conséquences dans les modèles, comme celle des nuages, et l'albédo de la glace. La conséquence liée aux nuages est très forte, mais "la conséquence liée à la vapeur d'eau peut entraîner 3,5 fois plus de réchauffement que ce serait avec une concentration de vapeur d'eau maintenue fixe", déclare l'IPCC. En donnant comme possible réchauffement 2,7 °C avec seulement le changement de l'albédo de l'Arctique et l'émission de méthane des fonds marins, un réchauffement additionnel sur la prochaine décennie de 2,1 °C lié à l'augmentation de vapeur d'eau atmosphérique semble donc fort possible en 2026.


Autres conséquences + 0,3°C
D'autres conséquences résulteront des interactions entre les divers éléments ci-dessus. Une vapeur d'eau additionnelle atmosphérique et davantage d'énergie piégée dans l'atmosphère entraîneront des tempêtes et des précipitations plus intenses, idem pour les inondations et les éclairs. Les inondations peuvent provoquer une décomposition rapide de la végétation, avec comme conséquence de plus forts dégagements de méthane. De plus, les panaches au dessus des tempêtes peuvent apporter de la vapeur d'eau dans la stratosphère, contribuant à la formation de cirrus (nuages) qui piègent beaucoup de chaleur qui sinon serait évacuée de la terre à l'espace. Le nombre d'éclairs attendu peut augmenter d'environ 12% pour chaque augmentation moyenne de 1 °C de l'air en global. De 5 à 13 km de hauteur, durant les mois d'été, l'activité des éclairs augmente le taux de NOx jusqu'à potentiellement 90% et celui de l'ozone de plus de 30%. La combinaison de températures plus élevées et plus de foudre entraîne plus de feux de forêts, entraînant des émissions de méthane et de monoxyde de carbone. L'ozone agit comme gaz à effet de serre, et ensemble l'ozone et le monoxyde de carbone peuvent augmenter la "durée de vie" du méthane. De telles conséquences peuvent entraîner un réchauffement additionnel de 0,3 °C en 2026.


Le potentiel global d'augmentation de température en 2026 est donc de 10 °C
L'ajout de tous les éléments ci-dessus résulte en un réchauffement potentiel global de plus de 10 °C (terres et océans) dans les 10 ans qui viennent par rapport à la période pré-industrielle .



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mer 17 Aoû 2016 - 15:23

Comme prévu, juillet 2016 est le 15 ième mois consécutif où le record de température mensuel global est battu. Ce mois de juillet 2016 est le mois de juillet où la température la plus chaude globale a été mesurée depuis 1880.

Avec +1,03°C de moyenne par rapport à la moyenne du 20 ième siècle sur 7 mois, 2016 est bien partie pour battre une fois de plus le record annuel. 

Température juillet 2016
Analyse



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mar 30 Aoû 2016 - 10:03

Une écrasante majorité de scientifiques (97%) spécialistes du climat du monde entier sait déjà que le réchauffement climatique global actuel est bien d'origine anthropique (humaine).

Des études du monde entier ne cessent de le prouver, des milliers de données, des milliers d'observations.

Seuls quelques hurluberlus continuent d'affirmer le contraire, de moins en moins fort année après année devant les évidences.
D'ailleurs leurs affirmations souvent mensongères ne reposent sur aucune donnée ni aucune étude sérieuse.

Une récente étude vient d'ailleurs de démontrer que ce réchauffement global est plus ancien que ce qu'on pensait, et est bien lié aux premières étapes de la révolution industrielle  :

https://global-climat.com/2016/08/28/des-preuves-dun-rechauffement-climatique-des-1830/



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mar 30 Aoû 2016 - 10:28

Beaucoup de pays s'étaient engagés durant la COP21.

9 mois plus tard, seuls 25 états sur 196 ont effectivement ratifié cet accord ceux-ci ne représentant que 2% des émissions de CO2.

Il y a malheureusement encore du chemin à parcourir pour que enfin les choses commencent à bouger ...

Qui a ratifié le traité ?
Rappel Fabius



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Lun 5 Sep 2016 - 16:50

Pour le 16 ieme mois consécutif, Août 2016 bat à nouveau un record, celui du mois le plus chaud en global depuis 1880. source NCEP-NCAR :

https://global-climat.com/2016/09/04/record-de-chaleur-en-aout-dapres-la-reanalyse-ncep-ncar/



Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Hulot

Message  Domyleen le Lun 5 Sep 2016 - 17:10

@Fred1208 a écrit:Beaucoup de pays s'étaient engagés durant la COP21.

9 mois plus tard, seuls 25 états sur 196 ont effectivement ratifié cet accord ceux-ci ne représentant que 2% des émissions de CO2.

Il y a malheureusement encore du chemin à parcourir pour que enfin les choses commencent à bouger ...

Qui a ratifié le traité ?
Rappel Fabius

    Oui, mais, les deux plus gros pollueurs viennent de ratifier l'accord de Paris: y'a de l'espoir!

   http://www.liberation.fr/planete/2016/09/03/climat-apres-la-chine-les-etats-unis-ratifient-l-accord-de-paris_1479526
avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mar 6 Sep 2016 - 7:12

Hello Hélène

j'ai vu, c'est très bien.
Espérons que le monde change enfin.



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Lun 19 Sep 2016 - 18:01




Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mar 20 Sep 2016 - 15:30

août 2016 est le 16 ième mois consécutif où le record de température mensuel global est battu (+0,92°C). Ce mois d'août 2016 est le mois d'août où la température la plus chaude globale a été mesurée depuis 1880.

Avec +1,01°C de moyenne par rapport à la moyenne du 20 ième siècle sur 8 mois, 2016 est bien partie pour battre une fois de plus le record annuel. 

août 2016 terres et océans
Analyse globale



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 7 Oct 2016 - 13:03




Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 21 Oct 2016 - 8:52

Selon NOAA, c'est la première fois depuis 16 mois, que le record mensuel de température n'est pas battu. En effet, septembre 2016 n'arrive qu'en deuxième position depuis 1880 des mois les plus chauds, derrière septembre 2015.
en 2015, El NIño fut particulièrement puissant, il convient donc de relativiser.  

Septembre 2016
Analyse



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 4 Nov 2016 - 11:08

Avec les années, non seulement la surface glacée diminue en Arctique (Record absolu de faible niveau aujourd'hui)
Tracé interactif banquises
, mais son épaisseur également.
Ce qui diminue l'albedo, réflexion de la lumière, et donc l'océan absorbe encore plus de chaleur.




Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 4 Nov 2016 - 11:33

Quelles sont les conséquences du réchauffement des océans ? :

Réchauffement océans



Is it always like this ?


Amstramgram

Messages : 41
Date d'inscription : 12/10/2016

Re: Hulot

Message  Amstramgram le Dim 6 Nov 2016 - 6:05

@Fred1208 a écrit:Avec les années, non seulement la surface glacée diminue en Arctique (Record absolu de faible niveau aujourd'hui)
Tracé interactif banquises
, mais son épaisseur également.
Ce qui diminue l'albedo, réflexion de la lumière, et donc l'océan absorbe encore plus de chaleur.

Oh my god affraid
C'est impressionnant!
avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Sam 19 Nov 2016 - 10:18

Octobre 2016 fut le troisième mois le plus chaud depuis 1 880 selon NOAA. El NIño fut important l'année dernière et la NIña refroidit en ce moment les océans.

octobre 2016
Analyse
Courbes banquises

Il est à noter que les surfaces de banquises de l'Arctique et de  l'Antarctique n'ont jamais été aussi faibles



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Mer 30 Nov 2016 - 10:48




Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Hulot

Message  Domyleen le Jeu 1 Déc 2016 - 23:45


    Oui, mais l'homme sait créer de nouvelles espèces ....

   Exemple, chez les zèbres, le dernier Quagga serait mort en 1883, mais les Zèbrânes ont fait leur apparition ainsi que de nouveaux Quaggas: 
            http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/video-des-scientifiques-ont-fait-renaitre-le-quagga-disparu-depuis-un-siecle_103516

     (Et ne parlons pas des nouvelles espèces de végétaux, comme les fruits: il existe des centaines de variétés de pommes, on en crée toujours et sont cultivées dans des pays qui n'étaient pas producteurs de pommes .... Ou la pomme de terre: la première variété a été introduite en France vers 1650, et aujourd'hui, nous en recensons plus de 3000 sortes à travers le monde:
      http://www.gnis.fr/index/action/page/id/849/title/200-varietes-de-pommes-de-terre ) 
   
     (Un milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde:
 Ce n’est pas qu’un problème de production, c’est aussi un problème de répartition de la richesse disponible.
     https://www.cairn.info/revue-pour-2009-3-page-167.htm

    Hé, Fred, regarde de temps en temps le "verre à moitié plein"!! Ne désespère pas. 

    Les "experts" promettent des remèdes, gardons espoir!
   (Ok, si c'est comme les "remèdes" à la SEP, on a le temps de crever .... lol!)

    Fais de beaux rêves, c'est bientôt Noël et les rennes n'ont pas totalement disparu: malgré la mort de 61 000 rennes, 
 Suite à cet incident (les 61 000 rennes morts), les responsables du district autonome de Iamalo-Nénetsie veulent mettre en place un abattage de 250.000 rennes durant la période de Noël. Pour eux, les populations ont atteint un nombre "insoutenable" cette année, provoquant un risque de dégradation des pâturages et de propagation de maladies (dont l'anthrax).

 http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20161116.OBS1272/pourquoi-61-000-rennes-sont-morts-en-trois-mois-en-siberie.html
avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Ven 2 Déc 2016 - 18:54

Hello Hélène,

Malheureusement, les quelques bidouilles génétiques dont tu parles ne compenseront pas le nombre hallucinant d'espèces qui disparaissent à cause de l'homme.

Quelques gouttes ne réussiront donc pas à remplir mon verre, même à moitié, j'en ai peur.. Smile



Is it always like this ?

avatar
Domyleen

Messages : 7737
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: Hulot

Message  Domyleen le Sam 3 Déc 2016 - 0:25

    Mais soit positif, Fred: le mammouth est sur le point de ré-apparaître, et certains scientifiques envisagent même de créer des dinosaures (ancêtre du poulet, parait-il ...). Tu vois, rien n'est perdu.  Laughing
    "Rien ne se perd, tout se transforme" disait Lavoisier (qui lui avait perdu sa tête, guillotiné, car "la République n'avait pas besoin de savants, ni de chimistes").


   Le pouletausaure:
 http://archive.francesoir.fr/actualite/scienceecologie/dinosaures%C2%A0-vont-ils-faire-leur-retour%C2%A0-160995.html



    Quand les poules auront des dents? Cela risque d'arriver plus rapidement qu'on l'imagine.. 

    
avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Dim 4 Déc 2016 - 12:21

Je ne crois pas que le fait que l'homme puisse penser qu'il va remplacer l'ordre naturel des choses soit une bonne nouvelle.
De même je ne pense pas que quelque chose de bon puisse sortir de sa propension à croire que la planète lui appartient.

Il ne s'agit pas de pessimisme, mais de réalisme.

Il a déjà largement prouvé sa capacité à détruire son environnement et celui des autres espèces qui partagent son monde.

Lavoisier avait parfaitement  raison, nos atomes ne disparaîtront pas.
Souhaitons qu'ils se recombinent pour qu'une nouvelle espèce voie le jour après l'homme, un peu plus responsable.



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Dim 4 Déc 2016 - 17:24

Rappel :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/06/20/la-sixieme-extinction-animale-de-masse-est-en-cours_4658330_3244.html

J'espère que les quelques espèces peut-être créées par l'homme, les poulests/dinosaures, les mammouths (tropicaux?), en admettant qu'ils soient viables et parviennent à se reproduire, auront au moins la capacité de rire jaune en mémoire de notre existence  Laughing



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Lun 12 Déc 2016 - 6:58

Il semble qu'on commence à prendre conscience que les émissions de méthane sont un problème, que le Giec n'en a pas tenu  assez compte, et donc que cela risque de remettre gravement en cause leurs prévisions s'appuyant essentiellement sur le CO2, à la hausse.

Ils commencent à en parler dans les journaux TV et ailleurs :

http://www.lapresse.ca/environnement/201612/11/01-5050302-le-methane-nous-fera-t-il-perdre-la-lutte-contre-le-rechauffement.php 

Cela fait un petit moment que j'évoque cela sur ce fil.

En résumé, un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le CO2.

Le CO2 pourrait finalement que 'être l'amorce d'un dégagement de plus en plus massif de méthane, stocké dans le permafrost qui deviendrait incontrôlable.

J'avais posté entre autres ce document, qui date de 2014..




Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Jeu 22 Déc 2016 - 3:38

L'Arctique, la bombe a retardement ?

Lire ICI



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Le lac Baïikal..

Message  Fred1208 le Jeu 22 Déc 2016 - 10:17

Source : http://arctic-news.blogspot.fr/

Voir le site pour les images.

"La quantité de méthane stockée sous forme d'hydrates au fond du lac Baïkal en Sibérie est estimée à 1 billion de m³, ce qui se traduit par 424 billions de kg de méthane, soit 424 Gt de méthane (mille milliards de tonnes). Par comparaison, la quantité de méthane dans l'atmosphère est d'environ 5 Gt.

Les hydrates de méthane restent stables sous une combinaison d'une température suffisamment basse et d'une pression suffisamment élevée. La température de l'eau au fond du lac est d'environ 3,5 ° C. Cela signifie qu'une grande quantité d'eau doit rester présente dans le lac à tout moment, afin de maintenir les hydrates de méthane stables.

Le lac Baïkal est le lac le plus profond du monde. En raison de sa profondeur, le lac Baikal est également le plus grand lac d'eau douce au monde, contenant environ 20% de l'eau douce de surface non congelée au monde. Le lac Baïkal possède 23 615 km³ d'eau douce et une profondeur maximale de 1 642 m.

Si le niveau d'eau dans le lac Baïkal chutait, la pression sur les hydrates de méthane diminuerait, entraînant d'énormes éruptions de méthane, augmentant la quantité de méthane actuellement dans l'atmosphère.

Quelles sont les chances que les niveaux d'eau dans le lac Baïkal chutent à l'avenir? L'animation ci-dessus montre le sort de la mer d'Aral, plus à l'ouest en Asie (également sur la carte en haut). La mer d'Aral a pratiquement disparu au cours des dernières décennies. Certaines personnes soulignent le changement climatique comme en étant la cause. La plupart accusent l'irrigation des agriculteurs.

Le lac Baïkal pourrait se comporter de la même manière. Le changement climatique pourrait bien réduire le débit des rivières qui alimentent le lac Baikal depuis la Mongolie (image à droite). En outre, le changement climatique peut aussi réduire les rendements des cultures dans le monde entier ainsi que la disponibilité d'eau douce, ce qui accroît les tentations d'utiliser l'eau du lac Baïkal pour l'irrigation.

Une nouvelle baisse de la banquise arctique risque de faire grimper les températures à travers la Russie. L'image ci-dessous montre que des températures aussi élevées que 36.6 ° C étaient prévues pour le 13 Juin 2016, sur la rivière Yenisei en Sibérie qui se termine dans l'océan Arctique.

[Cliquer sur les images pour les agrandir ou aller au message original]
Des températures encore plus élevées ont été enregistrées en 2015 en Sibérie à un endroit situé dans le cercle arctique.

Les demandes d'eau pourraient augmenter de façon encore plus spectaculaire en raison des feux de forêt et de la nécessité de lutter contre de tels incendies. L'image ci-dessous montre que le 23 juin 2016, les feux de forêt au nord du lac Baïkal ont causé des émissions aussi élevées que 22 953 ppb de CO et 549 ppm de CO₂ à l'endroit marqué par le cercle vert.

[Cliquer sur les images pour les agrandir ou aller au message original]

La situation est grave et appelle à une action globale et efficace, comme le décrit le Plan Climat"



Is it always like this ?

avatar
Fred1208

Messages : 2536
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 55
Localisation : Orbite géostationnaire

Re: Hulot

Message  Fred1208 le Jeu 22 Déc 2016 - 10:24

2015 Sciences et avenir..

Je ne pense pas que cela se soit arrangé depuis...

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/russie-le-lac-baikal-a-un-niveau-critique_15630



Is it always like this ?


    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 7:07