ForSEPs est un forum dont le but est d'aider à la naissance de nouvelles pistes de recherche pour la SEP (Sclérose En Plaques), et également un lieu d'entraide pour les malades, leurs familles et leurs amis

ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Partagez
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Domyleen le Dim 13 Juin 2010 - 13:24


Voici 2 liens sur la recherche concernant le rôle de l'Aspirine dans le traitement des symptômes de la SEP (comme la fatigue):

(VO):
http://www.mayoclinic.org/medicalprofs/aspirin-for-ms-related-fatigue.html

(Traduc Google):
http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&ie=UTF-8&sl=en&tl=fr&u=http://www.mayoclinic.org/medicalprofs/aspirin-for-ms-related-fatigue.html&prev=_t&rurl=translate.google.fr&usg=ALkJrhgc9c7Yd5592XgjsgbyUOAHUu6O0w


(concernant les essais:)
VO:
http://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00467584?term=multiple+sclerosis+aspirin&rank=1

Traduc Google:
http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&ie=UTF-8&sl=en&tl=fr&u=http://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00467584%3Fterm%3Dmultiple%2Bsclerosis%2Baspirin%26rank%3D1&prev=_t&rurl=translate.google.fr&usg=ALkJrhipYJKcuhoCbVSOiqCHBrPMizWcpA


Or, l'Aspirine fluidifie le sang .... !!!???

alnama

Messages : 478
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 56
Localisation : En région

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  alnama le Jeu 22 Juil 2010 - 10:05

C'est vrai, on peut penser qu'un sang plus fluide circule mieux dans des veines rétrécies.
Sait-on quel effet à une "cure" d'aspirine tous les jours ? à quelles doses ?
Merci

Jass

Messages : 4
Date d'inscription : 30/04/2010

Aspegic 1000!!!

Message  Jass le Mar 14 Sep 2010 - 13:52

Une personne a qui je m'adressais il y a quelques annees pour obtenir de l'huile d'onagre dont certains pensaient qu'elle faisait du bien, m'avait confesse que sa femme qui avait elle aussi un SEP n'etait plus receptive a la cortisone et avait remplace ses prises de Solumedrol par 4 g d'aspirine par jour.
A la suite des revelations sur la possible correlation entre la CCSVI et la SEP, j'ai pense que l'aspirine fluidifiant le sang permettait donc une meilleure circulation et je trouvais donc une reponse logique a pourquoi cette dame se sentait mieux avec de la "simple" aspirine.
Du coup je m'y suis mis moi aussi a prendre entre 2 ou 3 g par jour mais je sais pas tres bien si ca a un effet. Des fois je me sents moi fatigue mais est ce l'aspirine ou l'Uteplex que je prend aussi?
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Domyleen le Mar 14 Sep 2010 - 14:28


Bonjour Jass;

Effectivement, l'aspirine apporte un mieux chez certains patients... et probablement, justement, chez ceux qui ont un problème de circulation sanguine.

Il est conseillé aux personnes qui souffrent d'insuffisance veineuse (jambes, surtout) de prendre un aspirine avant de prendre l'avion,(??!!) entre autres....

Mais quelle est la dose recommandée??? car il y a aussi des risques d'hémorragie... ?

Perso, je prends 2 aspirines....par semaine. Smile

ça ne peut pas faire de mal.... alors...

Jass

Messages : 4
Date d'inscription : 30/04/2010

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Jass le Mar 14 Sep 2010 - 14:56

Bonjour Domyleen,
Partant du principe que ca ne peut pas faire de mal (!!) moi j'en prends 3 g par jour environ! Mais je suis en bonne sante, SEP a part!! Le generaliste a qui j'en avait parle a l'epoque m'avais dit la meme chose, mais ne voyait pas en quoi ca pouvait aider. Maintenant peut etre doit on en apercevoir le lien...
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  joma2 le Mar 14 Sep 2010 - 22:02

Salut jass,

Ma compagne prend 1 pastille de 500mg d'aspirine pH8 par jour.

3 gr, c'est vraiment la dose max admise pour un adulte!
http://www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-oaspph01-ASPIRINE-pH8.html

Certains ici prennent des doses très faible(pour bébé)

Aspirine PH8 = gastroresistance= diminution du risque de complication gastro-hémorragique!
On la trouve sans problème a la pharmacie!

http://www.theheart.org/article/718505.do

pour les effets sur ma compagne, c'est tres difficile a dire! mais depuis 6 mois, qu'elle n'as plus de traitement SEP et prend 1 aspirine (et on a egalement incline le lit). Et je dirais que sa sep secondairement progressive n'as pas trop bouger! Je crois qu'elle a un peut moins de spasicite nocturne dans les jambes et moins de maux de tetes!


Bonne nuit

Jass

Messages : 4
Date d'inscription : 30/04/2010

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Jass le Mer 22 Sep 2010 - 20:38

Salut Joma (!!)

Merci pour tes infos. Je croyais savoir que 3 g par jour etait la dose max, tu me le confirme, merci.
Bon je continue a prendre 2 a 3 g par jour et j'ai arrete l'Uteplex et je ressens une moins grande fatigue, ce qui n'est pas le cas quand il m'arrive d'oublier! Ca a l'air de marcher. Content de voir que ca bloque l'evolution pour ta compagne.
Ne ressentant aucun probleme gastrique je n'ai pas encore eut recours a ta version pH8.
Dans la meme veine de pensees, je vais essayer l'angioplastie des que je peux, mais ce n'est pas le bon forum pour en parler...

A bientot


Dernière édition par MPascale le Jeu 23 Sep 2010 - 5:36, édité 1 fois (Raison : taille text (2e averto !) : select text, puis choisis Grand ds menu déroulant de 4ème ou 7ème icône (A) 2ème ligne)

dane83

Messages : 1741
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 60
Localisation : la crau

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  dane83 le Jeu 23 Sep 2010 - 4:02

depuis le temps que vous parlez de l aspirine ..
je crois que je vais changer d avis et essayer ..tout d abord cela va calmer mes courbatures..et oui j essaie de nettoyer les mauvaise herbes ...c est une activité pas du tout passionnante pour moi...dans le fond ,c est a essayer...je dois changer de medecin cela sera l occasion de tater le terrain...et de voir ce que pense mon nouveau medecin de l angioplastie...faut prevoir un retour de Belgique..compte tenu que ma pharmacie est plutot deserte je vais commencer par ce que je vais trouver..
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  MPascale le Jeu 23 Sep 2010 - 5:40

@Jass a écrit:Salut Joma (!!)
Dans la meme veine de pensees
Warf

@Jass a écrit:
je vais essayer l'angioplastie des que je peux, mais ce n'est pas le bon forum pour en parler...

Si c'est le bon forome, juste pas le bon sujet
L'angioplastie on en parle sans arrêt ici
avatar
MPascale

Messages : 3192
Date d'inscription : 29/04/2010
Age : 57
Localisation : IdF (Essonne)

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  MPascale le Jeu 23 Sep 2010 - 5:43



On n'a pas de veine qd mm !

M

Messages : 696
Date d'inscription : 25/08/2010

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  M le Jeu 23 Sep 2010 - 9:33

"faut prevoir un retour de Belgique.."

Tu as des nouvelles?
Il faut que retrouve cela, mais il avait donné un "traitement" à une patient n'ayant qu'une légère IVCC. Il estimait l'opération peut utile et si je me souvient bien, il conseillait une aspirine junior par jour et des vitamines euh... D ou K ou je ne sais plus! Je l'avais posté comme annomyne ou invité à l'époque...
M
avatar
joma2

Messages : 543
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : Chez la dame de Haute Savoie

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  joma2 le Jeu 23 Sep 2010 - 13:48

@MPascale a écrit:[size=18]
@Jass a écrit:Salut Joma (!!)
Dans la meme veine de pensees
Warf

Marie pascale ,Jass il y a une blague avec le surnom Joma? J'ai pas capte!

A+

Jass

Messages : 4
Date d'inscription : 30/04/2010

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Jass le Jeu 23 Sep 2010 - 13:58

J'ai ecrit Joma parce que ton pseudo est Joma2 et que je ne savais pas comment t'appeler autrement! Non, la blague, ou plutot le jeu de mots, etait dans la phrase "dans la meme veine de pensee", rapport avec la CCSVI, mais bon ce n'est tout de meme pas un forum des blagues en tout genre alors je la jouais discret! Mais MP releve tout alors!
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Domyleen le Ven 14 Déc 2012 - 23:55


Sur Thisisms, on reparle de l'Aspirine:

Suite à cet article paru le 2/11/12:


L'aspirine pourrait réduire le déclin cognitif

http://health.yahoo.net/experts/dayinhealth/aspirin-may-reduce-cognitive-decline

Dans l'article, il s'agit de la maladie d’Alzheimer, mais ... Et après, on ose dire qu'il n'y a pas de relation entre le système sanguin et les troubles neurologiques ?? ... (et l'IVCC)!
avatar
Domyleen

Messages : 7765
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Normandie

Re: ASPIRINE: traitement de certains symptômes de la SEP

Message  Domyleen le Sam 15 Déc 2012 - 0:09


Même info, en français:

DÉCLIN COGNITIF: L'aspirine le ralentit mais ne réduit pas le risque de démence

Actualité publiée le 06-10-2012
BMJ Open

Alors que l'aspirine peut avoir de nombreux effets protecteurs, ce n'est pas un «remède miracle» contre l'apparition de la démence. Mais, cette étude de l’Université de Gothenburg (Suède) démontre néanmoins que l'aspirine ralentit le déclin cognitif, même si elle n’a, ici sur 5 ans, aucun impact sur le risque de démence. Ces conclusions, publiées dans l’édition du 3 octobre du British Medical Journal Open, qui portent sur des femmes âgées prenant de l’aspirine pour des raisons cardiovasculaires, ne justifient pas de « se mettre » à l’aspirine quotidiennement sans justification médicale.

Cette étude prospective de cohorte a regardé l'association entre la prise d'une faible dose quotidienne d'aspirine et l’évolution de la capacité cognitive sur 5 ans chez 681 femmes âgées de de 70 à 92 ans, alors que d’autres études n’avaient identifié aucune différence du risque de démence entre les personnes qui prennent l'aspirine et celles qui n’en prennent pas. D'autres études ont montré que l'utilisation d'aspirine peut effectivement être associée à un risque accru de certains types de démence. L’état mental des participantes a été évalué, par test d'état mental (mini mental state exam -MMSE), un test en 30 points, couramment utilisé pour évaluer la fonction cognitive. Le diagnostic de démence reposait sur la check-list des symptômes du DSM-III-R (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders). Leur utilisation de l’aspirine a été régulièrement relevée.

Les participantes prenant quotidiennement de l’aspirine dès le début de l’étude, soit 129, présentent, en moyenne, un déclin cognitif significativement moindre que les femmes qui n'ont pas pris régulièrement de l'aspirine au cours des 5 ans de suivi. Les chercheurs expliquent ce résultat par l’amélioration de la circulation du sang vers le cerveau. Cependant, aucune différence n’est constatée dans le risque de démence entre utilisatrices et non utilisatrices.
· Sur l’utilisation de l’aspirine, parmi les utilisatrices, 80% prenaient une dose faible (75 mg), 50% en ont pris tout au long des 5 années de suivi, 15% en prenaient au début mais plus à la fin de l’étude.
· En moyenne, le score de capacité cognitive (MMSE) a baissé de 0,88 point au cours des 5 ans de suivi pour l'ensemble de la cohorte.
· Parmi les non-utilisatrices d'aspirine, ce recul atteint 0,95 points vs 0,05 points chez les utilisatrices
· Parmi utilisatrices quotidiennes, la capacité cognitive augmente au cours des 5 ans (mais de façon non significative).
· Au cours de la dernière année de suivi, 8,3% des utilisatrices quotidiennes et 8,4% des non-utilisatrices ont développé une démence au sens du DSM.
Les chercheurs concluent que l’aspirine à faible dose est bien associée à une réduction du déclin cognitif mais ne protège pas contre la démence. Des résultats qui peuvent sembler ambigus ? Non, cela signifie juste que les femmes prenant de l'aspirine connaissent un déclin cognitif comme les autres femmes, mais à un rythme légèrement plus lent. Les effets les plus forts sont ici identifiés chez les femmes présentant un risque élevé de maladie cardiovasculaire.

Si l’aspirine est fréquemment prescrite aux patients avec antécédents de maladie cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral (AVC), ce n’est pas un médicament sûr ou adapté à chacun, en raison des risques d’ulcères et de saignements d'estomac.

Source: BMJ Open doi:10.1136/bmjopen-2012-001288 online October 3 2012


http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-declin-cognitif-l-aspirine-le-ralentit-mais-ne-reduit-pas-le-risque-de-demence_9141_lirelasuite.htm

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 4:28